Un bon journaliste fait-il un bon politique?

sarkozy-marseille-journaliste.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La journaliste politique de France Inter, Françoise Degois, qui suivit de près Ségolène Royal durant la campagne des présidentielles, va donc rejoindre cette dernière au sein de son équipe. Changement de métier, changement de casquette. J’écoutais hier sur Canal+, Jean-Michel Aphatie, commenter ce transfuge, qui n’est pas le premier dans notre profession. De Catherine Clément, sous François Mitterrand, aux anciens journalistes du Nouvel Obs, Jean Gabriel Freydet et Denis Pingaud, embauchés par Laurent Fabius, alors premier ministre, en passant par  Myriam Lévy, passée du Figaro à Matignon, versus François Fillon, ou Georges-Marc Bénamou, tombé dans la marmite élyséenne de Nicolas Sarkozy, avant de s’en faire éjecté, ils sont nombreux à avoir franchi ce Rubicond.     

Et le journaliste vedette de RTL de s’interroger sur le bien-fondé de telles vocations tardives, des  transferts qui posent naturellement et rétroactivement pour ces journalistes la question de leur objectivité passé. C’est ainsi que beaucoup ont été tenté de relire les articles qu’écrivait, par exemple, une Catherine Pégard sur Nicolas Sarkozy dans Le Point, avant qu’elle ne le rejoigne à l’Elysée, où elle a aujourd’hui le titre de conseillère politique. Tous ont pu vérifier que, s’agissant de Nicolas Sarkozy, les papiers de cette  excellente plume n’avaient à l’époque rien de journalistiquement infamant, mais rien également de très subversif…De la même manière, certains ré-écouteront  avec attention les papiers de Degois sur France Inter, dans l’intention d’y déceler quelques flagorneries à l’égard de Ségolène Royal. C’est de bonne guerre…

Pour le reste, je suis entièrement de l’avis de Jean-Michel Aphatie: ces passages du journalisme à la politique ne sont pas une bonne chose. Ils nourrissent l’éternel procès du mélange des genres fait aux journalistes, ils alimentent la critique et apportent de l’eau au moulin de ceux qui reprochent à la presse ses liens de consanguinité avec les pouvoirs.

Tout cela n’est pas bon. Je suis ainsi de ceux qui pensent que la Commission de la carte des journalistes devrait inscrire dans ses tables de la loi une règle stricte selon laquelle tout journaliste de métier a pour première obligation de ne pas rejoindre une administration, un ministère ou une institution dont il a été le correspondant. C’est d’ailleurs pour cette raison que le CSA impose à ses membres la règle selon laquelle il leur est interdit de travailler, pour une durée déterminée, dans l’audiovisuel, une fois leurs mandats achevés. Tout cela afin d’éviter les courtoisies croisées et  les renvois d’ascenseurs. Pour ne pas dire autre chose.
 

0
8 Comments
  • donvega
    novembre 18, 2009

    En rajoutant depuis ce matin Véronique Lafont, grand reporter aux informations générales et au service société de TF1, qui a été nommée conseillère pour la presse et la communication de Roselyne Bachelot. C’est une véritable épidémie !!!

  • THIERRY
    novembre 18, 2009

    @ REVEL
    Les journalistes qui bossent à FRANCE INTER sont surtout des militants proches du PS
    Cette radio publique est indigeste!!

  • anderea
    novembre 18, 2009

    oui ça ‘m’épattate’ lorsque je regarde le cursus d’un journaliste politique je m attends à beaucoup mieux.
    RTL je n’écoute que Bouvard et en voiture..

  • anderea
    novembre 18, 2009

    oui ça ‘m’épattate’ lorsque je regarde le cursus d’un journaliste politique je m attends à beaucoup mieux.
    RTL je n’écoute que Bouvard et en voiture..

  • tapioca
    novembre 19, 2009

    On a vraiment les commentaires que l’on mérite cher JFR.

    Pitoyable…

  • Bulle
    novembre 19, 2009

    Vous posez une bonne question, celle de la subjectivité. Par ailleurs, peut-on « interdire » à des individus le droit d’exercer un métier ? En fait, quand on voit comment certains journalistes sont devenus « carpettes » devant des hommes politiques en restant dans leur job, on se demande si dans ce rôle ils ne sont pas pire que ceux qui ont fait carrément le grand saut… Mais je trouve qu’il faut effectivement trouver une solution à ce qui, au bout du compte, fait plus de mal au journalisme qu’à la politique.

  • ZEGHOUDI FATIMA
    mars 9, 2010

    SOS REAGISSEZ ALLEZ SUR LE BLOG Djemila-Yamina.skyrock.com .je vie sur cerneux 77320 BONJOUR J ESSAYE DE RENTRER EN CONTACT AVEC DES RESPONSABLES VOIR LE OU LA PRESIDENTS DES ASSOCIATIONS DES HARKIS .JE SUIS FILLE DE HARKIS ET DEPUIS LE 6 MARS 2009 JE VIE UN DRAME ON MA ARRACHER MON BEBE DE MON SEIN DE 2 JOURS APRES UN ACCOUCHEMENT AVEC SESARIENNE ON MA MIS UN IMPLAN A MON INSSU ET JETTER DE LA MATER POUR ME FAIRE TAIRE ET PROTEGER UN PEDOPHILE FILS D UN PDG J ADRESSE UNE LETTRE OUVERT AU CHEF D ETAT SUR LE BLOG Djemila-Yamina.skyrock.com .on ma egalement enlever mon autre fille agee de 13ans djemila pour qu elle ne temoigne pas.j ai envoyer2 dossiers a association ni pute ni soumise je me suis rendu a paris dans leur bureau et je trouve honte pour une association qui a etait cree en la memoir d une jeune fille .et que l on ma abondonner mes petits.svp reagissez j ai deposer plainte au pret de la cour europeenne des droits de l hommes on va jusqu a interpeller mes lettre que j adresse aux chef d etat des pays europeen .arabes .ministres questeur .et president de l assemblee nationnal car ce n ai pas possible que sur plus de 60 lettres adressse a divers personne je ne recoie aucun reponse n oublion pas que c est personnes q qui j ai adresser ces lettre son des representands de leurs pays et son tenu de repondre ou son ces lettres voir ces reponse

  • zeghoudi
    janvier 10, 2011

    ALLEZ SUR LE BLOG djemilayamina.blogspot.com et FACEBOOK fatima zeghoudi zeghoudi JE JOIND DES DOCUMENTS DANS LES ALBUMS Je dénonce et je mets en garde les jeunes filles et femmes musulmanes contre ce que l’état français veut d’elles.Ces personnes doivent s’intégrer et vont parfois tourner le dos à leur religion et leur culture pour trouver leur place dans la société française. Lorsque ces jeunes filles le font, elles se trouvent confrontées à la réalité face à un drame en pensant trouver le meilleur pour elles. C’est là que l’état français les trahi et joue avec elles. Il les met plus bas que terre. Ces filles se font violer et l’état laisse les coupables continuer. Il persécute ces jeunes femmes car il sait que dans quelques années elles vont tourner le dos à leur religion et leur culture. Pour la plupart elles ont honte de revenir à leurs racines et, de ce fait, la France s’acharne à les faire taire et viole leurs droits. J’en suis la preuve vivante. Je suis revenu à ma culture et à ma religion il y 2 ans car, durant toutes ces années où je croyais que l’état me respectait, en fait il se servait de moi pour éliminer ce que je représentais par l’Islam. Vous, ces victimes de la France revenez à l’Islam. Il est toujours prêt pour vous. Et vous, ses futures victimes ne croyez pas ces fausses promesses que l’on vous fait et, pire encore, on vous fait croire que vous êtes françaises et bien, là encore, je suis témoin que jusqu’à la cour européenne des droits de homme on y trouve la corruption car le président de cet cour représente la France et vos plaintes ne serviront à rien et vous continuerez à être traquées comme des bêtes. On violera vos enfants pour le plaisir de ces responsables. Je vous mets en garde et dénonce que l’association « ni pute ni soumise » et un réseau de recrutement pour vous, jeunes filles de l’Islam et que lorsque vous aurez besoin d’elle en tant que victimes elle vous trahira. Elle perçoit des millions de subvention du gouvernement français. Je vais consacrer le reste de ma vie, incha Allah, à mettre en garde ces prochaines victimes. Je remercie ma religion qui, malgré tout ce que j ai pu faire pour trouver ma place, m’a relevée et ne m’a jamais abandonnée. Je prie Dieu de finir ma vie dans mon pays car cette France est celle de Satan qui vole les âmes et viole leurs enfants. Je joins sur mes albums des documents et vais prochainement faire une vidéo pour dénoncer et prévenir. Je remercie Dieu de m’avoir donné des parents extraordinaires dont une maman qui ma laissé tout ce que j’ai besoin dans notre terre en Algérie et une famille qui m’attend elle devait savoir… Qu’elle repose en paix. Vous, France et ses responsables trouvez d’autres proies ou, mieux, violez vous entre vous car vous avez deja violer les droits de hommes vous n avez aucune consciance et laissez l’Islam en paix.