Après Demorand, Fogiel quitte Europe 1

par 19commentaires No tags 0

 

Ayant annoncé depuis un certain nombre de jours le départ de Marc Olivier Fogiel d’Europe 1 et ayant du encaissé de sa part une série de démentis publiés par voie de presse, je ne peux que m’étonné d’apprendre ce soir le départ de l’intéressé d’Europe 1.

Trêve d’espièglerie, l’Anchorman de la station pilotée par Denis Olivennes a donc décidé de quitter la station, considérant qu’il devait laisser le champ libre au nouvel arrivant,- en pleine gamberges stratégiques-, car appelé à d’autres tâches, vers d’autres cieux, selon les formules consacrées. .

Décidément Europe 1 est une centrifugeuse et les révolutions de palais qui agitent cette station, depuis le début de l’été,  n’en finissent plus de s’accompagner de répliques sismiques, auxquelles l’échelle de Richter du PAF était peu habituée. 

Après Demorand, c’est donc au tour de Marc Olivier Fogiel de jeter l’éponge, comme il le confie dans l’édition du Figaro de demain, vendredi. Tout une partie de l’entretien en question  consiste à habiller une retraite programmée de longue date, l’érosion de l’audience de la matinale d’Europe 1, combinée à des projets d’ordre privé et à l’envie d’un Olivennes décidé à tourner une page, l’ayant convaincu d’accélérer la cadence.

Si le premier, Demorand, prend les rênes de Libération, fin février, le second s’envole vers d’autres cieux, le groupe de Mathieu Pigasse, le «P» du trio d’actionnaires Bergé-Niel-Pigasse, qui a décidé de l’héberger, Fogiel étant chargé de réfléchir à un certain nombre de aux développements audiovisuels et internet au sein de sa holding: On croirait un communiqué pondu par une cellule de crise de chez Renault. …

En vérité, le journaliste et animateur fourmille de projets télés et va attendre sagement le mercato de l’été prochain, avant d’entamer son retour vers des alpages plus conformes à sa vocation: le petit écran, cette boite noire, dont il connait chaque recoin.  

Reste le bilan du jeune homme. Indiscutablement, «Marco», ainsi surnommé par le métier, aura laissé un bon souvenir à Europe 1. Malgré les querelles internes et les inimités inhérentes à un secteur où rien n’est pardonné et où chaque point d’audience gagné s’apparente à un Pont d’Arcole, Fogiel aura marqué quelques points. 

Bosseur, enthousiaste et volontaire, celui qu’Alexandre Bompard avait précipité, – sans doute un peu vite –  dans ce volcan  qu’est la tranche stratégique de 6-9 heures, n’aura pas démérité. Il fallait en effet une certaine dose de culot ou d’inconscience pour oser relever un tel défi au sein d’une radio, dont l’histoire est à elle seule un bas relief. Jean-Luc Delarue, en son temps, s’y était immolé la fleur au fusil et en fanfare, après un passage éclair calamiteux, Fogiel, lui, aura tenu contre vents et marées sans se galvauder. L’honnêteté m’oblige à lui tirer un coup de chapeau confraternel. Il faut convenir, en effet, que peu parmi  ses congénères auraient osé relever un tel défi. Il l’aura  fait avec un certain panache. Et il tire aujourd’hui sa révérence avec une certaine dignité qui l’honore.

0
19 Comments
  • taratata
    janvier 27, 2011

    2 fautes d accord dans les premieres lignes de l article – est ce bien raisonnable , Mr Revel ?

    • Liaisons...
      janvier 28, 2011

      Non, c’est pour rendre hommage à Fogiel qui « oubliait » 5 liaisons par phrase !

  • Vania
    janvier 27, 2011

    Mais qu’es-cen qu’on s’en moque de leurs histoires internes.

  • Alain Le Lougarou
    janvier 28, 2011

    Plutôt que de subir une nouvelle chute dans le prochain sondage médiamétrie, M.Fogiel veut éviter que lui soit reproché son échec significatif sur les matinales.
    Il se murmure que P.Sled qui ambitionne de supprimer toutes les émissions qui peuvent déplaire à son bienfaiteur et ami M.Sarkozy envisage de lui confier une quotidienne à la rentrée au lieu et place du talentueux F.Taddei.
    Restons vigilants pour défendre Ce soir ou jamais une des dernières émissions culturelles accessibles à tous les publics sur le service public.

    • Primrose
      janvier 28, 2011

      Caricatural quand vous parlez de son ami, déplaire, etc ! Vous ne déplaisez jamais à vos amis ? Drôle de concept de l’amitié. Chancel l’a bien dit l’autre jour, on peut être ami et faire ce qu’on a envie de faire. Présenter Sarkozy comme un croquemitaine , ça fait doucement sourire ! Dans les médias, tout le monde est l’ami de tout le monde, et puis …

    • Actaris
      janvier 28, 2011

      Et comment…

  • mouais
    janvier 28, 2011

    Un mercato 2011 que l’on espère important et intéressant, cet été… Un 2006 ou 2008 bis??? En tout cas, à quand un mercato intensif du côté de la Une où ses présentateurs vieillissants et poussiéreux (ceux du JT, en tête) seraient bien inspirés de laisser la place à la nouvelle génération! CQFD! À bon entendeur…

  • mouais
    janvier 28, 2011

    Et À QUAND Ferrari qui quitte TF1????? Elle est nulle.

  • Francois
    janvier 28, 2011

    Faugiel etait non seulement sympatique dans la matinale mais aussi dynamique. Moi qui avais du mal avec avec l’homme de tele, je le trouvais vraiment agreable, meme si il savonaiu un peu beaucoup.

    • gilles
      janvier 28, 2011

      il etait temps que le pleurnichard du matin degage

      ouf de l oxigene……vite

  • Primrose
    janvier 28, 2011

    Tant mieux s’il part et , M. Revel, vous savez bien que Fogiel a tiré Europe 1 vers le bas avec son sensationnalisme, je ne supportais plus la tranche du matin, et je n’écoutais plus Europe 1 que 5 minutes par ci par là, Europe 1 s’est dilué au fil des années, a brouillé son image. C’était une radio avec de vrais pros du journalisme que tout le monde a piqués.Fogiel, Nagui, Ruquier, Morandini (bien au début pourtant) ont fait fuir les cadres , auditeurs traditionnels de la station,des cadres sup vieillissant qui ne supportent pas les provocations ni la vulgarité, sans être austères.

  • Dany
    janvier 28, 2011

    Enfin, il part! Je n’arrivais plus accoutre sa voix mielleuse quand il prend l’antenne a 6h30 et salue les chroniqueurs ainsi que les chansons idiotes par lesquelles il commençait sa prestation. Quand on se lève a cette heure matinale, on a besoin de ounch et pas d’un ton faussement sensuel et crispant. Je préfère de loin ses remplaçants… Mais je regretterai un peu Demorand qui s’en n’est pas mal sorti dans la tranche du soir… Finalement a part Baffie le dimanche a 11h, pas la peine d’écouter Europe !

  • Latuy
    janvier 28, 2011

    Pour un homme de lettres, deux grosses fautes d’orthographe majeures dans le premier §, c’est gênant !

  • Martino
    janvier 28, 2011

    Fogiel a planté France 3 puis M6 et désormais Europe 1.

    Mais il est « invirable » et fait partie de la bande à Denisot (comme les médiocres Samuel Etienne ou Bruce Toussaint qu’on nous impose également).

    De plus, comme les présidentielles approchent, cet ami du président va certainement remplacer Denisot, lequel se prépare une nouvelle virginité pour se maintenir quand la gauche sera de retour. Il est très actif en ce moment du côté de DSK…

    Mais quand verrons-nous de compétents et talentueux journalistes à la télé ?

  • Invino
    janvier 28, 2011

    En tout cas bompard a perdu toute crédibilité. On le disait d’une grande compétence mais c’est tout le contraire qui se passa, carriériste, arriviste, ne se projetant quand sur le présent. Des contrats qui finis en mars, un CDI pour Morandini, des comiques à gogo, des émissions culturelles et intellectuelles qui cohabitent avec des émissions racoleuses et des jeux ridicules.
    Quand je pense que cette personne a été pressenti à France Télé….

  • wangenro
    janvier 29, 2011

    Quelle joie d’apprendre le départ de Fogiel,
    je vais peut être pouvoir écouter de nouveau Europe 1
    Mais j’aimerai tant que Morandini en face autant.
    Salutations

  • Sam B.
    janvier 30, 2011

    Décidemment c’est ce Morandini qui est indéboulonnable. Sera t-il encore là en Septembre??

  • phiver
    janvier 31, 2011

    puisque j’ecoute europe j’ai voix au chapitre. j’ai bien reflechi et FOGIEL ou DEMORAND ne sont pas à l’origine de la descente d’europe1. en premier lieu je mettrai le staline des journalistes celui qui a tenu tete à Marchais , leché VGE, laché Mitterand Léché Chirac,et toute le reste…
    A JETER N°1 ELkabach ses interviews deviennent ridicules et Canteloup s’en charge.DEUXIEME Victime : MORANDINI qui attise les divisions et hait le peuple.Ce qu’il aime c’est l’audimat.Enfin bon point Pierre Louis Basse pas facile pour lui..

  • Emanl
    février 1, 2011

    Quelle hagiographie de fogiel! Je ne suis pas sûr que le passage de Delarue fût calamiteux. Il était bien plus agréable à écouter le matin que « Marco »