Aprés Bouygues, Messier et le Lyonnais, Vivendi plie bagages aux Etats-Unis et largue NBC-Universal…

universal.jpg

L’anecdote remonte à la toute fin des années 80. Tout frais propriétaire de TF1, Francis Bouygues avait décidé de se lancer, la fleur au fusil et le chéquier entre les dents, à la conquête du cinéma américain. L’industriel qui avait créé une filiale cinéma adossée à TF1, Ciby 2000, projetait de produire aux Etats-Unis plusieurs dizaines de films, en prenant les meilleurs réalisateurs, en signant les meilleurs acteurs. La profession, qui avait eu vent de l’arrivée imminente d’un « frenchie » totalement inconnu à Hollywood, brut de décoffrage et bourré aux as, s’était tout simplement mise en tête de plumer l’industriel: une pratique courante.

C’est ainsi qu’invité un soir à dîner par l’un des patrons les plus puissant du cinéma américain, Bouygues avait eu la grande surprise de voir débarquer à sa table Clint Eastwood. L’acteur, dans un numéro très rodé, s’était jeté dans les bras de l’industriel du BTP en se félicitant bruyamment de rencontrer, (« enfin !! »), le nouvel empereur du cinéma français. Emu et fasciné, Bouygues ne put retenir ni sa joie, ni…son carnet de chèques et signa pour plusieurs millions de dollars de contrats à l’acteur, ainsi qu’au patron du studio à l’origine de cette amusante mascarade!

L’aventure américaine de Bouygues ne durera pas longtemps. Ponctionné de plusieurs dizaines de millions de dollars l’entrepreneur fermera sa filiale américaine pour battre en retraite deux ans plus tard, avec le fâcheux sentiment de s’être fait gentiment arnaqué.

Bouygues fut ainsi le premier à tenter l’aventure. D’autres ont suivi avec le même succès, les mêmes déboires : le Crédit Lyonnais se fit refiler la MGM, quand la totalité des Studios américains se gondolaient de rire. Et Jean-Marie Messier racheta les studios Universal, avec la conviction d’avoir fait l’affaire du siècle : on connaît la suite, une jolie banqueroute. Là aussi, un autre souvenir. J’ai fait un jour le déplacement au siège d’Universal, à Los Angeles, quand J2M en était l’heureux et béat  propriétaire. Après avoir rencontré en l’espace de quelques  heures les principaux cadres dirigeants américains de ce studio, j’ai vite compris que le groupe Vivendi-Canal+ n’y serait jamais chez lui : convaincus qu’Hollywood leur appartient, ces cadres de choc semblaient faire bien peu de cas du proprio…

Et l’on apprend donc ce matin, en lisant la presse, que Vivendi s’apprête à mettre fin à l’accord qui le liait à NBC-Universal. Le groupe Français a décidé de vendre les 20%  qu’il possède dans ce groupe, aux Etats-Unis, depuis mai 2004. C’estJean-René Fourtou, le successeur, (et fossoyeur), de Jean-Marie Messier, qui avait été à l’origine de cette autre alliance, présentée à l’époque comme un axe de développement majeur et bla et bla….Une poule aux œufs d‘or, mais un rêve, là aussi, parti en fumée, puisque l’affaire ne tint jamais ses promesses. Vivendi, qui espère retirer 6 à 7 milliards de dollars de cette opération, a besoin de cash, dit-on. Il s‘agit pour le groupe de racheter notamment les parts des minoritaires de SFR et de Canal+, où l’on évoque le retrait d’Arnaud Lagardère. Avec le départ des Etats-Unis de Vivendi se ferme une nouvelle page des aventures ubuesques des groupes français outre-Atlantique. On se marre. A qui le tour ?
 

0
4 Comments
  • dav@cork
    septembre 22, 2009

    Cher Monsieur Revel,

    Il serait vraiment intéressant d’avoir un retour a tous les commentaires laissés après votre publication sur kassovitz et le 11 spetembre…
    Votre blog n’est pas votre compte twitter !!! des dizaines voire des centaines de lecteurs sont impatients d’avoir votre avis…

    ne pas le faire montrerait une véritable indifférence envers les lecteurs de votre blog

    Bien cordialement

  • anderea
    septembre 22, 2009

    RR juste une question .
    l ‘affaire va t’elle être traitée par le cabinet d’avocats où C Lagarde a encore des parts majoritaires?
    si vous ne répondez pas j’ai une réponse .;

    pour l’affaire kassovitz RR a donné une explication à la tele ,j’ai eu la chance de le voir et l’entendre sur ce sujet..

  • outrenoir.tumblr.com
    février 26, 2014

    ʜi there to all, the contents existing at this websiite are genuinely remarkable for people experience,
    well, kep up the good work fellowѕ.

  • clashofclanshackncheat.blogspot.com
    mars 23, 2014

    Angenommen, dass clash of clan hack Selbige ein Heranwachsender , das Clash of clans
    hack liebt , (sich) ausliefern Selbige sicher, dass Sie diverse Grenzen gesetzt .
    Klar zum Sprechhaltung , in Bezug auf abundant Phase ein Kind kann an einem Kalendertag zu investieren
    und ergo zu fortdauern. Sie können auch Clash of clans hack verwenden qua Entschädigung , falls Ihr Kind vervollständigt Aufgaben rund um jenes Bau.
    Zum Beispiel könnten Sie mit Möbeln ausgestattet , ein System , wo die Gesamtheit lästige Pflicht legen selbige gibt ihnen 10 Minuten Spielzeit.