Rémy Pflimlin distribue les postes sur fond de tensions

par 5commentaires No tags 0

C’est l’heure des conciliabules et des répartitions de territoires à France Télévisions, où le nouveau PDG, Rémy Pflimlin, peaufine son organigramme à coups de promotions, pour les uns, de sécateurs et de placards dorés, pour les autres. 

Réunis vendredi dernier à l’école Polytechnique de Paris, les principaux cardinaux du groupe, -une dizaine de cadres dirigeants fraîchement nommés, dont les directeurs généraux de chaînes -, ont tenu conclave afin de désigner celles et ceux qui occuperont qui, la direction des programmes de France 2, qui la direction de l’unité de fiction du groupe ou la direction des divertissements de La 2. Le tout dans un climat de tensions, chacun défendant, bec et ongle, ses poulains et sa parcelle.

Tradition maison, l’ancienne équipe en place, installée sous le règne de Patrick de Carolis, fait naturellement les frais de cette profonde réorganisation, Arlette Chabot ayant inauguré, au cœur de l’été, cette partie de ball-trap: un rituel. Le directeur des programmes du groupe, Philippe Vilamitjana se voit proposer d’être aiguiller sur une voie de garage, -la direction des opérations extérieures. Quant au responsables des jeux et des divertissements du groupe, Nicolas Pernikoff, il va quitter le groupe pour être possiblement remplacée par une revenante, (protégée d’un ancien PDG de France Télés, Hervé Bourges), Dominique Cantien, dont le nom circule avec insistance dans les coursives du groupe.

Mais c‘est la direction des programmes de France 2 qui focalise toutes les attentions et les frictions. Défendue par Rémy Pflimlin, la candidature de la responsable des documentaires du groupe, Patricia Boutinard-Rouelle, se heurte à l’opposition du patron de la chaîne, Claude-Yves Robin, lequel tente de rester maître chez lui en imposant un candidat de son choix.

Au-delà de cette cuisine qui n‘intéressera pas le lecteur se dessine un schéma d’organisation en forme de mille feuilles: si la précédente organisation, légère et ramassée, imposée par Patrick de Carolis, avait sans doute le défaut de concentrer tous les pouvoirs, ou presque, entre les mains d’un tandem composé du PDG de France Télés et de son double, Patrice Duhamel, l’usine à gaz actuellement mise en place par celui que Nicolas Sarkozy a installé en juillet dernier, nous renvoie à une époque où le groupe France Télévisions n’existait pas et où les chaînes publiques naviguaient de manière autonome avec des armées mexicaines aux manettes.

Le détricotage du système Carolis, celui d’une entreprise unique voulue par la loi, s’accompagne ainsi de l’installation à tous les niveaux et dans chaque antenne, d’équipes de directions décentralisées et nombreuses : comme si France Télévisions et ses 11 000 salariés avaient besoin de bras… Destiné à redonner plus d’autonomie aux chaînes, le système actuellement mis en place est d’autant plus roboratif que certains postes, actuellement dessinés, seront transversaux à l’ensemble du Groupe. Si France 2, par exemple, aura un Monsieur fiction, France Télévisions, cette-fois-ci, disposera d’un coordinateur chargé de superviser la politique du groupe en la matière. Et si chaque chaîne aura son directeur des programmes en titre, au niveau de la holding du groupe France Télévisions, c’est Emmanuelle Guilbart, une jeune cadre venue de chez Lagardère, qui sera à la manœuvre: on devine déjà d’ici les courts-circuits.

Plus de liberté et d’autonomie pour les chaînes : ce fut le credo et la feuille de route de Rémy Pflimlin à sa nomination, Nicolas Sarkozy ayant pour objectif depuis le départ de briser un système, -celui mis en place par Patrick de Carolis,- synonyme de centralisme et de «bunkerisation».  Reste que cette réforme du monde de fonctionnement de France Télés commence à agacer du côté de la majorité, où certains des membres de l’ex Commission Copé, et son ancien président, aujourd’hui à la tête de l’UMP, Jean-François Copé, s’étonnent en privé que leurs préconisations, inscrites dans un rapport remis solennellement  au chef de l’Etat, soient ainsi foulées au pied, moins d’un  an après.

Et il n’est pas dit que Jean-François Copé, lui-même, qui avait ardemment défendu l’idée d’une entreprise unique aux moyens rationalisés, le fasse à l’occasion bruyamment savoir…

0
5 Comments
  • MAZAR
    novembre 30, 2010

    Quand on travaille à France Télévisions et que l’on a vécu et subi les ravages de l’organisation précédente, on ne peut que reconnaître le courage et le bon sens de l’actuelle direction. Il est facile d’en rester aux apparences, au discours rodé et médiatique de la précédente équipe, mais c’est ignorer l’incompétence de ceux qui souvent furent nommés, leur arrogance et leur oisiveté.
    Enfin, à une époque où la république se décentralise, où les identités régionales sont reconnues, il est nécessaire que France Télévisions reconnaissent et assument les différentes identités de ses chaînes. Le modèle stalinien, ultra centralisé et autoritaire, de l’ancienne direction avait montré ses limites comme le modèle historique dont il s’inspirait.

  • Donna C.
    janvier 8, 2011

    Not many people would harmonise with you, luckily , I ‘m not many folks so I’ll say continue on the good work .

  • Russell Armstrong
    février 1, 2011

    An impressive talk about, we just presented that to your associate that was undertaking a little evaluation on this. And he or she the truth is bought me lunch because I found this for her.. laugh. Thus allow me personally reword this; Thnx regarding this deal with! However sure Cheers for investing the moment to discuss it, we really feel clearly about this and like reading extra upon this matter. When doable, as you change into expertise, would you mind updating the blog along with extra particulars? It’s extremely useful just for me. Large thumb upward for your weblog submit

  • kefir pronunciation
    juin 6, 2012

    Stephen Covey~ While we are free to choose our actions we are not free to choose the consequences of our actions.

  • mercurial vapor viii soccer cleats
    septembre 30, 2012

    Hiya! I just want to give a huge thumbs up for the great information you may have here on this post. I will likely be coming back to your weblog for extra soon.