Malaise au Figaro: le directeur, Etienne Mougeotte, interviewe le patron de Dassault aviation

par 25commentaires No tags 0

C’est pour ainsi dire  une première au Figaro. C’est en effet avec un mélange de stupeur et d’ironie que les journalistes de ce quotidien, propriété de Serge Dassault, ont découvert, hier, une longue interview du patron de Dassault Aviation, Charles Edelstenne par le directeur de la rédaction, Etienne Mougeotte, lui-même. Un cadre dirigeant du groupe Dassault  interrogé  par celui-là même qui a été installé par l’industriel  Serge Dassault à la tête de son journal! Cette pratique courante dans certains journaux de pays de l’Est n’a pas fait sourire tout le monde dans les coursives du quotidien, où beaucoup disent avoir « touché le fond ». Personnalité atypique et figure talentueuse du monde des médias, l’ancien numéro 2 de TF1, qui fit les belles heures de cette chaîne, témoigne en tous les cas de quelques qualités chevillées au corps: un aplomb sans limites et une franchise de ton rare. Voilà quelques semaines, il s’était adressé aux journalistes inquiets des prises de position très marquées du journal, en faveur de Nicolas Sarkozy, en expliquant que les journalistes de gauche qui ne se sentaient pas à l’aise au Figaro pouvaient tout à fait rejoindre Libération : la porte leur était grande ouverte. A bon entendeur…

C’est ainsi qu’Etienne Mougeotte a le mérite d’afficher la couleur: fidèle du chef de l’Etat, il fera sa campagne sans le moindre état d’âme. En 1995, déjà, à TF1, encouragé par Martin Bouygues, il avait, au côté de Patrick Le Lay, entraîné la chaîne et Gérard Carreyrou, alors éditorialiste politique, dans une campagne appuyée en faveur d’Edouard Balladur. Bien mal lui en prit: Jacques Chirac, une fois élu, obtiendra la tête du dit Carreyrou, lequel sera exilé dans une chaîne satellite du groupe. Aujourd’hui aux commandes du Figaro, le même Etienne Mougeotte n’entend pas dévier de sa route, au risque d’indisposer, à la marge, certains lecteurs, qui peuvent estimer que ce zélateur du sarkozysme en fait peut-être un peu trop. Qu’importe.

Quant aux journalistes de ce quotidien, s’ils s’interrogent, un peu consternés, ils ne se manifestent pas publiquement. On serait tenté de les pointer du doigt,  en s’étonnant qu’ils ne soient pas capables, collectivement, de préserver une indépendance mise à mal et de peser en bloc face à un actionnaire particulièrement présent.

Or, si je m’autorise cette remarque, c’est que Serge Dassault a été le propriétaire de L’Express deux années durant, de mars 2004 à décembre 2006. Et il avait fallu, à l’époque, dresser quelques herses pour interdire à l’industriel de peser en quoi que ce soit sur la ligne éditoriale d’un hebdomadaire dont l’indépendance fut préservée par son directeur de la rédaction d’alors, Denis Jeambar, et par une Société des journalistes particulièrement pugnace. Dassault s’en agaça et tenta quelques intrusions, aussitôt contrecarrées. Puis, considérant qu’il n’aurait jamais prise sur ce titre, il décida de le vendre, deux ans plus tard, à l’actuel actionnaire, le Belge Roularta. Le contexte n’est sans doute pas le même,  l’ADN et l’histoire de l’Express ne sont pas ceux du Figaro. Et Denis Jeambar n’est pas Etienne Mougeotte. Lequel a beau jeu d’afficher, par ailleurs, de bons résultats. Car, si la ligne éditoriale univoque du Figaro est critiquable, le plan d’affaires du quotidien est solide.

0
25 Comments
  • Jean-Alexandre
    décembre 13, 2011

    Bravo ! Très bel article M. Revel mais avant de vous embarquer dans une diatribe facile, il serait bon de vérifier l’information, base du journaliste au lieu de faire de la désinformation. Sans compter que ce n’était pas difficile de confirmer l’informlation. Peut être était ce un effort de trop pour vous ?
    Quel empressement pour quelques piques bien senties et pour apparaitre comme le chevalier blanc de l’éthique journalistique. Un manque de professionalisme évident.
    Pour votre information M. Mougeotte n’interroge pas M. Serge Dassault mais Charles Edelstenne, PDG de Dassault aviation.
    La différence est certes minime mais elle mérite d’être corrigée me semble-t-il.

    • LET
      décembre 13, 2011

      Tu aurais mieux fait de te dispenser d’écrire des âneries. Tu lis mal et tu écris mal !

      • Jean-Alexandre
        décembre 13, 2011

        Âne toi même ! Lis donc la réponse d’Eric Mettout, cela devrait te suffire.

      • Yuri
        décembre 15, 2011

        Jean-Alexandre ne lit pas mal simplement l’auteur de ce blog a corrigé une grossiére erreur qui lui a valu d’être moqué par quelques confréres notamment Arrêt sur image ! Mais ne cherchez pas d’excuses auprès des lecteurs qu’il a désinformé

  • John Do
    décembre 13, 2011

    Je ferai simplement remarquer que l’Express a depuis longtemps perdu son objectivité pour devenir un magazine (et un site Internet) militant de gauche. L’écharpe rouge « à la Mitterrand » ne suffit plus à Christophe Barbier, il a même adopté les lunettes « à la Hollande ». Avec Libération ça fait maintenant deux journaux de gauche pour un de droite. C’est dommage, parce que les lecteurs cherchent avant tout de l’objectivité et de l’impartialité pour penser par eux-mêmes. « Cette pratique courante dans certains journaux de pays de l’est » peut ainsi être aussi appliquée à Libération et à L’Express.

    • jean-jean
      décembre 13, 2011

      Bravo !
      Très beau commentaire mais avant de vous embarquer dans une diatribe facile, il serait bon de s’essuyer les yeux et relire la première phrase de l’article. Je la recopie ici.

      « C’est en effet avec un mélange de stupeur et d’ironie que les journalistes de ce quotidien, propriété de Serge Dassault, ont découvert, hier, une longue interview du patron de Dassault Aviation, Charles Edelstenne par le directeur de la rédaction, Etienne Mougeotte, lui-même. »

      Enfin peut-être que votre envie de vous « payer » Revel vous amène à lire ce que vous auriez aimé voir écrit.

    • LET
      décembre 13, 2011

      Guignol, il y a 2 mois l’EXPRESS était taxé de « journal de droite » voire « journal people » !

    • Jivais.
      décembre 13, 2011

      C ‘est dommage qu’il n’ai pas intervieweé Olivier Dassault sur ses aventures en Colombie avec les Pierds Nickelés du Nibar (alias Gaubert…)

    • nejli
      décembre 13, 2011

      Etes-vous bien sur que l’Express est de gauche ? Moi, j’en doute et ce n’est pas l’habit qui fait le moîne. Ce n’est pas parce que Mr Barbier porte une écharpe rouge qu’il est de gauche.

      • huy
        janvier 6, 2012

        l EXPRESS JOURNAL DE gauche ? ahahah
        est ce qu il existe encore des journaux de gauche à part les médias non sponsorisés comme le canard enchainé et mediapart ?voir Très à gauche comme l huma ?
        et vous avez oublié le point , france soir le nouvel obs et le monde ,qui sont tous au moins des canards de centre droit

  • Avicenne
    décembre 13, 2011

    Je vous soutiens de toutes mes forces, M. Revel, surtout face aux lepénistes grincheux.. Faut les Ignorer, ne pas leur répondre. C’est ma devise. Faites comme moi !.
    Permettez que je revienne sur votre dernier billet sur Etienne Mougeotte qui interviouve le patron de Dassault aviation.. Si c’est de l’information, il est où le problème ? Il y a le Rafale que Dassault n’arrive pas à vendre, point un, puis une vente ratée à un pays du golfe me semble t-il ?.. Bon. Point 2..C’est de l’info.
    La France déclare ne pas vouloir abandonner le Rafale même mal vendu, pour équiper son armée de l’Air (c’est de l’info aussi, non ?).
    Ceci dit, Si M. Mougeotte soutient N. Sakozy, c’est son problème, tant que les journalistes du Figaro ne font pas jouer la « clause de conscience », cela me convient. Ils ont du talent ces journalistes !.
    C’est un homme de qualité, Etienne Mougeotte. Certainement pas un dévot.
    Libération soutient qui ? selon vous et Le Monde ?, Le Nouvel Obs avec Laurent Joffrin ? Les Inrocks ? ..etc. gauche bobo, ultra caviar à la louche..
    Je ne vais pas évoquer l’Express par respect pour vous..
    Pour le reste, si l’information est de bonne qualité et pas adressée aux beaufs et à tous les démagogues de la planète, je prends !.
    Votre blog en est le témoin.. C’est à dire de bonne facture.
    Pareil pour le journal Le Figaro !. Le lecteur est « roi ». Il choisit ou il élimine.. même s’il soutient N. Sarkozy !.
    Cordialement

    • huy
      janvier 6, 2012

      Le monde soutient Hollande et est de gauche , le canard qui a soutenu balladur en son temps ? c est nouveau ça
      quand au nouvel obs j ai du mal à y croire aussi
      il ne soutiennent certainement pas le ps
      ps les inrocks c est pas un journal sinon on évoque aussi l express , du point , de paris match , le parisien aujourd hui en France , valeurs actuelles ,etc sans parler de la grosse machine TF1 et pernault
      bref la droite prince jean fouquets et bling bling

  • Franck benjamin
    décembre 13, 2011

    Il y a bien longtemps qu’Etienne Mougeotte n’est plus journaliste, s’il l’a réellement été un jour (je crois me souvenir qu’il a, d’abord, soutenu la candidature de Hachette lors de la privatisation de Tf1 avant de « succomber » aux sirènes de Bouygues).
    S’agissant de l’Express, je ne sais pas s’il est de gauche, de droite ou du centre; ce qui n’est pas (plus?) le cas du site internet qui lui, en revanche, donne ostensiblement dans le politiquement correct (tendance pensée unique et bourgeoise gauchisante).

  • Jean-Alexandre
    décembre 13, 2011

    Au naïf Jean-Jean, un article se corrige facilement sur Internet. Mais ce qui fait plaisir c’est de voir que M. Revel a pris le soin de corriger son texte. D’accord, il ne va pas jusqu’à reconnaître son erreur mais l’essentielle est d’avoir un info vraie et juste. Dont acte.

    • Eric Mettout
      décembre 13, 2011

      Cher Jean-Alexandre, il la reconnaît bien volontiers… mais n’a pu, matériellement, s’acquitter lui-même de la correction – ni présenter ses excuses. Je le fais donc à sa place 🙂 Cordialement (et en vous remerciant pour l’avertissement), Eric Mettout

      • Jean-Alexandre
        décembre 13, 2011

        Merci !

  • klesta
    décembre 13, 2011

    La position de Mougeotte est logique : la rédaction d’un journal doit être en phase avec les propriétaires ou actionnaires. Ceux qui n’acceptent cette logique, alors qu’ils trouvent leur paradis ailleurs.

    • huy
      janvier 6, 2012

      vous avez tout compris au métier de journaliste vous
      en d autres termes , c est un porte parole ou un communiquant
      donc aucune enquete pas de travail de fond de la com

  • Philippe
    décembre 13, 2011

    6 millions d’euros de pertes prévues en 2011 pour le quotidien. Peut-on appeler ça un  » plan d’affaires solide » ?

  • giorgioS
    décembre 13, 2011

    La leçon de morale de Renaud Revel au Figaro est assez injuste, car,précisément je trouve Etienne Mougeotte plutôt courageux d’avoir posé des questions parfois très incisives au dirigeant d’une société appartenant à son actionnaire.

    Plus généralement le reproche de « ligne éditoriale univoque critiquable » adressé au Figaro, prête à sourire,tant il s’inscrit dans le politiquement correct: ce qui est jugé parfaitement légitime pour les media de gauche ( très majoritaires)est jugé inacceptable pour qui ne souffle pas dans le sens du vent !

  • Jil
    décembre 13, 2011

    Au moins c’etait une interview sans questions complaisantes et qui apportait pas mal d’infos interessantes(Dassault depend a 80% des commandes civiles..) ; Rien a voir avec les articles mediocres , lapidaires et superficiels parus dans la presse « libre » la semaine precedente.

  • Miguelito
    décembre 13, 2011

    Où est l’info là dedans…? J’ai l’impression de relire le même article que celui de la semaine dernière. Dassault s’est acheté un journal, il a mis à sa tête un Mougeotte grand professionnel par la taille mais très souple et il y aurait un malaise chez ses journalistes (surtout les journalistes sportifs m’a-ton fait comprendre la semaine dernière…)Allez-vous faire un nouvel article au moment des municipales à Corbeil…?Bref le FIGARO est un journal qui a du mal à blâmer la droite et est plus à l’aise avec les éloges flatteurs, voire flagorneurs avec cette même droite. C’est la règle du jeu. On est pas obligés d’acheter et la clause de conscience existe chez les journalistes.
    Fermer le ban !

    • Yuri
      décembre 15, 2011

      « pour sillonner, depuis maintenant près de vingt cinq ans, cette petite planète, où tout n’est que rumeurs, manipulations et désinformations, » écrit M.Revel dans sa présentation. L’arroseur arrosé en somme. Cela arrive même aux meilleurs. Pour le reste franchement, vous savez bien M.Revel que le PDG de Dassault en ce moment aurait pu s’exprimer dans n’importe quel journal ou presque tant sa parole est rare. La seule chose qui doit nous interesssé est de savoir si cette interview est complaisante. Ce n’est pas le cas. Donc pas de procés facile.
      Au plaisir de vous lire

  • walatowawoodlands.com
    octobre 11, 2014

    Each new age brought the criminal element forward with it.
    Today, lots of websites and blogs bring in unheard of income for their owners merely
    by promoting another’s company on their web pages.

    To report stolen email addresses at Yahoo, click Yahoo.

  • show box
    novembre 14, 2014

    Furthermore, your tablet can be installed with e-book readers so you
    can just go to a library for a peaceful and
    comfortable ambiance. That is why, be sure to choose a
    developer whose prime focus is on quality of the application. As long
    as the text messages in need of recovery were not deleted prior to the last
    synchronization, they should be easily recoverable.