DSK, ras le bol de la langue de bois et des images d’Epinal. La chronique de Philippe Gavi

par 10commentaires No tags 0

Canal + a fort bien survendu le documentaire de Nicolas  Escoulan, « Un an avec DSK », diffusé dimanche. Lequel s’est révélé un faux événement médiatique. Dans les jours  précédant la diffusion, les amis de « Dominique » ont fait croire, en termes alambiqués, qu’on saurait enfin si le directeur général du FMI était candidat aux présidentielles. Rien du tout. Au finish,  le sphynx a répondu qu’« aujourd’hui, quoique je puisse avoir dans mon esprit, je le garde pour moi »… J’ai l’impression d’être matraqué par la langue de bois quand ses deux amis et conseillers Gilles (August et  Finchelstein), chargés d’interpréter les signes et les silences, expliquent, pour la énième fois, que la décision lui appartient, truisme dont on ne doutait pas  Je suppose que ces 52 minutes et un an passé avec DSK signifient, en creux, par effet elliptique, qu’il est dans la course

En tous les cas, c’était tout miel. DSK est un bonhomme formidable, Anne Sinclair une femme et épouse admirable. Lui jouant au foot avec les petits enfants de Soweto, plaisantant avec les jeunes étudiantes sud coréennes, impérial dans les réunions du G20, blaguant en aparté avec Bill Clinton, aimé par le personnel : compétence, énergie, dimension mondiale et humaine, grands dossiers. Dominique et Anne en leur cuisine, à New York. Le « haut fonctionnaire français vivant à New York » est. humble, convivial! Il fait griller de succulents steaks, saupoudrés d’herbes. Plus un rassurant grand bol de salades composées. Il aime la viande bleue, ce qui est un bon signe. .

DSK en Grèce, courageux, assez compréhensif, proche du peuple, pour ne pas s’offusquer de voir son épouvantail pendu par la foule. « Leur colère est légitime. C’est inévitable qu’ils nous en veulent même si on n’y est pour rien ».L’Europe brûle, il faut « calmer le jeu ». Le bon sens prés de chez vous. Calme. Raison.

Plus hardi, il parle de « faire payer les riches ». Volontaire, offensif.

Une vie de Chef d’Etat ? Forcément, il est modeste, il a une « vie de voyageur de commerce ». Il a appris à défroisser son complet, en le suspendant dans la cabine de douche. Simple, astucieux, économique.

Je veux bien croire que DSK est ainsi, et qu’il a la fibre sociale même si sa fonction lui interdit de se situer clairement à gauche, et d’expliquer ce qu’il entend par gauche.

Il n’empêche que ce documentaire, qualifié de « très beau » par le JDD, est pire que de la propagande : c’est un film de publicité DSK joliment réalisé. Ce n’est pas que Nicolas Escoulan est complaisant, mais c’est la loi du genre médiatique.

D’ailleurs, les amis de DSK l’idolâtrent. Ils boivent ses paroles sans perdre le sourire. On voit Stephen Fouks à ses côtés. Le fameux spin doctor français, patron de Euro RSCG, « monseigneur Fouks », l’appelle DSK, ce qui est bien vu (sens de l’humour) est-il là à titre professionnel ou de supporter ? Les deux . Qui rétribue les services de ce prince du bon mot au bon moment au bon endroit ?.

Bonhomme, il l’est Dominique, comme monsieur Plus et l’oncle Ben

On apprend que lors de ses déplacements, le DG du FMI emmène toujours dans ses bagages un journaliste français, aux frais du journal, j’ose supposer. En Corée du sud, c’était « Paris Match ». Quatre pages. Efficace.

Quelque part, ce trop cousu de fil blanc médiatique me gêne.

L’homme semble si soucieux de communication par l’image que le fond nous échappe.

Qu’est-ce qui le révolte ? Qu’est-ce qu’aller un peu au-delà du raisonnable ? Qu’est ce qui est un peu mieux que possible et qui n’est pas demander l’impossible ?

J’ai surtout retenu l’importance de l’omniprésent téléphone portable, l’oreillette des puissants. PG

0
10 Comments
  • dédé
    mars 16, 2011

    Heureusement que vous commencez à casser l’image de ce produit qu’on veut à toute force nous VENDRE.On ne veut même pas l’essayer. On en a fait le tour, pris sa mesure. Ça commence à devenir contre-productif, ce matraquage.

  • rébecca nival
    mars 16, 2011

    les sempiternelles banalités de M. Revel sont du même acabit que les lieux-communs de nos politiciens

  • rébecca nival
    mars 16, 2011

    Je te tiens ,tu me tiens par la barbichette, le premier de nous deux qui rira ,etc….

  • Océan bleu
    mars 16, 2011

    Pour ou contre DSK, à chacun son opinion.
    Mais la chronique de Philippe Gavi est pertinente et intelligemment argumentée. Car quoi qu’en disent tous ces gens accrochés à l’icône DSK, l’homme providentiel n’existe pas ! Bientôt, on va nous faire croire qu’il est le messie… Affligeant.

  • AlainEtCo
    mars 16, 2011

    Mouaif… Si ca commence comme ca, c’est sur. La gauche aura perdu 2012.

    Ça va faire comme pour les anti Sego. Ce n’est pas la droite qui a gagnée, c’est les anti sego qui ont sabotés la campagne en y allant à reculons…

    Vous auriez entendu ce qui ce disait en section à ce moment la !

    Voterais pas pour elle
    Préfère encore voter vert (dont acte…)
    On dit président, pas présidente (si, si, et dit par une femme en plus…)
    etc…
    etc…

    Et la, hop !
    Ca recommence

    Ok, c’est parti pour 10 ans de Sarkozysme. Youpi !

    Merci les gars !!

  • Delatt
    mars 16, 2011

    Bravo !
    Enfin… Une analyse lucide, posée,efficiente sur notre fameux « sauveur suprême » ‘DSK’ dont on sait, depuis l’installation de Mme au Conseil d’administration de la succession Picasso, qu’il sera candidat, quoi qu’il arrive! ‘DSK’, redoutable intrigant et féroce manipulateur comme on l’a vu lors des précédentes « primaires » socialistes. Et sa belle vie de ‘golden-boy’ en son riad doré de Marrakech la ‘Grande Babylone’? Directeur général du FMI et inconstant ? Canal+ n’en parle guère. Or tout est connu depuis longtemps, mais pas pour nos thuriféraires de tous les bords.
    Bravo pour la démythification du personnage! Chapeau bas. Vous êtes un « seigneur » !
    Bravo… Vous êtes courageux et honnêtement journaliste à la « Albert Londres » ! Comme on les aime. Ah… Camus Albert aussi…où es-tu ?
    Ouf, allais-je dire. Mille hourras enthousiastes pour votre article, Cher Monsieur

  • Friendship Heights
    mars 16, 2011

    Monsieur Gavi, DSK et Anne Sinclair ne vivent pas a New York, mais a Washington ou se trouve le siege du FMI…

  • St-Leger
    mars 16, 2011

    Trés bien d’étriller les clichés ambiants,allons un peu plus loin sur le personnage :

    Quelques une de ces declarations (qui me laissent assez perplexe):

    Revue « Passages » N° 35 (Février 1991)
    Question d’Emile Malet : Juif en France ?
    Réponse de DSK:
    « Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël.
    C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques.[…]
    En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël »

    Actualité Juive du 22 février 1989 :  » Malgré mon nom, je suis plus sépharade qu’ashkénaze[…] Sans être religieux, je suis traditionaliste […]
    Je figure parmi les fondateurs de « Socialisme et Judaïsme », où j’exprimais fermement mon soutien à Israël »

    DSK a aussi confié au magazine Tribune Juive « Se lever chaque matin en se demandant comment il pourra être utile à Israël. »

    Sans compter cette affaire de « Kuwait Gate » qui ne remonte pas du tout dans les medias mainstream français :
    http://www.lameduse.ch/2011/03/01/le-%C2%ABkuwait-gate%C2%BB-gene-dsk/

  • INCROYABLE
    mars 17, 2011

    je viens de lire ce texte !! j hallucine totalement.
    Vous êtes vraiment gonflé de faire des allusions entre une catastrophe humaine impliquant des milliers de personne et une emission de tele. Comme quoi vous n avez absolument aucune moralité. honte a vous. Vous n aviez certainement aucune accroche pour oser pondre un vomi pareil.
    Je vous signale que des milliers de cadavre pourissent dans l ocean et que la vie de million de personne est en suspend. Si j etais votre chef.. je vous mettrais directement à la porte. Osez faire des sous entendu phrasieux avec la catastrophe du japon mais quel honte .. quel honte..

  • Coquelicot
    mars 20, 2011

    Ils sont tellement confiants les amis de DSK au PS qu’ils font tout pour tenter de faire sauter les primaires .. LOL
    C’est vrai qu’il est plébiscité DSK dans les sondages, mais uniquement par les français de gauche et comme l’étaient en 1995 un Balladur par ceux de droite ?
    Marre des images et de la langue de bois, sauf qu’on aurait aussi aimé ces attaques lorsqu’un N. Sarkozy candidat à la présidence se pavanait à cheval devant une flopée de photographes juchés sur une charette pour ne rien manquer du spectacle, alors qu’un oeil exercé pouvait voir que N. Sarkozy déguisé en GW Bush français montait certainement pour la première fois de sa vie sur un cheval.
    Pourquoi les médias font tout pour nous imposer DSK demain après avoir tout fait pour nous imposer Sarko en 2007 ?

    En 2007, ils disaient quoi de DSK les médias, ceux qui aujourd’hui l’adorent ?
    Ils ne le traitaient pas d’ éléphant, de ringard en fait ? lol