Ben Ali- Ben Ammar, suite…

par 29commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite au post précédent concernant l’engagement du cinéaste Tarek Ben Ammar en faveur de l’ex président de Tunisie, Ben Ali, et de ses propos pour le moins décalés tenus ce matin sur l’antenne d’Europe 1, l’intéressé m’a adressé le mot suivant :    

 

« Vous avez publié le 18 Janvier 2011 dans votre blog une information selon laquelle j’aurais signé une pétition en Août 2010 appelant à un nouveau mandat en 2014 de Mr Ben Ali.

Comme je l’avais fait le jour même où cette pétition a été publiée dans un journal contrôlé par l’Etat, je démens catégoriquement avoir signé quelque pétition que ce soit en faveur de Mr Ben Ali.

Cette pétition a été l’initiative d’un beau-frère du Président qui a cru pouvoir prendre la liberté de m’y faire figurer comme signataire, sans même m’en informer.

 

J’ajoute que Mr Ben Ali a pris le pouvoir en 1987, en déposant mon oncle Habib Bourguiba et en promettant qu’il n’y aurait jamais plus de Président à vie. J’aurais été donc, 23 ans plus tard, particulièrement mal placé pour signer un texte favorable à une Présidence de plus de 30 ans.

 

Nessma TV, seule chaîne arabe totalement indépendante de l’Etat, que j’ai eu la fierté de créer, n’a pas attendu la fin du règne de Ben Ali pour défier la censure et diffuser une émission spéciale sur le mouvement social alors en cours, ce que votre confrère « Le Nouvel Observateur » a qualifié « d’initiative sans précédent dans les annales des Médias Tunisiens ». Elle a été la première à briser un tabou, en parlant ouvertement du drame de Sidi Bouzid et elle est saluée aujourd’hui comme la chaîne des libérateurs »

 

0
29 Comments
  • habib baccouche
    janvier 18, 2011

    Mais Mr Revel je vous croyais conscient de ce genre de retournement de situation et de « vestes »..ceux qui trouvaient Ben Ali formidable sont ceux qui font les paons pour le dénigrer.. dans le nouvel obs la soeur de Mr Ammar Hele Beji a publié une tribune du nom: Saint Bouazizi.. cette tribune dans un style romanesque , avec des mots en complete deconnexion d’avec la réalité du pays en a choqué plus d’un..A cette période , on comptait des morts , et mme nous cherchait des figures de styles et etait meme tendre voire prudente avec le pouvoir. dont voici un extrait:

    « Il apparaît clairement que cette révolte unanime ne peut en aucun cas être réduite à un mouvement d’opposition politique. Le mot même d’opposition, ici, a quelque chose de dérisoire. A aucun moment, l’Etat tunisien n’a été menacé. La majesté de la fonction présidentielle reste, pour la majorité des Tunisiens, le gage de leur propre dignité. L’immense majorité répugne à y toucher, car l’Etat est aussi le symbole de l’orgueil républicain, en communion avec l’humble amour de la patrie. Et même si cela s’est produit ici ou là, dans des formules à l’emporte-pièce, cela ne peut avoir valeur de discrédit général. Le « souverain », au sens rousseauiste de « souveraineté populaire », est le représentant inaliénable de la volonté générale, et le sacrifice de Bouazizi a donné à celle-ci une grandeur tragique : personne, du plus puissant jusqu’au plus misérable, n’est resté insensible à son message. »

    Ben Ali s’en va? la voilà la même qui nous conseille ou recommande de déclarer 3 jours de deuil etc etc et tout ce qui s’en suit de lapart de ces personnes qui ne sont pas conscientes qu’elles sont lassantes, que la plupart comprennent leur jeu et qu’à un moment il faut peut recommander 3 jours de silence.

  • tunisien
    janvier 18, 2011

    c’est encore plus minable de soutenir un dictateur qui a renversé ton oncle grâce à qui tu as pu démarré tes affaires cinématographique.
    Quelques jours avant sa chute ce producteur prend sa défense devant des députés européens comme un rempart contre l’islamisme. L’alibi du dictateur

    • ammar
      janvier 20, 2011

      Tark ben Ammar et l’Art de mentir. Lui même il a construit ses studios à Gammarth avec l’argent de l’ETAT dont une partie a été utiliser pour la réparation de la maison de sa tante Wassila.

  • Hamdene
    janvier 18, 2011

    Salut,
    Je confirme que cette liste est prepare’ par Belhassen trabelsi ( beau frere de Ben Ali) et peut etre sakhr elmatri 9 son gendre . bien sur ,comme par hazard leurs noms ne figurent pas dans cette liste, ils on rejoint ulterieureement une 2eme liste. cette liste est publie’ a assabah ( journal étatique acheté’ de sakhr elmatri le gendre de ben ali). Bcp des noms qui figurent dans la liste n’ont pas ete’ concerte’ telque Tarak Ben Ammar, Dr Mouldi Amamou (chef de service de samu, son fils a ete’ emprisonne’pendant la revolution de notre peuple ), Dr med chbil( chef de service d’urologie a l’hopital charles nicolles), DR faouzi Addad ( chef de service de cardiologie). j’ai eu la chance de les contacter a temps et ont nie’ leur accord. Au temps de Ben Ali on n’a pas besoin d’accord pour figurer dans une liste . ils ont simplement choisi des élites de la societe’ entre médecins, avocats, hommes d’affaires, scineaste, acteurs ..
    MOnsieur Ben Ammar a bcp servi la Tunisie a travers les milliers d’emplois crées’ lors de tournage de ses films, l’homme est intègre et honnête, on le connait très bien sur sa juste valeur et on connait bien ses opinions concernant notre tunisie . c’est un démocrate et il n’a aucune raison pour soutenir un régime de dictature dont les proches ont tout fait pour l’écarter de la scène médiatique ( les trabelsis).
    Dr Hamdene Abdelaziz
    Medecin- Hammamet.

    • samia
      mai 29, 2011

      T as oubli dans la liste tous les gens de hammam sousse et kantaoui Les pro ben ali qui jusqu’ici se permettaient d ‘un coup de fil de te faire fermer un resto etc et j en connais des pro ben ali quand il passait à kantaoui ils étaient en état second !! pensant qu’en métant des affiches comme j’ai pu voir entre autre au café arabesque a notre président le café arabesqeu souhaite longue vie à son président le café arabesque sera là pour les prochaines elections etc quoiqu il en soit grace à tout cela et ses connaissances le café arabesque kantaoui malgré ses magouilles et son appartenance au rcd est arivé a faire fermer le café qui devait s’ouvrir en face etc
      L’argent donné au policier la nuit, la bouffe etc bref voilà tous ces gens que tu as oublié ainsi que l’hotel houria, les établissement à kantaoui même etc bref une liste impossible a écrire!!!

  • Hamdene
    janvier 18, 2011

    Salut,
    Je confirme que cette liste est prepare’ par Belhassen trabelsi ( beau frere de Ben Ali) et peut etre sakhr elmatri ( son gendre) . bien sur ,comme par hazard leurs noms ne figurent pas dans cette liste, ils on rejoint ulterieureement une 2eme liste. cette liste est publie’ a assabah ( journal étatique acheté’ de sakhr elmatri le gendre de ben ali). Bcp des noms qui figurent dans la liste n’ont pas ete’ concerte’ telque Tarak Ben Ammar, Dr Mouldi Amamou (chef de service de samu, son fils a ete’ emprisonne’pendant la revolution de notre peuple ), Dr med chbil( chef de service d’urologie a l’hopital charles nicolles), DR faouzi Addad ( chef de service de cardiologie). j’ai eu la chance de les contacter a temps et ont nie’ leur accord. Au temps de Ben Ali on n’a pas besoin d’accord pour figurer dans une liste . ils ont simplement choisi des élites de la societe’ entre médecins, avocats, hommes d’affaires, scineaste, acteurs ..
    MOnsieur Ben Ammar a bcp servi la Tunisie a travers les milliers d’emplois crées’ lors de tournage de ses films, l’homme est intègre et honnête, on le connait très bien sur sa juste valeur et on connait bien ses opinions concernant notre tunisie . c’est un démocrate et il n’a aucune raison pour soutenir un régime de dictature dont les proches ont tout fait pour l’écarter de la scène médiatique ( les trabelsis).
    Dr Hamdene Abdelaziz
    Medecin- Hammamet.

    • khalil
      janvier 20, 2011

      Sur cette 2éme liste que vous avez citée, il existe effectivement des noms de personnes qui n’ont jamais été informées ni données leur accord pour y figurer. De plus, cette liste contient des noms en double ainsi que des noms incomplets. Ceci dénote du manque de crédibilité et d’authenticité entourant l’élaboration de cette liste. La publication de cette liste a porté préjudices à ces personnes « innocentes » indument citées dans celle-ci. Encore une preuve concrète des manipulations et des malversations de bas niveau pratiquées sous l’ancien régime en Tunisie.

  • Rached Trimèche
    janvier 19, 2011

    Tarek Ben Ammar est un facteur dynamique de notre pays

    Il aurait pu continuer à naviguer dans des eaux lointaines! Non, il a préféré revenir ou rester au pays pour coordonner ses activités et servir son pays!
    En témoigne son passage télévisé, ce soir, à Paris et sa défense de notre pays!

    Courage et Merci Si Tarek

    Dr Rached Trimèche
    http://rachedelgreco.blogspirit.com/archive/2011/01/16/face-a-machaivel-ben-alcapone.html#c2476608

  • momo
    janvier 19, 2011

    « Comme je l’avais fait le jour même où cette pétition a été publiée dans un journal contrôlé par l’Etat, je démens catégoriquement avoir signé quelque pétition que ce soit en faveur de Mr Ben Ali. »

    nous voulons une preuve de ce premier démenti!

  • M.R. Mestiri
    janvier 19, 2011

    C’est chercher des poux dans la tête de son voisin alors que la Tunisie a besoin de rassembler la richesse de se diversité. SOYONS FRANCS: Sous une dictature, au sein d’un état policier comme l’a été la Tunisie, tous ont été contraint de plus ou moins négocier avec ce pouvoir absolu, négocier ne serait-ce que pour tempérer l’avide cupidité des Trabelsi, se serait-ce que pour sauver ce qui pouvait l’être.

  • habib baccouche
    janvier 19, 2011

    c’est vrai qu’entrer dans la culpabilité de tarak ben ammar et d’autres familles en ces temps ou on aurait plutot interet à se trouver une stabilité, un etat et aller vers des elections, serait inutile.. mais par contre dire que Mr Ben Ammar , neveu de wassila est un homme qui a construit sa fortune sur une base d’honnetete et à la sueur de son front serait se moquer des gens.. Oui Tarak ben ammar appartient à une famille de renom, mais hélas pour lui sa branche est la branche pauvre de cette famille.. toutes les famlilles tunisoises le savent, tout lemonde sait comment tarak ben ammar a eu des aides de sa tante pour lancer son premier projet et les autres qui s’en suivirent..comme le dit l’adage tunisien ce serait  » cacher le soleil avec un tamis »..

    Bourguiba comme ben ali etaient corrompu, tout le monde connait l’influence de wassila sur la politique tunisienne.. sauf que l’histoire et la memoire humaine a toujours un penchant nostalgique pour le passé.. l’ere Ben ali connaitra cette periode dans 10 ans..

    encore une fois ce n’est pas pour lancer une chasse aux sorcieres, mais ces personnes proches du pouvoir economique et politique devraient maintenant se taire .. on n’a rien demandé a mr ben ammar qu’il gere sa fortune, lance des projets on es contents pour lui.. mais qu’il ne vienne pas dans ces moments lancer des polemiques le pays n’en a pas besoin.. pas en ce moment.. qu’il s’estime heureuxque Ben ali quand il a prit le pouvoir n’a pas ancé une chasse aux famille bourguibiennes pour voir qui s’tait enrichi sur le dos du peuple..

  • momo
    janvier 19, 2011

    ce qui m’énerve c’est surtout qu’il vienne pavoiser dans les médias alors que lui a très bien vécu sous la dictature!

  • geoges
    janvier 19, 2011

    les vestes se retournent……………..

  • Blanc Cassis
    janvier 19, 2011

    Comme on dit en Tunisie, les bourguibistes sont devenus benalistes aussi facilement qu’on change de burnous.
    Demain sera un autre jour et vous assisterez à des conversions étonnantes.
    PS
    Maintenant, Eric Besson est entré dans la famille de M Ben Ammar dont la soeur Hélé était au lycée Carnot de Tunis dans la même terminale que moi.
    Je connais aussi bien la Tunisie de Sidi Bou Saïd que celle du bled profond.
    L’autisme de notre élite culturo-médiatico-politique est compréhensible car elle ne connait de la Tunisie que les villas qui longent les plages de Carthage à Gammarth

  • Monica
    janvier 19, 2011

    Les tunisiens, contrairement à ce que semble penser M. Ben Ammmar, ont non seulement une bonne mémoire, mais si ce n’était pas le cas wikipédia serait là pour la leur rafraichir.
    Tout d’abord, M. Ben Ammar doit parler de Bourguiba, en tant qu' »ex oncle » vu que sa tante et Bourguiba étaient divorcés depuis 1986. Autre petite précision lorsque la tante de ce monsieur était encore mariée à Bourguiba, M. Ben Ammar était « lui aussi » à tout juste 25 ans, « homme d’affaire » et producteur de film.
    Maintenant, je vais parler en mon nom propre, celui d’une citoyenne de la classe tunisienne éduquée et aisée, née baillonnée sous Bourguiba et qui l’est restée encore 23 ans sous son disciple.
    Les Tunisiens n’oublient pas que c’est à Bourguiba et à son clan qu’on doit Ben Ali le « super flic terreur », celui qui a fini par dépasser et chasser son maitre.
    Je n’ai qu’un profond mépris pour ceux qui cherchent à refaire l’histoire ou à récupérer ce qui ne revient à personne d’autre qu’au peuple tunisien, à sa jeunesse courageuse au-delà des mots, et à laquelle je souhaite une nouvelle et belle histoire.

  • hela
    janvier 19, 2011

    M. Revel, je trouve que votre commentaire est trop hâtif voire même facile. Nous, Tunisiens vivant en Tunisie, savons pertinemment que les Trabelsi ont inscrit sur cette liste le nom de personnalités et intellectuels (ayant un renom et une légitimité dans le paysage tunisien) sans leur demander leur avis. Le problème c’est que le démenti supposait que vous étiez un opposant et donc passible de prison ou pire de représailles. La situation était très délicate et ne peuvent la comprendre que ceux qui l’ont vécu. Pour ce qui est de M. Ben Ammar, il jouit d’énormément de respect en Tunisie parce qu’il a beaucoup fait pour l’économie tunisienne (alors qu’il pouvait investir cet argent ailleurs). De plus, la chaine qu’il possède, bien qu’elle ait été muselée comme les autres, a été celle qui a le plus osé dire certaines choses (oser lever certains tabous à plusieurs niveaux et pas uniquement politique). D’ailleurs en Tunisie elle est souvent considérée comme l’élève de canal+.

  • momo
    janvier 19, 2011

    Désolé mais il faut le dire simplement:

    Ben ammar n’a jamais été un opposant du régime!

    Et justement, avec son pouvoir il aurait pu.

    Ila préféré faire fructifier son fric.

    La honte de venir faire le beau maintenant!

  • samy
    janvier 19, 2011

    Mr Revel, avec tout le respect que je dois a votre journal et a votre travail de journaliste, je crois qu’a travers votre article vous commentez une erreur.

    est ce, en ces temps troubles en tunisie, le moment de se lancer une chasse aux sorcières en avançant des propos sans preuves et en jetant l’anathème sur quelqu’un qui aime son pays? ne croyez vous qu’il soit plus utile pour la tunisie d’appeler a l’unité fin de stabiliser le pays? je ne comprends pas l’objectif d’une telle cabale.

    comme vous le savez, la charge de la preuve revient a celui qui accuse. montrez nous dc la signature de m. ben ammar en bas de la petition. sinon vos propos n’ont aucune valeur.

    m ben ammar n’a jamais défendu un régime, il a toujours défendu son pays, il y a une différence. lorsqu’il a produit mickeal jackson en tunisie, a que cela profite t-il? au pays ou au régime?

    quel intérêt aurait il de soutenir ben ali? il n’est meme pas résident en tunisie et ce depuis le milieu des années 70. sa carrière a été faite a l’international (france italie espagne angleterre) et il n’a visiblement pas l’air de dépendre de ses activités en tunisie (nessma tv qui perd de l’argent et des studios a hammamet qui emploient la population locale).

    d’autre part il a, travers les films qu’il a produits en tunisie, place ce petit pays par la taille sur la carte du cinéma international, distribuant 800 000 fiches de paye au total. rien ne le poussait a le faire, il aurai pu simplement aller au maroc ou en jordanie pour le faire. alors pourquoi la tunisie? meme son dernier film est encore en tournage dans le sud tunisien avec des stars comme antonio banderas et jean jacques annaud.

    la critique est toujours la bienvenue, elle est essentielle dans le debat démocratique. le travail journalistique aussi. mais pour qu’il soit légitime il doit etre justifie. sans la signature de m. ben ammar, vos propos flirtent avec la diffamation.

  • habib baccouche
    janvier 19, 2011

    c’est quand même bizarre certains arguments:  » il aurait pu faire fructifier son argent ailleurs? » premierement c’est deja le cas.. deuxiemement pourquoi quelqu’un proche du pouvoir dans un pays irait faire fructifier son argent ailleurs que ce pays?

    Après il est vrai que la chasse aux sorcières est un peu prématurée.. je ne demande rien a Mr Ben ammar juste qu’il se taise.. faire le beau maintenant àun moment ou le pays passe par une période d’instabilité est un peu indécent surtout , et je le repete, il peut etre content que le r&égime Ben Ali n’ait pas eu recours a la même chasse aux enrichissements douteux en 1987….

    Juste du silence.. ce n’est pas trop demandé..

    • momo
      janvier 19, 2011

      NON, ce que je veux dire c’est que pour des raisons économiques il a préféré se taire.

      La liberté des tunisiens est plus importante que le bizness de ben ammar…

      Il aurait été bien plus util avec son pourvoir en s’opposant au régime plutot qu’en collaborant.

      Ben Ammar a bien tranquillement calculé son propre interet, sachant très bien que des innocents croupissaient dans des prisons sordides.

      • habib baccouche
        janvier 19, 2011

        mais on es bien sur la meme longueur d’ondes MOMO! 😉

    • Mahmoud
      juin 26, 2011

      Cher Amis il faut vraiment être idiot pour croire que Ben Ali n’a pas fait d’enquête en 1987.
      Il a cherché par tous les moyens de salir l’ancien régime pensant qu’il ont volé honteusement le pays comme il l’a fait ,mais il na rien trouvé ni en Tunisie ni à l’étranger, des documents attestent mes dires au ministère de l’intérieur.
      Le problème du Tunisien c’est qu’il est toujours envieux et haineux même avec les héros de la nations qui vous ont éduqués et sortis du colonialisme pour faire de vous la nation que vous êtes aujourd’hui.

  • la memoire
    janvier 19, 2011

    Des gens comme Mr ben ammar ont toujours existé, la force de ces gens là c’est d’etre toujours dans le sens du vent.

    Aujourd’hui il court sur les plateau de television nous expliquer qu il est avec le peuple tunisien etc etc etc mais je defie quiconque de me trouver une interview de lui critiquant le pouvoir en place il a eu le temps en 23 ans.

    Je suppose que mr ben ali ne devait pas beaucoup l’aimer pour lui laisser batir son empire en tunisie et que le laisser créer une chaine de television vient du fait que ben ali etait un grand democrate……

    c’est honteux de voir des gens comme ça on devrait lui interdire l’accés a vie a tunisie qu il continue de vivre a paris comme il le pretend

  • DRAGPAC
    janvier 19, 2011

    Je trouve honteux que le neveu de wassila ben ammar (encore une première dame de Tunisie qui a pillé son pays) s’érige en donneur de leçons pour Ben Ali. Tarek Ben Ammar n’a rien à envier à Imed Trabelsi. C’est comme si ce dernier venait à s’exprimer dans quarante ans. Eh bien, il restera pour toujours le neveu de leila et l’histoire n’oublie jamais les voleurs. Tarek Ben Ammar, n’y connait rien au peuple tunisien. Son jet privé, ses chaines TV, ses sociétés,etc…, on sait tous d’où ça vient : de l’argent sale de sa tante : elle n’a fait que s’enrichir sur le dos de la Tunisie et a piqué tous les biens et bijoux des derniers beys de Tunis. C’est fou comme les gens ont la mémoire courte. Alors, qu’il ait au moins la déscence de la boucler et s’estime heureux que Ben Ali se soit montré gentil avec eux en 1987!!!… A 25 ans, Tarek Ben Ammar était aussi un « respectable » homme d’affaires qui se la coulait douce, et qui coulait sous l’argent facile…
    Alors, il faut pas rendre à césar ce qui n’appartient pas à césar et surtout savoir la fermer quand il le faut.

  • faiza laalai
    janvier 19, 2011

    Encore une supercherie et une malhonnêteté de Tarak Ben Ammar récupérer et instrumentaliser les Médias les intellectuels les artiste mais aussi et surtout les hommes politiques en leur offrant » gracieusement peut-être pas les affaires sont les affaires » son plateau pour venir soi-disant s’exprimer « librement » sur la brise tv je crois que la vocation de Nessma n’est pas de faire de l’information et d’être un espace de débats politiques.

  • Deedra Vanduyne
    janvier 21, 2011

    I am impressed about how many pages your website has. So many comments means you are writing interesting stuff

  • Blanc Cassis
    janvier 21, 2011

    Du temps de Ben Ali, il y avait le business à Carthage et le baiseness sur les plages.
    Le peuple a découvert le Buzzness

  • ecoeurant
    février 12, 2011

    Tarek Ben Ammar compte produire un film sur Mohamed Bouazizi et qu’il versait les fonds de la prod à la famille. Or, Monsieur Ben Ammar ne parle pas de l’argent qu’il récoltera pour la distribution du film. Ce qui gêne les tunisiens, ce n’est pas tant de faire un film sur cette révolution mais le fait que TAREK BEN AMMAR s’approprie de manière ignoble cette révolution.
    En effet, M. Tarek Ben Ammar a signé la liste des personnes voulant que BEN ALI se représente aux élections de 2014. Lorsqu’on lui parle de ça il dit que c’est faux pourtant un cousin à lui, lui-même signataire de cette liste a dit que Tarek Ben Ammar était au courant de la liste car c’est lui qui l’a appelé et qu’il a même téléphoné en personne à BEN ALI pour lui dire qu’il est le 1er à avoir signé une pétition pour qu’il soit réelu. Il aurait dit à son cousin : « Je signe sans hésiter, je ne vois pas mieux que lui ».

    Les gens en Tunisie, parlent du fait que Tarek Ben Ammar aurait placé une partie de la fortune de BEN ALI et LEILA chez Bernard Maadoff. Il aurait été leur complice dans le placement de la fortune de la Tunisie. Par ailleurs, il est le conseiller de Rupert Murdoch, membre du conseil des rémunérations de la Banque italienne Mediobanca, banque bientôt ouverte en Tunisie en association avec Slim Zarrouk (le mari de Ghazoua BEN ALI, la fille du dictateur déchu).

    Mais la chose encore plus grave est que Tarek Ben Ammar à l’AFP a indiqué le 6 janvier (2 jours après la mort de Mohamed Bouazizi), alors que les tunisiens luttaient contre la dictature de BEN ALI : « Imaginez un ou deux Mahmoud Ahmadinejad (président d’Iran) arrivant au pouvoir en Algérie, en Tunisie ou au Maroc (…) C’est entre cinq et dix millions de personnes qui quitteraient l’Afrique du Nord, en bateaux, à la nage, sur des radeaux, pour venir en Corse, en Sardaigne, en Sicile, sur la Côte d’Azur ». Ci-joint le lien le justifiant :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110107.AFP9038/la-france-dans-l-embarras-face-aux-troubles-en-tunisie-et-algerie.html

  • ecoeurant
    février 12, 2011

    Voici notre page pour protester et nous rassembler en vue d’une manifestation à décider ensemble contre le fait que Tarek Ben Ammar produise un film sur Mohamed Bouazizi ou la révolution tunisienne :
    https://www.facebook.com/pages/Pour-que-Tarek-Ben-Ammar-ne-realise-pas-de-film-sur-Mohamed-Bouazizi/138965829499153?v=info

    Je vous remercie encore et espère que vous partagerez le lien avec tous vos amis pour qu’on soit nombreux.