Stupeur! On supprime au préfet de Paris son Monde gratuit.

par 5commentaires No tags 0

 

Le Monde poursuit son travail d’assainissement. Après avoir vidé le garage, encombré d’une quarantaine de voitures de fonctions, débusqué dans la nébuleuse de ses acquisitions un château dans la région de Chantilly, qui va être vendu et identifié dans la masse salariale quelques confortables rentes de situation, -dont quelques salaires molletonnés, à plus de 200 000 euros l’an -, qui font l’objet en ce moment de négociations à l’amiable, la nouvelle direction du groupe s’attaque à quelques pratiques marginales, mais coûteuses. 

C’est ainsi qu’il a été décidé de mettre fin à l’envoi gracieux de quelques 2000 abonnements de complaisance : un rituel ancien qui consistait à faire livrer chaque jour à un certain nombre de personnalités un exemplaire du quotidien. Parmi ces VIP, figurait le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, qui devra désormais payer de sa poche pour avoir désormais sur son bureau, au retour de son déjeuner,  l’édition du jour : « son » Monde.

Rencontré hier, l’un des nouveaux actionnaires du groupe s’amusait au passage de la réaction inquiète de l’un des cadres du journal, qui s’interrogeait sur la pertinence de cette offense faite à un préfet de la République ! « Cet envoi à la préfecture permettait t-il  d’obtenir de ce dernier quelques faveurs ? Faire sauter un PV ? Obtenir une place de stationnement?» Et le préfet ainsi offensé va t-il dépêcher une escouade de pervenches afin de punir  Xavier Niel et ses deux acolytes ?   Courtelinesque…

0
5 Comments
  • Adrastée
    janvier 19, 2011

    En français correct, on écrit « quelque 2000 abonnements », pas « quelques » !
    Et puis croyez-vous vraiment que le préfet devra « payer de sa poche pour avoir (je passe le second « désormais »)… son Monde » ? Dans n’importe quelle administration centrale, dans n’importe quelle grande entreprise, il est de coutume de mettre quelques abonnements (payants bien sûr) à la disposition des cadres dirigeants. Alors on se demande à quoi bon ces simplifications fleurant le poujadisme : ah, mon bon monsieur, il va devoir se l’acheter avec ses sous, son journal qu’il trouve sur son bureau après son gueuleton, ce gros fainéant de préfet…

  • KH
    janvier 20, 2011

    Cher confrère,

    Michel Gaudin est préfet de police, pas préfet de police de Paris (il n’y en a qu’un en France) et encore moi préfet de Paris (c’est Daniel Canepa, également préfet de la région IDF).
    NB: Le préfet de police est également préfet de la zone de défense et de sécurité de Paris.

    Amitiés.

  • Guy
    janvier 22, 2011

    @KH

    Michel Gaudin est bien préfet de police de Paris (même s’il n’y en a qu’un en France): http://discours.vie-publique.fr/notices/076001773.html

  • ticobingo
    janvier 24, 2011

    Pouvez-vous nous donner des noms pour ces « salaires molletonnés » à 200 000 euros, c’est énorme !

  • Russell Armstrong
    février 1, 2011

    I was wondering if you ever thought of changing the page layout of your blog? Its very well written; I love what youve got to say. But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having one or two pictures. Maybe you could space it out better?