Et si Closer faisait du journalisme…

par 6commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personne n’ose, mais tout le monde en parle. Personne n’assume, mais chacun s’agite, vibrionne, suppute et brocarde, pour finir, ces demi-soldes du journalisme infoutus de passer à la question la Première dame de France, dont la grossesse supposée alimente depuis quelques jours les rumeurs et excite les neurones. Les journalistes de Match sont des affidés de l’Elysée en service commandé. Et ceux du Parisien, qui ont interrogé Carla Bruni sur cette même question, des adeptes du minimum syndical.  

Si je reviens sur cette affaire, c’est que je me suis fais raconter par les dirigeants du magazine Closer, à l’origine de l’information, (non validée à ce jour), la genèse de ce feuilleton et ses répercussions dans des organes de presse écrite ou audiovisuelle, dits « sérieux ».

Car à peine publiée, en couverture de cet hebdomadaire people, l’information a suscité, on le devine, une avalanche de réactions, tant de la part d’Europe 1, de RTL, de l’AFP ou de magazines comme VSD, qui ont tous assiégé la direction de la rédaction de Closer, avec cette question: « Avez-vous eu confirmation de l’Elysée?»

Bien sûr, mon neveu ! Closer, qui est accrédité à l’Elysée et qui est de tous les sommets et voyages officiels de Nicolas Sarkozy, a illico téléphoné au cabinet du chef de l’Etat, afin de l’interroger: « Alors, c’est quoi, cette histoire de grossesse?» Pas plus facile…

Soyons sérieux. Les dirigeants de Closer -journal dont on tient la rédaction, dans la profession, en général, pour quantité négligeable – disposaient depuis plusieurs semaines d’informations « de la meilleure source», disent-ils. Tout comme un très grand nombre de médias, plus illustres, qui attendaient que l’un d’entre eux ait le courage de tirer le premier pour embrayer.

Et ce fut Closer. La poisse ! C’eût eut été Le Monde ou l’Agence France Presse, chacun aurait foncé et Carla Bruni aurait fait les « Unes » du lendemain et les JT du soir. Mais Closer…

  Si bien que ni RTL, ni Europe 1, ni l’AFP, n’ont cru bon de citer même le nom de ce magazine, à l’origine de ce qui se révèlera peut-être demain, à défaut d’une rumeur insistante, un scoop. L’impasse fut donc générale. Et dans toutes les rédactions de France et de Navarre, on attend maintenant une confirmation ou un démenti officiel.

S’il est quelqu’un d’un peu faire play au Château, qu’il file l’info à cet hebdo people.

Lequel  aura fait le job.

0
6 Comments
  • Kléo
    mai 3, 2011

    Vous n’avez toujours pas compris que nous n’en avons, pour la plupart,rien à faire?
    Au mieux,c’est privé et à la limite du ridicule (il y a une succession à assurer?), au pire un coup de marketing politique déplacé.
    Vous aussi, vous rentrez dans leur jeu?

  • Titin
    mai 3, 2011

    Juste une petite question pour M. Revel’ la Première Dame de France c’est qui? C’est Quoi, élu par qui? Ça sert à quoi? S’il vous plait, lâchez nous avec ces trucs à deux balles. La première dame de France ça n’existe pas… Merci d’arrêter de nous bassiner avec ce truc.

  • Tiomiche
    mai 4, 2011

    C’est vrai que le coeur du problème, c’est de savoir si cette information est déterminante, et ce que ça apporte de le savoir longtemps avant l’accouchement.
    Eh bien moi, je ne sais pas. Je crois que c’est du domaine du privé sauf si des éléments particuliers peuvent amener à penser qu’un événement si important d’un point de vue privé peut influer sur les décisions d’un homme si important d’un point de vue public.

    @ Titin : il ne s’agit pas seulement de la première dame de France, qui, en effet, n’est pas mandatée par le peuple français, mais de la femme du président de la république et donc de l’enfant (a priori) du président de la république. Et sauf à se dire qu’il faut enlever toute responsabilité au père d’un enfant, il faut bien reconnaître que cela concerne aussi le président de la république, non ?

  • Claudius
    mai 4, 2011

    Cette grossesse excite les neurones, dites-vous, mais les neurones de qui ?
    Des lecteurs de torchons ? bof, ce ne sont pas des neurones bien utiles alors.

  • Bertyrock
    mai 5, 2011

    Tiens, vous calculez Mondadori maintenant ? Conde-Nast a du vous rendre votre rond de serviette doré. Et où les Italiens vous ont-ils donc invité à déjeuner : Tour d’Argent, Taillevent, le Divellec ? C’est marrant : impossible de vous imaginer autrement que lapant la bonne soupe des médias puissants. Allez, à la niche…

  • Sitelle
    mai 5, 2011

    j’aimerais tellement que la france entière s’en batte les cacahuètes comme moi…