Votez pour ou contre Seznec! Voici venu le temps de la justice participative.

par 15commentaires No tags 0

 
31fb82c2-1d3f-11df-b747-25712b78d46e.jpg
  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait trois mois que Robert Hossein propose au public du théatre de Paris de se prononcer sur le cas de Guillaume Seznec, trois mois que des salles entières acquittent celui qui fut condamné au bagne à perpétuité en 1924 pour le meurtre d’un marchand de bois dont le corps ne fut jamais retrouvé. On connaît l’affaire, elle fit grand bruit et continue d’exciter la curiosité des historiens. 

Or ce soir, France  2 et Robert Hossein ont décidé de pousser l’exercice un peu plus loin, en permettant aux téléspectateurs de se prononcer sur ce procès par sms, téléphone ou internet, la chaîne de service public diffusant la pièce. Après la démocratie participative, voici donc venu le temps de la justice participative. Je trouve le procédé autant ahurissant qu’inconvenant. Imaginer en effet que l’on peut substituer des magistrats professionnels et des jurés appelés à siéger plusieurs jours durant dans un procès d’assises, à un jury de téléspectateurs convié à pianoter de son divan sur son téléphone portable, comme s’il s’agissait d’un vulgaire programme de télé réalité, est pour le moins choquant.

C’est laisser croire en effet que l’affaire Seznec (sur laquelle plane depuis 80 ans, on le sait, de très nombreuses zones d’ombre) serait à l’évidence qu’une monstrueuse erreur judiciaire, puisque plus de 90% des spectateurs du théatre de Paris, et sans doute une grande majorité des téléspectateurs de France 2, ce soir, en ont décidé. Si l’innocence de Seznec ne fait plus aucun doute aujourd’hui chez un grand nombre de juristes et d’historiens, c’est parce que ces derniers ont eu le loisir d’examiner minutieusement les milliers de documents qui ont nourri le procès de l’époque. Si l’affaire Seznec a traversé les décennies, c’est parce que ses descendants ont passé des milliers d’heures à analyser les pièces d’une affaire qui enflamma la France. Or cette version rabougrie que nous proposent Hossein et  France 2  ne peut en aucun cas avoir une quelconque vertu pédagogique: elle ne peut éclairer le mystère Szenec et encore moins permettre à des jurés cathodiques de se prononcer sur le fond.

Aussi, laisser à quelques centaines de milliers de français le soin de trancher en deux heures de temps, de leurs salons télés,  une question qui a déchiré la justice au fil des ans, jusqu’à une période très récente, (puisque les nombreuses demandes de révision du procès n’ont jamais abouti), relève de la mascarade.
 

Cette tendance qui consiste d’ailleurs à consulter nos concitoyens à tout bout de champ, au fil de sondages totalement aléatoires, est pernicieuse. Il n’est pas une radio qui chaque matin nous invite à nous prononcer sur tout et n’importe quoi : le bilan de Nicolas Sarkozy, la suppression de la pub sur France Télévisions, l’heure d’été, le blocage des aéroports, la retraite à 65 ans…Tout est bon pour créer de l’interactivité, (et du chiffre d’affaires). Moyennant des coups de sonde populistes, qui n‘ont aucune valeur scientifique, (les échantillons d’auditeurs auxquels se réfèrent ces radios, à l’instar de RMC, n’étant pas représentatifs), on nous abreuve chaque matin des dernières tendances de l’opinion.

Il en ressort une sorte de boubiboulga indigeste qui donne du pays une vision forcément déformée. Je n‘ai jamais compris d‘ailleurs pourquoi le CSA ou la Commission des sondages ne s’étaient pas penchés sur la question. Pourquoi ils n’interdisent pas des pratiques qui, sous couvert d’information, traduisent une réalité biaisée de la société. Et pourquoi, enfin, pour en revenir à Seznec, l’on tolére ce jeu de la mort, qui autorise des bataillons de téléspectateurs à jouer avec la mémoire d’un disparu.   
 

0
15 Comments
  • silvergroover
    avril 20, 2010

    Entièrement d’accord avec vous, surtout sur les deux derniers paragraphes. J’ai une overdose de cette tendance depuis quelques années à cette séquence « les auditeurs ont la parole », sur toutes les radios et autres médias.
    Et comme tout le monde a un avis qui n’est en général pas celui du voisin, c’est vraiment très constructif.
    Je me fous de l’avis de la masse crasseuse. Et je ne veux surtout pas l’entendre.

  • Martino
    avril 20, 2010

    À Silvergroover,

    Ben voyons, c’est ca ! Pourquoi alors ne pas supprimer aussi les blogs auxquels vous êtes en train de participer en donnant votre opinion ?!!

    Grâce à la liberté des ondes acquise avec la FM depuis 1977, les citoyens ont pu enfin s’exprimer. Que quelques astucieux créateurs de radios comme Weill à RMC ait exploité le filon et obtenu le succès que l’on sait, c’est un fait.

    Quant à la « masse crasseuse » dont vous (et moi) faisons partie que vous le vouliez ou pas, rien ne vous force à l’écouter… Il suffit de choisi un autre « poste » (humour : Radio Paris ou Radio Courtoisie qui ouvre aussi son antenne aux auditeurs ?).

    Que vous soyez Misanthrope, on peut l’admettre. Le remède à cela consiste à ne plus consulter les médias et ne plus être téléacteur du web comme vous le faites. Votre opinion à autant de valeur que celle de Renaud Revel et celle des lecteurs qui le font vivre.

    Cordialement 😉

  • GUERIN
    avril 20, 2010

    non coupable

  • Christelle et Patrick
    avril 20, 2010

    NON COUPABLE

  • esteves
    avril 20, 2010

    Non coupable

  • Baker/Vilain
    avril 21, 2010

    Bonjour

    Il faudra nous donner les noms « du grand grand nombre de juristes et d’historiens qui n’ont aucun doute sur l’innocence de Seznec ». A part quelques avocats toujours prompts à taper sur les juges, je ne connais pas un seul historien ayant travaillé sur le dossier qui arrive à la conclusion de l’innocence de Seznec.

    Des pièces du dossier de révision ont été volontairement bidonnées pour essayer à tout prix de démontrer l’innocence.

    La pièce de Robert Hossein est plus proche de la manipulation et finalement n’est qu’une mascarade.

  • angles
    avril 21, 2010

    Plus de liberté d expression grace a la piéce de robert Hossein et aux votes de France2 ou est le crime et voter en son ame et conscience par rapport a son ressenti profond cela ne demande pas d étre plus savant que la moyenne des gens mais plutot de faire oeuvre de sincérité par rapport à son intime conviction rien de plus que ce que font les jurés lors d un procés.POURQUOI LA VOIX POPULAIRE NE SE FERAIT ELLE PAS ENTENDRE SI COMME ON LE PRETEND NOUS SOMMES EN DEMOCRATIE ?PEUT ETRE JUSTEMENT PARCE QUE NOUS N Y SOMMES PAS VRAIMENT ET QU IL FAUDRAIT CONSULTER PLUS SOUVENT LE PEUPLE NOTAMMENT PAR REFERENDUM LORSQU IL S AGIT DE VOTER DES LOIS ET DE FAIRE DES REFORMES ?LES VOTES ONT UNE SIGNIFICATION, AUX HOMMES POLITIQUES D EN COMPRENDRE LE SENS ET A LA JUSTICE D EN TIRER DES LEçONS .C0MME LE DISAIT lA FONTAINE  » La raison du plus fort est toujours la meilleure » jusqu ‘à quand ?mifa

  • thierry
    avril 21, 2010

    j’suis en phase avec vous MR REVEL sur ces votes populistes à RMC en particulier chez BOURDIN et les GG concernant les sondages participatifs des auditeurs de cette onde
    exemple donnez une note de 0 à 10 sur l’action de SARKOZY??
    Préferez vous la pluie ou le bon temps??
    pour ou contre les immigrés???
    ETC ETC
    cette radio est d’un populiste inquiétant qui dégrade de plus en plus le journalisme!!
    interrogez vous MR REVEL!!

  • tetu29
    avril 21, 2010

    C’est « gloubiboulga » et pas « boubiboulga »…

  • Martino
    avril 21, 2010

    Réponse à « THIERRY » :
    « … ces votes populistes à RMC en particulier chez BOURDIN et les GG concernant les sondages participatifs des auditeurs de cette onde »

    Mais alors que faites-vous ici même, si ce n’est répondre à une sollicitation d’opinion, concernant justement un sujet « populaire » relatif à une émission « grand public » de la télévision nationale ?

    Et puis avec les centaines de radios françaises et les milliers de radios sur le web, pourquoi vous obstinez-vous à écouter RMC ?

    La prise d’opinion, aimez-la ou zappez-la !

    🙂

  • thierry
    avril 21, 2010

    eh MARTINO vous bossez à RMC pour être aussi revendicatif voire agressif envers ma petite personne
    pour votre paroisse,je n’écoute pas cette radio mais je visite ses blogs,un vrai régal de démagogie!
    au fait MARTINO, vous préférez la pluie ou le bon temps
    les auditeurs de RMC choississent à 99% le soleil
    mdr alors!!
    a+

  • Yogi
    avril 30, 2010

    Je souscris à votre argumentation sur le fait que, refaire le procès en deux heures, à la télé ou dans un théâtre, est pour le moins grotesque. L’affaire Seznec est complexe et la sérénité est une condition nécessaire à la justice. De fait le spectacle (c’est le mot) proposé aux spectateurs par Robert Hossein, et aux téléspectateurs par France 2, avant de les faire voter, est tout bonnement affligeant.

    Cependant vous affirmez que « Si l’innocence de Seznec ne fait plus aucun doute aujourd’hui chez un grand nombre de juristes et d’historiens, c’est parce que ces derniers ont eu le loisir d’examiner minutieusement les milliers de documents qui ont nourri le procès de l’époque.  »

    Et les autres, très nombreux, qui ont eu également le loisir d’examiner les documents et qui n’ont pas de doute sur sa culpabilité ? Qu’en faites-vous ?

    La cour de cassation, siégeant en cour de révision, a pris la peine de rédiger un long arrêt motivé et argumenté pour rejeter la demande de la famille Seznec. La justice n’a rien à gagner à éviter la vérité – si la demande a été rejetée, c’est clairement parce qu’aucun des arguments apportés n’apportait un fait nouveau à susceptible de créer un doute sur la culpabilité du condamné.

    On trouve une analyse très intéressante de l’arrêt à cette adresse :

    http://www.maitre-eolas.fr/post/2006/12/20/494-pourquoi-seznec-n-a-t-il-pas-ete-rehabilite

  • seznek
    mai 3, 2010

    A ceux qui souhaitent compléter leur information sur cette affaire qui est loin d’avoir asséché les encriers, je conseille vivement un dernier nouveau sur la toile – celui-ci n’est sûr que d’une seule chose : le doute aurait dû traverser l’esprit des jurés pendant le procès (et non quelques années après) – pour ce qui est du reste, un peu de patience et les archives finiront bien par parler…
    lien : http://seznek.monespace.be/wordpress

  • Langellier
    mai 15, 2010

    Il faut tout lire pour l’affaire Seznec, même le pire.
    L’intention des auteurs n’est pas toujours mauvaise ou perverse.
    La pièce de théâtre, elle, était une véritable manipulation. Pourquoi RH ne nous a-t-il pas dit que c’était un combat pour la réhabilitation, bien loin des faits réels ?
    Difficile pour un téléspectateur qui ne connaît pas l’affaire de se faire une opinion à travers cette mauvaise pièce. Pleine d’erreurs historiques. La manipulation des masses est gravissime. On en a là un bel exemple.
    P.S. RH chez Ruquier a déclaré que seuls 54.000 téléspectateurs avaient voté. Dont acte.

  • Langellier
    avril 1, 2011

    SCOOP : Affaire Seznec : le cadavre de Pierre Quemeneur aurait été retrouvé dans une fosse à Saint-Eloy (Finistère). La police, bien que sceptique, continue l’enquête.