Quand Guy Carlier rend un bel hommage à Pierre Mauroy…

par 5commentaires No tags 0

Autant Guy Carlier peut parfois passer à côté de son sujet, autant il peut rédiger des billets dont on ne peut que saluer la qualité. Ainsi de cet hommage rendu ce matin sur l’antenne d’Europe 1 à l’ancien maire de Lille et Premier ministre de François Mitterrand, Pierre Mauroy.  Le portait, d’une belle émotion, est d’une grande justesse. Il  est d’ailleurs regrettable que Guy Carlier soit pour ainsi dire le seul dans la presse écrite ou audiovisuelle  à avoir relevé et salué  l’étonnant et très impressionnant discours qu’a fait cette figure du PS au Sénat, à l’occasion du débat sur les retraites.

0
5 Comments
  • Desdémone
    octobre 22, 2010

    Ouais …Mais il n’en reste pas moins vrai que Mauroy
    est le parfait représentant du socialisme à la française : romantique ,populiste et utopique …On avait les mêmes en 1936 ;çà nous a mené au désastre de
    1940 .
    La retraite à 60 ans fût une faute lourde ,car sans
    aucun financement .

  • voltaire 2010
    octobre 22, 2010

    Pierre Mauroy défend l’avenir,il fait partie des gens qui ne sont pas fatalistes, qui ne se découragent pas, qui ont une véritable ambition sociale pour le pays. Pourquoi mélanger cela avec le populisme? Il existe d’autres réformes possibles pour les retraites.

  • marie
    octobre 22, 2010

    Mauroy mais n’est-ce pas lui qui a fait voté une des réformes qui a participé à creuser le déficit du régime des retraites. Nous en payons le prix aujourd’hui et reportons une dette colossale sur nos enfants!

  • Frédéric Lépinay
    décembre 2, 2010

    Je tombe sur votre chronique à l’occasion d’une recherche d’articles à la veille de la comparution de Pierre Mauroy en correctionnelle le vendredi 3 décembre au TGI de Lille.
    La chronique de Guy Carlier m’avait amusé en effet quand je l’ai écoutée. C’est une succession de clichés. J’ai été journaliste pendant dix ans (1990-2000) dans les quartiers populaires de Lille à une époque entièrement noyautés par les amis de l’ancien maire de Lille. J’ai donc une toute autre vision du socialisme à la Pierre Mauroy. Plus proche des faits.

  • TOTOBOF
    avril 13, 2012

    Bravo à Guy Carlier.
    Il n’y en a plus des vieux Socs humanistes comme ça, et c’est pour cela que moi, qui suis vieux, et pourtant d’un pays de mineurs de fonds, j’en suis parti… je ne comprends plus rien au « socialisme à géométrie variable », et je ne signerai pas cette citation. Trouvez vous-mêmes !
    Fugit irreparabile tempus.
    Bonne route à nos successeurs, s’ils le peuvent !