Bompard recalé: Europe 1 respire.

par 9commentaires No tags 0

bompard.jpg

C’est le soulagement qui gagne depuis hier les étages d’Europe 1, où la perspective d’une non-nomination du patron de la station, Alexandre Bompard, à la présidence de France Télévisions, (où Remy Pfimlin fait figure désormais de favori), est très favorablement accueille. En état d’apesanteur depuis plusieurs semaines, Europe 1 vit en effet au gré des rumeurs. Et l’accélération des évènements, ces dernières 48 heures, avec l’éviction d’un Bompard donné perdant, a redonné de l’entrain aux salariés d’une radio qui pensaient rentrer dans une phase de grande ’instabilité.

Il est vrai que depuis quelques temps les grandes manœuvres avaient démarré rue François 1er , où la succession de «Pentium 12», surnom donné à Alexandre Bompard en raison de sa vélocité, attisait les convoitises et encourageait les coups d’état. Si rien n’est encore tranché sur le fond, Nicolas Sarkozy devant réunir une ultime réunion à l’Elysée ce week-end, et si les soutiens d’Alexandre Bompard, au nombre desquels le patron du Figaro, Etienne Mougeotte et le Premier ministre en personne, François Fillon, tentent de faire inverser la tendance, il semble acquis que Nicolas Sarkozy fera le choix de la prudence. De Rémy Pfimlin. Contrairement à nombre d’allégations de la presse, le chef de l’Etat se veut encore hésitant, à l’inverse de Claude Guéant, son directeur de cabinet, qui est décidé à imposer sa solution, (Pfimlin), et à tuer celle de son premier opposant, Alain Minc, lequel a pris de longue date fait et cause pour Bompard.
  
Le choix de la raison, (Pfimlin), contre le choix du cœur ( Bompard), c’est la première solution qui semble bien l’avoir emporté. Quant à Alexandre Bompard, sa tentative avortée ne devrait pas laisser de traces trop profondes au sein du groupe Lagardère, malgré quelques crispations du côté du siège, où Arnaud Lagardère n’a pas toujours apprécié la campagne de son poulain. 

Mais cette page devrait se tourner rapidement, Alexandre Bompard  travaillant à la mise en place d’une grille de rentrée pour septembre. Absent jusqu’ici du « mercato » de la radio, Europe 1 et son PDG, libéré d’un poids certain, devraient faire parler d’eux dans les semaines qui viennent.  
 

0
9 Comments
  • duchateau
    juillet 1, 2010

    PFLIMLIN…

  • THIERRY
    juillet 1, 2010

    Laissons le gaucher REVEL tomber dans le….. ridicule!!
    Vais je l’aider à se relever??
    Pour moi le mal est trop profond dans le journalisme en FRANCE!!
    incurable!!
    Bonnes vancance MR REVEL!!
    au fait un journaliste parisien prend il des vacances malgré la crise!!

  • Flora
    juillet 1, 2010

    Oui, Pfimlin. Et Guéant n’est pas le directeur de cabinet de Sarkozy, c’est le secrétaire général de l’Elysée!

  • silvergroover
    juillet 2, 2010

    Vous pensez que vous allez un jour orthographier correctement le nom du futur patron de France Televisions ??
    C’est Pflimlin.
    Mais comme le disait un commentaire sur le billet précédent, la bonne nouvelle c’est qu’il sera nommé pour 5 ans, donc vous aurez le temps d’écrire son nom correctement.
    N’est ce pas monsieur Ravel ? Euh Reuvel pardon…

  • Gambus
    juillet 2, 2010

    C’estt à RTL, France Inter et RMC etc qu’ils vont être contents que Bompard reste à Europe 1….. Jacques Pradel quiite Europe 1. C’est un grand pro. ( Il l’a été avec « Perdu de vue »injuste cible des bien pensants du politiquement correct. ) Déjà, lors de la saison précédente il avait réussi à nous intéresser sur Europe 1 avec une émission passionnante où il faisait venir des spécialistes tout azimuts, à un horaire dans un premier temps envahi par un Drücker ronronant et inculte puis par un Nagui insupportable hors de son excellente série Taratata… Europe 1 et ses patrons ont l’art de rendre leur antenne de plus en plus inécoutable. Heureusement qu’il y a encore Morandini et Ruquier… Sinon c’est un poste en déconfiture pour un auditeur affligé d’un QI un peu au dessus de celui d’un dindon…

  • petitbato
    juillet 6, 2010

    Pradel, Morandini et Ruquier dites-vous? Ah je vois qu’on a affaire a un spécialiste des médias des années 80… Non faut arreter de dire n’importe quoi, vous citez ce qu’il se fait de pire et de moins serieux en matière d’animation radio!
    Quand a Bompard je me demande comment il va pouvoir rester a Europe1 maintenant, alors qu’il negociait un départ…pour sa credibilité et son autorité c’est pas terrible quand même.

  • Giovanna Londo
    février 8, 2011

    Very well written article. It will be valuable to anybody who utilizes it, including me. Keep up the good work – for sure i will check out more posts.

  • dieta
    février 8, 2011

    You are very smart….

  • dieta
    février 9, 2011

    All coment