La révolution de printemps de TF1

par 9commentaires No tags 0

C’est une gifle, un camouflet. Jamais TF1 depuis sa privatisation n’avait essuyé un revers d’audience de cette taille sur un grand événement de ce type, à savoir le mariage du prince William et de Kate Middleton.  En effet, avec 41,8% de part de marché et 5 millions de téléspectateurs, lors de la prise d’antenne, France 2 a largement  distancé sa concurrente, encalminée à 29,9%  d’audience et 3,8 millions de personnes.

Ainsi étrillée par France 2, « La Une » a naturellement mal vécu ce revers, aussi historique que l’événement lui-même, car d’aucuns ont encore en mémoire les performances de l’inamovible tandem Jean-Claude Narcy-Charles Villeneuve qui fit, sans partage, les beaux jours de « La Une ».

Car si la présence sur l’antenne de France 2 de Stéphane Bern, dont les calligraphies cathodiques en font le champion toutes catégories des têtes couronnées, a sans doute pesé  dans le choix des téléspectateurs, elle n’explique pas, pour autant, l’écart important qui sépare les deux chaînes.

Problème d’image, crise structurelle ? Indiscutablement, ce résultat a conforté les dirigeants de TF1 dans leur volonté de procéder très vite à une réorganisation de leurs différentes directions. Des programmes d’abord, où le cas de Laurent Storch, l’actuel patron, est depuis quelques semaines sur la table. Et de l’information ensuite, où le chantier n’est pas moindre, avec des interrogations, là encore : non seulement sur la direction de ce vaste secteur, mais aussi sur la présentation des journaux de 20 heures de la chaîne. Tout est sur la table, là aussi. Et les rumeurs de valses de têtes vont bon train.

Car si le PDG de TF1, Nonce Paolini, (photo), a pour lui d’avoir redressé au pas de charge les comptes ripolinés de l’entreprise et remis celle-ci sur ses rails, (en tous les cas, sur le strict plan de ses finances), à la satisfaction de son actionnaire, Martin Bouygues, les questions éditoriales restent en suspens. Malgré de très gros efforts engagés, notamment dans les domaines de la fiction française et de la télé-réalité, avec une salve de programmes aux destins parfois chaotiques, force est de constater que la colonne vertébrale de TF1 reste aujourd’hui principalement constituée d’une batterie imposante de séries américaines, sans lesquelles la marge financière de la chaîne ne serait pas la  même. Loin s’en faut.

Une entreprise de télévision, aussi puissante que celle-ci, peut-elle demeurer tributaire d’un genre, qui reste certes le nerf de la guerre d’un très grand nombre de networks à travers le globe, mais dont on ne sait pas s’il ne finira pas par lasser les téléspectateurs. Ou plus dangereusement encore, par échapper demain aux chaînes historiques et ce, au profit d’autres supports de diffusion, Internet au premier chef et ses géants Google et consorts.

Dans un paysage audiovisuel en complète mutation, TF1 ne peut plus se satisfaire d’un modèle programmatique aussi fragile et vieillissant. Nonce Paolini est-il prêt pour une révolution de printemps? TF1 est-elle à deux doigts d’un aggiornamento? Y a t-il un autre modèle possible qui permettrait à cette chaîne de renouer avec son ADN, une chaîne «populaire et de qualité»,  comme en 1987? L’homme a décidé de rassembler l’ensemble de ses troupes, réunies au grand complet, prochainement, au Palais des Sports de Paris. Avec deux objectifs que l’on devine: remobiliser l’entreprise et tenter de dessiner l’avenir. Le fera-t-il au fusain ou au marteau piqueur?

0
9 Comments
  • phiver
    mai 2, 2011

    Bravo Monsieur Revel ! ah je suis bien content de vous le dire car je vous avais égratigné à d’autres reprises.

    Oui TF1 a semé ce qu’il méritait : prendre les gens pour des cons ! 8 ans que je n’ai plus de TV car regarder Arthur et Semoun, cela me rendait malade.

    Aussi je suggère à Ponce à réinventer sa télé à l’approche de Canal 20 ! et comme vous le dites si bien avec le fusain, sur du papyrus, avec l’éclat d’une télé où comme l’avait promis Francis, le populaire serait lié à l’exigence culturelle et à la création Haut de Gamme.Que ce soit un plaisir de vous confier nos temps de cerveau disponible pour vos annonceurs! Voilà la révolution qui plaira à Martin, Nicolas et au Peuple!

    Sinon (Comptez sur ce peuple et sur Bertrand), ce sera inexorablement la grande chaine qui descend,qui descend!

  • alain
    mai 2, 2011

    une remarque
    mr revel aime la gauche caviardisée ( E1 CANAL + FRANCE INTER)
    avec toussaint de canal+,c’est tout europe 1 bobotisée à donf par le specialiste de la bobotisation mr olivennes
    déroisire ce mercato parisien

  • Cath
    mai 2, 2011

    @ Alain
    Bonjour Troll qui répète les mêmes messages sur 2 sujets différents.

  • David
    mai 2, 2011

    TF1 a une image de télé de beaufs. Il n’y a qu’a voir les Josephine Ange Gardien et autres Roue de la Fortune pour s’en convaincre. Ca doit faire 3 ou 4 ans que je n’ai pas remis cette chaine (sauf quand mon doigt glisse sur la télécommande) meme si j’ai honte de l’avouer je regarde souvent Canal+ 😉

  • jacquo
    mai 3, 2011

    Moi question de deontologie (l’achat par les betonneurs) je ne regarde plus la 1 depuis sa privatisation et cela ne me manque absolument pas Seule entorse, les matchs de l’équipe de France, et encore sans son. Le son je le prends sur une radio peripherique
    Alors des nouvelles comme cela donnez nous en tous les jours
    Qu’ils se cassent la g…. une bonne fois pour toute

  • azise b
    mai 3, 2011

    Au fusain monsieur Revel, surement pas, au marteau piqueur, possible.
    TF1 est devenu comme carrefour, Auchan et autres, un supermarket qui ne produit rien, qui ne crée rien. Une sorte de plate forme c’est tout. Pour qu’il y est de la création, une identité, une marque, une vision, il faut de l’originalité, de la rareté , du respect envers la création et on en est loin, très loin. Quand on voit les sous produits  » animaux  » que l’enseigne vend, on a envie de gerber illico presto: Arthur en est l’exemple criant de la télé stupide, ignorante, raclé le passé de la télé pour se faire mousser, pour empocher le fric sans se fouler et arnaquer les spectateurs au passage. Ils sont tous et pas seulement TF1, être aller chercher le passé de la télé pour gratter de l’audience. Ils sont tous aller refaire le passé de la musique, le passé de la cuisine, le passé des infos, enfin le passé, qu’ils ont copieusement repasser au fer trop chaud, qu’il ont fini par trépasser le passé! C’est bien dans le  » très-passé  » que TF1 est entrain de se lover dans une mort annoncé, tellement ils ont déroulé le rouleau a connerie. Déjà la télé n’est pas , ou n’est plus un lieu de la création, alors TF1…
    TF1 est « con-damné  » a disparaitre. La chaîne va disparaitre tout doucement,se dissoudre dans l’acide de la pub.Elle va disparaitre, car l’époque le veut ainsi. Mais elle n’est pas toute seule, les autres suivront. Il est déjà trop tard, car le mode de diffusion s’est transformer et surtout le contenu de la diffusion a changé. Aujourd’hui on a sa télé dans la poche, ou plusieurs programmes est proposé en live, rapide. La concentration même du spectateur n’est plus la même. Elle est rapide, limité, organisé; enfin bref, est elle transtélé!
    Comment va faire TF1 pour devenir transtéloche? Elle est là la réflexion, pas uniquement dans le contenu, mais dans l’interactivité du zappeur!
    Le zappeur, comme la zappeuse, comme l’internaute , accepte d’aller au cinéma et de s’enfermer pendant deux heures si le film est bon, mais devant la télé, il zapp l’internaute. C’est son mouve et c’est eux, les petits vieux et les petites vieilles de demain. Le petit vieux et la petite vieille de demain, ne vas pas se contenter d’être gaver de Arthur pére, fils et petit fils, et autres.
    En tout les cas, les médiocres en tout genre, on bien gagné leur vie en vendant de la camelote pour ne pas dire autre chose et je serais TF1, je porterais plainte contre eux, pour falsification et tromperie sur la marchandise. Car c’est bien de ça dont on parle, non?

  • azise b
    mai 3, 2011

    Pour en finir.

    Comme je l’avais souligné sur le papier brillant de Monsieur Gavi, la télévision a perdu la vision culturel de l’individu. Elle est devenu un produit méprisable; et dire que c’est elle qui produit les films de cinéma! On peut mourir tranquille devant Joséphine Ange gardien, même si, il faut le reconnaitre que la connerie a donné la chance a une personnalité qui n’avait aucune chance au départ; pour ça je serais indulgent, mais le contenu n’y est pas. Pourquoi? Parce que l’on a fait d’une personne pas comme les autres, une gentille, qui amène du bien a ceux qui sont plus grand qu’elle, puisqu’elle est fait parti des petites! Il est là le scandale! Il faut que le nain, le noir, l’arabe fasse du bien au  » blanc  » bien pensant, qui lui sait tout et a tout compris; le gavé malheureux d’être gavé! Piteuse fiction a raz des pâquerettes!! Alors TF1, va falloir faire du TF2! TF1 doit quitter le « corps-vulnérable a souhait a défaut d’être corps-lavable, corvéable !! Alors qu’attends TF1 pour faire sa révolution, une révolution qui inscrirait la dynamique de l’intelligence du futur – un futur de l’âme, un futur de la compréhension, un futur ou le yaourt, le biscuit, le pauvre pingouin pourrait devenir un être libre, sans fascisme pour l’éduquer! Voilà la vrai révolution médiatique! Plus d’arnaque, que de l’élan vers le futur de l’autre inconnu! L’autre inconnu voilà la vrai renaissance de l’individu, sans Danone! Sang Berluconrie! Sang l’arnaque des produits de l’arnaque des émissions qui préparent l’arrivé du F-Haine!! Pas de manipulation des faits divers!! Pas de choucroute post-déglingue des présentatrices aux brushing fantasmés!! Comme le poireaux heureux, le fameux présentateur Pernod a volonté, ou tout le monde il est beau  » sauf les noirs  » bien entendu et il est gentil Pernod avec le savoir faire des régions, qui ne lui ont rien demandé, surtout demandé d’avoir plus de fric, car ils se font tous arnaqués par cette télé vampire qui recycle le rien, du tout, un tout tragique morbide, a défaut de se goinfrer pour arrondir les fins du moi, liquidé le voyeur! Alors, une petite messe a l’osti en plastoc!

  • PETRA
    mai 4, 2011

    c’est mérité si F2 a eu de belles audiences, la présentation, les commentateurs étaient bons tout simplement, la qualité des images était meilleure aussi, j’ai eu le réflexe TF1 car habituellement les images sont meilleures chez eux, là tout le contraire, et puis le présentateur vedette que l’on sort du placard aux grandes occasions comme Tonton Léon m’a fait peur, bafouillant,approximatif, j’ai fui tellement c’était pénible à regarder plus longtemps

  • hibiscus
    mai 5, 2011

    DEHORS, PAOLINI, NAYL ET FERRARI!!!!!!!!!!