Les Français sont philosophes: la chronique de Philippe Gavi.

par 1 No tags 0

« Le réchauffement climatique, une menace pour 56 % des Français », titrait Le Monde jeudi dernier. Je nuance. Ce n’est pas forcément que nous nous sentons menacés, mais même les plus simples d’esprit peuvent comprendre que l’échauffement de la planète ne peut que causer de sérieuses perturbations,… si son amplitude est avérée, et c’est là qu’il y a polémique. On ne sait jamais. Quand je prends mes quartiers d’été au Val André (Côte d’Armor), je me réjouis que la villa familiale soit juchée en haut d’une colline, hors de portée de la montée des eaux annoncée. Les riverains du bord de mer ne semblent pourtant pas inquiets. A vrai dire, cet été, en haut et en bas, noyés que nous étions sous les eaux descendant du ciel breton, quelques degrés supplémentaires auraient été les bienvenus. Et puis, sur le fond, à l’heure où l’Irlande, coulée, est en train de toucher le fond, c’est moins la montée du niveau des eaux qui nous soucie que la baisse de notre niveau de vie.

L’enquête du « Monde » fait réaliser que ce qui nous parait évident ne l’est pas outre Atlantique. Un tiers seulement des Américains pense que le réchauffement climatique est « « une menace sérieuse pour vous et votre mode de vie ». Plus significatif de la diversité des peuples : alors que 74 % des Français (81 % chez les moins de 35 ans) estiment que « l’augmentation de la température observée depuis un siècle est avant tout due aux effets de l’activité humain », 46 % des Américains y voient « le résultat de phénomènes naturels indépendants de l’activité humaine ». Quand on pense que les films catastrophe, dont les studios d’Hollywood ont  été les grands pourvoyeurs, stigmatisent toujours l’irresponsabilité du promoteur, du maire, de l’industriel.

Il faut croire que les Américains ont une vision plus biblique que nous des activités humaines et du cours du destin  Osons avancer que le peuple français est plus philosophe ; la philosophie y est même à l’origine une affaire d’Etat, du royaume de France (cf. La Sorbonne et l’Académie Française) dont nos temples culturels portent le nom des cardinaux, Richelieu, Mazarin…

Notre appétence philosophique a donné la laïcité, la plus grande conquête des Français, le goût de la polémique, les humoristes, les climatosceptiques, et des idéopathes bornés…

La France est ainsi un pays où des voyous sèment la terreur dans un lycée, cognent les gentils lycéens, menacent de les égorger, et l’inspectrice de l’Education Nationale persiste à soutenir qu’il ne faut pas rejeter ces jeunes en détresse, que l’école doit être intégratrice, l’expérience doit être menée jusqu’au bout.

Jusqu’à quel degré d’incohérence conduit le déni des réalités ? Faire croire par exemple que tout peut se régler par la Communication, surtout quand, dircom, publicitaires, services d’information de l’Etat, vous êtes payés pour. Le fourgon d’euros du Quinté + que j’évoquais la semaine dernière a été remplacé par une pub siglée INPES,  Ministère chargé de la Santé, et programme national « nutrition, santé ». Les wwwistes du site « mangerbouger », signataires des avertissements sanitaires, montent au créneau.

 « Et vous, vous bougez comment aujourd’hui ? », interpellent deux jeunes gens. Elle, c’est crèche 3 min, bureau 10 min, fleuriste 6 min, librairie 11 min. Lui, c’est fac 10 min, café 5 min, biblio 5 min et chez Julie 9 min.

S’il s’agit d’inciter les gens à marcher, l’effet est inverse. Les flemmards comme moi sont rassurés. Vu le mode de calcul des experts chargés de ma Santé, j’ai au compteur beaucoup plus que le minimum requis de trente minutes. Transport des poubelles (cinq minutes), passages d’une pièce à une autre (5 minutes), deux étages à monter et descendre (4 minutes), chercher mes lunettes (4 minutes), le marché (20 minutes), l’aller-retour  à la station du RER (10 minutes)….

Il y en a qui feraient mieux de bouger dans leur tête. PG

0
1 Comment
  • Ukraine
    février 10, 2011

    This site seems to recieve a large ammount of visitors. How do you get traffic to it? It gives a nice individual spin on things. I guess having something real or substantial to say is the most important factor.