Démocratie, modèle d’emploi: la chronique de Philippe Gavi.

par 1 No tags 0

La loi sur les conflits d’intérêts doit être d’une rigueur exemplaire quant au principe de précaution et à l’objectif de risque zéro.

Sur les vacances,  considérant que pendant où après le séjour il peut se produire un soulèvement, que les opposants peuvent devenir les nouveaux interlocuteurs de la France, considérant encore qu’on ne peut avoir des vacances de riche quand il y a des pauvres et des gens qui meurent de faim, les Ministres et le chef de l’Etat passeront leurs vacances en France à leurs ministères dont les jardins sont suffisamment attrayants. Les dépenses de nourriture, service, électricité seront à leurs charges.

Ils pourront y inviter un ami étranger. Lequel devra payer sa part, à moins qu’il ne signe en partant un joli contrat garantissant des emplois aux Français. Le ministre sera alors remboursé de ses frais et félicité pour avoir su joindre l’utile à l’agréable.

La loi est exhaustive. La vie privée doit être transparente, amants et maîtresses signalés, ceci concernant toute la  famille jusqu’aux petits enfants, ainsi que les proches et collaborateurs.

 

David Cameron, le Premier Ministre britannique, explique que trente ans de multi culturalisme se soldent par un désastre, les communautés vivent isolées  les unes des autres, elles n’adhèrent pas à nos valeurs, les jeunes musulmans peuvent être fanatisés.

La gauche britannique accuse Cameron de populisme, de faire le jeu de l’extrême droite. Les musulmans se sentent ostracisés.

On se croirait en France.

 

La populaire série « les Experts », sur TF1,  Ces flics scientifiques relèvent une infime trace d’empreinte digitale, ou génétique, un numéro de plaque, un tissu, une  poussière, une vague image saisie par une caméra vidéo de surveillance, lesquelles sont partout, et clic clac, on  a à l’écran le visage du suspect, son casier judiciaire et toutes informations, petite enfance, dossiers scolaires, comptes en banque.

Le public adore.  Les Experts sont sympas et ne se trompent jamais de coupable.

J’imagine le tollé national si les Experts étaient français. Magie de la fiction.

Augmentation spectaculaire des morts de la route en janvier. Aussitôt l’association contre la violence automobile, sans considération des conditions climatiques, incriminent l’irresponsable assouplissement du permis à points. Il n’a pas encore été voté ? Qu’importe, les automobilistes auraient anticipé. Les législateurs, seraient donc fautifs, personnellement redevables des quelques dizaines de morts en plus de janvier. En les livrant à la vindicte des familles des victimes,  ladite association ne vole pas plus haut que quand Nicolas Sarkozy présume les juges redevables d’un crime commis par un récidiviste ! Les législateurs n’ont pas fait grève.

 

Vendredi sur TF1, au « grand concours des animateurs », personne n’a su répondre à la question : « quelle est l’amende pour un piéton hors des clous ? » Gageons que personne ne sait non plus ce qu’il en coûte de traverser entre les clous au feu vert.  D’ailleurs, vous avez déjà vu un piéton flashé et mis à l’amende ? Et qu’est-ce que risque un conducteur qui ne s’arrête pas pour laisser passer un piéton sur un passage protégé. ? La  multitude de piétons faisant n’importe quoi et d’automobilistes butors oblige à se demander si à pied ou au volant ce ne sont pas les Français qui sont des dangers publics pour eux-mêmes

 

Jean-François Copé a la manie de dire « je le dis comme je le pense », et « je vous dis les choses comme je le pense ». On a envie de lui répondre : « encore heureux ». La formule est suspecte, comme quelqu’un qui dit penser « honnêtement » que…,  ce qui laisse entendre qu’il n’est pas toujours honnête.

 

La révolution égyptienne nous dépayse, on n’a pas entendu les mots  « gauche » et « droite », seulement : « dégage  »

Aujourd’hui, la vision démocratique a débordé les rhétoriques classiques. Même les policiers égyptiens manifestent maintenant pour une hausse de leurs salaires.

Dieu est grand,  Il sait alterner souffrances et  joies, amertume et espoir, méfiance et confiance envers l’homme, et l’Histoire. La Crise nous faisait broyer des idées noire. Et brutalement, avec le printemps arabe, on ne parle plus que d’espoir, de renouveau, de peuple admirable. Les défenseurs des droits de l’Homme et des libertés ont eu raison de croire à des principes universels plus garants de justice et  d’équité que les commandements religieux ou marxistes.

France-Irlande Images de supporters surexcités fraternisant. Le rugby est un sport populaire, il mobilise des foules. C’est aussi un sport d’argent. Pourtant, il n’y a pas de hooligans, ni de foules hystériques, nulle part au monde où ce sport, au langage pourtant guerrier (on « châtie » l’adversaire)  se pratique. Il n’y a que des amoureux du rugby. Pourquoi ?  Qu’est-ce qui ferait porter le même regard amoureux sur la démocratie ?

Quand même pas un bruit dans le stade quand le buteur français tente un coup franc, sauf quand les Français ont entonné la Marseillaise. Je pense au stade de France. La honte sur nous.

0
1 Comment
  • buse
    février 17, 2011

    Vous n’avez pas d’autre photo… hum… plus « flatteuse »? Enfin, tout d’même!.. ^^