T’as pas le look coco!

par 3commentaires No tags 0

 

« Privilégiez un pull ajusté qui ne peluche pas ; évitez les jeans délavés ; sachez que le blanc, le blanc cassé, l’ivoire, reflètent l’authenticité et le bien être…». Tels sont quelques uns des nombreux conseils, couchés dans une « charte vestimentaire », qu’ont reçu ces jours-ci les journalistes de France 3. Rapportée par Libération, cette petite information pourrait faire volontiers sourire si elle ne correspondait pas à une volonté de moderniser l’image d’une chaîne qui a longtemps fonctionné, coté plateaux et présentateurs, comme une joyeuse et très bordélique coopérative au look discount. On est loin de la « beau-gosse attitude», versus Delahousse, sur France 2, ou des costumes aux cols amidonnés de Pujadas, une chaîne où l’ensemble de ses journalistes vedettes affichent un look travaillé : même les deux protagonistes d’Envoyé Spécial, Françoise Joly et Guilaine Chenu, longtemps fringuées comme des rescapés d’une ancienne communauté du Larzac, ont du s’y plier…

Méconnaissables. Le décalage est d’autant plus criant sur France 3 qu’imperceptiblement l’ensemble des chaînes ont travaillé cet aspect au fil des années, l’exemple le plus achevé étant Canal+, où l’on a poussé l’exercice à l’extrême, puisque la plupart des émissions de plateau de la chaîne sont liées, par contrat, à des marques de grands couturiers. C’est ainsi que le service des sports de la chaîne cryptée est siglé Serge Blanco : obligation, est faite aux journalistes sportifs de cette antenne, comme à ses principaux consultants, de porter l’uniforme. En coulisses, les chargés de production veillent au grain afin que la consigne soit respectée. Même chose pour Michel Denisot, au Grand Journal, dont les costumes impeccables sont le fruit d’accords commerciaux. Comme en témoigne le générique de l’émission, où défile un catalogue ininterrompue de marques prestigieuses. France 3 est encore bien loin d’un tel perfectionnisme. D’où ce souci d’harmoniser et de corriger un tant soi peu l’image de ses principaux journalistes vedettes. Finie la foire à la Farfouille !

0
3 Comments
  • PETRA
    septembre 22, 2011

    amusant et rafraîchissant ce petit article sans sonséquence; encore un petit-que dis-je- un énorme effort à faire concernant les cravates des présentateurs, qui sont une horreur la palme revient à M. Pujadas qui a du « piquer » celles de mon père de 1945 données à Emmaüs, pourtant dans le rayon hommes il y a plétore de belles matières et de motifs, alors où sont les stylistes?

  • Avicenne
    septembre 22, 2011

    Je me demandais avant de lire cette note, pourquoi le titre : « t’as pas le look, coco ! » ? J’ai bien lu et surtout bien ri. Drôle et intelligent à la fois.
    (Rappel à M. Revel que Michel Denisot est habillé par « Dior homme »..dans le Grand Journal de Canal). Ooops ! je ne sais pas si j’ai le droit de le dire ?.
    Cordialement

  • Martino
    septembre 23, 2011

    Bonjour Renaud,

    Après l’hyper « saturation DSKienne » dans ces colonne, quelques petites observations :

    * Pourquoi ne pas avoir traité du sujet essentiel concernant l’événement sans précédent dans l’audiovisuel français, de la remise en question de la fusion Canalsat/TPS ?

    * Pourquoi ne pas traiter a contrario de la vindicte anti Ockrent, le scandaleux magouillage de Pouzhilac à son encontre (cf Libé) ?

    Pourquoi rester sur l’écume, sur la surface et les sempiternels sujets « popol » et ne pas traiter une fois pour toute, de la relation médias politiques ?

    Merci