Pouvait-on sauver Delarue du carambolage?

par 20commentaires No tags 0

 

La mise à l’écart de Jean-Luc Delarue, sur France 2, consécutive aux problèmes de santé de l’intéressé et accessoirement à ses résultats d’audience médiocres, illustre tristement la déshumanisation d’un métier broyeur d’individus. La dégringolade, puis l’exfiltration de l’animateur, que l’on dit hospitalisé, est en effet la conséquence d’une succession d’erreurs de jugement et d’appréciation. Enfant gâté du petit écran et figure iconique du PAF, jusqu’au début des années 2000, Jean-Luc Delarue avait entamé à la fin de l’année dernière une lente glissade. Inquiété par la justice et fragilisé quant à sa santé, il avait pourtant conservé la confiance des dirigeants de France 2. Lesquels, dans une belle inconscience, avaient cru bon le maintenir à l’antenne dans un premier temps, bien que sous les projecteurs car mis en examen. Ce avant de le remettre en selle une seconde fois, au terme d’une cure en forme de «Road movie» absurde et qui plus est largement médiatisé.

Triste spectacle que celui d’un homme au bord de la rupture, singé par les Guignols de l’info et jeté dans l’arène d’une chaîne qui aurait du tenir Jean-Luc Delarue éloigné des plateaux de télés. Triste dérive que celle de ce formidable professionnel que son employeur, France 2, encore, aurait du protéger en le condamnant au confinement, le temps de remonter sérieusement la pente, le temps d’un rétablissement  durable. Delarue a-t-il fait la partie de trop en forçant ainsi la main aux responsables d’une chaîne qui n’ont pas, c’est l’évidence, apprécié la gravité du mal qui rongeait alors celui qui n’aurait jamais du précipiter son retour aux commandes d’une émission assurée d’aller dans le mur, car indigne de la télévision publique? Ce programme avait-il été testé avant qu’on le mette à l’antenne? Correspondait-il à une attente précise du public? On peut en douter. Et n’aurait-il pas mieux fallu offrir à Jean-Luc Delarue, quitte à le replonger dans le grand bain, une émission qui soit en complète rupture avec ce qu’il faisait depuis plus de 10 ans? On achève bien les chevaux, comme les animateurs et la parti de ball-trap de France Télévisions, qui nettoie depuis quelques jours ses grilles de programmes au Karcher, n’a rien, dans sa forme, de très humaine, pour peu que ce mot ait un sens dans l’audiovisuel.

En vérité, c’est moins France 2 et cet animateur déchu qu’il faudrait incriminer, qu’un système tout entier pris de tachycardie. Les impératifs d’audience et les obligations de résultats inhérentes à cette industrie, ont plongé les chaînes dans un état névrotique. Même les chaînes publiques, autrefois plus sereines que leurs consœurs du privé, ont succombé à ces rites cruels qui voient des animateurs, passés par pertes et profits, décapités sur l’autel de l’audimat.

0
20 Comments
  • luke lee
    novembre 30, 2011

    j’ai quand meme du mal á avoir de la peine pour Delarue, j’dis ca, j’dis rien…

    • RIP JL
      septembre 4, 2012

      Bin dites rien alors ….

  • millicent milton-may
    novembre 30, 2011

    Monsieur Revel,votre article est -à mes yeux- aussi médiocre que la situation de J-L Delarue qui a si bien su précipiter sa chute !(JLD pour lequel je n’ai ni affection ni mépris);simplement, le monde dans lequel vous êtes si nombreux à évoluer est fait d’approximations sur tous les plans,d’approximations et de superficialité,et de « bla-bla-bla » ou de lieux communs véhiculés de média en média …il faut bien tenter de justifier son statut!!!
    Désolée d’apparaître aussi sévère !

    • chatlibre
      novembre 30, 2011

      Vous posez un diagnostic mais vous ne présentez aucun argument à l’appui de celui-ci. Dans ces conditions, difficile de vous suivre.

  • Elbriya
    novembre 30, 2011

    Depuis quand le fait que Delarue ne soit plus juge digne de faire une emission (pour l’instant) est la faute de la societe? Ce n’est pas un individu? Il n’est pas capable de faire ses propres choix? Pourquoi n’est il pas mis sous tutelle ou curatelle dans ce cas?
    Et surtout pourquoi devrions-nous le favoriser dans sa carriere ou dans son retour a une carriere « normale » plus qu’un autre accro a la cocaine? Parce qu’il est connu? Parce qu’il a l’air sympa et condescendant?
    Mais vous vivez dans quel monde M. Revel?

  • John Do
    novembre 30, 2011

    La faute est partagée. D’un côté un animateur qui refuse d’aborder une retraite stratégique, de l’autre, une chaîne qui exploite son filon jusqu’au bout et qui, dans le pire des cas, est déjà prête à le remplacer.

    L’article de Renaud Revel est clair et concis.
    Le Tour de France de Jean-Luc Delarue, 2 mois à peine après être sorti de désintox, était évidemment ridicule.
    Le retour précipité de Jean-Luc Delarue à l’antenne, dangereux.
    Mais qu’avait à perdre la chaîne ? Rien. Soit Jean-Luc Delarue était déjà fini et même ainsi ses scores d’audience n’auraient pas été plus bas que ceux d’un nouvel animateur, soit il restait encore quelques gouttes de jus et ses scores d’audience n’auraient pas été plus bas que ceux d’un nouvel animateur. Maintenant Jean-Luc Delarue est bel et bien fini, mais la chaîne a gagné du temps pour préparer son remplacement dans de meilleures conditions.

  • Jupont
    novembre 30, 2011

    Alors, comme cela, JLD était « inquiété par la justice et fragilisé quant à sa santé » !..
    Pour citer Molière, « Ah ! qu’en termes galants, ces choses-là sont mises !

  • Racham
    décembre 1, 2011

    Wn résumé:
    Laisser une autre chance a un animateur à la dérive, c’est pas bien (« une belle inconcience »)
    « Nettoyer au Karcher les grilles de programmes », c’est pas bien non plus (« pas humain »).
    Solution: il fallait « condamner Monsieur Delarue au confinement »
    C’est profond.

    • RIP JL
      septembre 4, 2012

      Tout à fait d’accord !!!

  • Antibeaufs
    décembre 1, 2011

    Je n’ai jamais supporté ce Delarue.

    Je suis content qu’on soit enfin débarrassé de ce type arrogant, inculte, on ne peut plus conformiste, ce médiocre inintéressant.

    • RIP JL
      septembre 4, 2012

      Il serait bien que vous vous renseigniez sur lui avant de le critiquer car comme beaucoup le disent , il était bien plus intelligent que la plupart des présentateurs de ce moment !!! Moi je l’aimais beaucoup !!! Oui malgrés les déboires qu’il a eu avec la cocaïne (trop de succés qui l’a détruit)
      Et puis il faut vraiment être inhumain (ou même con) pour dire de telles choses sur sa mort !!!

    • iti461
      septembre 5, 2012

      je trouve grossier les termes dans lesquelles vous vous exprimez. C’est dommage que jean luc est bousté une nouvelle forme de présentation, qui ne peut être poursuivie.Il faut vivre avec son temps. .

  • bibi
    décembre 1, 2011

    Vous aurez bien droit à un resto !
    Il s’en souviendra Delarue, retour d’ascenseur programmé.
    Quelle médiocrité microcosmique.

  • la grande faucheuse
    décembre 1, 2011

    Personne n’est à l’abris du système actuel, la fièvre primate atteint les esprits les plus éclairés et les plus médiatiques…

  • Paul Morris
    décembre 1, 2011

    Tu devrais arrêter d’écrire des conneries.
    En matière d’exemple pour nos enfants sur l’audiovisuel, on fait mieux que ce taré !
    Quant à la portée intellectuelle de ses émissions, elle est à son image et à celle de ceux qui les suivent.
    Va plaider ailleurs la cause de ce camé.

    • RIP JL
      septembre 4, 2012

      Parceque tu te crois au dessus de tout le monde toi ???!!!
      Tu te prends pour qui pour dénigrer des gens comme ça ???
      Non mais sèrieux pauvre FRANCE !!!
      Avec des mentalités comme ça on est perdu !!!!

  • jacquou
    décembre 1, 2011

    Commenter sur Delarue… Rien d’autre d’intéressant dans le monde ?

  • azise.b
    décembre 1, 2011

    ON ACHEVE BIEN LES CERVEAUX A DEFAUT DES CHEVAUX

    Quoi dire de plus sur le sieur Delaru? On ne peut pas faire une emmission qui met en scéne pour du fric, la misére des gens, qui se répandent devant les caméras sans hontes et dans la plus grande vulgarité! Surtout que ce show immonde, fait de narcissisme gluant, sans solution, que de faire du fric, du fric, du fric, sur une réalité truqué, bien choisi, en abordant des thêmes qui ne se réglerons jamais sur , dans un studio de télé, mise en image, prodruit, par une bande d’escrocs! Alors Delaru dans tout ça? Et bien, il est temps pour lui de comprendre que l’on ne vit pas par procuration et surtout, on ne fait pas du fric, sur la misère des sentiments!

  • claudinon
    décembre 5, 2011

    dommage pour lui mais il a bien profité du systeme de la tele pour se faire pardonner. il a qu’à me faira don de son camping car pour que je puisse le voir comme un homme bon .

  • Méceheri
    août 24, 2012

    Plus simplement, je me souviens de ce jour, où cet Homme me voyant pleurer de toutes mes larmes, il m’avait simplement pris dans ses bras ! Geste d’humanité qui n’était pas de circonstances puisqu’il m’avait demandé de le rappeler sur son portable.
    Deux ans après, lorsque apprenant sa terrible maladie, j’ai tenté de le faire pour, à mon tour, tenter de lui apporter quelque réconfort, il ne répondait plus au téléphone.
    Comme je regrette aujourd’hui de ne pas avoir pu être à ses côtés …
    Je voulais simplement témoigner que malgré sa réussite et ses déboires, il était VRAIMENT à l’écoute des plus faibles !
    Cordialement.