Le « Monde » à la croisée des destins…La chronique de Philippe Gavi.

par 3commentaires No tags 0

 
 
journal-le-monde-la-fin-des-difficultes-id346.jpg

Tant de postulants disposés à investir une centaine de millions d’euros dans le « Monde », c’est magnifique, mais…quel peut bien être le retour sur investissement attendu, sinon le contrôle d’un quotidien d’influence légendaire ?
Rien n’est simple cependant; gageons que les motivations sont complexes, pour partie sentimentales, dont le réel désir de relever un défi, de sauver de la déchéance un journal précieux. Claude Perdriel, Pierre Bergé, Mathieu Pigasse sont des hommes de valeur.

Et puis, un journal n’est pas un cheval ; la rédaction du « Monde » saura bien se défendre de toute manipulation. D’aucuns avaient craint le pire lorsque « Libération », pour sauver sa peau, se vendit à Edouard de Rothschild. Le banquier a été irréprochable. Le quotidien, resté ancré à gauche, donne tous les jours la preuve de sa vivacité et de son indépendance d’esprit.
L’intervention de Nicolas Sarkozy est abusive, et surtout maladroite. Pouvait-il imaginer un instant qu’Eric Fottorino, le directeur du « Monde », ne répercuterait pas auprès de sa rédaction les propos qu’il lui avait tenus, et la menace de reconsidérer l’aide que l’Etat doit apporter à la modernisation de l’imprimerie du « Monde » si l’équipe Bergé-Pigasse-Niel l’emportait? Résultat : les personnels du « Monde » sont incités à voter pour le trio  Tout autre repreneur apparaitrait en service commandé par l’Elysée. Ce qui serait fatal à l’image du journal.
Etrange raté encore : pourquoi Claude Perdriel a-t-il évoqué la nécessité d’un départ volontaire de 110 à 120 salariés ? « Comme s’il voulait nous donner une bonne raison de ne pas voter pour lui », observe un journaliste du « Monde ». Autre facteur qui joue contre le patron du « Nouvel Obs », même si personne, par pudeur, n’en parle en public, Claude Perdriel est un homme de presse formidable, mais il a 84 ans. A qui échoira le groupe le jour où il quittera la scène, la loi française ne permettant pas de léguer une entreprise à une fondation (sur le modèle du groupe allemand Bertelsmann) ?

5923_Une-Lemonde.jpgJe reviens à Nicolas Sarkozy. Supposons que le chef de l’Etat soit Ségolène, Martine ou Dominique. L’opinion de gauche réagirait-elle avec la même indignation?
Après 1981, François Mitterrand chercha à disloquer l’empire de Robert Hersant, et à lui prendre « France Soir », avec l’aide d’industriels amis et de banquiers publics aux ordres. Hersant tint bon, malgré le harcèlement fiscal et bancaire.
Un 11 novembre, Jérôme Clément, directeur du cabinet de Pierre Mauroy, premier Ministre, nous « convoqua » Serge July et moi à Matignon, convaincu que « Libé » soutiendrait la loi anti-Hersant limitant les concentrations. « Libé » réprouva. Personne n’oblige personne à lire « Le Figaro » ou la « Voix du Nord ». Nous n’avions pas la même idée de la gauche que s’en faisait la meute de coupeurs de tête au pouvoir. Comme il y a aujourd’hui des hommes de droite qui répugnent à toute idée de contrôle de la presse et des médias.

L’enjeu n’est pas réductible à la politique. Les véritables ennemis de la presse quotidienne sont  les ratios, ce que coûte, en rapport aux recettes, un grand journal. Incidemment, ses plus puissants ennemis potentiels sont ses seuls vrais amis : ses lecteurs. Ils achètent ou pas.
La survie du « Monde » tient à la capacité à trouver de nouvelles recettes. D’où la logique d’un mariage avec Orange, ou Free. Invité de l’Association des journalistes médias, Xavier Couture, directeur des contenus d’Orange (quoique tenu à l’écart du dossier du « Monde »), s’est présenté en « agrégateur de contenus » : « Il s’agit de donner de l’intelligence aux contenus avec la puissance des réseaux, et en s’appuyant sur la compétence des éditeurs. » Bien dit, mais un journal est-il seulement un contenu ? PG
.

 

0
3 Comments
  • thierry
    juin 21, 2010

    GAVI est trop gôche pour être crédible intélectuellement!!
    ah là là L EXPRESS avec des METTOUT GAVI ou REVEL est franchement gôche parisienne où ce petit microscome à la pensée unique nous explique le mal (la droite) et le bien ( la gôche parisienne)
    dérisoire L EXPRESS
    réveillez vous!!

    • Aya
      décembre 8, 2012

      merci pour ces explications, Scrapebox est un super oulits on n’est pas obliger de faire du black SEO, on peut se contenter de relever des urls interescente pour poster des posts qui ne soient pas des spams.C’est vrai qu’une petite traduction en frane7ais serait la bien venu Referencement Saint Etienne e0 re9cemment poste9 :

  • alain
    juin 21, 2010

    @ gavi
    pourquoi le monde devrait être forcement de sensibilité de gauche??
    peu de monde lit un quotidien
    la gauche serait elle plus vendeuse??
    j’en doute