Dépendance et indépendance

par 11commentaires No tags 0


 
1381253_3_098f_remy-pflimlin-en-fevrier-2003.jpg
 

 Voilà donc Rémy Pflimlin au pied du mur. Désigné par Nicolas Sarkozy par un concours de circonstance, _ le climat politique de l’été et l’affaire Woerth ayant refroidit les ardeurs du chef de l’Etat, qui avait d’autres schémas en tête_, l’ancien patron de Prestaliss prendra officiellement les commandes de France Télévisions, lundi prochain. Tout l’été, celui dont on ne sait rien du projet, _ l’audition du CSA n’ayant été qu’un soporifique enfilage de perles_, a peaufiné son organigramme et ce  22 août  devrait le voir installer son équipe.

Dépeint comme un homme courtois, bosseur et consensuel, le nouveau PDG de "France Télés" fait un intéressant sujet de laboratoire. Premier patron de l’audiovisuel publique directement nommé par le président de la République, depuis 1982, date de la création par François Mitterrand de la Haute-Autorité, cet ancien directeur général de France 3 va avoir tous les projecteurs braqués sur lui. L’impitoyable bras de fer que se sont livrés, durant deux ans, Nicolas Sarkozy et l’ancien binome dirigeant de France Télés, (Carolis-Duhamel), augure assez bien de l’état d’esprit du chef de l’Etat et du climat dans lequel risque de se dérouler le mandat du nouveau promu.

A Peine nommé à l’été 2005, Patrick de Carolis et Patrice Duhamel, avaient eu, le sur-lendemain même de leur installation, urne première rencontre avec celui qui n‘était alors «que » ministre de l’Intérieur. Et sitôt installé à l’Elysée, Nicolas Sarkozy, avait, dès le début du mois de juin 2008, convoqué les intéressés, avant que les 24 mois qui suivent ne se transforment en une guerre de tranchée. Tenus bride courte, Carolis et Duhamel ont certes résisté, mais au prix de quels efforts!

Rémy Pflimlin doit donc se préparer à ce qu’un coup de fil de l’Elysée lui indique dans les jours qui viennent le chemin du bureau du chef de l’Etat où l’attend sa feuille de route. Au-delà du caractère formidablement archaïque de ces mœurs, qui nous replongent dans les catacombes de la télévision de service public des années 60-70, se pose l’avenir d’un groupe _ France Télévisions_, dont Nicolas Sarkozy entend fixer les principaux caps, l’un de ses premiers vœux étant  la disparition de « l’empire Duhamel », cette direction fortifiée des programmes, commune à l’ensemble des chaînes de Frances Télés, sur les herses de laquelle Sarkozy s’était brisée les reins. C’est chose faite, elle n’existe plus.
 
On peut imaginer que Rémy Pflimlin, qui a beaucoup à perdre dans cette aventure, _ son crédit et sa santé_, va tenter de s’affranchir de cette encombrante tutelle. Mais le pourra t-il ? Chacune des nominations auxquelles il va procéder, chacune des initiatives qu’il va prendre, en terme de programmes, dans les mois qui suivent, seront examinées à la loupe. Et à l’aune de précédents tumultueux qui ont vu, depuis deux ans,  Nicolas Sarkozy enfoncer le clou, semaines après semaines.

Que Pflimlin donne le moindre signe d’allégeance et cette dépendance lui vaudra les foudres de rédactions et de syndicats qui vont se montrer, à moins de deux ans de l’élection présidentielle, d’une extrême vigilance.
Qu’il fasse preuve d’indépendance et il aura à gérer les oukases du locataire de l’Elysée. N’ayant pas la vocation d’un kamikaze, Rémy Pflimlin, dont on met souvent en valeur la rondeur des propos et les qualités de diplomate, va devoir se découvrir maintenant des talents de funambule.
 

0
11 Comments
  • azise b
    août 20, 2010

    JE CROIS A « PIF-LEMLIN » A DÉFAUT DU CHIEN

    Bon, comme d’habitude, vous êtes brillant monsieur Revel; allez, se faire ciré un peu les pompes ça ne fait pas de mal. Votre analyse est juste, car, il est vrai que le nouveau président Pif lemlin,je m’excuse, c’était plus fort que moi, donc va avoir du soucis quand on va lui dire d’aller a la niche et surtout quand il prendra conscience qu’il a un laisse autour du cou; une laisse, qui le raccorde a l’Élysée et a sa majesté Sarko Number One.
    C’est vrai qu’on vis un super délire autocratique depuis 2007. De quoi avons nous peur ? La téloche public, en général, est super nul. Programmes vieillots, fait par un Decarolis, qui a raté la diversité? Pas un black pas un beurre, pas un blanc, qui ne serait pas au garde a vous!? Bon, c’est vrai, il y les créations du 19 iéme siécle, avec Balsac et Maupassant. Mais le problème c’est que c’est joué par des acteurs usés, qui draguent le public en direct et c’est insupportable. C’est mon avis, c’est vrai et c’est pas la majorité, c’est vrai aussi. Decarolis a raté la diversité a la téloche. Ou sont les programme ambitieux? Il se dit libéral? Ou sont les risques? A la télévision public on a besoin de futur! Pas de réel! Du futur, du osé Joséphine! On a l’impression que la télévision du service public, roule encore sans le net! Et ce n’est pas l’émission Immersion, l’émission de la délation qui va ramener du public. Pas de scoop, mais du cool! Des programmes qui ressembles a la société d’aujourd’hui; renouvellement des présentateurs, du sang neuf bon dieu; ils sont tous politiquement incorrects pour le fun, c’est tout. Ils ne croient a ce qu’ils font. Qu’en pensez vous ms Revel? Merci d’avance.

  • marc
    août 20, 2010

    chabot remplacée à la direction de l’info: ça commence bien pour l’indépendance…

  • Martino
    août 20, 2010

    @ « Marc » :
    Avant d’émettre une opinion subjective au sujet d’une nomination, on se garde bien de préjuger :

    Chabot avait beaucoup de détracteur (y compris dans ses propres rédactions).

    Personne ne peut affirmer que Thuillier soit un mauvais journaliste ou « à la solde » du pouvoir.

    Wait and see.

  • marc
    août 21, 2010

    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/08/20/arlette-chabot-va-quitter-la-direction-de-l-information-de-france-2_1401153_3236.html

    qu’un directeur de l’info ait des détracteurs,c’est « normal » mais il ne faut pas forcément être dupe (cf article ci dessus)

  • ChristianD.
    août 21, 2010

    Après avoir lu l’analyse de Renaud Revel, une question revient, lancinante : à quand une BBC à la française : pour son indépendance vis à vis des pouvoirs, sa créativité et ses prises de risques?
    Cela devient un peu fatiguant à répéter mais on a quand même à apprendre beaucoup de ce qui se fait outre-manche….

  • azise b
    août 21, 2010

    CHABOT VIDER ET UNE TUILE LIER AU POUVOIR
    @ Martino. Elle avait peut-être des détracteurs, mais moi je l’aimais bien madame Chabot. Je l’aimais bien, car elle était arrogante avec les politicards de toute couleurs confondu. C’est bien de l’indépendance de l’info qui va jouer, comme la justice; on va voir ce qu’il va se passer, mais sa commence mal, avec le nouveau venu, ms Thuillier. On va avoir, contrairement a Arlette Chabot, on va avoir du ms Pujadas en plus mou; Je vois déjà ms Thuillier devant ms Melanchon, ça va être coton. Un peu comme la catastrophique émission, C politique de ms Demeurant qui a inventé le brushing des mots, avec rasage complet et promos, si affinité sur l’aftershave. Rien ne changera et Arlette Chabot s’en va et ça me fout les boules. Encore une tuile lier au pouvoir. Bon, il peut y avoir des surprises, c’est vrai mais j’y crois pas. Bon, il restera, sur BFMTV, olivier  » Mazerole, » un ancien de Fr2.Bon, c’est un peu mieux, même si les commentateurs sont très mous aussi. Qu’est ce qu’il y a d’autre…Je cherche…Bon, je trouve pas. Thuillier, oh, quelle tuile!

  • beurk
    août 22, 2010

    Azise : les « ms » devant les noms propres ça ne deut strictement RIEN dire, merci! À la rigueur : « M. » (en français) ou bien alors « Mr » (à la sauce anglaise), pourquoi pas mais tout ceci est assez pompeux et abscons. Sinon, Thuillier une « tuile »?!? Ébén on ne doit pas parler de la même personne. C’est lui qui a redressé le 20h de la 2 à partir de 2007 puis I>Télé depuis 2008. Le seul hic, c’est qu’il va sûrement maintenir son pote Puj’ au 20h de la 2 or ça fera bientôt 10 (!) ans qu’il est là : DEHORS!!! C’est trop et il n’est pas bon. La 2 aurait un gros coup à jouer en débauchant Harry Roselmack et en le plaçant titulaire du 20h de la semaine, en lieu et place d’un Pujadas usé et devenu servile…

  • azise b
    août 23, 2010

    LES PHOTOGRAPHES NE FONT DE FAUTES D’ORTHOGRAPHE

    Salut ms Beurk! Merci pour vos conseils de Français, mais vous devriez vous relire, car je n’ai pas bien compris ce que vous vouliez dire? C’est très mal écris, pas bien pensée surtout. Et puis, nous sommes sur un blog, par dans un concours de dictée, cher ami, ms Beurk! Peut être que cela vous a traumatisé quand vous étiez enfant, les ms, par votre institutrice? Vous préfériez sans doute les sms ou mns? Vous pouvez ne pas rire là; Ne faites pas cette tête, allons.
    J’adore faire des jeux de mots, bon, pas tous bon, je l’avoue, mais je continuerai, si vous ne voyez pas d’inconvénients ms beurk!
    Au sujet de ms Pujadas, c’est vrai, va falloir se le coltiner encore et encore, avec son journal ennuyeux démodé, sans style. Moi je voudrais des journalistes, des vrais. Pas des copies, ça sens l’ancre et l’imprimerie de l’Élysée, ms Beurk!
    Au sujet de ms Thuillier, je n’ai rien contre lui personnellement, mais je trouve que ce n’est pas un bon choix et qu’il y avait largement meilleur que lui a commencé par md Arlette Chabot .
    Puis quand vous dites que ms Thuillier a réorganiser le journal de FR2 et que vous trouvez ça très bien finalement, alors je ne comprends pas très bien votre position? Expliquez vous sur ce sujet?
    Le journal de F2 est insipide, dépassé par les blogs, le net. Il se dit plus de chose sur la toile, non? Je parle, des articles, des infos, médiapart etc…
    Ce que je reproche a F2 et en général aux infos de téloche, c’est qu’ils essayent de nous faire croire, qu’ils ont des infos a donner, justement, alors que non. Ils relatent des faits sur des faits connus. Alors pas besoin de se faire draguer par un type, ou « une type » pour nous avaler avec une autre sauce une info, qui en général on a déjà entendu a la radio; qui comme vous le savez, le son va plus vite que l’image et par conséquent, il y a plus d’infos a la radio qu’a la télé ms Beurk.
    Pour conclure, le système de l’info télé, dates des années 6O et n’a pas évolué, il n’a que changé de décor, d’époque, mais sa structure d’origine est toujours la. La télé est dépassé par le net, dans ses fondements technologiques, regardons par exemple  » fesse book  » etc…
    C’est comme si on continuait a faire des films en noir et blanc alors que tout est en couleurs.
    On est d’accord ça dépasse la tuile, c’est vrai, mais en mettant du mou, on ne fait que du gras.

  • IFRS Education
    novembre 20, 2010

    Why don’t you try giving more insights on IFRS training?

  • dieta
    février 8, 2011

    You are very smart….

  • karty kredytowe ranking
    octobre 31, 2011

    i cant believe you are coming to Burlington, VT !!! andddd Albany, NY. im totally going to see you twice!
    :]
    sooo exciting!