The Mentalist, l’homme qui fait craquer l’audimat…

par 6commentaires , 0

Silhouette élégante et longiligne, feu-follet au regard de Calimero, à faire craquer les belles-mamans et pas seulement, iI glisse, la tête dans les épaules, perdu dans ses pensées, le long des épisodes. Comme s’il rasait les murs de cette série, dont il est le héros. Columbo relooké par Hugo Boss et play-boy à la nonchalance désarmante, (mais travaillée), et au regard chaviré, notre homme est un Ovni du petit écran. C’est aussi le dernier blockbuster en vogue, puisque après la Fox, aux Etats-Unis, c’est au tour de TF1 d’enregistrer des audiences records, avec un premier  carton la semaine dernière, lors de la diffusion des trois premiers épisodes inédits de cette série intitulée The Mentalist: plus de 9 millions de téléspectateurs. Et la suite ce soir. 

L’acteur australien Simon Baker, que l’on avait déjà vu dans Hartley Cœurs à vif et dans Le diable s’habille en Prada, s’est ainsi imposé d’emblée dans un registre inédit. Car Patric Jane, son nom de scène, n’a rien du flic manufacturé par l’industrie hollywoodienne. Ni le look, ni le style, ni les méthodes. Notre gravure de mode, dont les costumes, tirés à quatre épingles, ont fait la joie et le succès des couturiers américains et italiens qui l’habillent pour la série, semble en effet tout droit sorti d’une séance de psychanalyse. Ce garçon doté d’un sixième sens et d’une acuité rare, possède en effet des qualités d’enquêteurs pour le moins déroutantes qu’il tient d’un violent traumatisme: Sa femme et son fils ont disparu dans une tragédie. Ce qui explique son regard d’épagneul au bord de la dépression, ses absences mélancoliques et cette voix de crooner sous tranquillisant qui glisse sur les épisodes, comme un cachet de Valium sur une toile cirée – à noter que traduction française est un vrai régal.

Installer un tel personnage, qui est à cent lieux de tous les archétypes, comportait pourtant des risques. Mais depuis le succès inattendu et planétaire de Dr House, portée, elle aussi, par un personnage pour le moins névrosé, les chaînes américaines ont compris que le public avait évolué. Et qu’une série policière pouvait ne pas s’embarrasser de clichés pour toucher le plus grand nombre. Car si les Experts font le plein chez les hommes, Dr House et The Mentalist cartonnent, non seulement auprès d’hommes que le personnage séduit et intrigue, mais auprès des bataillons de ménagères de moins de 50 ans, tombées par wagons entiers en pâmoison.
 

0
6 Comments
  • Morgan
    janvier 13, 2010

    C’est CBS qui diffuse The Mentalist aux USA, Renaud.
    http://www.cbs.com/primetime/the_mentalist/
    C’est la première série, produite par la Warner, chipée par TF1 quand la Une a gagné la catalogue jusque-là entre les mains de France Télévisions.

  • Olivier
    janvier 14, 2010

    Et pas un mot sur le fait que TF1 diffuse les épisodes dans le désordre (comme pour la première série de Dr House, il me semble) histoire d’être certain d’accrocher le spectateur en mettant ceux qu’ils considèrent comme les plus réussis en premier, et tant pis pour la cohérence.

  • La loi des séries
    janvier 14, 2010

    Cher Renaud,

    Un conseil amical, arrêtez les billets sur les séries américaines… Comme d’habitude, vous accumulez (outre les fautes d’orthographe, n’y revenons pas) les approximations, erreurs, et autres preuves du fait que soit vous n’avez même pas regardé la série dont vous parlez, soit vous faites votre boulot de journaliste avec une rigueur… limitée. Dans ce cas par exemple :
    – Le personnage de Patrick (avec un k) Jane n’est pas flic, c’est un des ressorts de la série, c’est un « consultant » du CBI (un agence locale chargée d’aider les enquêtes fédérales, qui n’existe plus dans la réalité)
    – C’est sa femme et sa fille qui ont été assassinées, pas son fils.

    Et puis les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais trouver que la traduction française est « un vrai régal »…

  • sitelle
    janvier 15, 2010

    Pour avoir vu la série en VO, entendre la voix de Jane doublée est un supplice. Bonne série mais dans le style je préfère 1000 fois Lie to me avec le génial Tim Roth

  • Fabien
    janvier 16, 2010

    La voix française est NULLISSIME !
    Une fois de plus malheureusement le doublage n’a pas été soignée, le comédien qui prête sa voix n’est pas en cause, à de très rares exceptions (la série « le prisonnier ») les fictions sont à regarder de préférence en VO, d’autant plus que c’est facile aujourd’hui avec la VM (version Multilingue) diffusée sur la TNT.
    La VF de « friends » était aussi assez catastrophique !
    L’autre problème de la VF c’est que tout les personnages finissent par avoir la même voix (le vivier de doubleurs est assez fermé) et que même une bonne fiction sonne comme un sitcom.

  • flo1966
    janvier 17, 2010

    +1 avec Sitelle.
    The Mentalist est bon mais bien moins que Lie to me dans un registre assez proche.
    Et non, hors de question de mater ça en VF, quoiqu’il arrive.
    En VO bordel !!!!!