Vers une fusion LCP-Public Sénat?

3-photos-culture-television-Gilles-et-Gerard-Leclerc_articlephoto.jpg

Deux Leclerc pour le prix d’un…Les présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat, Bernard Accoyer et Gérard Larcher, réuniront demain au Palais Bourbon les directeurs respectifs deLCP et de Public Sénat, Gérard Leclerc et Gilles Leclerc. Une réunion inédite, la première du genre, qui préfigure, sans le dire, un rapprochement probable entre ces deux chaînes, puisque l‘on va parler partenariat, économies d’échelle et synergies. Il semble qu’en ces temps de disette budgétaire, l’autonomie de ces deux chaînes parlementaires soit sérieusement mise à mal. Voilà des mois, en effet, que le spectre de la fusion planait au dessus de ces deux chaînes. Un scénario qu’avait notamment combattu l’ancien patron de Public Sénat, Jean-Pierre Elkabbach, au nom de son autonomie. Si chacune de ces deux chaînes va sans doute conserver, pour l’heure, son indépendance, cette reprise en mains par les administrations du Sénat, comme de l’Assemblée Nationale, ainsi que par le politique, risque fort de conduire à une fusion qui encore une fois serait d’une grande logique. Deux budgets, deux rédactions, deux outils de production…il est vrai que tout cela n’est vraiment pas très rationnel.
0
3 Comments
  • Jules
    septembre 7, 2009

    Toujours les mêmes lieux communs, jamais argumentés, jamais étayés, sur les prétendues économies d’échelle que permettraient une fusion entre les deux chaines parlementaires. C’est pas du boulot de journalistes que d’enfiler les perles ainsi…

  • HECTOR VIGO
    septembre 7, 2009

    Français résidant dans un autre pays de l’U.E., je recevais les deux chaînes par satellite,mais depuis quelques mois celà a cessè. On me dit que LCP et Public Sénat ont changé de satellite et qu’ il me faut m’abonner à une chaîne privée pour les recevoir. Est-ce juste, s’ agissant de chaînes publiques et, surtout, informant sur les institutions de la République ?

  • Fab
    septembre 9, 2009

    N’oublions pas qu’en terme de moyens techniques il faudra de toute façon toujours disposer de régies et de personnels dans chacune des deux assemblée, pour couvrir les débats bien sûr mais aussi pour accueillir les représentants élus dans des studios à proximité des hémicycles pour les émissions quotidiennes donc l’économie ne peut se faire que sur les rédactions et les administratifs…