Le doigt d'Edwy Plenel: la chronique de Philippe Gavi

par 17commentaires No tags 0


 

Voilà que nous est brandi depuis squelques semaines le double spectre des méthodes staliniennes et de l’extrême droite, de quoi hérisser la moustache de l’antistalinien qui fit ses débuts dans le journal « Rouge »…

edwy-plenel-je-n-ai-jamais-vu-un-tel-deferlement-de-violence,M39855.jpg

 Je  doute que ces références à un passé glauque évoquent quoique ce soit dans les consciences de jeunes générations pour qui le « Je suis partout » est synonyme de Face book, Twitter, iPad et non le chiffon de papier d’extrême droite que fut ce journal collabo.
La manif de février 1934 et les campagnes de la presse de l’extrême droite, haineuses, diffamatrices, antisémites, visant à déstabiliser la République en attaquant  l’honneur et l’honnêteté des adversaires démocrates, n’auraient pas provoqué un tel traumatisme (après tout, deux ans plus tard  le Front Populaire triomphait) s’il n’y avait eu le nazisme, Pétain, la collaboration.


Nous n’en sommes plus là. Vichy est loin, l’OAS est morte, la République n’est pas menacée, le FN ne risque pas de prendre le pouvoir, les Français sont avertis, presque noyés par les flots continus d’information ; s’ils (une minorité) veulent voter pour le Front, s’ils pensent que les parlementaires, les ministres, le chef de l’Etat sont tous pourris, ce n’est pas en clamant qu’il faut protéger le peuple contre ses fantasmes, que  toute vérité n’est pas bonne à dire qu’on les dissuadera. A la guerre comme à la paix, ne jamais être sur la défensive !
J’aimerais que soient dispensés des cours politiques, sur l’exercice du pouvoir et de l’autorité, sur les contradictions de la démocratie, sur la complexité, sur les phénomènes de masse et de foule.  Plutôt que de jeter le bébé dans l’eau sale, ou de vouloir purifier,  et purger, admettons qu’il y aura toujours des eaux sales, et des bébés pas nickel.


Au demeurant, les délits reprochés à Woerth et Sarkozy sont relativement bénins, il n’y a pas enrichissement personnel. Les Français n’ont pas tord de penser que l’argent électoral n’est jamais totalement propre. Coquineries, gonflage des frais, clientélisme, népotisme, presque toute personne qui exerce un pouvoir ou prétend y accéder a tendance à abuser
J’applique cette éthique du conditionnel à la presse et aux journalistes (j’en suis). Surtout, ne faisons pas de corporatisme. Oui, il arrive que la presse, que des journalistes (plus souvent éditorialistes et chroniqueurs) accusent sans preuve, et détruisent des réputations. Il me semble normal de s’interroger : Médiapart a t-il mal agi ? Y-a-t’il eu des attaques personnelles ? Est-ce du journalisme ou un complot machiavélique en vue de déstabiliser Nicolas Sarkozy deux ans avant les présidentielles, échéance devenue hélas, du fait du raccourcissement du mandat présidentiel à cinq ans, la seule ligne horizon de la vie politique ?
Non. Mediapart veut pratiquer un journalisme d’enquête exemplaire. La rédaction a observé scrupuleusement les règles fixées par le mythique « Washington Post » de l’époque où deux journalistes acculèrent Richard Nixon à la démission. Facts, just facts. Le journal d’Edwy Plenel fait état de témoignages, et de documents. La Justice tranchera, si elle fonctionne normalement, ce qui ne semble pas évident.


Edwy Plenel est un fondamentaliste du journalisme d’investigation. L’ancien directeur de l’information du « Monde », cauchemar de François Mitterrand, a fait sienne la phrase d’Albert Camus, directeur de « Combat » : « le journaliste doit savoir mettre le doigt dans la plaie ». Quitte à être un chien de garde, et à aboyer. Soit dit en passant, la phrase de Camus ne fait pas l’économie de toute polémique sur le journalisme. Qu’est-ce qu’une plaie ? Qui sait si ce n’est pas le doigt qui ouvre la plaie, au cas où la personne mise en cause est innocente?


Les mis en cause, et c’est ce que fera Sarkozy ce lundi soir, montrent le doigt, et ne veulent faire voir que lui. Ce n’est pas qu’ils soient comme les sots du proverbe chinois qui regardent le doigt du sage quand le sage montre la lune. Ils se défendent bec et ongles, la meilleure défense étant l’attaque, discréditer l’agresseur. Haro donc sur Mediapart, sur une « certaine presse », sur les « chiens », sur leurs méthodes de voyou (utiliser des écoutes téléphoniques). Edwy Plenel a porté plainte pour diffamation. Etait-ce vraiment nécessaire ? Autre proverbe : les chacals aboient, la caravane passe. PG


 

 

0
17 Comments
  • thierry
    août 18, 2010

    oh là là le gaucho CALVI défend maladroitement son ami PLENEL
    vous vous ridiculisez dans votre chronique PRO PLENEL
    Celui ci est un ANTI SARKOSYME PRIMAIRE, il veut que le PS de MARTINE AUBRY revienne au pouvoir en utilisant les vieilles manoeuvres de la gauche à savoir de casser un homme sans preuve!!
    Certes vos propos seront applaudis par la gauche mais un conseil prenez votre retraite certes bien méritée!!¨
    PS MR CALVI allez consulter la liste des abonnés de MEDIAPART,c’est affolant!!!le PS est un client fidèle de PLENEL,certes il bénéficie d’une remise commerciale!!!

  • Max
    août 18, 2010

    hoooo!!!! Quel affreux loulou vous faites Thierry…

    « Tout le monde il est méchant contre notre bon chef d’état, qui lui il est toujours gentil et réglo!!!!
    et tout les médias, ce sont des gauchos, qui lui veulent que du mal, avec leurs méthodes de presse stalinienne »

    « et même que quand je suis pas content J’ÉCRIS EN MAJUSCULE et j’ai du mal a épeler les mots »

    au fait vous les avez, vous, la liste des abonnées Médiapart et le montant de la remise commerciale??? (vu que c’est pas bien d’accuser sans preuve)

  • David
    août 18, 2010

    Alors tout d’abord Thierry, la personne signant ce billet se nomme Gavi et non Calvi. Ensuite vous devez avoir lu l’article aussi bien que le nom de son auteur, sinon vous auriez lu ceci : « Mediapart veut pratiquer un journalisme d’enquête exemplaire ». Et si vous aviez suivi ladite enquête (pas compliqué : Mediapart a publié toutes les preuves sur son site, en libre accès) vous sauriez que Plenel « ne casse pas un homme sans preuve » mais au contraire, étaye toutes ses accusations, preuves à l’appui.

    Donc Thierry, au lieu de faire de l’antigauchisme primaire, au lieu de parler d’un sujet que vous ne connaissez apparemment pas, au lieu de défendre aveuglément les gens pour qui vous votez (aveuglément aussi semble-t-il), vous devriez plutôt réveiller votre esprit critique et réfléchir par vous même. En tous cas c’est ce que ferait un bon citoyen 🙂

    A bon entendeur (sait on jamais)

  • ROUX
    août 18, 2010

    D’accord, je ne suis pas un abonné de Médiapart.
    J’avais lu dans « la Face cachée du Monde » les relations troubles d’ E.P avec un syndicat prépondérant de la Police Nationale ce qui permettait au directeur de la rédaction du Monde d’être informé des affaires sensibles au pire en même temps, que le pouvoir d’Etat. De là, sa mise sur écoute qui ces choses rappelées dans l’enquête de MM. Cohen et Péan,relatise le fait du Prince -la fameuse cellule de l’Elysée. E.Plenel au terme d’une longue procédure judiciaire s’est vu reconnaître à juste titre, le statut de victime.
    A mes yeux, il aurait du en tirer une leçon de pudeur à propos de l’exploitation des écoutes clandestines.
    Une autre fois au Salon du Livre,il m’a choqué: il était l’invité de l’émission Place de la Toile (C.Broué et T. Baumgartner) sur France-Culture en direct devant un public claisemé
    pour dixit en introduction ses hôtes,un sujet précis »l’anniversaire de Médiapart » (ce devait être en mars 2008). Ne voilà t-il pas qu’à sa 1e intervention, il se lance dans une diatribe contre la ministre de la culture de l’époque Madame Albanel, bien évidemment absente du plateau.

    Contributeurs de tous ces blogs que je visite à l’occasion de la désignation d’Olivier PDA à la direction de France-Cul , je ne partage pas vos appréciations élogieuses sur E.Plenel!

  • Simon
    août 19, 2010

    @Roux : c’est clair que Mr Plenel a la facheuse habitude de s’attaquer frontalement aux hommes politiques dès qu’il apparaît en public, notamment à la télévision ou la radio. Et c’est très regrettable à mon avis.

    Cependant, (et j’en veux pour preuve la dernière apparition sur France Inter, avec deux des directeur du Figaro et de Marianne), il ne les attaque clairement pas sans raison, et, comme le dit très justement l’article, il ne les attaque sans preuve.
    Les divers billets de Mediapart, et surtout la publication des preuves sur Internet, prouvent bien une chose : Mr Plenel et son équipe font un vrai travail d’investigation, que bien peu d’autres supports d’informations peuvent se targuer de faire.

    Quant aux écoutes clandestines, le fait justement qu’elles soient clandestines ne changent pas grand chose au fond du problème, à savoir les relations entre le ministre du budget et la première contribuable de France, le financement des partis politiques, les relations entre grandes fortunes et pouvoir politique, les partis « de poches » (pratique scandaleuse d’ailleurs), etc…

    Ce que notre majorité actuelle tentent par dessus tout de noyer, c’est justement les vrais pratiques douteuses que révèle Mr Plenel et son équipe, en accusant Mediapart parce que :
    – c’est un site Internet
    – les écoutes sont clandestines (ce qui pose évidemment un problème déonthologique, mais qui ne discrédite pas les propos de Mediapart)
    – Mr Plenel a fait une erreur lors de l’affaire Baudis (ce qui est partiellement faux, puisqu’il n’a fait qu’approuver le travail de son équipe, et l’a défendu, en bon directeur de rédaction)
    – Mr Plenel est anti-sarkozyste (il était bizarrement anti-Mitterand et anti-Chirac… Serait-il peut-être seulement dans son rôle de journaliste indépendant de tout clivage politique dans son travail ?)
    – et la plus drôle (façon de parler), parce que l’ex-comptable de Mme Bettencourt a fait ces déclarations sous le couvert de l’anonymat (« site de ragots, de rumeurs anonymes », disait Mme Morano)

    Bref, on tente de noyer le poisson en attaquant Mediapart sur la forme, avec force de déclarations aussi fracassantes que stupides (méthodes fascistes, site de ragot, rumeurs, etc…)

    @Thierry : Apprenez à écrire correctement, et sans utiliser les majuscules à tout bout de champ, et vous serez peut-être pris au sérieux.

  • anamaywong
    août 19, 2010

    Il est certaine que tous les médias ont leurs opinions
    et c’est tant mieux!
    Voyez par exemple des éditos de Thénard du Figaro qui sont d’une violence inouîe…mais ce ne sont que des opinions extrèmes serte mais des opinions: défendre quoiqu’il arrive ce gouvernement sans se soucier de preuves ou d’arguments.
    Contrairement à Médiapart qui lui fait des enquêtes approfondies avant de publier quoique ce soit.De plus il ne s’attaque pas uniquement à la droite contrairement à ce que la plupart des gens pensent: A lire l’article cette semaine sur l’élue de gauche marseillaise.
    On aimerait que les journaux fassent un effort pour nous faire connaitre un peu mieux ces gens qui nous gouvernent.
    Stakanovitch de la vérité et des abus du pouvoir je considère que ce journal, ainsi que le Canard , sont d’utilité publique.
    Qu’il en soient remerciés.

  • thierry
    août 19, 2010

    amis bloggeurs
    il est vrai que je déteste la gôche bien pensante donc les ………journaleux!!

  • American Girl Addy
    février 2, 2011

    Its unusual for me to find something on the web thats as entertaining and intriguing as what you have got here. Your page is sweet, your graphics are great, and whats more, you use source that are relevant to what youre saying. Youre definitely one in a million, man!

  • kasyna
    février 2, 2011

    « a re-tard…he’s a re-tard »

  • purificadoras de agua
    février 13, 2011

    It seems too advanced and very general for me to comprehend.

  • tarot
    février 15, 2011

    unequivocal, seemly blog on greasy loss. feeling helped.

  • Anton Schamburek
    février 21, 2011

    Can I simply say what a aid to search out somebody who actually knows what theyre speaking about on the internet. You undoubtedly know the right way to carry an issue to mild and make it important. Extra folks have to read this and perceive this aspect of the story. I cant believe youre not more widespread since you positively have the gift.

  • ruleta
    février 21, 2011

    epoch, eminent blog on unctuous loss. suchlike helped.

  • Ivonne Winograd
    mars 12, 2011

    Hey Yawl I read the information you uploaded here and I wanted to point out you need to continue to add more. It’s very fascinating to me and I will probably be back. I will talk about with my online buddies. Keep it rolling!

  • Alton Hepburn
    juin 2, 2011

    I’m also writing to let you be aware of of the beneficial experience my girl obtained checking your webblog. She came to find numerous things, not to mention what it is like to possess an ideal giving style to make a number of people clearly have an understanding of a variety of extremely tough subject matter. You really did more than visitors’ desires. I appreciate you for producing those priceless, dependable, revealing and in addition easy tips on that topic to Julie.

  • Music Production
    septembre 23, 2011

    Soundpeep is the number one source for musicians and producers. It allows people to find out where their favorite artist record isat. It also helps promote studios and home studios.

  • mercurial vapor
    octobre 25, 2012

    After research just a few of the blog posts in your website now, and I truly like your approach of blogging. I bookmarked it to my bookmark web site checklist and might be checking back soon. Pls try my web page as well and let me know what you think.