Une première en France: le CSA impose à TF1 et Canal+ la diffusion à l’antenne de mises en demeure.

par 3commentaires No tags 0

 

Michel-Boyon-president-CSA,N-E-104522-1.jpg 

C’est une première dans l’histoire de la télévision en France. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé à TF1 et Canal+ deux mises en demeure, suite à des infractions relevées ces dernières semaines. Mais pour la première fois, le CSA va obliger les deux chaînes en question à diffuser sur leurs antennes, en «lieu et place», c’est à dire à l’endroit même où ces manquements ont été relevés, le contenu de la réprimande de l’instance présidée par Michel Boyon.

 

C’est ainsi qu’à l’image de la presse écrite, que les tribunaux condamnent fréquemment à publier des droits de réponse ou des publications judiciaires, parfois en couverture de ces journaux, les chaînes vont être soumises au même régime juridique et vont donc se voir contraintes de placarder ces condamnations à l’endroit exact où l’infraction a été relevée. C’est à dire pour le plus souvent, avant ou après le journal de 20 heures..


 

Si TF1 et Canal + vont ouvrir le bal, France 2 va recevoir un courrier du même type dans les jours qui viennent. A chaque fois il s’agit de fautes déontologiques avérées: images qui ne correspondent pas à la réalité du sujet diffusé, bidonnages avérés ou erreurs grossières. Pour France 2, il s’agit pour l’heure d’un reportage à propos de la mort du petit Younes. Mais les membres du CSA se sont également  émus de la diffusion d’images du récent tremblement de San Francisco utilisées par erreur par quelques chaînes pour illustrer des reportage sur le séisme d’Haïti!

 

0
3 Comments
  • dubois
    février 18, 2010

    Il faut bien justifier le salaire de 17000/mois en moyenne pour les membres du CSA !

  • flo1966
    février 18, 2010

    Et pas d’amendes aux chaines pour la hausse abusive et systématique (et interdite) du volume sonore pendant les pubs ???

  • Laure
    février 18, 2010

    Sans interet car les chaines s’en excuses toujours le lendemain meme de l’erreur, voir dans la journée pour les chaines infos (BFM, LCI…).