Divagations journalistiques sur Anne Sinclair

par 90commentaires No tags 0

C’était au début de l’hiver dernier, dans le salon cossu d’un hôtel de la place des Vosges, à deux pas de l’appartement des DSK. Anne Sinclair – que je connais de longue date pour l’avoir suivie à l’époque de «7 sur 7» et après- était accompagnée d’Anne Hommel, attachée de presse et bodyguard omniprésent dans son sillage. L’entretien que nous avions eu ce jour-là portait sur un projet de livre la concernant, une biographie de « Madame DSK » (titre de l’ouvrage en librairie le 11 juillet)  et d’une première dame en puissance.

Détendue, souriante, chaleureuse, elle avait tenté de me dissuader de me lancer dans une telle aventure, considérant que sa personne ne valait pas un livre et que l’ombre lui allait mieux que la lumière. Une fausse coquetterie venant de quelqu’un qui entendait maîtriser son image et la communication de son couple à quelques enjambées  de la primaire du PS et de la présidentielle de 2012.

Une fois convaincue que ce livre se ferait avec ou sans elle, Anne Sinclair avait fait preuve d’une grande franchise de ton. Elle ne ferait rien pour nous faciliter la tache ( l’ouvrage est co-écrit avec Catherine Rambert) considérant que ce n’était pas à elle de déverrouiller les portes de son entourage proche, si celui-ci ne tenait pas à témoigner.

Ce qui fut souvent le cas. En revanche, elle accepta le principe de longs tête-à-tête durant lesquels elle se raconta avec un goût infini du détail et de l’anecdote. Anne Sinclair a une mémoire au laser. Origines, cheminement, carrière, convictions… Elle ratissa son passé avec moults détails, sans jamais perdre de vue la ligne jaune invisible qu’elle s’était  tracée et qu’elle ne franchirait pas: DSK et sa vie privée.

Il n’empêche, elle parla de DSK. En termes toujours pudiques, mais avec une force, une joie et une admiration qui me subjugua: indéniablement, celui qu’elle avait rencontré 22 ans plus tôt restait l’homme de sa vie. Certains à ma place auraient pu y voir des effluves de roman-photo, mais à lire entre les lignes ses propos, on devinait que la mécanique de ce couple, comme nul autre, procédait d’une alchimie mystérieuse. Evoquant DSK avec parcimonie, Anne Sinclair jardinait ses souvenirs avec des lumières dans les yeux. Et rien, pas même les épisodes passés, (et non évoqués devant elle, naturellement),  qui avaient vu DSK s’égarer, notamment au moment de l’affaire Piroska Nagy, ne semblaient avoir contaminé cette union.

Anne Sinclair : une histoire simple. Celle d’une épouse à l’évidence amoureuse de l’homme d’une vie.

Pourquoi ces quelques lignes qui apparaîtront sans doute sirupeuses à bon nombre d’entre vous? Parce que la lecture de certains journaux  ces derniers jours,  (Match, VSD, Le Figaro Magazine…) laisse parfois perplexe.  L’affaire DSK ayant été pour l’heure épuisée, faute d’éléments neufs et en raison d’un certain essouflement du sujet, toute la prose du moment consiste à imaginer les lendemains d’un couple, qui ne résistera pas à la déflagration, lit-on ici et là entre les lignes et pas seulement. Papier après papier, on dessine ainsi à l’envi le profil psychologique d’une femme que personne n’a approché, que personne ne connaît intimement parmi ces journalistes, (votre serviteur y compris), que personne n’a pu a fortiori côtoyer de près dans les périodes les plus chaotiques de sa vie. Et encore moins ces dernières semaines…

Et chacun y va pourtant de ses projections à deux balles, de ses analyses psycho-matrimoniales qui voient les exégètes dresser le portrait au scanner d’une épouse, dont on semble lire dans les arrières-pensées, comme dans du marc de café. Restera t-elle ? Ne l’a t-elle pas déjà quitté? Tiendra t-elle? Du journalisme  d’investigation à la sauce Nous deux, qui provoque un sentiment de malaise. Comme une tentative d’effraction dans l’intimité d’une femme dont il est vain et assez malvenu d’aller fouiller dans les recoins de ce que pas même ses plus intimes sont en mesure d’apprécier.

0
90 Comments
  • Nom
    juin 21, 2011

    Alors… On tâte le terrain auprès d’un lectorat potentiel?

    Proposition de titre: « De l’échangisme au crime? »

    • anne
      juin 22, 2011

      on sent toute votre humanité, merci pour cette article car comme dit Roumanoff on est passé de la sympathie à l’antipathie et je dirai même à la haine.
      voici une pétition que j’engage tous les gens attachés au droit, à la justice et à la dignité à signer. et ces principes là, de droite comme de gauche, pauvre ou riche on peut y être attaché.

      http://www.mesopinions.com/L-impartialit%C3%A9-dans-l-affaire-DSK-petition-petitions-d34730cc060da20bb6cb27d9f8596bab.html

      n’oubliez pas de confirmer votre signature avec le lien qui vous sera envoyé.

      merci

      • jahier
        juin 25, 2011

        vos propos sont honteux !! cet homme ,si coupable, doit executer sa peine dans le pays ou il a commis son exploit criminel ! qu il reste là bas et qau’il ne vienne nous emm;;;;; lui et sa famille

        • GUY KONIRSCH
          juillet 2, 2011

          POURQUOI CETTE ATTITUDE TRANCHEE ? VOUS A T IL FAIT QUELQUE CHOSE DE PARTICULIER. LAISSONS LA JUSTICE CONCLURE ET LES PASSIONS S’ATTENUER;

    • Aargh
      juillet 2, 2011

      vous avez l’air fin maintenant !

  • MarieC
    juin 21, 2011

    Connaissez-vous bien les femmes, Monsieur Revel ?
    L’histoire ancienne ou récente nous montre que pratiquemment toutes les femmes soutiennent dare-dare leurs maris lorsqu’ils sont accusés que ce soit de malversations, de crimes sexuels ou autres ; il se forme comme un rempart, sauf que ce n’est pas de l’amour…. c’est une espèce de protection d’elles-mêmes, de déni ; c’est la honte qui les submerge et la blessure d’amour-propre qui leur fait avoir cette attitude au plus fort de la crise. Elles se sentent coupables de n’avoir rien vu et pas su prévenir les faits.
    Mais, après, lorsque l’histoire s’atténue et que le temps passe, alors, discrètement, elles quittent ces maris qui les ont tant fait souffrir

    • steed
      juin 21, 2011

      votre réaction n’engage que vous mariec, ne soyez pas si affirmative !

      Je pense que ce que vous dites n’est la réalité et en plus vous avez une vision bien réactionnaire de la place de la femme !

    • Nom*
      juin 21, 2011

      Cette analyse me paraît très juste.
      Si Anne Sinclair n’avait pas fermé les yeux et refusé de voir la pathologie dont est atteint son mari, ce dernier ne serait peut-être pas retrouver devant la justice américaine.
      L’amour aveugle d’une femme pour son époux n’est pas forcément une grande preuve d’amour.

      • athena
        juin 21, 2011

        Je partage complètement l’analyse et les questions de « NOM » .
        En effet, on peut s’interroger sur les raisons d’ Anne Sinclair à ne pas vouloir voir les comportements « harcéleurs » de son mari à l’égard des femmes (reconnus par nombre de témoins aujourd’hui) et non « séducteurs » (comme elle se plaisait à le souligner).

        Un « aveuglement » à ce point peut-il être une forme d’amour ?
        S’il ne concernait qu’elle et son mari…
        Mais le problème, c »est qu’il implique des « tiers » et qu’il touche à la dignité des femmes et leur respect.
        De ce point de vue, Anne Sinclair donne une bien piètre image de femme et de « solidarité » de femmes.
        Le « Moi, moi, moi… » et les grandes vertus « d’amoureuse de l’homme d’une vie » qui lui sont prêtées, constituent, sans doute, sa philosophie de vie. Rien de bien admirable comme posture.
        Enfin une évidence : si la pathologie reconnue avait été soignée, Anne Sinclair ne serait certainement pas la cible des féministes (à juste titre) et des « people ».
        Et son mari « tant aimé » peut être pas non plus devant la justice américaine.

        • @nnick
          juillet 4, 2011

          Bien dit, comment peut elle le soutenir, elle a aucune dignitée.
          Ca m’énerve quand ses amis disent que c’est un » séducteur ». Sondage auprès de toutes mes amies; 100% ne lui trouvent rien de « séduisant ».

  • Michèle
    juin 21, 2011

    Enfin quelque chose de propre à lire. Merci pour elle, merci pour eux, merci pour nous qui croyons encore à l’amour, à la présomption d’innocence, à des restes d’humanité dans ce monde de brutes. Il était temps…

    • colombey
      juin 21, 2011

      ouvrez les yeux Michèle!!!!!!!!!!!!!
      sans compter sur les opinions des états unis a notre égard, imaginez que ce malade est été élu président chez nous!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      qui plus est socialiste et !!!!!!!!!!!!!nanti
      parti socialiste= parti cameleon

    • rangers
      juillet 1, 2011

      Anne Sinclair, une femme d’exception.Une autre femme qu’elle aurait quitté son mari à la moindre preuve d’infidélités. Ce qui rentre dans nos habitudes.Mais pourquoi Anne soutient-il encore son mari et lui affiche par la même tout son amour? Tout le monde s’est trompé sur Anne. Ce n’est pas DSK en tant qu’homme qu’Anne soutient;Si c’était le cas,il y aurait belle lurette qu’elle l’aurait quitté.Mais elle le soutient parce qu’elle est subjuguée par ses talents.Oui,ca existent des femmes qui restent admiratives de vos valeurs.

  • valentine
    juin 21, 2011

    Merci pour cette analyse.
    Pourquoi condamnerait-on une femme amoureuse à la même peine que son mari fautif (lorsque ce sera prouvé, ou pas)?
    Pourquoi se permettrait donc de polémiquer sur l’avenir de leur couple ?
    Pourquoi prêterait-on des intentions à Mme Sinclair ?
    Surtout lorsqu’on ne la connait pas. Merci à Mr Revel de remettre les pendules à l’heure. Sans préjuger de la suite bien sûr.

  • expat2011
    juin 21, 2011

    Si mon mari se trouvait dans une situation similaire, je ne quitterais sûrement pas le navire du jour au lendemain, ce serait immoral de ma part de quitter le navire comme un rat et de foutre en l’air 25 ans de vie commune sur la base d’une accusation dont on ne sait pas sur quoi elle repose. Et c’est aussi sans compter l’effet désastreux sur les enfants. Il y a quand même un minimum de rectitude morale à respecter. Ce qui n’empêche pas de dire à celui avec lequel on a vécu qu’une fois l’affaire terminée, quelle que soit la fin de l’affaire, les conséquences seront tirées.
    Pour le moment il est accusé, pas jugé. Le procès n’a pas eu lieu or tout le monde l’a déjà jugé coupable et veut le voir condamné. On a sorti l’artillerie lourde, les effets oratoires, les fuites dans une presse de caniveau et tout le monde se fait allègrement manipuler. Que ceux et celles qui étaient dans cette chambre pendant ces 25 mn fatales lèvent le doigt et prennent l’avion pour aller raconter ce qu’ils ont vu.
    La différence entre la justice et la loi du talion, c’est de permettre le déroulement d’un procès équitable dans le cadre d’une justice sereine, non influencée, et de déterminer ce qui s’est passé afin de permettre aux jurés de faire leur travail sans avoir été manipulés en amont. Or depuis le début de cette affaire, on assiste à une grande manipulation, une grande instrumentalisation. Sauf erreur de ma part, le feu continu de la presse un des deux parties est exclusivement dirigé contre DSK. On veut juger un symbole : blanc, riche, puissant, juif. Ce ne sera pas un procès juste équitable.
    Je n’ai aucune sympathie pour lui, si il a effectivement tenté de violer cette femme, qu’il assume. Mais pour le moment, il n’est qu’accusé, donc présumé innocent, et les quelques années passées à la fac de droit me rappellent que jeter quelqu’un à la vindicte populaire n’est pas faire justice. Et si Mme Sinclair fait le choix de rester aux côtés de son mari, c’est son droit, et ça ne veut pas dire qu’il y ait un déni de quoi que soit. Et quand bien même, de quel droit la juger ? de quel droit la dénigrer ?

    • carole
      juin 21, 2011

      … les enfants. Quels enfants ? Où sont les mineurs à protéger dans cette affaire ? Et est-ce que ne pas faire de vague à tout prix, c’est protéger les enfants ?

      Quel cliché ! Les femmes doivent donc tout faire pour protéger les enfants.

      Mais pas les hommes ? Les hommes ne doivent pas tout faire pour protéger les enfants ? Les femmes doivent éventuellement se nier et soutenir leur mari pour les enfants, mais l’homme responsable du besoin qu’il y aurait de protéger les enfants, à lui on ne lui dit rien, de lui la société n’exige rien ?

      DSK a eu par deux fois des problèmes de comportement avec les femmes (Piroka-Nagy et Banon). Par ailleurs, il a lui-même signalé qu’il serait attaqué sur la question des femmes et que ça ne le surprendrait pas qu’on l’accuse de « viol sur une femme dans un parking ». C’est très révélateur, non ? Vous en connaissez beaucoup, des hommes qui pensent pouvoir être accusés de cela ? Si une telle accusation lui paraissait possible, c’est sans doute qu’il avait effectivement un comportement qui pouvait rendre crédible une telle accusation. Ça en dit long sur la conscience qu’il avait de son comportement avec les femmes. Cela pour nuancer votre « quitter le navire du jour au lendemain » : ce qui s’est passé n’est pas un coup de tonnerre dans un ciel serein, cela dit sans préjuger de la culpabilité de DSK (de toute façon, nous ne saurons jamais la vérité).

      En revanche, je suis en total désaccord avec vous sur le fait que la presse soit à charge. Avez-vous oublié les « troussage de domestique », « y’a pas mort d’homme », les auto-absolutions des journalistes quant à la divulgation de la vie forcément privée des hommes politiques alors même que ceux-ci exhibent bien souvent leur famille, etc., etc. ? La grande majorité de la classe politico-médiatique est montée au créneau pour défendre DSK. On assiste en fait au même processus que lors de l’affaire Polanski : dans un premier temps les journaux défendent le puissant impliqué, et dans un second temps, sous les commentaires (du peuple) qui s’insurgent contre cette prise de position, ils se voient contraint de mettre de l’eau dans leur vin et d’être plus nuancés.

      Quant à juger un symbole, je vous l’accorde : cette dimension n’est pas absente, mais glisser « juif » dans la liste est le fait de ceux qui essaient de défendre DSK en tentant d’instaurer un procès en antisémitisme (ça devient lassant, cette rengaine), pas de ceux qui critiquent le fait que le PS avait choisi un homme qui aimait l’argent et dont les choix au FMI n’étaient pas de gauche, ni de ceux qui voient en DSK un symbole de nos élites déconnectées du peuple et qui se voit rattrapées par le peuple.

    • jo-ann
      juin 25, 2011

      Je vous aime.
      J’aurais voulu écrire chaque mot de votre commentaire

  • Ferula
    juin 21, 2011

    Merci pour cet article pudique et intelligent. Il est réconfortant de constater que certains journalistes, c’est vrai, il n’y en a plus beaucoup, ne se jettent pas sur des élucubrations sans fondement; Merci encore, Monsieur Revel, pour votre mise au point et votre retenue.

  • athena
    juin 21, 2011

    Les sentiments personnels d’Anne Sinclair intéressent peu : l’aime-t-elle ? Est-ce la nouvelle Antigone ?…
    Il y a des parcours de femme beaucoup plus passionnants à raconter.
    Et elle est, là, confrontée à des difficultés et une situation que des milliers de femmes traversent dans l’anonymat et sans qu’il ne leur ait été reconnu, jusqu’à ce jour, une quelconque « dignité » et pourtant certaines d’entre elles sont probablement plus « fortes » et courageuses et sans les moyens financiers et les réseaux de Mme Sinclair.
    Mais tout à fait d’accord pour ne pas « fouiller dans les recoins de son intimité ».

    Cependant, ce qui prête aux « divagations journalistiques », à mon sens, c’est qu’Anne Sinclair jusqu’à « l’affaire » a toujours été extrêmement sensible à la mise en scène de son image, de son couple et de ce fait, de sa vie privée.
    Les « people » mis en cause dans votre article étaient ses alliés précieux (que de « unes » !) et elle a toujours veillé à être très présente dans ce type de publications même « absente » aux USA.
    Certes, pas très intéressant non plus que d’alimenter pour une femme dite intellectuelle ce genre de prose mais l’ego…
    On peut aimer la lumière des paillettes, après tout, mais cela a un coût, il faut s’attendre dans les jours moins fastes à en subir les retombées.
    Dont les rumeurs effectivement nauséabondes et déplacées de ces derniers temps.
    Mais pas d’autres solutions pour Anne Sinclair que d’ assumer ce qu’elle a su si bien encourager : l’exposition de son intimité.

  • Rose(la vraie)
    juin 21, 2011

    Ils n’ont pas fait pareil pour les femmes de Sarkozy et pour lui-même? Si « vous ne connaissez pas intimement » Madame Sinclair,pourquoi prenez-vous si vite sa défense avec amour? Car votre note est une déclaration d’amour… On peut se poser la question aussi … pourquoi madame Colonna aime toujours son mari et croit en lui ? Pourquoi Danièle Mitterrand était-elle fidèle ,jusqu’à la mort de son illustre mari? pourquoi le fascination des femmes pour Mesrine ? L’amour peut-être aveugle ,monsieur,…Le coeur a ses raisons ,monsieur…même les plus vaines.

  • Rose(la vraie)
    juin 21, 2011

    Plutôt que  » Madame DSK », j’intitulerais « Les (Grandes)Illusions perdues « …

    • Marianne
      juin 21, 2011

      ILLUSIONS PERDUES

      Oui pour Madame Sinclair, et peut-etre une nouvelle vie pour DSK, sans contraite il pourra enfin vivre sa vie comme il l’entend, car on lui pardonnera sa bevue s’il y en a eu une, je crois surtout au piege….n’oublions pas que c’est lui qui se promenait de par le monde, qui faisait des discours, essayait de convaincre les grand de ce monde de par son talent de communicateur, son intelligeance, son charme surtout., il a fait un travail extroordinaire au FMI, c’etait SA place.

      Pour Mme, eh bien elle a perdu son pari, elle ne saura pas la premiere dame…., elle pourra sans doute retourner a son ancien metier, soit fouiller les ames de ses invites , mais lorsque c’est a son tour de se faire interviewer, elle se ferme comme un carpe et ne sait que parler de Dominque……, sans lui elle n’est plus qu’une simple journaliste veillisante comme tant dautres, et sera remplacee pour de jeunes visages sans rides……

  • Laurent
    juin 21, 2011

    Il lui ouvrait l’Elysée, elle lui permettait d’y accéder par son argent.
    Tous ses beaux rêves de première dame de France se sont envolés avec le plumeau d’une femme de chambre. Quelle belle union! Fermer les yeux sur les 5 à 7 de Monsieur est une chose mais maintenant, il serait temps que Madame ouvre les yeux sur son mariage. Certainement pas une grande estime de soi!

  • Formule 1
    juin 21, 2011

    Le doute m’ habite !
    Suis-je sur le blog de Morandini ou de Revel ?
    DSK a-t-il raconté la vérité à Madame Sinclair ?
    Y-a-t-il eu crime ou pas ?
    Y-a-t-il non dénonciation de crime ou pas ?
    Madame Sinclair n est plus porte parole de Monsieur ?
    Combien de pétitions ont signé Mr et Mme, jadis ?
    Faut-il haïr Mr et Mme ?
    Non !

  • DMW
    juin 21, 2011

    Ne connaissant ni les uns ni les autres, nous sommes forcément obligés de ns perdre en conjectures ! Il faut admettre que sur chaque photos d’Anne Sinclair aux côtés de son mari elle le regarde et elle a, comme vous le dites M. Revel, « des petites lumières dans les yeux » qui ne mentent pas. Mais Anne Sinclair n’est plus une midinette et elle ne joue pas les midinettes. Ici, son époux risque de faire des années de prison. Raison de plus pour prendre les choses très au sérieux. Je ne les connais pas personnellement mais j’ai l’âge de Mme Sinclair et je sais ce que c’est que la souffrance de voir un être qu’on aime qui sombre et qui vous déçoit. Mais pas question de lâcher. Pourquoi ? mystère…alors on puise au fond de soi tout le courage et l’amour que l’on peut encore y trouver.

    • HHH
      juin 25, 2011

      Avez vous constaté que Anne Sinclair lorsqu’elle est avec son mari DSK marche toujours derrière lui et non à ses côtés ! A méditer …..

      • laura
        octobre 24, 2011

        Tres vrai.Elle est toujours derriere comme un toutou….

  • AUBERT VIOLETTE
    juin 21, 2011

    Bandes d’hypocrite:

    NOM: franchement vous connaissez la pathologie de votre mari, pas vue pas pris

    Athéna: la déesse de la chasse »’ a votre avis qui a envoyée cette femme de chambre chasser DSK ????????
    être vous jalouse d’Anne Sinclair !!!!

    Colombei: même les yeux ouvert vous vouez rien,de quel malade parlez vous »’ VOUS ou DSK  » »

    Valentine: comment s’avez vous que DSK est fautif, vous étiez dans la chambre avec eux a ce Sofitel là!!!!!!

    EXTRA: cette accusation, se pose, comme ils les disent les chauffeur des taxi noir(es new-yokaise. C’est une machination… en plus, ils savent de quoi ils parlent.

    Carole: sois pas idiote a ce point, pour Pinoka-Nagy DSK voulait pas divorcé, alors là vous avez fait fort pour Banon, vous s’avez qui est sa mère, et autre, CHERCHE!!! Bien sur DSK s’avait qu’il allait se fait piégé sur son point faible,  »les femmes »’ mais dans le parking, pas dans la chambre d’hôtel, mais passe par tout été plus intelligent

    Rose(la vrais) DSK s’est pas colonna,et ni Mesrine. MITTERAND, un grand OUI » » par compte Sarko= DSK= NY!!!!!!!!!!!!!
    Marianne. vous avez raison, ont n’a déjà une première dame qui aide énormément ces semblables

    • athena
      juin 21, 2011

      Ciel ! Violette Aubert, calmez-vous !
      On parle d’un comportement d’une personnalité que je n’apprécie pas parce qu’il donne une image négative et fort peu digne des femmes.
      Ce n’est que mon point de vue.

      Libre à vous de croire à la théorie du complot et de sanctifier Anne Sinclair.
      Inutile d’invectiver les blogueurs qui ne partagent pas votre opinion.
      « Jalouse » et de quoi donc ? Il me semble que dans les péripéties que traverse Anne Sinclair, elle a, elle, par contre, beaucoup plus raisons de l’être.

      Votre réaction rassemble tous les poncifs du genre qui me semblent être justement mis à mal par M. Revel dans son article.
      A-t-il eu raison de faire un article sur ce sujet ?

      P.S. Athena n’est pas la déesse de la chasse mais de… la sagesse.

  • Christiane
    juin 21, 2011

    Merci, Monsieur Revel, pour ce texte magnifique et certainement plus proche de la réalité que toutes les inepties qu’on peut lire actuellement. Anne Sinclair est critiquée par des gens (surtout des femmes) qui, apparemment, n’ont jamais aimé comme elle, avec un grand A, inconditionnellement, ce qu’on appelle l’amour fou. Et, pour rester dans le romantisme (pour une fois ! Ça se perd…), je finirais par citer les paroles d’une chanson que j’aime : « Parle plus bas, mais parle encore, de l’amour fou, de l’amour fort… »

  • ame en paix
    juin 21, 2011

    Ah enfin quelqu’un qui respecte !! Merci pour elle !! Vous avez raison !!! … Leur amour dérange il renvoie au visage des autres ce que certains n’ont pas L’AMOUR, le vrai !! … Je la trouve très digne !! et je ne vous cache pas que sans être une pro DSK !! je suis atterrée par le comportement de la presse et tv en France et aux USA of course !! mais eux c’est leur habitude !! je trouve nos journalistes pathétiques et très frileux sur certains sujets donc ils préfèrent « casser » plutôt que laisser la présomption d’innocence à la quelle à droit Mr DSK !! … Bref … Merci à vous de nous votre ressenti et ainsi remettre vos « camarades journalistes » à leur justes places !! … Respect à Madame Sinlair et que toutes ses « mauvaises langues » se taisent !!!!

  • antigôche
    juin 21, 2011

    La gôche de REVEL me laisse perplexe
    il est vrai que ce moosieur est journaliste
    lol

    • liane
      juin 21, 2011

      Pour Renaud REVEL :

      je suis personne ( personne de célèbre) donc cela vous facilitera la tache si vous souhaitez répondre à ma remarque après avoir lu votre article .

      je ne vous connaissais pas avant de lire votre article

      Quelle est votre motivation à écrire là dessus ?

      Liane

  • Marianne
    juin 21, 2011

    Ame en Paix.,

    J’adorais moi aussi voir ce couple si heureux, etant americaine, je les comparais au couple Kennedy., mais Jacqueline etait beaucoup plus effacee que ne l’a jamais ete Anne Sinclair.
    Je voyais Mme Sinclair omni presente aupres de son mari, pas une minute de repos….ajustant son col, l’observant faire ses discours, j’imagine qu’il avait droit a une serie de remontances lorsque revenait aupres d’elle, je lui accorde d’avoir faconne un peu cet homme exceptionnell, mais fallait- il au depart qu’il est les qualites essentielles de learder pour qu’il l’interesse, et qu’elle puisse entrevoir etre la premiere dame ….
    Enfin, elle connaissait les penchants pour la gente feminine de son epoux, comme je connaisais egalement les defauts du mien, un homme ca ne change pas tant que ca….surtout les defauts primaires……
    C’est la raison pour laquelle je ne vois plus vraiment de joli couple pour l’avenir, car nous avons tous besoin de rever a un amour fort, passionne, qui dure toujours., je crois que l’on ne peut pas acheter qq’un malgre toute la fortune que l’on a……, l.homme reagira toujours d’une maniere ou d’une autre la dessus pour retrouver ses instincts de male.
    Je ne crois pas qu’il soit un violeur, mais un homme avec des besoins encore de se prouver qu’il peut charmer.,surtout a son age.
    S’il est declare innocent, il sera mieux sans la pression constante d’Anne Sinclair, il terminera sa vie probablement seul, et vivra comme il le voudra., on aura tous perdu le reve qu’il savait nous apporter lors de ses discours ou on le retrouvait toujours dans son element.,petit sourire en coin, ou fache, ou surpris mais jamais ennuyant comme le sont la plupart des politiciens.
    Voila

    • azise b
      juin 22, 2011

      Marianne

      Jacqueline Kennedy a été cocu a tire larigot! Kennedy avait la même maladie visiblement que DSK. Le Kennedy avait une liste de fille que ses collaborateurs amenaient a la Maison blanche. Si le bureau ovale pouvait parler, il pourrait dire beaucoup de chose. Kennedy était un chaud lapin, insatiable.

      • HHH
        juin 25, 2011

        Tous les politiques qu’ils soient en haut de l’échelle se croient tout permis … Et leur libido est en ébullition !!!! Parce que le pouvoir leur dicte qu’ils sont les maîtres du « monde » ….

  • NOELLA
    juin 21, 2011

    quand on lit les commentaires , on est abasourdi du nombre de personnes en capacité de juger des personnes qu’ils ne connaissent pas uniquement sur des rumeurs !Comment dire que la dignité de la femme puisse passer par l’attitude de Mme Sinclair ?Elle le lâche et autant de personnes pour dire qu’elle est indigne ! Le faire soigner ?Vraiment ?Qui est en mesure de dire qu’il est malade ?Coupable ou innocent, qui peut se permettre de dire ce qu’elle a à faire ?Il reste un être humain qui a autant droit qu’un autre à l’affection des siens, même coupable!Et les femmes ne perdront pas leur dignité pour autant .Cessez de réduire l’autre à travers des jugements de valeur sans intérêt .La dignité d’une femme passe par la reconnaissance de l’autre en tant qu’être humain, même si celui -ci ne voit pas en elle une humanité .

  • Stephanie
    juin 21, 2011

    Un grand merci pour cette analyse. La première aussi juste à mon sens. Certains journalistes se plaisent effectivement à jouer les pompiers pyromanes surtout quand le feu s’est éteint. C’est toute une profession que l’on découvre à travers cette affaire. Mais quelles valeurs ont-ils ces pseudo journalistes pour oser publier autant de mensonges et d’affabulations gratuites ? Une belle étude en perspective pour les écoles de journalisme…

    • athena
      juin 21, 2011

      Ceci dit, l’article de M. Revel ,sur ce sujet, semble provoquer les mêmes travers rédactionnels que ceux qu’il déplore.
      Plus je lis les réactions, plus je m’interroge sur l’intérêt de cet article ?

  • Eléonore
    juin 22, 2011

    Merci monsieur Revel. très bel article.

  • Den
    juin 22, 2011

    de toutes façons, il n’est certainement pas question qu’elle quitte DSK en ce moment, les avocats ne seraient pas d’accord et vous pouvez le croire, un pacte a été fait: Madame doit être présente dans le tribunal chaque fois et la fille aussi, DSK doit être soutenu par sa famille et ça doit se savoir. Les avocats donnent même des conseils pour les tenues vestimentaires de Monsieur et de Madame.
    Après, que fera t elle ? il n’y a qu’elle qui peut répondre à cette question, l’amour a peut être ses limites parce que le « je ne recommencerais plus » c’est difficile à croire.

    • azise b
      juin 22, 2011

      Den

      Vous le voyez déjà sorti de taule?

  • SAINTJEAN
    juin 22, 2011

    Et si ce dont souffre DSK n’était pas une pathologie mais une déviance liée au fait que sa position sociale le rendait (à ses yeux) intouchable et lui permettait de ce fait de s’accorder tout ce qu’il désire, sans retenue. Et si, sur le même mode, Mme Sinclair, connaissant certainement les agissements de son mari (comment pouvait elle ne pas les connaître), se sentait à l’abri de ce qu’ils sont en train de vivre et ne visait que les marches de l’Elysée ?
    Ce qui leur a manqué, c’est de considérer que ceci s’est produit aux USA et non en France où cette affaire aurait été « étouffée ». Nous en avons connu bien d’autres, sous couvert de la protection de la vie privée de nos hommes politiques…!

    • laura
      octobre 24, 2011

      Entierement d accord avec vous.Les DSK-Sinclair ne visaient que l Elysée,des vrais opportunistes sans âme.La Sinclair, une malade, de vivre avec un obsédé sexuel.Et en plus une vraie hypocrite jouant l amour fou, une vraie détraquée elle aussi

  • azise b
    juin 22, 2011

    Anne Sinclair connaissait son mari. Ça n’a pas du trop la surprendre, car elle savait. Mais l’amour qu’elle portait a son mari était plus fort, elle l’avait et l’a toujours dans la peau. J’imagine ça, car c’est toujours comme ça que cela se passe. La passion est folle et plus forte souvent que la raison.Sinon on ne comprend rien au crime passionnel.On peut aussi imaginer, que Anne Sinclair est heureuse de s’en être débarrassé de ce mari bancale? On peut faire un essais et dire, que le crime parfait par procuration et passionnel, a été effectué, elle est libre. Je crois qu’elle doit être mieux dans sa peau, contrairement a ce que l’on pense. Porter toute seul la déviance, l’imprévisible lapin, c’était pas évident. On peut reprocher au PS de nous avoir vendu un candidat qui n’était pas a la hauteur. Ce qui nous montre aussi l’opportunisme des politiques, avec massage ou pas de la plante des pieds. Les pervers ont de beaux jours devant eux!

  • Junichi B
    juin 22, 2011

    Beaucoup de femmes, beaucoup de commentaires amusants et divertissant. Premièrement, rappelons ici que DSK n’est pas encore condamné, et que la « pathologie » dont vous parlez s’appelle la séduction, au pire l’infidélité. De mémoire de discussions entretenues avec des personnes du secteur médical, ce n’est pas une maladie gravissime et on peut vivre avec. Or, dans cette affaire, DSK est un présumé « violeur », Anne Sinclair aurait dû le voir? Mince…

    Ensuite, il y a une différence, une nuance de taille entre contrôlé son image, et exposer sa vie privée, ce que sauf erreur de ma part, les DSK n’ont jamais réellement fait.

    Puis, le laïus de « oui, toutes les femmes de personnalités ont soutenu leurs maris, puis les ont quittés, etc. ». Y a aussi des femmes lambda qui ont soutenu leurs maris, sans les quitter pour autant. Et oui, cela peut être de l’amour.

    Enfin, ce n’est pas parce qu’elle a de l’argent qu’elle est moins courageuse ou digne qu’une femme qui vivrait une histoire à peu près similaire sans exposition médiatique. C’est mon avis, mais je pense même qu’il est plus simple de vivre ce genre de moment sans faire la une des magazines, des JT, sans être mitraillé de toutes parts par les flashs. M’enfin.

    Cordialement.

    • athena
      juin 22, 2011

      Le comportement « connu » de DSK à l’égard des femmes n’a rien à voir avec de la séduction, ou de l’infidélité.

      Fort heureusement, les moeurs ont assez évolué pour que l’opinion française, aujourd’hui, ne cloue plus au pilori la vie personnelle des personnalités publiques, hommes ou femmes, pour adultère !
      La séduction est souvent agréable et qui irait s’en plaindre ?
      Mais ce n’est pas de cela dont il s’agit dans la description par bon nombre de femmes de l’attitude harceleuse de DSK.
      Appelez cela comme vous voulez : addiction ? perversion ? pathologie ?…
      Cela n’engage en rien sa présomption d’innocence dans ce qui lui est reproché à NY. Attendons le verdict du procès.
      Mais cessons d’en faire un « french lover »jusqu’à ce jour « inoffensif ».

      En ce qui concerne la communication, gentil euphémisme que vous employez : « contrôler ».
      Allons donc ! la presse s’est fait régulièrement l’écho des « communicants » omni-présents et « offensifs » de DSK et son épouse.
      Les « unes » à répétition de Paris Match, VSD, l’Express (?)… cette année le confirment.

      Quant au contenu des articles consentis, autorisée par Anne Sinclair notamment sur sa vie quotidienne, où l’on apprend qu’elle est capable, entre autre, de sauter dans l’avion de W. pour moucher le nez d’un de ses petits enfants qui a un rhume à Paris (L’Express « Une femme d’influence » avril 2011) et le reste du récit tout aussi inintéressant et anecdotique de sa vie intime (enfants, mari, amis…), ne vous choque pas ?
      Certes, l’image est « contrôlée », mais la vie privée n’en est pas moins exposée et de quelle façon !
      Une certaine indécence.

      L’argent effectivement ne rend pas moins digne mais pas plus, non plus !
      A voir, les commentaires et couvertures de la presse dans son ensemble, on a l’impression que « riche et célèbre », appelle plus de compassion que « pauvre et inconnue » !
      C’est cette image de « dignité » féminine incarnée qui devient inacceptable au vu des faits d’où la colère des féministes que je comprends.
      Les sentiments personnels d’Anne Sinclair en ce moment, franchement, ce n’est pas très intéressant. Je vous rejoins : que la presse cesse d’en parler !
      Je ne comprends donc toujours pas l’intérêt ou l’objectif de cet article…

      • Malina
        juillet 9, 2011

        Je ne sais pas si elle va moucher ses petits enfants, c’est recent… pour l’image sans doute qu’il est bon de donner à l’heure actuelle, alors qu’elle a avoué ne jamais s’etre occupée de ses deux fils, dont on n’entend jamais parler…d’ailleurs, je doute qu’ils apprécient DSK…

    • azise b
      juin 23, 2011

      Junichi B

      Mais vous n’avez pas nous faire avaler, qu’Anne Sinclair ne savait pas que le chaud lapin lui foutait la honte! A peine est il entré au FMI, qu’il a coincé LA FONCTIONNAIRE Hongroise DANS SON BUREAU! Non, c’est un grossier personnage, ne nous enfaites pas un type bien sur tout « rat porc ‘. Anne Sinclair le savait, son abnégation est pathologique!

      • @nnick
        juillet 4, 2011

        Enfin un article sans langue de bois.

  • hessel
    juin 22, 2011

    Maître mot : RESPECT, respect des Êtres,de la justice, de la présomption d’innocence etc…
    signer et faites signer la pétition
    http://www.mesopinions.com/partager.php?ID_PETITION=d34730cc060da20bb6cb27d9f8596bab
    merci

  • antigôche
    juin 22, 2011

    un grand merci à REVEL pour cet article sur MME SINCLAIR où vous rendez un immense service à la gôche friquée mal en point en ce moment!!!
    Des RENAUD de la gôche bien pensante , il en manque cruellement dans nos médias parisiens!!!
    NON je …………plaisante!

    • azise b
      juin 23, 2011

      Antigoche

      Arrêtez avec la gauche! Si vous ne le saviez pas encore; la gauche n’existe pas ou très peu, il n’y a que des libéraux du centre droit et gauche, c’est tout. La gauche s’est toujours déterminé sur le combat social et pour la réforme du capitalisme. Alors vous devriez parlez des libéraux se serait plus clair. Je met Renaud Revel en dehors de la politique, car c’est avant tout un écrivain et un journaliste. Voilà, la France d’aujourd’hui, un parti démocrate le PS, et un parti Républicain UMP, post-extreme droite.Alors la gauche bien pensante est a droite depuis longtemps. Dites la droite bien pensante et l’extrême droite bien pensante, ce serait plus contemporain.

  • antigôche
    juin 23, 2011

    MR REVEL mi gôche mi droite
    si je suis la thèse d AZISE B vous serez de gôche bien pensante MR REVEL de …….DROITE
    MRD LE journalisme pratiqué en FRANCE est droitier!!
    où est le pluralisme renaud??
    LOL

    • azise b
      juin 23, 2011

      Antigoche

      J’ai dit que Renaud Revel est en dehors de votre fixation d’extrême droite. La gauche a été liquidé par le PS, il y a belle-lurette mon pauvre petit facho. Trouvez une autre victime a dépecer. La gauche a chaque fois qu’elle revient au pouvoir, reprend les saloperies de la droite, sa répression; surtout les lois sécuritaires. Alors vous vous, dites antigoche, et bien votez PS, allez au primaire rejoindre vos amis. Vive Proudhon, vive l’anarchie!!

      • azise b
        juin 23, 2011

        Antigoche

        Pour finir le sujet, je dirais ceci. La gauche, le PS s’est déplacé au centre droit et y est depuis longtemps. En se déplaçant au centre droit, elle a poussé la droite l’UMP qui ne peut aujourd’hui que représenter la droite extrémiste populiste poste fasciste. Voir les lois ignobles sur les mineurs et criminalisée les jeunes en France. C’est pour cela que le centre en France a des difficultés a exister, car le PS y est installé et défend les capitalistes financiers, les DSK, PIGAS, les banquiers et tout le toutim. Alors, vous voyez, vous l’antigoche, retrouver vos potes au PS, vous verrez, ils sont plus antigoche que vous. Vive la commune! Vive les libertaires antifasciste!

  • Jean Yves
    juin 25, 2011

    Quand on entend hier soir Mme Fourest dire à Mme Le Pen que sa famille a un « rapport avec l’argent », que dire du couple ADSK ?
    Mais ils sont de gauche et mieux vaut se taire.
    Les journalistes de la haine, notamment les deux derniers de la soirée d’hier, monteraient vite au créneau.
    Je précise ne jamais avoir mis un bulletin FN dans une urne.
    Ma sensibilité naturelle est en faveur des écologistes.
    J’attends tout de même un traitement objectif de l’ensemble des élu(e)s qui passent à la TV.

    • HHH
      juin 25, 2011

      Hé bien, moi je voterai Marine Le Pen ! comme je l’ai déjà fait n’en déplaise à tous. !!!!

  • azise b
    juin 25, 2011

    Jean Yves

    S’il y avait un traitement objectif a la TV, ça se saurait mon pauvre ami. Et puis les nazies quand ils passent a la télé, il faut essayer de les démasquer! L’embêtant c’est que ceux qui doivent les démasquer, sont masqués comme les fachos! Tout ce que vous avez vu c’est de l’arnaque, Pujadas, on rigole!hi!hi!hi! Tout ce cirque c’est pour faire blablabla! Pendant ce temps là on ne parle pas du chômage, de la crise des jeunes, de l’humiliation des précaires, des pauvres, des vieux qui n’ont plus rien a bouffer, des handicapés, des sans papiers, des immigrés, bouc-émissaire corvéables a souhaits, violés régulièrement a la radio, a la TV que l’on traite comme des sous hommes, voir le ministre de l’intérieur, le super menteur. Alors avec tout ça, vous voulez qu’il y est de l’objectivité a la TV? Désolé, vous avez assisté a de la mise en scène et de la mise en bière avec moussage a volonté. Et puis La Fourest, après en avoir foutu plein la tronche au Musulman, le voile , la burka et tout le tintouin, maintenant elle est fur le FHAINE, qui fait vendre, c’est tout. Car les nazies, faut leur botté le cul, pas écrire sur eux! Et puis vous vous dites écolo, c’est très bien; mais vous avez vu le Bové comment il a laissé tomber les gens qui avaient voté le Non a la constitution Europeenne? Vous avez vu comment , après avoir critiqué Danny C, de tout les noms d’oiseaux, il est venu vers lui, lui baiser la babouche pour un siège de député? Demandé aux gens qui ont bossé pour lui. Bové la honte de la politique! L’arriviste a la pipe super pipeau! Et on apprend qu’il soutient Nicola Hulot. Et bien, que Nicola Hulot fasse gaffe pour la suite, dans ce marécage d’opportuniste au portefeuille bien a droite; je pari que Bové porte a droite? Pour ceux qui sont déjà aller chez un tailleur, comprendrons!

  • Rackham57
    juin 25, 2011

    L’ amour n’ excuse pas tout !
    D’ ailleurs c’est quoi l’ amour ?
    Des femmes qui ferment les yeux sur le comportement de leur conjoint ce n’est ni nouveau ni admirable .
    C’est bien souvent pour maintenir une situation idéalisée et éviter de se poser des questions gênantes.
    Baptiser cette complicité passive du mot d’ amour ne me parait pas très sain car il ne faut oublier les victimes d’ un comportement sexuel agressif .

  • scud2
    juin 25, 2011

    On dit que quand le journaliste ne sait rien, il copie ou il invente… Cette « affaire DSK » résume bien cette idée, et le journalisme de bon aloi s’est réduit à des analyses psychologiques de bistrot, des informations de bouche à oreille, des sensations fortes pour midinettes, et des torrents de fiel pour revanchards politicards! ( Comme pour l' »affaire Woerts »bien sûr, car les deux sensibilités sont pathétiques d’incompétence.) Ne nous étonnons pas si le public cherche désespérément l’info sur internet et que la profession de journaliste se rapproche de plus en plus d’un mépris mérité!

  • Eléonore
    juin 25, 2011

    Ben dis donc ! Ca fait peur tous ces commentaires ..
    Quand on lit tout ça, on se dit qu’il vaut mieux être inconnu pour traverser certaines épeuves.
    FIEL,BOUE, ATTAQUES MECHANTES. Tout le monde a son mot à dire…. sur une affaire dont on ne connait OBJECTIVEMENT RIEN !
    Deux personnes en présence, l’une n’a pas parlé : DSK.
    Et ce ne sont pas les pauvres ragots du microcosme parisien (quant à son soi disant comportement de harceleur) qui changeront le fait qu’on ne sait rien de ce qui s’est passé dans cette chambre d’hôtel.
    Entre parenthèses, si tous les hommes qui mettent la main aux fesses des femmes, ou qui leur tiennent des propos salaces devaient être traités de pervers et finir en prison, il y aurait nettement moins de monde dans les rues !
    Parole de femme !

    • Patricia
      juin 25, 2011

      Éléonore

      Vous osez dire , je vous cites  » une affaire dont on ne connais rien?  » Faites vous violer une fois, et vous fermerez votre bouche plein de sper… de petite bourgeoise de mer…

      • athena
        juin 26, 2011

        @ Eleonore

        C’est rassurant de vous lire : tous les hommes (ou presque. Sympa pour eux !) sont des pervers et d’après vous, ce n’est pas bien gênant ?
        Ce type de commentaire, ça fait froid dans le dos. Vous n’envisagez pas non plus de retirer le droit de vote aux femmes ? de remettre en vigueur le droit de cuissage ? de supprimer le droit à la contraception ? à l’IVG ?…

        Quant aux « ragots du microcosme parisien », il y a longtemps qu’ils ont atteint la Province comme des faits de harcèlements avérés. Sur l’Affaire, vous ne connaissez rien ? Un conseil : alors taisez-vous !

        Vous faites preuve de tant d’indignité et d’irrespect (tiens, ça me fait penser à l’objet de l’article de M. Revel) envers les femmes, que je reprendrais bien volontiers le commentaire de Patricia…

      • Eléonore
        juin 26, 2011

        Ouaouh! C’est pas beau tout ça ? Décidément, la haine, c’est comme la mayonnaise, ça peut monter très vite. Est ce qu’on se connait mesdames ? Et cette affaire qu’en savez vous sur le fond ? D’où tirez vous vos sources ? DSK est coupable ?
        Ah bon ? Et un linchage en bonne et due forme, cela vous soulagerait-il ?
        « Je vous cite » sans « s » s’il vous plait. Enfin, si j’ose en tant que petite bourgeoise de mer… (ce qui est une expression jolie et amicale j’imagine …).

        • azise b
          juin 27, 2011

          Éléonor

          Vous essayez de faire croire que l’on sait rien de cette affaire. Alors qu’il y a une victime, comme le dit Patricia, que l’on a retrouvé du sperme sur les habits de DSK.Oui, aussi j’oubliais, le procureur américain est un crétin, il s’engage dans une affaire qu’il a mal évalué et que la police spécialiste des crimes sexuels, sont des neuneus , eux aussi ils se font rouler dans la farine, par une émigrée africaine. Et puis les femmes de chambres qui sont venues hué le boss, le mafieux DSK du FMI. Mais leur parole de ces femmes ça ne vaut rien, tout ça c’est du bidon. Vous essayez d’embrouiller, je ne sais pas pourquoi,vous le faites. Et bien, pour vérifier, si vous avez un beau c…Faites vous engager dans un hôtel, faites l’expérience, surtout dans les hôtels upé, vous verrez les tapes sur les fesses a répétition, les propositions que vous allez avoir par les pourries , pleins de frics qui vont vous voir par comme une petite bourgeoise de mer, comme le dit Patricia, mais comme une proie, une démunie, une pauvre, une abimé de la vie. Vous verrez au bout de quelques mois, dans quel état psychologique vous allez être et après cette expérience, vous irez réchappé, comme un pneu usé, le derrière qui vous reste a coup de silicone made in China. Alors s’il vous plait, regardez, pensez un peu aux femmes dans ce monde phallique qui veut toujours rentrer quelque part!

          • Eléonore
            juin 27, 2011

            C’est fou ça !!!!
            Etant femme, je connais ce qu’on ressent dans un endroit désert la nuit. Chaque femme se sent et est aussi quelque part une « proie potentielle ». Moi comme les autres.
            MAIS, ne mélangeons pas tout !
            Cet homme est PRESUME INNOCENT !!!
            Pourquoi fait-on des procès croyez vous ?
            Je partage complétement votre indignation si les faits sont avérés.
            Mais SINON ???

          • athena
            juin 27, 2011

            @ eleonore

            En tant que femme vous savez ce qu' »on ressent dans un endroit désert la nuit » mais qu’on vous tienne « des propos salaces et qu’on vous mette la main aux fesses », là vous ne ressentez plus rien « en tant que femme » ?
            C’est normal, quoi ?

            Qui a mis en cause la présomption d’innocence de DSK sur l’Affaire de NY ?
            Personne.
            Qu’on s’interroge sur la véracité des faits, au vu de ce que l’on connaît de son comportement envers les femmes ne me semble pas complètement anormal.

  • KILES
    juin 25, 2011

    Je ne connais pas Monsieur Renaud REVEL, je n’ai aucune sympathie particulière pour les DSK. Trop rares les journalistes (s’il est journaliste) qui s’expriment avec autant de pudeur de simplicité, de sérénité et d’évidence. Une belle manière de remettre les pendules à l’heure. C’est bien dit et bien écrit.
    Bravo.

  • vedastus
    juin 25, 2011

    Plusieurs aspects démontrent qu’il est inutile de réprocher à qui que ce soit, la brutalité de l’information. On ne peut non plus amputer à Anne St. Claire, ce que la grande institution (FMI),n’a pas prévu, surtout en ce qui concerne l’accompagnement de DSK par les attachés de sécurité personnel. Un homme de haut rang comme il l’était,un responsable mondial des finances,ne devait jamais se déplacer sans gardes du corps et sans défense, car s’il existait cette ceinture de protection discrète, nous ne nous poserions plus ces questions idiotes, inutiles lorsqu’on sait très bien qu’actuellement, les experts et psy de télés magouilles,souvent sans emplois ni clientèle, s’arrogent le monopole des analyses érronées et commentaires souvent stéréotypés, réservés à leur propre comportement individuel.

    Notons que l’inéxistence de cette protection rapprochée ouvre la voie vers la désinformation laquelle, oriente les uns et les autres vers la confusion généralisée assortie d’un soupçon de complot politique.

    • Eléonore
      juillet 1, 2011

      Bien vu et très juste.

  • cornichon
    juin 25, 2011

    Moins discutable que son époux, cette madone occupe bcp d’espace dans les media toujours un peu enclins à défendre les puissants de ce monde… Si jamais le fusible Sinclair sautait, le pauvre Dominique aurait du souci à se faire.. ..Imaginez qu’Hillary ait laché son Bill..My God! Bravo donc à tous ceux qui font briller le fusible.

  • toiles
    juin 25, 2011

    Ah toute cette humanité, cette compassion…. Combien on peut la comprendre…d’ailleurs, j’ai pas mal d’admiration pour le comportement de me sinclair… Mais combien de célébrités en vue, politiques ou non, jetées soudainement dans la tourmente médiatique, mériteraient notre compassion ?

    Beaucoup. Presque toutes sans doute… seulement voilà nous vivons dans un monde ou le petit microcosme mediatico-pipolitico-parisien a choisi d’analyser les nombrils et non les projets…. ou les idées….

    Qui sème le vent, ne peut se plaindre de récolter la tempête… La médisance, la rumeur, la calomnie sont toujours imméritées, mais elles naissent du caniveau dans lequel le microcosme nous a plongés.

  • haherige
    juin 25, 2011

    je suis scandalisée de lire toutes ces opinions,
    un vrai déversoir de frustration, de jalousie
    commentaires sur un sujet dont nous ne connaissons absolument rien, à part la presse, et pourtant, il y a assez de sujets gravissimes actuellement de par le monde, en lisant tout ça, il y a certainement beaucoup de femmes « mal b… »
    merci Mr Revel, cela m’a fait du bien de vous lire de temps en temps on en a tous besoin.
    P.S. je suis une femme de 83 ans « LIBRE » et indépendante. de tout parti

    • Cul buteur
      juin 25, 2011

      Haherige
      les femmes comme vous dites  » mal b  » vous parlez de vous sans doutes!!

  • haherige
    juin 25, 2011

    je réecris, mon message, libre et indépendante, suis honteuse et scandalisée de lire toute ces opinions, qui transpirent la jalousie, et ne comprennent rien à rien, d’un couple, je ne pensais pas qu’il y eu tant de « mal B…. »
    merci Mr Revel et j’ai beaucoup apprécié votre article, et c’est une arrière-grand-mère de 83 ans qui vous dit ne changez pas, ne vous laissez pas impressionné.

    • Boire un petit coup!
      juin 25, 2011

      Haherige

      Bon, 83 ans, c’est normal que le petit oiseau soit déplumé mamie nova!

      • haherige
        juin 28, 2011

        votre pseudonyme est certainement, très juste car pour écrire tant de conneries, il faut boire plus qu’un petit coup.
        peut-être qu’à mon âge, on a plus de maturité et de raison !!!
        P.S. toutes les lectrices qui ont écrit toutes ces «  »infamies » dont je ne sais rien, sont certainement des mal B….. je le réaffirme

        • @nnick
          juillet 4, 2011

          Et bien moi je suis une bien ba… Comment une femme peu parler ainsi et en plus de 83 ans. Dire que l’on soit jaloux mais de quoi?.

          J’ai travaillée dans une usine a 17 ans et j’ai subis pendant plusieurs moi « les mains aux fesses et les propos graveleux, j’ai préféré démissioner. Ce n’est pas un séducteur mais un HACELEUR.

  • la bonne justice
    juin 26, 2011

    Je trouve que la justice ne répond pas à ce qu’elle devrait être. 70 ans de prison me semble stupide.
    S’il DSK n’est pas coupable, il se défend.
    Par contre s’il est coupable des faits qu’on lui attrbue,il avoue. Il demande à rencontrer Madame Nafissatou Diallo en tête à tête et sollicite son pardon avec toute la sincérité que ces actes exigent. Il pourait lui expliquer ce qu’est une pulsion violente qu’il aurait dû faire soigner, qu’il a eu tort ne ne pas l’avoir fait etc… et qu’il est prêt à accepter la punition qu’elle lui demanderait, moins en durée de prison ou en argent mais en actes. Porter la “haire et le cilice” et consacrer le reste de sa vie à faire le bien. Vivre au milieu des pauvres, vivre près d’eux, vivre avec eux, vivre leur vie, être leur seviteur. D’autres le font par simple charité ou amour du prochain. Alors il pourait être pardonné.

  • azise b
    juin 27, 2011

    La bonne justice

    Mais la justice des hommes, c’est la honte de l’humanité! Un enfant meurt de faim a chaque seconde dans le monde. Nous vivons en occident sur la mort des autres! DSK est un malade, il doit être soigné. Il a tué sa vie, a madame Diallo, car elle est musulmane. Elle va être rejeté par sa famille, qui l’a voit maintenant comme un objet de honte. C’est irréparable ce qu’il lui a fait ce gros porc! Alors qu’il prenne 70 de taules, ça ne changera rien pour elle. Mais pour le procureur c’est une tout autre affaire. Pour moi, DSK ne peut pas s’en sortir. Vous parlez du pardon. En ce qui concerne le viole, c’est difficile pour une femme de pardonner. C’est son intégrité qui a été bafoué, sali, humilié. Allez sur les cites pour voir, lire, la parole des femmes battues, violés, vous verrez que ce n’est plus une affaire de pardon, mais de JUSTICE qu’elles demandes!!!

    • Eléonore
      juin 27, 2011

      Parlons généralité SVP ! Etant entendu que DSK est présumé innocent …
      Ca ne vous choque pas qu’une femme (quelles que soient ses qualités, ses valeurs, et son comportement), soit mise au ban de l’humanité, méprisée, stigmatisée et « coupable » finalement du simple fait d’avoir été violée ?
      Comment qualifier sa communauté qui va la rejeter ainsi ? Qui osera dénoncer cela ?
      Ca ne vous interpelle pas ?

      • azise.b
        juin 28, 2011

        Elle AU NORD où a l’ouest? Notre Eleonor!

        • azise.b
          juin 28, 2011

          Elle est au nord où a l’ouest notre cher Eleonor? A vrai dire, je ne vous comprend pas très bien, pas grave, mais vous devriez faire gaffe de ne pas tomber dans l’ignoble, en ce qui concerne le DSK. Vous êtes obligé de prendre parti ma petite. N’essayez pas de faire croire que vous êtes portez sur la justice, ça ne marche pas. Pourquoi ça ne marche pas? Car il faut prendre des risques dans la défense de l’opprimé et de celui, celle qui rame, pour la fille, la culotte a la main,avec le visage détruit par l’ivrogne. Mais vous devez être bien au chaud, tranquille, avec votre petit coït de fin de semaine après une bonne journée de travail. Vous êtes du certaine façon et faites parti du co-hit et co-hic, tranquille. Mitterrand avait inventé la France tranquille, il a oublié, l’homme normal Hollande et le coït tranquille; Pourquoi je vous dis ça? Et bien le fameux coït n’est jamais tranquille! Ce n’est que de la violence des corps l’amour! C’est pour cela qui faut se mettre d’accord, car c’est risqué l’amour, c’est pas tranquille; Alors quand on ne veut pas faire l’amour et que l’on se fait attraper en traite par un vieux cochon, la kékette a l’air et qu’il vous saute de dessus et qu’il vous arrose a volonté et vous bloque, et fini par vous violer!: Coït ou pas coït! Là est la question du désir! Ni dieu ni maître!!

          • Eléonore
            juillet 1, 2011

            Dommage mister Aziz et les autres indignés,
            Je n’avais pas eu le temps de revenir ici. Ah mais vous voulez savoir ? J’ai toujours cru en l’innocence de DSK. Je ne vous en expliquerai pas les différentes raisons ! Excusez moi, je n’en ai tout simplement pas envie. Marre de tout ces gens qui se … que peut-on dire ? en tous cas qui affirment tout et n’importe quoi sans savoir.
            Et vous voyez tout ça qui était vilain vilain (salir un homme sur des on dit… et s’en délecter) s’effondre aujourd’hui.
            Je vous souhaite de méditer sur la chose. Pas bien à vous !

  • nemesis
    juillet 5, 2011

    Lorsqu’un politique commet une faute, qu’il l’a paye. Mais depuis quelques temps déjà, la plèbe en profite pour déchiqueter, salir, avant tout parce qu’ils jalousent. Pas même une volonté de justice la dedans: le « grand », le « fort » est à leur merci, alors quand un « nanti » se fait avoir, forcément, ils en profitent.
    Combien de livres vont paraitre non sur cette affaire?
    Souvenons nous de Dominique Baudis, celui qui_est_forcément_coupable_puisqu’il_transpire_à_la_télé, souvenons nous de Pierre Bérégovoy, surtout.

    DSK, anne Sinclair, s’il vous plait, vous qui en avez les moyens financiers, faites taire ces rats une fois pour toute. Tous ces journaleux, ces « milieux autorisés » dont parlait Coluche si justement. Fouillez dans leur petite vie de peigne-cul, que l’on voit si c’est aussi propre qu’ils l’exigent pour les autres.

    VENGEZ VOUS!!!!!

  • azise.b
    juillet 9, 2011

    Eleonor

    Vous n’avez pas de chance, car DSK, croyait s’en sortir et a son arrivé a l’aéroport, ses amis, Moscovovi en tête de nœud super star , avec un bouquet de rose a la main. Vous savez,les fleurs, ne sont que des organes sexuel déployés que l’on offre!Vous avez tord et avez cru trop rapidement que l’affaire était joué, tout ça sur le passé de la victime! Bravo Eleonor! Je ne sais pas quel métier vous faites, mais j’espère que vous n’êtes pas procureur! Sinon, quel dégât vous faites en allant au boulot avec « co hit » matinal ou pas. Je vous trouve très misogyne. Ce qui me fait penser a ce qu’a dit Freud en psychanalysant une parente illustre de la famille de Bonaparte; Il a dit donc, que cette femme fort intelligente était a 90% homme. Ce n’est pas fini! Alors avant de donner des conseils de civisme, regardez la situation avec un œil objectif!

    Memesis

    Traiter les journalistes de rat, je vous cites, montre le  » cas niveau » là où vous vous abreuvez!
    Ni dieu ni maitre! Les fascistes a la lanterne!!

  • desgans
    juillet 9, 2011

    Cette donneuse de leçon m’a toujours dégoutée, et oui tout « le monde » n’aime pas cette prétentieuse, maintenant c’est pire , aucune fierté et prête à tout pour avoir raison , quand à son affreux bonhomme: beurrrkkkk!!!!!!

  • SEINCLAIR
    août 2, 2011

    CE COUPLE LA EST TOUT SIMPLEMENT REPUGNANT§

  • GANACHE
    octobre 27, 2011

    Cocue, battue , contente : tel est le descriptif ce certaines femmes.

    Anne SAINCLAIR y a un avantage: elle pensait ainsi devenir 1ère dame de France.
    Or, aucune dame de France n’est digne d’accepter et de se rabaisser à un tel accord.

    Que recherche une femme dont le père lui a légué une fortune collossale et qui est jolie et intelligente en apparence ?
    Son intelligence est de toute évidence très limitée: c’est un pantin !

    Elle serait éperdue d’amour pour un homme SOUPCONNE de se vautrer toute la journée avec des prostituées, soupçonné de plusieurs viols de femmes propres et pures.

    Les viloeurs restent des violeurs. Ils le sont car ils sont supportés de complices qui tolérent leyr crime.

    Ces gens là ne sont pas digne de la france et des français. Dans le temps, ils étaient envoyés aux galères et dans les colonies pour de tels actes.
    Couple FOURNIRET = même combat dans un autre registre tout aussi sordide ?
    A vous de juger ! Presonnellement, je suis dans le doute.