Un soldat américain arrêté pour avoir livré à Wikileaks une vidéo accablante pour l’armée US.

par 0 No tags 0

 

Un soldat américain, basé à Bagdad, vient d’être arrêté annonce les agences de presse, suite à la diffusion d’un document de l’armée américaine sur le site spécialisé dans la dénonciation des turpitudes des excès ou des méfaits de l’administration américaine et pas seulement, Wikileaks. Ces images tournées en 2007 montraient l’équipage d’un hélicoptère de combat faucher à la mitrailleuse un groupe d’hommes, dont deux photographes de l’agence Reuters. Dès son apparition sur ce site basé en Suède, le 5 avril dernier, cette vidéo, (ci-dessus), avait été reprise par les chaînes du monde entier, déclenchant une enquête monstre au sein de l’armée américaine.

Celle-ci vient d’aboutir avec l’interpellation d’un jeune soldat de 22 ans, Bradley Manning, affecté aux services de renseignements américains, où il était notamment chargé du stockage de données dites sensibles. Immédiatement, les responsables de Wikileaks ont fait savoir  qu’ils n’étaient en aucun cas impliqué dans l’enquête des autorités américaines et encore moins dans l’arrestation du jeune militaire. Lors de leurs investigations, les militaires chargés de l’enquête ont découvert que Bradley Manning  travaillait en liaison avec un ex-hacker installé en Californie, auquel il avait transmis d’autres documents vidéos tout aussi confidentiels, (dont celle d’un pilonnage d’un village afghan par les troupes US  ), ainsi qu’un fichier de quelques 260 000 courriers diplomatiques, comme l’indique Le Monde de ce jour.
 

0
0 Comments