Pas touche à JFK!

par 1 No tags 0

On pensait l’Amérique capable de brûler toutes ses icônes, de briser nombre de ses symboles les plus respectés. On imaginait cette démocratie américaine, qui déboulonna Richard Nixon d’une pichenette, si forte qu’elle n’aurait aucun scrupule à s‘attaquer à son panthéon : le clan Kennedy et sa figure tutélaire, John Fitzgerald Kennedy.  Sous la pression des descendants de JFK, une chaîne américaine vient pourtant de renoncer à programmer une fiction déjà tournée sur le chef de file d’une dynastie auréolée. Et l’ensemble du paysage télé US s’est mis au diapason : pas touche à JFK ! 

Cette série inédite, dont le caractère non hagiographique et donc blasphématoire pour les gardiens de l’orthodoxie « kennedyenne», aux Etats Unis, dort ainsi au fond d’un tiroir, aucune chaîne américaine n’ayant osé la programmer. Par peur d’écorner l’image d’Epinal d’un homme et de prendre à rebrousse-poil une opinion pour qui JFK reste l’intouchable symbole d’une Amérique glamour et rayonnante? Sans doute.   

Ce devait être pourtant l’un des événements télévisuels de ce printemps, jusqu’à ce que la chaîne History, pourtant à l’origine de la création de cette mini série en 8 épisodes, d’un montant de 30 millions de dollars, décide d’en suspendre la diffusion : critique à l’égard de l’ancien président assasssiné à Dallas, The Kennedys campe, en effet, un dirigeant ramenard, désinvolte, maladivement volage et dont la relation avec Jackie Kennedy, son épouse, découlait d’un mariage de pacotille. Abrasif et insultant pour les gardiens du temple, ce film renvoie ainsi l’image peu glamour d’un président incapable de maîtriser son taux de testostérone et dont l’une des principales occupations consistait à chasser le jupon dans les bureaux d’une Maison Blanche à l’allure d’un lupanar présidentiel. 

 Dès sa création, le projet a d’ailleurs fait l’objet d’un début de controverses, son développement ayant été confié à Joel Surnow, le co-créateur de la série 24 Heures Chrono, connu pour ses prises de position conservatrice. Avant même que le tournage ne commence, Théodore Sorenson, l’ancien conseiller de John F. Kennedy, disait dans la presse trouver le script « vindicatif » et « méchant« . Blacklistée pour l’heure par l’ensemble des majors aux Etats-Unis, cette série devrait trouver en Europe des diffuseurs plus attentifs. Canal+ serait déjà sur les rangs, en France.

0
1 Comment
  • Variation
    janvier 25, 2011

    Certes certes. Mais le fait de confier une telle bio à un type aussi conservateur n’est pas forcément un gage de fiabilité!
    JFK en effet n’a jamais été adoré par les conservateurs de tous poils et ce n’est pas d’aujourd’hui que datent les nombreuses tentatives de démolition du mythe.

    Une chose est sûre: cette série devrait plaire de ce côté-ci de l’Atlantique tant il est vrai que tout ce qui peut contribuer à cracher sur JFK est bon à prendre.
    Non que le bonhomme soit irréprochable, bien au contraire, mais lorsque le bouchon est lancé trop loin il convient de se demander pourquoi.

    Et puis, entre nous, croyez-vous qu’une série concernant De Gaulle et allant dans le même sens passerait facilement sur les écrans français? Tu parles Charles!