Eric Besson s'en prend à Canal+ et découvre les caméras cachées

par 3commentaires , , 0

article_000_Par2787337.jpgEric Besson est remonté comme une pendule. En effet, le ministre de l’immigration vient de dénoncer "une grave dérive médiatique", (diantre !), après l’"interpellation" des membres d’une équipe de l’émission "Action discrète" de Canal+ qui s’étaient fait passer pour des policiers et des migrants mardi dernier à Calais. L’équipe de cette émission parodique, diffusée en clair le samedi soir, tournait à Calais le sujet de la semaine consacré au démantèlement de la "jungle", principal campement d’étrangers en situation irrégulière dans le Calaisis.

Ces personnes se présentaient chez des particuliers, munis de faux uniformes, de fausses cocardes tricolores, de fausses cartes de visites, de faux ordres de missions du ministère, en tenant en laisse des comédiens grimés et présentés comme des migrants à adopter comme animaux de compagnie", a indiqué le ministère de l’Immigration.

bessony.jpg

Eric Besson, qui traîne comme un fardeau l’affaire de l’évacuation, soigneusement mise en scène par ses soins, de cette triste enclave de Calais, n’a donc pas apprécié que la chaîne cryptée vienne le chatouiller et le singer sur cette question. C’est ainsi qu’il a dénoncé une « mise en scène inacceptable, reposant sur la falsification de documents officiels, sur une caricature mensongère et insultante du travail des services de police et de gendarmerie, et sur la diffusion d’une image dégradante et humiliante de ressortissants étrangers en situation irrégulière, qui sont les victimes des filières de l’immigration clandestine, et qui méritent notre respect".

Les membres de l’équipe de Canal + ont été brièvement auditionnés au commissariat central de Calais avant d’être relâchés, selon une porte-parole de la préfecture du Pas-de-Calais.

A mise en scène, mise en scène et demie…La réaction un brin grandiloquente du ministre face à ce qui s’apparente à une simple farce apparaît bien disproportionnée. Y a t-il  dernière cette réaction une volonté de punir une chaîne qui a diffusé cette image pour le moins déplacée? J’ai tendance à le penser.

Il faudrait sans doute qu’Eric Besson revisionne les vieux sketchs télé de Jacques Legras et de ses compères: il y a plus de 25 ans, monsieur le ministre, les caméras cachées existaient déjà. Et personne ne grimpait au rideau.

0
3 Comments
  • anderea
    octobre 1, 2009

    je n y crois pas à la camera cachèe ,puisqu’il se baisse pour ne pas être vue et c’est etonnant parceque canal + est plus UMP .hier soir JM Apathie a été assez virulent et incisif envers Segolene Royale .si seulement il pouvait poser les même questions à tous canditats de tous bords

  • flo1966
    octobre 1, 2009

    Canal + UMP ??? !!!!!????
    La bonne blague !!

  • pilar
    octobre 5, 2009

    N’en déplaise à M. Revel, dont j’apprécie pourtant les chroniques, lorsque M. Besson a « commis » son doigt d’honneur, la caméra n’était absolument pas cachée. Il s’agissait de reporters essayant d’interviewer des militants UMP à propos du rapprochement avec M. de Villiers. D’ailleurs, pour « faire » son doigt, M. Besson se penche pour éviter d’être dans le champ de la caméra (qu’il voyait donc parfaitement)