Est-il si dur d’encenser Sarkozy et BHL?

par 41commentaires No tags 0

 

La guerre en Lybie et l’indiscutable succès qui en découle auront vu les médias français camper sur d’étranges positions. Car si l’histoire retiendra que de manière tout aussi indiscutable un président de la République, Nicolas Sarkozy, et un philosophe, Bernard Henri Lévy, auront joué tout au long de cette épopée guerrière un rôle plus que moteur, les commentateurs et éditorialistes n’auront pas rendu à ces derniers l’hommage qu’ils méritent. L’hostilité d’une grande partie de l’opinion et des médias à l’égard du chef de l’Etat et les regards souvent goguenards qui ont accompagné au fil des deux dernières décennies quelques-unes des initiatives et des combats échevelés d’un BHL présents sur biens des fronts, se traduisent aujourd’hui par un embarras quasi général. Comme si les médias de ce pays devaient se faire violence pour accepter de concéder, même du bout des lèvres, un satisfecit aux deux impétrants.

Et s’en était criant sur le plateau du Grand Journal, en fin de semaine dernière, quand l’on vit l’un des chroniqueurs de l’émission, Ollivier Pourriol, un ancien prof de philo moyennement à sa place dans ce programme, se retenir pour ne pas balancer une vacherie à celui qui le renvoya illico et de belle manière dans ses cordes. Qu’il est ainsi difficile de tresser des lauriers à ceux que l’on a définitivement « blacklistés », au nom de présupposés ou de classifications insupportables! Qu’il est douloureux de manifester un tant soi peu d’empathie à l’égard de ceux dont on ne partage pas forcément toujours les idées et les postures, mais dont il faudrait saluer parfois la démarche et le courage.

BHL et ses envolées en agace certains ? Et alors! Sarkozy en insupporte un grand nombre? La belle affaire! A leurs manières et avec leurs tempéraments, – le premier à coups de ruades et de menton, le second avec lyrisme et démesure-, le politique et le philosophe ont bousculé l’ordre des choses et imposé à la communauté internationale leur vision de la politique étrangère, et ce au nom d’un devoir d’ingérence dont chacun devrait se féliciter. Et que les libyens plébiscitent aujourd’hui.

Idéologues et partisans, les médias français crèvent ainsi de leur sectarisme et de cette cécité qui consiste à oblitérer parfois une réalité historique au nom de vieux réflexes dogmatiques. Qu’il est dur pour ma profession, (qui fit, il faut le rappeler, le lit du chef de l’Etat en 2007, en se vautrant sur son passage, avant de le larder de coups quelques années plus tard ), de confesser que, dans l’affaire libyenne, ce dernier a vu juste et ce depuis le début.

Et que celui qui s’époumona et s’épuisa au moment du drame de la Bosnie, j’ai nommé BHL, a sans doute mené en Libye, là aussi,  le combat le plus noble de sa vie.

0
41 Comments
  • Exekias
    octobre 25, 2011

    Il y a 50 ans, on applaudissait l’arrivée des GI au Vietnam pour sauver le monde libre. Il y a 40 ans, on applaudissait l’arrivée au pouvoir au Cambodge des Khmers rouges, ces grands réformateurs agraires. Il y a 30 ans, on applaudssait les courageux défenseurs de la liberté afghans qui donnaient leur vie contre les soviétiques. Il y a 20 ans, on applaudissait l’intervention alliée au Koweit contre les méchants irakiens (vous savez, ceux qui débranchaient les couveuses des bébés dans les maternités).

    Conclusion ? L’histoire a retenu que les journalistes ont dit beaucoup de conneries.

    PS : bizarrement, BHL n’a pas eu le temps de commenter le retour de la polygamie et l’interdiction du divorce dans la nouvelle « démocratie libyenne ».

  • lebreton
    octobre 25, 2011

    Tous les deux sont des moulins à vent….qui tournent , qui tournent .?…

  • truchot
    octobre 25, 2011

    Avant de faire le procès, toujours facile, de vos confrères, mon cher Renaud, interrogez donc BHL sur la charia, la présence d’Al Qu-aida à Tripoli et la circulation inquiétante d’armes dans cette région. Sortez de votre bureau et allez questionner les libyennes. Bref, prudence Renaud, car le vrai bilan en Libye devra être fait dans six mois.

    Olivier Truchot

  • J.F. Launay
    octobre 25, 2011

    En un combat douteux, serait-on tenté de qualifier cette guerre civile Libyenne.
    D’un côté un dictateur, cruel et fantasque, mais dont la France, le Royaume-uni, les Etats-unis même, avaient fini par s’accommoder. Leurs services secrets collaboraient avec les siens. La France lui fournissait matériel et conseillers pour mieux « bigbrotherer » le pays.
    De l’autre un conglomérat d’opposants, formant le CNT, présidé par un ex-ministre de la Justice de Khadhafi (et cela au moment de l’affaire des otages bulgares) qui exhibe une zébida de cagot musulman.
    La répression atroce, pour autant qu’on ait pu en juger, accentuée par les propos délirants du dirigeant et de ses sbires (fils en tête), a justifié une décision de l’ONU de protéger les populations civiles. L’intervention de l’OTAN a donné plus qu’un coup de pouce à des rebelles qui semblaient passer plus de temps à tirer en l’air qu’à combattre.
    La défaite d’un dictateur quasi-dément ne peut chagriner. Mais la victoire (relative) du CNT ne peut déchaîner l’enthousiasme.

  • un autre
    octobre 25, 2011

    « indiscutable succès »?
    Tss Tss, très discutable pourtant, maintenant que l’ex-ministre de la justice de Khaddafi (qui condamna deux fois à mort les fameuses infirmières bulgares) est en charge de transférer le pouvoir à.. qui?
    Au nouveau gouverneur militaire de Tripoli, ex-membre d’Al Qaeda, ou à ses petits copains également ex-ministres du guide lybien?
    Désolé, mais la mort de tant de civils, la démonstration de nos erreurs stratégiques (notamment la stratégie des moyens) et de notre faiblesse militaire, pour mettre des tyrans à la place d’un tyran, ça ne me paraît pas être un succès.
    Vous parlez de réalité historique, et de réflexes dogmatiques, mais vous êtes-vous demandé à l’aune de quels critères vous jugez cette gueguerre dispendieuse sans réel intérêt ni dans le domaine stratégique, ni dans le domaine géopolitique

  • Béa
    octobre 25, 2011

    Encensons BHL et sa progéniture!!! http://vanessa-schlouma.blogspot.com/2011/07/le-point-aime-bhl-et-sa-famille.html

    Bisous mon BHL!!!

  • Air One
    octobre 25, 2011

    Renaud Revel ou l’art de toujours lécher les bonnes bottes, et de se placer du bon côté du manche.
    Il est vrai que BHL manque de canaux pour s’exprimer, le pauvre, lui qui n’est actionnaire que du Monde, de Libé, qui siège à Arte, qui a un bloc-notes au Point…
    Et que de critiques, recensées au Monde Diplomatique et sur Acrimed vinaigreuses à l’endroit de notre philosophe médiatique.
    Quand on lit Revel, on se pince pour se persuader qu’on ne rêve pas…

  • Gilbert Duroux
    octobre 25, 2011

    Ce lèche-bottisme éhonté est à mourir de rire. Il déshonore son auteur.
    Qu’y a-t-il de si glorieux à avoir soutenu les chefs du CNT, qui ne sont rien d’autre que d’anciens proches de Kadhafi qui ont retourné leur veste au dernier moment ? L’un d’eux était ministre de la Justice de Kadhafi et a laissé, par deux fois, condamner à mort les infirmières bulgares. Un autre, chef militaire du CNT, appartient à une organisation qui a des liens avec Al Qaïda. Elle est où la révolution populaire ? C’est l’OTAN qui a fait le gros du boulot.
    Voilà qui nous promet des lendemains qui chantent. D’ailleurs, le nouveau règne a commencé par un crime de guerre. Le dictateur et son fils ont été capturé vivants… et peu après ils sont morts.
    Même les pires des salopards, comme l’était Kadhafi, ont droit à un procès. Mais cette disparition doit arranger du monde, à commencer par celui qui a reçu Kadhafi en grandes pompes à l’Élysée. C’est bien connu, les morts ne parlent pas.

  • zapt
    octobre 25, 2011

    Violation du mandat de l’ONU, 50 000 à 70 000 morts, génocide des Noirs, des villes rasées, etc., etc. Moi, j’appelle ça un « discutable succès ».

  • Mireille Darkvador
    octobre 25, 2011

    Laissons BHL s’exprimer avec lyrisme (une fois n’est pas coutume) sur l’imposition de la charia en Lybie.

  • antigôche
    octobre 25, 2011

    pour une fois je suis en phase avec vous MR REVEL!!
    Votre papier n’est pas journalistiquement correct et je vous trouve courageux !!
    un journaliste défendant même légerement le chef de l ‘état n »est pas légion dans les mêdias parisiens!!
    c’est vrai il y a un antisarkosysme primaire dans ce milieu journalistique
    je n’ose croire que votre profession est à 100% à gôche quoique après la propagande du parti socialiste omniprésent à la tv ou radio, je me pose quelques questions sur la partialité du..journaliste!!
    a+

  • Zelda
    octobre 25, 2011

    Louons BHL mais sachons que BHL sait encenser ses amis avec classe (sociale), http://vanessa-schlouma.blogspot.com/2011/06/bhl-leche-avec-arte-jerome-clement.html

  • internetdev
    octobre 26, 2011

    Bravo à Sarkozy et B.H.L. d’avoir aidé les insurgés contre Khaddafi et KhaddaFils.
    Pas bravo de l’avoir laissé flinguer! On n’est pas censés être des barbarres, même si je comprends le contre-coups de ces gens courageux qui ont fait face à la mort, la mort de Kaddafi & sons, comme butté dans les chiotes, semble être aussi le fruit d’une commande de puissances qui ont trop privilègiées la business politique à la place des droits de l’Homme.

  • Coquelicot
    octobre 26, 2011

    Encenser BHL et Sarkozy en service commandé en Libye, en mission pour les USA ?
    Non MERCI !
    Les Bushistes avaient Tony Blair comme caniche de l’ Amérique, Obama lui a Cameron, BHL et Sarko l’ américain..
    Si intégrer le commandement de l’ OTAN était pour la France un moyen de se mettre au service des USA, voilà qui a bien réussi .
    BHL s’est-il grâce à cette affaire libyenne démasqué aux yeux de tous, philosophe d’opérette mais vrai faucon au service de ses amis ricains ?
    N’est-ce pas déjà lui qui traitait tous ceux qui condamnaient la politique de GW Bush de dangereux antisémites ?

    Pour BHL la nuit lybienne est finie …
    Entendre le n°1 du CNT annoncer l’ adoption de la charia comme nouvelle base de la politique libyenne fait froid dans le dos, Mr BHL lui est déjà passé à autre chose, sa nouvelle cible c’est la Syrie…
    Et ensuite l’ Iran ?

    • bernard
      octobre 28, 2011

      superbe commentaire !

  • Coquelicot
    octobre 26, 2011

    J’oubliais, quel pouvoir a donc ce BHL pour qu’aucun journaliste n’ose s’adresser au « philosophe » comme celui-ci le mériterait ?
    Tous lui déroulent le tapis rouge, jamais une question génante, rien , que de la lêche servile ..
    J’ai été estomaquée de voir un ministre français quitter le plateau de David Pujadas au jt de 20 h de F2 après avoir seulement parlé moins d’une minute, pour laisser du temps de parole au héros BHL après la mort du tyran Kadhafi …
    HALLUCINANT !
    Mr Revel, vous et la plupart des journalistes français avez-vous peur de BHL, comme juppé, Longuet et tant d’autres qui dans tous les médias n’osent jamais s’interroger sur le rôle que joue ce personnage au plus haut niveau de l’ état , sans vrai contre pouvoir et surtout sans aucun mandat d’aucune sorte ?
    Vous êtes déjà pour la plupart à plat-ventre devant le pouvoir en place, pourquoi ménagez-vous tant ce philosophe de plateaux TV ?

  • paul
    octobre 26, 2011

    Imposer la Charia en Lybie….Le plus noble combat de la vie de BHL?

  • hlfx
    octobre 26, 2011

    Les journalistes savent que cette intervention n’a été possible que grâce à l’OTAN et aux USA. 8500 soldats US contre 850 Français, tous les drones US, presque toutes les bombes guidées laser US, les 4/5 des avions ravitailleurs US, etc… Les journalistes savent que la France a vendu des systèmes informatiques à Khadafi pour que ses services de sécurité puissent traquer ses opposants afin de les arrêter, les interroger, les torturer, les éliminer. Des systèmes informatiques qui fonctionnaient encore au début de l’attaque occidentale. Les journalistes savent que la France a tenté de vendre toutes sortes de choses à la Libye, dont beaucoup d’armes ainsi que des centrales nucléaires encore il y a peu : en décembre 2010. Les journalistes se rappellent que Sarkozy a reçu Khadafi en grandes pompes en 2007, au grand dam d’une majorité de Français criant au scandale. Les journalistes n’oublient pas que cette action guerrière n’a été proposée par Sarkozy que parce qu’il s’est couvert de ridicule sur la Tunisie et l’Egypte. Les journalistes sont conscients que cette opération de communication belliciste lance la campagne présidentielle 2012 du candidat Sarkozy déguisé en chef de guerre… Lancement de campagne qui a coûté 300 millions d’euros au contribuable. Les journalistes se souviennent qu’il est mort au Darfour, non loin de là, 250 000 personnes voilà deux-trois ans et que cela n’a guère ému dans les chancelleries. Les journalistes savent mais M. Revel l’ignore manifestement. En d’autres termes, le bilan sarkozien apparaît comme largement négatif sur la question des révolutions arabes. Les Français sont suffisamment éduqués pour ne pas se laisser berner et manipuler par le chef de l’Etat et ses conseillers en communication.
    Quant à BHL… Je me remémore les propos de Claude Lefort partageant sa lecture de « La Barbarie à visage humain » avec Cornelius Castoriadis, les deux oscillant « entre le fou rire et l’indignation devant le grotesque de la rhétorique et l’indigence du propos ». Je fais grâce des remarques de Gilles Deleuze, Jacques Derrida ou Pierre Bourdieu à propos de l’imposteur BHL, ils l’ont maintes fois cloué au pilori. Lefort, Castoriadis, Deleuze, Derrida ou Bourdieu, c’était bien autre chose que BHL…

  • speranza herve
    octobre 26, 2011

    C’est sûr que pour que la charia soit rétablie au Liban, il fallait dépenser 700 millions d’euros!!

  • silvergroover
    octobre 27, 2011

    Attention M. Revel, prenez un Kleenex car il vous reste encore un peu de substance laiteuse blanche à la commissure des lèvres.

  • silvergroover
    octobre 28, 2011

    Oh mais je n’avais pas vu que M. Revel utilisait des mots fraîchement arrivés dans son vocabulaire. « Impétrant ».
    Bravo M. Revel mais avant d’employer des mots à la mode, vous devriez aller voir dans un dictionnaire car il me semble que pour « BHL-Moi je » cela ne colle pas du tout.

  • jenculebernard
    octobre 28, 2011

    © Copyright – INTELLIGENCE ONLINE – Edition française. 56327501
    27/10/2011 – Les pays qui sont intervenus militairement en Libye affichent une unité de façade à l’occasion de la mort de Mouammar Kadhafi. En coulisses apparaissent cependant les premiers désaccords. Ainsi, selon nos informations, le président français Nicolas Sarkozy s’est entretenu au début du mois avec l’émir du Qatar Hamad bin Khalifa Al-Thani sur la politique poursuivie par Doha en Libye. Dès septembre, Intelligence Online avait évoqué (IOL nº648) le soutien militaire et financier apporté par le Qatar aux combattants libyens les plus islamistes, et ce sans coordination avec le Conseil national de transition (CNT). Le 11 octobre, le ministre des finances et du pétrole libyen, Ali Tarhouni, avait évoqué à demi-mot les tensions avec le Qatar, en demandant aux alliés du CNT de « frapper avant d’entrer dans notre maison ». Lors de son entretien avec l’émir Hamad bin Khalifa Al-Thani, Nicolas Sarkozy, qui s’appuie largement sur le Qatar dans sa politique étrangère, mais également industrielle, a malgré tout plaidé pour que Doha ne menace pas l’unité du CNT et coordonne mieux son action en Libye avec celle des pays occidentaux.

  • bernard
    octobre 28, 2011

    Il est content l’américano sionard d’avoir détruit la Libye, d’avoir installé une dictature islamique et aidé ses amis à mettre la main sur le pétrôle libyen, pour que l’armement et la sécurité israelienne puisse continuer à être financé ?
    Il est content de voir ces images de Kadhafi sodomisé par le bâton d’un barbu islamiquef, comme les américains sodomisé et violé les prisonniers irakiens
    dans les prisons de non-droit ?
    http://www.globalpost.com/dispatch/news/regions/middle-east/111024/gaddafi-sodomized-video-gaddafi-sodomy
    Il est content l’américano sionard des 50 000 morts, il est content l’américano sionard de l’armée d’assassins du travail de l’Otan travaillant pour les Etats-unis, ils ont assez détruit, tué ? manipulé ? c’est bon ils peuvent rentrer chez eux sans emmener les islamistes financés et armés par le Qatar, pour appliquer la charia et la nouvelle dictature ? Ils n’ont pas fini de nous prendre pour des cons l’américano sionard, et ses amis ??

  • bernard
    octobre 28, 2011

    http://www.dailymotion.com/video/x8exom_les-armees-secretes-de-l-otan-1-2_news

    Les armées secrètes de l’OTAN 1/2 par ReOpen911
    Ce livre raconte comment, après la seconde guerre mondiale, la CIA et le MI-6 britannique mirent en place des armées secrètes anti-communistes dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, et par quels processus ces réseaux Stay-Behind de l’OTAN s’allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d’extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques.

  • bernard
    octobre 28, 2011

    Le Bernard a tissé son réseau et a mit ses tentacules dans tous les médias français : Le Point, Libé, Le Monde…Dans l’Express impossible de le critiquer dans un commentaire, aussitôt dis aussitôt censuré…

    http://www.acrimed.org/article3493.html
    Médiacratie

    Une sauterie de BHL au Café de Flore ? La médiacratie fait la fête

  • bernard
    octobre 28, 2011

    Pour finir, tout le monde a bien compris que l’américano sionard et ses amis…comptent engager la France dans une guerre en Syrie avant le départ de Sarkozy l’américain.
    Pourquoi il n’irait pas à la guerre, avec ses enfants le Levy, pourquoi il ne recevrait pas quelques bombas sur ses maisons, ou de voir ses petits enfants se faire tuer, comme les irakiens, libyens, palestiniens, pour comprendre la douleur des peuples, au nom desquels ils osent prendre la parole pour prêcher ses guerres d’intérêts. !!!FERME TA GUEULE LEVY !!!

  • arielmoshé
    octobre 28, 2011

    Missieur Revel
    ji voudré savoir si Misieur Bernard kom on l’apile chi moy en Afrique, dans la forêt déforestatéé par son papa, Misieur Levy y travail pour le maussade, ou pour la CHIA ?

  • nom
    octobre 28, 2011

    http://ijustsaidthat.wordpress.com/2011/10/24/guest-post-the-destruction-of-libya-and-the-murder-of-muammar-gaddafi/

    P. Ngigi Njoroge est maître de conférence dans une université locale

  • carole
    octobre 29, 2011

    Le mystère des 53 morts de l’Hôtel Mahari à Syrte jette une nouvelle ombre sur le CNT
    http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/10/28/le-mystere-des-53-morts-de-l-hotel-mahari-a-syrte-jette-une-nouvelle-ombre-sur-le-cnt_1595546_1496980.html
    a moitié des cadavres avaient les mains liées dans le dos ou arboraient des plâtres et des bandages, indiquant leur condition de prisonniers ou de blessés. Tous semblent avoir été exécutés sommairement à en juger les plaies à la tempe ou dans la nuque. Qui sont-ils ? Faraj Mohammed assure avoir reconnu quatre personnes, des habitants de Syrte, dont Ezzeddine Al-Hencheri, ancien ministre de Kadhafi, et Moftah Dabroun, un officier.

  • bernadoleserpentdefion
    octobre 29, 2011

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/oct/26/qatar-troops-libya-rebels-support?intcmp=239

    Le Qatar admet l’envoi de centaines de troupes pour soutenir les rebelles en Libye

    Ali Salabi, un influent dignitaire islamiste libyen, a vécu en exil au Qatar pendant des années avant la révolution de cette année. Pour certains analystes la stratégie de l’émir est de soutenir les forces démocratiques de manière sélective dans le monde arabe, en partie pour améliorer la réputation internationale du pays, tout en détournant l’attention du Golfe, où les protestations anti-régime ont été écrasés à Bahreïn et achetés en Arabie saoudite.

  • Levyuneimposturefrançaise
    octobre 29, 2011

    http://www.dailymotion.com/video/xlg8lc_bhl-mis-a-nu_news?start=0#from=embediframe

    Bernard-Henri Lévy mis à nu

    Vendredi 7 Octobre 2011 modifié le Vendredi 7 Octobre 2011 – 18:59

    Bernard-Henri Lévy mis à nu
    Jade Lindgaard et Xavier de La Porte ont été parmi les premiers journalistes à démonter le système BHL avec leur ouvrage Le B.A.BA du BHL paru en 2004 aux éditions la Découverte.

    Dans un entretien , Jade Lindgaard, journaliste à Mediapart nous présente la réédition de ce livre en septembre 2011, dans une version très largement actualisée. Elle revient sur l’imposteur BHL, décrit ses réseaux d’influence, et démontre qu’il n’est pas un philosophe.

    Elle révèle également que pour faire face à la forte baisse des ventes de ses livres, BHL toujours à la recherche de nouveaux espaces de promotion, adopte une nouvelle stratégie en cherchant à être présent sur le net, principal lieu de sa contestation.

  • renaudlahonte
    octobre 29, 2011

    Le Qatar a violé la résolution de l’Onu avec la complicité de la France, en déployant des hommes sur la Libye, et accessoirement il achetait les pseudo intellectuels et journalistes symbolisant la caste française la honte du journalisme des pays démocratiques, des vendus se prenant pour la 4eme merveille du monde quand ils font honte à la résistance et donnent raison aux pétainistes ayant voulu un jour couper la tête à tous ces réseaux !
    L’émirat, qui développe une ambitieuse politique de musées à Doha, fait de la France son partenaire privilégié.
    http://www.lefigaro.fr/culture/2010/12/20/03004-20101220ARTFIG00501-l-offensive-culturelle-du-qatar.php
    Lundi soir, des dizaines d’invités se pressaient place de l’Étoile, à l’hôtel Landolfo Carcano, siège de l’ambassade du Qatar. Dans les salons en lambris dorés avec mosaïques au sol et fresques de nymphes alanguies, Son Excellence Mohamed al-Kuwari a décoré le dessinateur Jean Plantu et Amirouche Laïdi, président du club Averroes, du prix «Doha capitale culturelle arabe». Ce soir, l’ambassadeur décorera les poètes André Miquel, Bernard Noël et Adonis. De Jack Lang à Jean Daniel, en passant par Dominique Baudis, Edmonde Charles-Roux, Renaud Donnedieu de Vabres et Anne Roumanoff, un total de 66 personnalités françaises de la culture auront été décorées par le Qatar en 2010. Toutes sont reparties avec un chèque de 10.000 €.

  • ArielMoshe
    octobre 29, 2011

    Misir Revel,
    li copin de Misir Levy, Roman Polansky kan il a drogui, et sodomizé la pitite fyfylle de 13 zan, pourkoy il l’a vyolé par derrière comme y fon les chiens ?

  • antiguerre
    octobre 30, 2011

    Monsieur Revel
    Faites votre travail d’information au lieu de faire le lèches burnes des américains et des sionistes !
    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2011/oct/26/libya-war-saving-lives-catastrophic-failure
    Seul Global Post et le Guardian, ont parlé du viol subi par Mouammar Kadhafi, et des hommes assassinés à Syrte. Aucun média français n’a abordé la violation de la résolution de l’Onu qui n’a jamais autorisé les attaques au sol par des soldats qatar, anglais, francais
    Vous êtes tous des minables !!!
    L’assassinat macabre du despote libyen, après ses ravisseurs l’avaient sodomisé avec un couteau, a certainement été un crime de guerre. Mais beaucoup l’intérieur et l’extérieur de la Libye sans doute, il était aussi un acte de vengeance compréhensible après des années de violence régime. Peut-être que fut la réaction d’Hillary Clinton, quand elle a plaisanté à ce sujet sur la caméra, jusqu’à ce que révulsion mondiale a poussé les Etats-Unis pour appeler à une enquête.e massacre de Kadhafi a été révélé que seulement un reflet d’une image beaucoup plus grand. Le mardi, Human Rights Watch a signalé la découverte de 53 corps, Militaires et civils, dans le dernier bastion de Kadhafi de Syrte, apparemment exécutés – avec les mains liées – par des milices ex-rébellion.
    Ses enquêteurs en Libye, Peter Bouckaert, m’a dit hier que plusieurs organismes continuent à être découverts à Syrte, où la preuve suggère environ 500 personnes, civils et combattants, ont été tuées dans les 10 derniers jours seulement par le tir, le pilonnage et les bombardements de l’Otan. Commentaire est libre

    Si la guerre de Libye a été de sauver des vies, il a été un échec catastrophique

    Nato affirmé qu’il serait de protéger les civils en Libye, mais livré tuant beaucoup plus. C’est un avertissement pour le monde arabe et l’Afrique

    reddit présent
    Commentaires (581)

    Seumas Milne
    Seumas Milne
    guardian.co.uk, Mercredi 26 Octobre 2011 22.20 BST
    L’histoire l’article

    Kingdom of Libya flag
    Anti-Kadhafi geste combattants à la foule en face d’un Royaume de drapeau de la Libye lors des célébrations à Benghazi le 23 Octobre. Photographie: Esam Omran Al-Fetori/Reuters

    Comme l’émanation la plus prometteuse de la « Arabes du printemps«Jusqu’à présent, fleuri cette semaine dans le succès des élections en Tunisie, son plus laid dessous a été mis à nu en Libye. Ce n’est pas seulement, ni même principalement, sur le lynchage de YouTube de Kadhafi, gracieuseté d’une attaque de l’OTAN sur son convoi.

    L’assassinat macabre du despote libyen, après ses ravisseurs l’avaient sodomisé avec un couteau, a certainement été un crime de guerre. Mais beaucoup l’intérieur et l’extérieur de la Libye sans doute, il était aussi un acte de vengeance compréhensible après des années de violence régime. Peut-être que fut la réaction d’Hillary Clinton, quand elle a plaisanté à ce sujet sur la caméra, jusqu’à ce que révulsion mondiale a poussé les Etats-Unis pour appeler à une enquête.

    Comme la réalité de ce que les médias occidentaux ont salué comme la Libye «libération» devient plus clair, toutefois, le massacre de Kadhafi a été révélé que seulement un reflet d’une image beaucoup plus grand. Le mardi, Human Rights Watch a signalé la découverte de 53 corps, Militaires et civils, dans le dernier bastion de Kadhafi de Syrte, apparemment exécutés – avec les mains liées – par des milices ex-rébellion.

    Ses enquêteurs en Libye, Peter Bouckaert, m’a dit hier que plusieurs organismes continuent à être découverts à Syrte, où la preuve suggère environ 500 personnes, civils et combattants, ont été tuées dans les 10 derniers jours seulement par le tir, le pilonnage et les bombardements de l’Otan.

    Qui a suivi deux mois à long siège et le bombardement aveugle d’une ville de 100 000 qui a été réduite à un Grozny-comme l’état de la destruction par les troupes rebelles nouvellement triomphante avec l’Otan de l’air et des forces spéciales de soutien.

    Et ces sites de massacres ne sont que la dernière des nombreuses découvertes. Amnesty International a maintenant produit des preuves concise des l’enlèvement de masse et de la détention, les coups et la torture de routine, meurtres et des atrocités par les rebelles Bretagne milices, la France et les Etats-Unis ont soutenu au cours des huit derniers mois – soi-disant d’arrêter exactement ce genre de crimes commis par le régime de Kadhafi.
    Pendant tout ce temps les migrants africains et Libyens noirs ont été soumis à une implacable campagne raciste de la masse de détention, les lynchages et les atrocités sur la base généralement infondées qu’ils ont été des mercenaires loyalistes. Ces attaques se poursuivent, dit Bouckaert, qui a assisté à des milices de Misrata cette semaine brûler les maisons de Tawerga sorte que la ville est principalement la population noire – accusé de soutenir Kadhafi – sera incapable de revenir.
    Pendant tout ce temps, les dirigeants de l’Otan et les médias ont tourné le cheerleading les yeux sur les horreurs telles qu’elles se vanter d’un triomphe de la liberté et le murmure de la nécessité pour la retenue. Ce qui est maintenant connu, cependant, est que tandis que le nombre de morts en Libye où l’OTAN est intervenue était peut-être autour d’1000-2000 (à en juger par les estimations de l’ONU), huit mois plus tard, il est probablement plus de dix fois ce chiffre. Estimations du nombre de morts au cours des huit derniers mois – comme les dirigeants de l’Otan a mis son veto le-feu et négociations – allant de 10.000 à 50.000. Le Conseil national de transition met les pertes à 30.000 morts et 50.000 blessés.
    Parmi eux, des milliers innombrables seront des civils, y compris ceux tués par les bombardements de l’Otan et les forces soutenues par l’Otan sur le terrain. Ces chiffres éclipsent les péages de mort dans d’autres plus sanglant cette année soulèvements arabes, en Syrie et au Yémen. Otan n’a pas protégé les civils en Libye – elle a multiplié le nombre de leurs morts, tout en perdant pas un seul soldat de son propre.

  • antiguerre
    octobre 30, 2011

    http://www.liberation.fr/politiques/0101320679-le-senat-exonere-d-impot-les-murs-de-l-emir
    En pleine crise financière, une nouvelle niche fiscale. En faveur de l’émirat du Qatar… Hier, le Sénat a définitivement ratifié la convention franco-qatarie, signée en janvier 2008 entre Nicolas Sarkozy et l’émir Hamad Ben Khalifa Al-Thani, lors d’un périple présidentiel à Doha. Sous prétexte de toilettage d’un ancien traité fiscal, elle exonère d’impôt sur les plus-values tous les investissements immobiliers réalisés dans l’Hexagone par «l’Etat du Qatar ou ses entités publiques», y compris la famille de l’émir.
    Accords. Cette nouvelle convention tombe à pic, les Qataris multipliant ces derniers temps les investissements à Paris. Après le rachat de l’hôtel d’Evreux, place Vendôme, par l’émir, de l’hôtel Lambert, île Saint-Louis, par son frère (1), du centre de conférences Kléber par le fonds souverain du Qatar (QIA), il était temps de soulager fiscalement ces éminences. La nouvelle convention est exorbitante du droit commun. Dans les années 90, la France avait signé toute une série d’accords avec les pays du Golfe, sur ce noble objectif : «Eviter les doubles impositions et prévenir l’évasion fiscale.» La convention-type doit être conforme au modèle établi par l’OCDE. En conséquence, les hiérarques pétroliers, notamment saoudiens, sont soumis à l’impôt français sur les plus-values immobilières de leurs nombreuses villégiatures hexagonales.
    Mais le Qatar a demandé la même dérogation que le Koweït, obtenue en 1994 quand Nicolas Sarkozy était ministre du Budget. A sa décharge, la renégociation de la convention franco-qatari a été initiée sous Jacques Chirac, lequel s’était rendu à neuf reprises au Qatar durant son mandat présidentiel.
    Infirmières bulgares. Pourquoi un tel régime de faveur ? Lors de sa ratification à l’Assemblée nationale, en octobre, Marie-Louise Fort, rapporteure de la commission des finances, évoquait sans barguigner la libération des infirmières bulgares retenues en Libye : «Le Qatar a joué un rôle discret mais sans doute décisif.» En clair, l’émir a payé la rançon – pardon, a financé une fondation pour les enfants libyens présidée par le fils Khadafi. Au Sénat, le rapporteur Adrien Gouteyron va droit au but : «80% des équipements de l’armée qatari sont d’origine française.» Et de rappeler les contrats signés par EDF, Suez, Total et Areva lors de la visite de Sarkozy à Doha.
    Son rapport résume noir sur blanc : «L’Etat du Qatar ou les entités qu’il contrôle seront exonérés de plus-values immobilières.» Ce régime de faveur, bien qu’aligné sur celui du Koweït, est «non conforme au modèle OCDE». Pas de quoi susciter la moindre polémique parlementaire, le texte étant adopté par la procédure simplifiée : sans débat public, après un «bref échange» en commission.

    (1) Joyau architectural du XVIIe siècle, vendu en 2007 par le baron Guy de Rothschild au prince Hamad Al-Thani. Sa restauration fait polémique car le frère de l’émir veut y inclure ascenseurs et parking.

  • nom
    octobre 31, 2011

    Revel a donné injection à Taddei, de modérer ceux qui ne croient pas à la version officielle du 11 septembre, il a eu le culot de vouloir qualifier ces avis divergents de négationnisme. Pourrait-il nous donner son avis sur les techniques de tortures, dignes des nazis commises en Irak ?
    http://www.dailymotion.com/video/xaggfi_tortures-made-in-usa-crime-de-guerr_news?start=21#from=embediframe

  • antifascistesamericanosionistes
    novembre 1, 2011

    Al-Quaeda makes its presence known in Benghazi, 29.10.2011
    http://www.youtube.com/watch?v=sIrshtYKNs4&feature=player_embedded

    Moustafa Abdeljalil, l’ancien ministre de la Justice de la Jamahiriya arabe libyenne devenu président du Conseil national de transition, a annoncé l’intention des rebelles de transformer la Libye en un État islamique et d’appliquer la Charia comme seule loi.

    Selon le journaliste Sherif Elhelwa, le drapeau d’Al Qaida flotte actuellement avec celui des rebelles libyens sur le Palais de Justice de Benghazi. Ce Palais est le centre historique et symbolique de la révolte de la Cyrénaïque.

  • antifascistesamericanosionsite
    novembre 1, 2011

    http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27363
    Mouammar Kadhafi et le projet libyen de redistribution de la richesse

  • Aquarius74
    novembre 10, 2011

    La guerre en Libye, un succès ???

    Quand on voit les images de Syrte, on pense immédiatement à Dresde, à Hiroshima.
    Quel honneur y a-t-il à reproduire les mêmes massacres que par le passé ?
    D’autant plus que cette guerre était censée s’appuyer sur une résolution de l’ONU protégeant les civils. Or on a détruit leur pays !

    Et quelle honte d’accepter l’assassinat sordide d’un homme, après son viol, de le diffuser massivement, tout en prétendant appartenir à la communauté de ceux qui respectent les droits de l’homme !! Quels médias français ont souligné l’incohérence ? Personne ! Par contre, les citoyens internautes, dans leurs commentaires, ont été très clairs : la guerre en Libye est un massacre, une honte pour la France, un échec des droits de l’homme tant du point de vue des crimes de guerre qui ont été commis que du choix de la charia qui a été pris par le nouveau gouvernement : pourquoi condamne-t-on la charia dans d’autres pays, alors que l’on laisse faire en Libye ? (et que l’on pouvait légitimement s’y attendre, la présence d’Al-Qaida parmi les « rebelles » était connue depuis le début.

    Les leçons de morale de M. Levy, on s’en passe. La France existait avant lui et existera sans lui. Je ne suis pas étonnée qu’il ne réagisse pas sur la mise en place de la polygamie en Libye et l’interdiction du divorce, lui-même appliquant déjà ces principes dans sa vie personnelle (je ne dirais pas sa vie privée, puisqu’elle est intentionnellement publique).

    Les élus de la République française, d’habitude si tatillons sur leur statut d’élus du peuple, ont été étrangement silencieux sur le rôle joué par M. Lévy, pourtant illustre inconnu du suffrage universel. Quelle puissance occulte se cache derrière le philosophe, susceptible de museler les représentants légitimes de la république ? Est-ce la même puissance qui musèle les aspirations des peuples européens au bénéfice de l’élite financière ?

  • Beced
    janvier 18, 2012

    « Est-il si dur d’encenser Sarkozy et BHL? »
    LE 25 OCTOBRE 2011 11H46 | PAR RENAUD REVEL
    =
    Non seulement j’approuve le texte de Renaud REVEL, mais la confrontation ce soir là entre les deux « philosophes » est emblématique de la manière pervertie dont les caricatures ont influencé notre vision des gens, de leurs idées…
    Tellement emblématique que je m’en souviens encore en ce début de 2012.
    Salutations
    A.Beced/Bruxelles