BHL divise le Nouvel Observateur

Bernard-Henri Lévy – France Inter
 

Le «Botulgate» n’en finit plus de provoquer des remous au Nouvel Observateur où le cas BHL a suscité de multiples réactions en l’espace de quelques jours. Soutenu dans un premier temps par Jean Daniel, l‘écrivain s’est fait tour à tour étriller par l’un des chroniqueurs de cet hebdomadaire, Delfeil de Ton, ainsi que par la Société des rédacteurs. « Devant la servilité dont une grande partie de la presse française a fait preuve vis à vis de Bernard-Henri Lévy pris en flagrant délit d’amateurisme philosophique, la Société des rédacteurs du Nouvel Observateur se félicite », peut-on lire, «de la tenue morale et professionnelle du journal. A l’origine d’une révélation reprise par la presse internationale, le Nouvel Observateur a démontré son indépendance»

Ce texte, ainsi que billet de Delfeil de Ton, ont incité BHL à réagir vivement ce matin au micro de France Inter, chez Nicolas Demorand. Avant que le fondateur et propriétaire de L’Obs, Claude Perdriel, ne prenne à son tour la plume, sous la forme d’une réponse adressée, cette fois-ci, à sa rédaction : «Pour la tenue morale et professionnelle de notre hebdomadaire, je suis d’accord avec la SDR», écrit-il. Pour le jugement autour de BHL, je le trouve excessif. Il a toujours été avec courage du même côté que l‘Obs dans toutes les batailles importantes ».               
 

0
2 Comments
  • Joseph
    février 20, 2010

    Les intellectuels français sont à la pensée ce que la vérole est au bas clergé breton.

  • Gil Ornemancien
    février 24, 2010

    Toujours aussi creux, prétentieux et répugnant ce type…