Médias: l’embarras Le Pen.

par 90commentaires No tags 0

Et revoici Marine Le Pen au coeur des débats, à l’épicentre des questionnements d’une profession journalistique mal à l’aise, partagée quant à la place à accorder à celle à qui Libération ce matin offrait cette manchette : «30-de-francais n’excluraient pas de voter Marine Le Pen ». Le malaise va ainsi grandissant dans une profession décontenancée, désarçonnée par celle qui s’est installée de plain-pied dans le champ politique et dont chaque passage à la télévision se traduit immanquablement par des numéros d’une rare efficacité médiatique: Montée sur chenilles, la rhétorique Le Pen fait des ravages. On l’a vu récemment face à David Pujadas: d’ordinaire très roué, le présentateur du 20 heures de France 2 a semblé piégé, fait aux pattes, par celle qui, en funambule de la politique, s’offrait, ce soir, là une véritable promenade de santé. Jamais aussi à l’aise que sur un plateau, la présidente du FN déroula sans coup férir : Un de plus dans sa besace.

Or les journalistes qui l’interrogent à la télévision ou à la radio commettent une lourde erreur. Taraudés par l’idée qu’il leur est inconcevable d’offrir une tribune à celle que les médias, dans leur ensemble, ont largement diabolisée, ils s’acharnent à la marginaliser, à la déstabiliser. Comme s’il fallait réserver à Marine Le Pen un traitement particulier dans le jeu démocratique. Erreur : Marine Le Pen existe et avec elle, un électorat qui n’a plus rien de résiduel. Or la seule et unique manière de gérer le cas Marine Le Pen, c’est sans doute de traiter l’intéressée comme n’importe quel autre candidat : en allant la tisonner. Avec méthode, sérieux et pugnacité. Ainsi, traiter le cas Le Pen, c’est aller s’attaquer moins à ce que cette candidate incarne dans l’inconscient collectif d’une profession qui lui est définitivement hostile, qu’à son projet pour le pays. Quel programme économique ? Quelles solutions pour la crise? Quelles réponses à celle de la dette, au chômage des jeunes où aux délocalisations? Moins d’incantations et d’entretiens à fleurets mouchetés, avec celle qui excelle dans ces joutes souvent à sens unique, mais du solide et du concret.

Car qu’y a-t-il de plus dangereux pour ceux qui redoutent une montée en puissance du FN dans les sondages ? Diaboliser celle qui joue avec habilité avec le registre du rejet dont elle fait l’objet de la part des élites, dont celle médiatique? Ou décortiquer et banaliser le programme de gouvernement d’une responsable politique dos au mur face à la crise, comme l’ensemble de la classe politique de ce pays?
Parenthèse : On attend avec une certaine forme de jubilation le passage chez Laurent Ruquier, le 25 février, de celle qui risque de filer une migraine aux participants à cette émission. S’il faudra à l’animateur de On n’est pas couché une certaine dose d’humour pour éviter les banderilles d’une Marine Le Pen, qui risque de régler quelques comptes, après qu’il ait présenté, en novembre 2011, la généalogie des Le Pen sous la forme d’une croix gammée, – ce qui lui vaut aujourd’hui un procès-, il faudra également beaucoup de sang froid à Audrey Pulvar.

Car pour la journaliste et compagne d’Arnaud Montebourg, la soirée risque d’être tout aussi inconfortable et l’exercice quasi impossible. Comment, en effet, argumenter face à une Marine Le Pen, qui ne manquera pas de mettre en exergue l’engagement et la présence, ostensible, de la journaliste en question aux côtés du responsable socialiste, durant les primaires du PS? Il y fort à parier que la tête d’affiche du FN n’acceptera pas d’une journaliste aux engagements connus des remarques aussitôt mises en pièces par celle qui risque de faire une nouvelle fois le show. Une seule chose est sure : Laurent Ruquier fera un carton : d’audience.

0
90 Comments
  • Alain Le Lougarou
    janvier 9, 2012

    Excellente analyse cher Renaud Revel.
    Pour information JJ BOURDIN sur RMC reçoit toujours M. LE PEN dans les mêmes conditions que les autres candidats ou chefs de parti n’hésitant pas à poser des questions très pointues .
    Le comportement des RUQUIER et celui de DRUCKER ne sont pas admissibles sur le service public.
    Et sachez que je ne vote pas FN!Mais diaboliser ce parti est stupide et néfaste pour la démocratie!

    • Robert Pernin
      janvier 10, 2012

      Vivement dimanche est une émission dont l’objet est de laisser la part belle à l’invité. Drucker en invitant Marine Lepen ne pourra pas le faire au risque d’être hypocrite. Il a donc raison de ne pas l’inviter. Vous imaginez Drucker en train de partager le plat préparé par Coffe avec Marine Lepen?

      • Alain Patriat
        janvier 17, 2012

        La vérité qui ne peut se dire est que le fascisme a changé de camp : nous vivons les dernières heures d’un monde qui va devoir affronter ses contradictions radicales qui a mené se pays dans un gouffre où une bonne partie des populations les plus fragiles l’ont déjà précédé. Dans ce contexte, une seule candidate met sur la table un changement de donne radicale et c’est celle-là même qu’on entrave par tous les moyens, de plus en plus subtils et torves, il est vrai.
        Mais à nos maîtres, il faudra bien rendre des comptes quand il sera clair, et c’est une question de mois, que la faillite est là et qu’aucun des capitaines ou de ceux censés informer la population n’a joué son rôle.

        • Pierre Kostrzewski
          janvier 19, 2012

          Tirons-en donc les conclusions. Economiquement parlant, avons nous tant à perdre? Avons nous des comptes à rendre vis à vis de Schengen? Certainement pas. Mon vote ira a MLP.

      • Ferhat
        décembre 8, 2012

        oct31 I’m really lovnig the theme/design of your website. Do you ever run into any browser compatibility issues? A small number of my blog visitors have complained about my website not operating correctly in Explorer but looks great in Safari. Do you have any suggestions to help fix this problem?

    • Heleve vicat
      janvier 17, 2012

      Un article effectivement clair, juste et tempéré, assez rare sur le sujet. Les pouvoirs qui ont la parole sont aujourd’hui dans un embarras clair à l’égard de Marine Le Pen, le Front National, et ses électeurs. D’un côté, la prise en compte obligé d’un phénomène de première ampleur auquel il est maintenant difficile de nier une substance. De l’autre, un déni latent qui s’articule sur l’idée qu’une bonne partie de la population « n’a pas compris » le piège constituerait Marine Le Pen.
      En réalité ce que ce petit monde saisit parfaitement est que Marine Le Pen n’est pas, précisément, de leur monde, et qu’elle ne manquera pas de l’effondrer en cas de victoire ; un cas qui se rapproche.
      A cet égard, on peut remarquer d’ailleurs que les quelques éditorialistes qui établissent un dialogue simplement normal avec Marine Le Pen – Menard, Bourdin, Zemmour, Nolleau, par exemples – sont précisément des gens dont on perçoit très bien que, en dépit de leur position, ils ne sont pas coupés de la population dont ils perçoivent très bien…l’embarras et les souffrances croissantes.
      Marine Le Pen sert en fait de bouc émissaire à cette élite aux manettes qui, faute d’affronter sa faillite, préfère encore focaliser sa sourde vindicte sur celle qui la représente.
      Le soucis est que ‘ce à quoi tu résistes persistes’ et que, aujourd’hui, de plus en plus de gens ont un rapport pornographique à la télévision et la plupart des grands médias : en d’autres termes, la fréquentation de ces médias leur sert moins à se rendre à une opinion dominante qu’à savoir à laquelle il convient d’échapper. Et ce phénomène est complètement ignoré de ce monde pour la simple raison qu’à vivre replié sur lui-même il n’a pas encore compris qu’il en est au stade de mettre en scène sa propre décadence au grand jour. Ainsi naissent les changements de régime.

    • hortense.vanreeth
      janvier 28, 2012

      Tout à fait d’accord…Drucker et Ruquier n’ont rien à faire sur le service public.Ils ne servent pas la démocratie,ils la desservent…

    • marée arlette
      février 16, 2012

      Je suis tout à fait d’accord avec vous.

  • PACHOT
    janvier 9, 2012

    Les journalistes seraient moins embarrassés pour parler du Front National , si ils faisaient leur métier de base , c’est à dire de l’information .
    Au lieu de rester sur des images , des bons mots politiques , des sondages et des interprétations plus que tirées pas les cheveux , ils feraient mieux de disséquer les programmes des politiques et de les rendre audibles pour les français .Ceci est vrai pour tous les mouvements politiques .Nous constatons que les informations données par les médias sont des shows du théâtre politique qui n’ont rien à voir avec du journalisme d’investigation

  • Ferula
    janvier 9, 2012

    Merci pour votre article dont j’apprécie la teneur et la justesse. Je partage également l’opinion de PACHOT.

  • Le Cors@ire
    janvier 9, 2012

    Je ne vois pas où se situerait un quelconque embarras des média. Ce matin chez M.Bourdin Mme Le Pen a été conviée et cela s’est plutôt bien passé : La Démocratie et le respect des autres s’appliquent également, ET SURTOUT, aux personnes et aux idées avec lesquelles nous ne sommes pas nécessairement en phase.
    Cela s’appelle le pluralisme, tant défendu par certains média pour qui le pluralisme c’est nécessairement eux, mais pour qui cette notion ne doit s’appliquer qu’aux intervenants décrétés « convenables » par ces mêmes média.
    Et je constate que des Bourdin il n’y en a pas légion dans les média…Sans parler de la grotesque intervention du patron de Libé qui a démontré, une fois de plus, son sectarisme en matière politique.

  • Martino
    janvier 9, 2012

    Je ne vois pas ce qui est choquant ou surprenant.

    * De très nombreux citoyens sont dégoutés par la politique ultra-libérale en faveur des puissants et affaiblissant les pauvres

    * Sarkozy est le président le plus détesté de la 5e République

    * Hollande comme d’autres soi-disant opposants et au contraire de Mitterrand en 1981, n’incarne rien, ne projette aucune espérance, ne personnifie pas le changement

    * Les affaires (essentiellement à droite) finissent de décourager les électeurs.

    En revanche, si Sarkozy n’y vas pas et que Fillon le remplace, la droite a des chances d’être au second tour.

    Tout cela est bien navrant…

  • Merlin Jacqueline
    janvier 9, 2012

    Paragraphe 3 ; habileté et non « habilité », s’il-vous-plaît monsieur Renaud Revel !

    • IRANIA
      janvier 10, 2012

      BRAVO Monsieur pour votre analyse. Nous sommes en démocratie donc il faut laisser tout le monde parler.
      Si un candidat a 20 % des voix du peuple de quel droit un maire d’une commune se permet de dire NON à la signature ?;;
      cela s’appelle de l’intolérance DONC du fascisme.
      Chacun doit donner son programme et chacun votera selon
      son RAISONNEMENT.
      Messieurs les Maires des communes soyez faites preuve d’intelligence et de démocratie
      .

  • RG06
    janvier 9, 2012

    Pourquoi le vote FN sera considérable. Et Bayrou élu.

    La France est dans une situation pré-révolutionnaire. Les français sont dans une situation unique au monde, qui est celle d’un peuple qui se sent trahi, isolé et surtout EXCLUS de son propre pays, par les effets de la politique des élites, qui n’ont plus aucun contact avec les réalités. Aucune des décisions majeures depuis 40 ans n’ont été soumises à leur approbation, en dépit d’une Constitution qui prévoit le referendum. En premier lieu, le regroupement familial qui a bouleversé l’identité de ce pays. Il suffit de regarder des films des années 60/70 pour s’en convaincre. En second, l’instrumentalisation du communautarisme, véritable cheval de Troie, sous couvert de tolérance et d’ouverture, a permis un discours victimaire et la montée des intégrismes, rendant la société française ingouvernable. Il n’y a plus d’unité, mais des groupes identitaires très ancrés sur leurs propres valeurs, et qui exigent que la « République » se plie aux contraintes religieuses et identitaires. (il suffit d’interroger les Maires pour voir à quel niveau de danger d’explosion on se situe). Ensuite l’Europe, et l’euro, dont on voit bien que si la construction était un rêve et une nécessité, la réalité a été plus brutale : celle de gouvernants incapables de voire plus loin que leurs intérêts de clocher. Résultat ? tout a été fait à moitié, rendant l’unité européenne ridicule, son élargissement stupide, et enfin sa monnaie facteur de danger, de chômage, de perte d’influence, de pauvreté. Ce qui est un comble. Ensuite, les médias, qui globalement ont un discours unique, convenu, contraire au vécu des français, et qui rend le décalage encore plus visible, plus douloureux et plus vindicatif. Les Français ne se sentent plus chez eux, plus solidaires, plus unis, et ne le sont que par le chômage, la pauvreté, l’angoisse du lendemain, la peur pour les enfants. Qui fait les enfants en France ? poser la question c’est y répondre. Aucune réponse n’est apportée par les politiques qui gouvernent ce pays depuis 40 ans. Aucune vision (même Mitterrand, qui préférait donner »du temps au temps »…), aucune ambition collective, aucun élan. Des riches encore plus riches, des pauvres de plus en plus nombreux, des communautés de plus en plus retranchées, des quartiers de plus en plus isolés, une identité refusée pour la part qui devrait la réclamer avec ardeur, une identité bafouée – être français devient une injure – une solidarité qui n’est plus qu’un leurre, un avenir de plus en plus noir, d’où cette consommation effrénée d’anxiolytiques. Voila la tableau. Si on rajoute la déception liée au vote pour Sarkozy en 2007, le sentiment que la Gauche n’a pas de programme MAIS peut se retrouver avec TOUS les pouvoirs en Juin 2012 : Présidence, Gouvernement, Assemblée Nationale, Sénat, Régions, Départements, 35 des plus grandes villes, Associations, Syndicats etc…cela fait peur, car a part LOUIS XIV, aucun pouvoir en France n’aura détenu un tel monopole. Tous les ingrédients sont en place pour une révolution par les urnes, tant il est vrai que les français sont profondément révolutionnaires, sans en avoir les structures et les clés. Comme les partis politiques qui traditionnellement représentaient le vote protestataire, ont quasiment disparus – sauf Melenchon-, je ne vois aucune raison qui s’oppose à un résultat des présidentielles qui serait un véritable choc. Avec l’élimination de l’UMP et du PS, pour avoir un face à face Bayrou/Le Pen au deuxième tour et un Mélenchon en arbitre des élégances. Car il ne faut pas oublier que derrière il y a les législatives et les français ont montré leur art consommé pour « doser ». Mais le pire dans tout cela est que le peuple a le sentiment justifié que le risque est nul. L’expérience ne peut leur coûter plus cher que la situation actuelle. Le peuple n’a plus rien a perdre.
    Il a été dépossédé de sa dignité par le travail, de son identité, de sa culture, de son espérance en des lendemains meilleurs, de son unité, et par dessus tout de sa voix. Il va se venger ce peuple. Les politiques ne comprennent pas sur quelle poudrière ils se trouvent. Ce sera la nuit du 4 Août et la Saint Barthélemy en même temps (ce n’est pas du Audiard). Le peuple va signifier, enfin, son influence. Voila pourquoi la presse et les médias seraient bien avisés d’être moins condescendants, plus « à l’écoute ». C’est vrai que n’est pas Viasson Ponté qui veut…

    • Pampa72
      janvier 9, 2012

      Excellent commentaire et analyse.

    • Charlie Bravo
      janvier 9, 2012

      Je partage totalement votre analyse, et je souhaite également l’élimination des partis dominants qui nous ont roulé dans la farine depuis quarante ans.

      De toute façon, nous n’avons plus rien à perdre et l’aventure est tentante…

      A force de diaboliser et de museler le FN, le résultat est inversement proportionnel à l’intention des « soit-disant » bien pensants et autres stratèges politique.

      La rue et le peuple silencieux ne peuvent plus ignorer les manœuvres dilatoires visant à écarter Marine le Pen du débat démocratique.
      La dernière en date, visant à la priver des 500 signatures nécessaires à la présentation de sa candidature à la prochaine présidentielle, est tellement grossière que personne ne peut plus l’ignorer.

      Il est hallucinant, alors que les intentions de vote en sa faveur ne cessent d’augmenter, de constater que les consignes émanent des deux partis dominants privent pour la première fois le FN du droit à la représentation citoyenne !

      Au lieu de laisser s’exprimer librement la voix de la nation et le jeu démocratique, toutes ces « démarches » ne font qu’irriter les Français et les mettre en situation de rejet de la classe politique actuelle.

      • imbert
        janvier 9, 2012

        Bravo!!! tout à fait d’accord avec vous; non seulement on a plus rien à perdre ( en fait depuis quarante ans, on tout perdu )mais on a tout à y gagner…

    • MANDRIN
      janvier 9, 2012

      E

    • alain BODIN
      janvier 9, 2012

      BRAVO MONSIEUR
      excellente analyse

    • isimax
      janvier 9, 2012

      Je pense comme vous RGo6. Ajoutons que les lois mémorielles n’autorisent plus la libre expression mais laissent, au contraire se développer un racisme anti-Français, attisé de surcroit par des gens que nos impôts payent. Je crois, hélas, que le ver est dans le fruit et que les générations à venir partent avec bien des handicaps dont je me sens responsable à mon niveau de simple citoyen. On ne demande pas notre avis sur des engagements importants, par ex, on a demandé aux Comoriens s’ils voulaient être Français, mais pas à nous si nous voulions d’eux, avec le triste état de nos finances!…

    • ZITA17
      janvier 9, 2012

      Je m’apprêtais à écrire un commentaire quand j’ai pris connaissance du vôtre très intéressant. En quelques lignes vous résumer fort bien le ressenti de beaucoup de citoyens.Pour le respect de la démocratie il est indispensable que le FN puisse participer aux prochaines élections. Il y a des moments ou je me demande s’il existe encore une liberté de parole et d’expression. Comme vous l’indiquez la presse et les médias seraient bien avisés d’être moins condescendants. Selon les journaux, la TV ou les radios chacun interprète « la politique ». Il y a tout et son contraire. Plus que difficile de s’y retrouver. Actuellement je n’ai plus aucune confiance.

    • choquet
      janvier 13, 2012

      bravo bien exprimé je suis tout a fait d’accort et j’ajoute pk marine fait elle tellement peur , peur quelle réussis ou d’autre on plié car ou en est la France maintenant de pire en pire et pk??? tout simplement parce que on vas élire encore et toujours les même avec toujours la même politique donc se ne feras que empirés et oui en vous le peuple a réflexions!!!!es ce quon veut vraiment le changement ou restons nous a nous voir dégringolé les marche !!!je ne pensais pas un jours me dire stope j’en est marre de voté toujours les mêmes et de pensée a marine le pen ! donc voila c fait et dit !!!

  • John Do
    janvier 9, 2012

    Commençons par des précisions: Je n’ai jamais voté FN, je ne suis pas militant ni même sympathisant FN et je ne partage pas les idées du FN. Ceci posé, la première question est: le FN est-il un parti légal ou pas ? Et comme la réponse est oui, alors tous les médias qui rechignent à inviter le FN dans leurs émissions sont anti-démocratiques. Ces médias font pire que ce dont ils accusent le FN.

    Quant aux question qu’il faudrait poser: Quel programme économique ? Quelles solutions pour la crise? Quelles réponses à celle de la dette, au chômage des jeunes où aux délocalisations? Ce sont les mêmes auxquelles François Hollande refuse de répondre clairement.

    Les médias semblent, comme les politiques, s’enfermer dans leur bulle. Loin des Français. La gauche, la droite, ce sont les médias et les politiques qui veulent coller des étiquettes, pas les Français. Nous sommes, je pense, beaucoup plus pragmatiques que vous. Pour le petit peuple, c’est plus simple: qui a des solutions qui peuvent fonctionner et peut nous les expliquer ?

    Les grandes phrases et les filiations De Gaulle et Mitterrand ça ne nous intéresse pas. Affirmer : « je serai le président du changement », pour nous ça ne veut rien dire. Changer quoi ? Comment ? Mettre quoi à la place de quoi ?

    Et enfin, le FN à 30% je n’y crois pas une seconde. Là encore, les médias reproduisent ce que des dictateurs ont fait: créer un ennemi pour manipuler le peuple. Mais si les Français sont plus « simples », ils ne sont pas pour autant stupides. Et si la gauche et la droite en sont réduits à ça, c’est pathétique.

    • ariane.h
      janvier 9, 2012

      excellent , je voulais mettre un commentaire mais en lisant le vôtre je m’incline et vous remercie d’avoir brillamment tout dit !!!

  • Le Cors@ire
    janvier 9, 2012

    Le FN à 30% est, à ce jour, une exagération médiatique faite pour stigmatiser et attiser des prétendues peurs. Mais, et là personne n’est en mesure de le contredire, tout ce que font l’UMP que le PS depuis des décennies mène fatalement à un rejet total de ces deux formations responsables intégralement de nos échecs : Elles ont eu tous les pouvoirs et nous ont menés au bord du précipice. M.Sarkozy est autant grillé sur sa Droite que l’est M.Hollande sur sa Gauche.A Droite le FN prend le relais et à Gauche c’est au FDG de jouer ce rôle. Je vais même lancer un pari : Le second tour opposera M.Bayrou à Mme Le Pen.

    • cavigab
      janvier 9, 2012

      tout a fait d’accord avec vous bravo

  • Jappy
    janvier 9, 2012

    Très bon article, visiblement écrit par un journaliste qui respecte son métier.
    en effet il ne s’agit pas de stigmatiser tel ou tel personnage politique mais bien de donner la parole à tout les intervenants du monde politique.
    Dans le cas de figure de Mme Le Pen, vous laissez, en la négligeant, s’ouvrir la porte à tout les mécontent de la politique.
    Vous jouez, somme toute, son jeu et en ce faisant fermer la porte au débat d’idée avec une personne qui représente une frange énorme de la population.
    En les négligeants, vous les rejeter et les rendez plus fort. Quand au reste, même si on aime pas la personne, ce qui est le droit de tout un chacun, on ne peut pas nier que tout ce qu’elle dit n’est pas à rejeter.
    Ce serait aller un peu vite en besogne, et éviterait de se poser certaines questions sur certaines réalités. Ce parti, ni elle, ne sont des monstres. elle a certaines idées et elle les défends. What else…

  • Pampa72
    janvier 9, 2012

    Qui a une idée de ce qu’il se passerait si Marine Le Pen n’avait pas ses 500 signatures?

    • Le Cors@ire
      janvier 9, 2012

      1/ Victoire très nette de M.Bayrou
      2/ Un cataclysme aux législatives pour l’UMP

    • Charlie Bravo
      janvier 9, 2012

      A mon avis, la levée de bouclier serait impressionnante, et un appel à la désobéissance civile (et civique) ne serait pas à exclure.

      Une grève généralisée des impôts serait une réponse appropriée au mépris affiché pour l’opinion publique.

      Comme pour les amendes en attente de contestation, il est en effet possible de bloquer impôts et taxes auprès de la Caisse des dépôts et consignations. Ce ne serait pas un refus de payer, mais cela priverait le gouvernement d’une grande part de son autonomie et, en limitant ainsi ses marges de manœuvre, pourrait provoquer une crise politique majeure…

      En France, si la politique ne peut pas se faire à la tribune, elle se fait dans la rue… C’est pourquoi j’aime ce pays.

    • Den
      janvier 9, 2012

      je ne sais pas ce qu’il se passerait, mais je sais ce qui devrait se passer, les électeurs devraient bouder les urnes, les Français savent très bien faire la grève, alors là, ce serait le moment.
      C’est antidémocratique que de refuser des signatures à un parti qui représente 20 % des Français n’en déplaise à la Seine Saint Denis.

  • zoebarnabe
    janvier 9, 2012

    pampa@, il faut absolument qu’elle les ait !!!! non pas pour qu’elle soit élue, mais qu’elle boute le petit hors de l’élysée !

  • zoebarnabe
    janvier 9, 2012

    le cors@ire, c’est peut être vrai aussi, vivement ce cataclysme pour l’ump ! que ce soit pour la présidentielle et les législatives ! quel bonheur en perspective

    • Den
      janvier 9, 2012

      en même temps, avoir une France un gouvernement et un Président tout en rose, est ce que c’est une bonne chose pour un pays démocratique ??

  • Avicenne
    janvier 9, 2012

    Excellente chronique, M. Revel !.. Vous appuyez là où ça fait mal. Très bien. Vous et E. Berretta sans vouloir en faire de la compétition, vous restez à mes yeux de très bons observateurs des médias, sans aucune concession. Cela dit, Il ne faut surtout pas que les journalistes se retiennent (plus facile à dire qu’à faire) et recevoir MLP comme chaque candidate ou candidat au même piedestal que les autres. Des questions sur son programme économique et social, en général, et surtout les questions sociétales (mariage homo, adoption, peine de mort, immigration, insécurité.. etc..) sans « cadeaux » et la mettre devant ses contradictions. Vous aviez bien noté la « faiblesse » de Pujadas, hélas, trois fois hélas lorqu’il l’a reçue sur France2.. C’est consternant. Mais bon.. A force, vous verrez qu’après les élections, ils vont se mordre les doigts et faire leur auto critique, comme d’habitude en France.. (Vous agissez en « naze », puis vous regrettez après coup.. mais le mal est fait). Pour terminer sur « On n’est pas couché » de L. R., Marine Le Pen va faire un « tabac » sur l’audience et Pulvar sera neutralisée. Nous verrons comment Natacha Polony va devoir réagir ?.
    PS : la « une » de Libé ce matin, encore une fois est complètement décalée, voire embarrassante pour eux (Ils trouvent en plus, le moyen de se justifier). lorsqu’on veut « vendre » à tout prix.. On est lamentable et pas convenable sur le plan journalistique !. C’est mon opinion, sans leur donner des leçons, ils font ce qu’ils veulent.. Je reste convaincu qu’il le paieront un jour. La confiance et la crédiblité ? Cela se mérite.
    Merci à vous..

    • REICHERT Daniel
      janvier 9, 2012

      La bonne question est : »pourquoi a-t- elle des difficultés pour réunir ces sigantures.Plus de 500 députés,des sénateurs, des conseillers Régionaux,Généraux et environ 40 000 Maires en principe. Mais « combien de
      cumulards »,députés-maires et sénateurs- maires,députés et Conseillers régionaux, députés et Conseillers généraux,
      et toutes combinaisone possibles.Les assemblées sont toutes « vérouillées » par UMP et PS (ou alliés de l’ un ou l’autre).Tous ces « notables »,encartés à Droite, à Gauche ou au Centre se moquent de la démocratie comme de leur première chemise.Ce qui les intéresse ce sont les
      « mandats » (au sens administartif et au sens financier du terme).Ne voit on pas les « Centre-droit » élus avec l’ appui de la Droite classique et les « Centre Gauche ou les Ecolos élus avec l’appui du PS, les voilà « redevables » et
      « surveillés ».Pour les maires des petites communes, la dissuasion consiste à leur dire « gentiment » que « c’est nous les « grands élus » qui vous accordons les subventions
      et donc « faites gaffe avec les parrainages » surtout pour cette candidate qui pourrait « venir brouiller les cartes que nous avaons si bien distribuées »…

  • John Do
    janvier 9, 2012

    Sur « Libération », journal de gauche, l’article le plus lu est :
    http://www.liberation.fr/societe/01012381941-il-veut-se-marier-a-sa-compagne-marocaine-la-mairie-lui-demande-de-se-convertir-a-l-islam

    C’est juste pour que les médias et les politiques comprennent que les préoccupations des Français ne sont pas forcément là où ils pensent. Même si, comme j’en suis persuadé, le FN n’est pas capable de gouverner, sur des sujets comme celui-là, et qui interpellent les Français, tout le sait que ça ne se passerait pas comme ça.

    • Den
      janvier 9, 2012

      en ce qui concerne l’article de Libé que vous mettez, j’ai bien lu que si la mairie demande à cet homme un document prouvant qu’il s’est converti à l’Islam, c’est simplement pour que le mariage soit valide au Maroc, le mariage sera valable en France mais pas au Maroc, la France n’est pas en cause

      «  » » »Pour épouser sa compagne marocaine et rendre le mariage valide au Maroc » » »

  • John Do
    janvier 9, 2012

    Rien que de parler de Jeanne d’Arc c’est pratiquement être étiqueté FN. Je ne parle même pas d’accrocher un drapeau français à sa fenêtre… Des petites choses, c’est vrai, sans aucun rapport avec la finance internationale, l’Europe, la dette, le triple AAA, etc. mais qui comptent.

    • Le Cors@ire
      janvier 9, 2012

      Et oser écrire que ce qui est arrivé hier à Saint Denis est scandalaux est catalogué comme Lepénisme rampant même si cela n’en est pas.

  • ONG MAISONS DOUCES
    janvier 9, 2012

    En deux mots…Vous féliciter pour cette objective et pertinente analyse, cher Renaud REVEL !Très opportunément ; du plus précieux, merci !
    Hors connotations politiques particulières,en absolues suffocations et overdoses diverses; ENFIN une claire et SAINE lecture!De RECADRAGE tt simplement HONNETE. Ouff !

    A  » lueur  » d’une Plume bien inspirée et sens professionnel digne de ce nom,en convenir; qq petit bonhomme de chemin fait son chemin…Ttes vigilances gardées .
    Ne pouvant effectivement être pire que et que …
    D’autant, et le souligner ; CONTRE TTE ATTENTE et inclination antérieure…Comme quoi …

    Pour l’heure, parfum pour parfum, entre Jasmin, Rose, Lys, ou Poubelles…just OXYGENE ! And wait and see, plus qu’attentifs ..A nous tous ; COURAGE ! Et DISCERNEMENT… AK / ONG MAISONS DOUCES France Sénégal

  • Le Cors@ire
    janvier 9, 2012

    Une question : En cas de second tour, que je n’appelle pas de mes voeux, entre M.Sarkozy et M.Hollande pensez-vous que :

    1/ les français voteront majoritairement pour M.Hollande
    2/ les français voteront majoritairement pour éliminer M.Sarkozy ?

    Le plus « drôle » de cette situation est que jamais la France n’a été aussi à Droite, et ne réclame des réformes droitières, et que, dans l’immédiat, c’est un homme de gauche qui risque de l’emporter ^^

    Regardez les intentions de vote au premier tour c’est 60% contre 40% en faveur des candidats de Droite ou supposés !!! Cela serait du jamais vu !!!

    • Den
      janvier 9, 2012

      ce qui me dérange personnellement, c’est que le résultat des votes soit le résultat de la haine pour un homme orchestrée depuis qu’il est élu.

      • Den
        janvier 9, 2012

        pardon pour la répétition !

    • Rothleg
      janvier 9, 2012

      Tout à fait d’accord avec vous CORSAIRE. En effet je ne vois pas où pourrait se situer un quelconque embarras pour les médias. En effet, Monsieur BOURDIN a bien reçu Madame LE PEN et tout s’est bien passé. La Démocratie est avant tout le respect des idées et des autres, surtout de celles avec lesquelles l’on n’est particulièrement désaccord voire opposées.
      Il est dommage que le Président SARKOZY est gâché toutes les chances qu’on lui a donné en 2007, il pouvait réussir mais à mon avis, aujourd’hui les Français ne voteront pas majoritairement pour Monsieur HOLLANDE mais pour éliminer Monsieur SARKOZY.
      Si Madame LE PEN n’a pas ses 500 signatures, d’une part je crois que cela serait grave et préjudiciable à l’UMP. Si j’ai bien dit SI Monsieur Jupé malgré ce que l’on a pu lui reprocher, se présentait à la place du président SARKOZY, il aurait beaucoup de Chances d’être élu, c’est quelqu’un de pragmatique, de professionnel, à son âge il n’a plus vraiment rien à prouver mais seulement à réussir, il n’a rien d’un rigolo, le tapageur et tape à l’œil ne sont pas son fort.

    • Rothleg
      janvier 9, 2012

      Il est dommage que le Président SARKOZY ait gâché toutes les chances qu’on lui a donné en 2007, ce qui a détruit beaucoup de choses et déçu beaucoup de monde. Dans son camp et ailleurs.

  • Gerald
    janvier 9, 2012

    Les intentions de vote ne prouvent rien. Aux dernières cantonales le FN avait 25% d’intentions de vote et sa eu …. 3 élus !!!

  • Paul GHEZ
    janvier 9, 2012

    Cela fait longtemps, très longtemps que je n’avais autant pris de plaisir à lire la presse « conventionnelle ». Vraiment très longtemps, je n’y croyais plus …
    Et là, par une belle journée d’hiver, quelle tasse de thé que ce papier et quelles délectables friandises que ces commentaires !
    Je reviendrai ce soir pour lire les nouveaux commentaires qui ne vont pas manquer de s’accumuler dans l’après-midi.
    Ah ! quelle belle journée d’hiver !

  • Micheldesaintjean
    janvier 9, 2012

    C’est sur que 30% de « gros c… » comme semble le croire Mme Sophia Aram , ça va faire beaucoup!
    Je rigole bien sur, et trouve pour une fois tous ces commentaires d’un excellent niveau.
    Nous sommes nombreux à rêver de mettre un fessée à la classe de ceux qui se la joue à être l’élite et qui nous prennent justement pour des billes!
    Personnellement je ne voterai certainement pas pour le FN mais suis hérissé par cet ostracisme antidémocratique à l’égard de sa candidate.

    • Dom
      janvier 9, 2012

      C’est sûr qu’une héritière qui vit dans un château à Saint-Cloud, et qui fait prospérer le petit commerce électoral de papa, elle est certainement là pour les petites gens, n’en doutons pas… Ahahah mon Dieu que les gens sont naïfs…

      • Dantec
        janvier 9, 2012

        Vous êtes totalement hors sujet!!!
        Il ne s’agit pas de savoir qui de M Le Pen, ou N Sarkozy ou F Hollande est votre préféré, là n’est pas le propos.
        Mais trouvez-vous normal que sous prétexte qu’un candidat vous fait peur, vous devez tout faire pour le museler quitte à employer des méthodes anti démocratique ?
        Cela équivaut à être écarté d’un travail uniquement parce que vous vous appelez DOM !
        Réfléchissez 5 minutes avant de poster des commentaires qui n’ont pas lieu d’être !

      • Gerald
        janvier 9, 2012

        La démagogie a toujours eu beaucoup de client.

  • Bicou3704
    janvier 9, 2012

    Suite a tous ces faux culs de journaleux ou autres animateurs soit disant bien pensant, je me suis mis a admirer le courage et la ténacité de Marine Le Pen. Aucune autre personne n’a jamais été traité de la sorte hormis son Père par les médias. c’est vrai que je ne voterai, ni pour elle ni pour celui qui se croit aujourd’hui le remplaçant de Dieu le Père. Depuis le départ des deux Éric, je ne regarde plus « On n’est pas couché » du fait de la non représentation des deux coqueluches du paf et surtout de celle a lunette qui est nulle et agressive pour rien..
    Donc vivement le samedi 28 du passage de Marine Le Pen chez Ruquier alors là oui je vais regarder et même enregistrer cette émission et mon plus grand souhait la voir clouer le bec aux deux bonimenteuses. LE PIED

    • Den
      janvier 9, 2012

      oui ça va être le pied !!

    • Dom
      janvier 9, 2012

      Ah bon parce que Marine Le Pen, avec sa voix de dogue allemand, n’est pas une bonimenteuse peut-être, dont la cible est l’ensemble des paumés et des simples d’esprit de France (ça fait du monde…)

  • andromaque
    janvier 9, 2012

    « après que » commande l’indicatif : « après qu’il a  » et non « après qu’il ait »

  • Den
    janvier 9, 2012

    finalement Marine Le Pen arrive chez Ruquier qui avait pourtant bien assuré que jamais le FN ne serait invité, par lui, Bravo Marine Le Pen !!
    Quant aux deux journalistes bonimenteuses qui vont se trouver face à elle, elles feront comme d’habitude, elles parleront en même temps que Marine Le Pen pour ne pas qu’on l’entende, c’est leur façon de faire du journalisme, elles posent des questions mais n’attendent pas les réponses, sauf quand elles sont face aux politiques de leur camp.
    Moi aussi, je vais regarder cette émission, juste le temps où Marine Le Pen sera là, parce que le reste ne m’intéresse pas. Je crois que France 2 va pouvoir dire que l’audience va crever le plafond !!!

  • Spring ghylsaine
    janvier 9, 2012

    Enfin une analyse objective, bravo.
    On nous a tellement dit : « Marine le Pen surfe sur les peurs, elle noircit le tableau… » : on voit où nous en sommes aujourd’hui !
    On nous a dit aussi : « Elle n’a pas de programme » : Non seulement elle en a un, mais il est fort différent de ceux de tous les autres candidats et ce programme est approuvé aujourd’hui par nombreux brillants économistes ou financiers que sont Mrs Sapir, Lenglet, Cotta, Todd, Delamarche, Gave, Lechypre etc… La seule à faire des propositions nouvelles bonnes à expérimenter pour tenter de sauver ce qui peut l’être.
    On nous a dit très longtemps : « Elle n’a quasiment personne de bien valable autour d’elle, pas d’équipe vraiment, elle est assez seule en qq sorte : on s’aperçoit qu’elle a une quarantaine de gens brillants autour d’elle, sortant de grandes écoles ou de grands Pros dans leur domaine, bref, des gens sur lesquels elle peut compter et qui l’épaulent parfaitement.
    Ajouté à cela toutes les qualités de cette jeune femme : courage, clairvoyance, bon sens, pugnacité, bosseuse, et grand charisme : Bref, il est clair que Marine le Pen est d’une redoutable efficacité !

  • M.Wittmann
    janvier 9, 2012

    Nous n’avons jamais vote J-M Le Pen. Il etait trop lourd.
    Marine par contre est bien plus fine. Nous, ma femme et moi, lui donnerons notre voix.

    • Gerald
      janvier 9, 2012

      Vous avez raison elle est plus fine, elle promet tout à tout le monde.

  • Chiesa
    janvier 9, 2012

    Les journalistes auraient-ils peur du qu’en dira-t-on?il me semble qu’ils sont là pour informer en toute impartialité et se liberer du syndrome de Vichy.Je ne comprends pas pourquoi il ya tant d’agréssivite lors des l’interwiev de la candidate du F N .je me demande si celà n’a pas d »effet contraire à l’effet escompté.Je n’ai vu que deux journalistes du journal télévisé informer sans déformer,(et je regarge toutes les chaines)il s’agit PERNAUD et ROSELMACK.

    • Dom
      janvier 9, 2012

      J-P Pernaud informer sans déformer ? Vous plaisantez je suppose… Ce « journaliste » poujadiste se permet de nous infliger ses propres opinions réactionnaires à tout propose, avec la bénédiction incompréhensible du CSA (enfin, compréhensible quand on voit la composition et la rémunération du CSA…).

  • umberto
    janvier 9, 2012

    Je recherche le décryptage d’un journaliste chez Morandini sur Europe1 vers 9h 15 ce matin 09/01/2011, il parlait de Marine Le Pen dans les médias, c’était très intéressant; mais j’avais une mauvaise réception
    (un lien, ou un enregistrement serait le bien-venu, merci)

  • Esclavier
    janvier 9, 2012

    Merci pour cet article, cela fait plaisir de lire quelque chose de réfléchi …suivi de commentaires courtois, construits et proprement rédigés …on se croirait presque dans une autre France !

  • Dom
    janvier 9, 2012

    Fréquenter des personnes de milieux et de valeurs très variés m’amuse beaucoup, du coup j’ai un vrai panel électoral autour de moi… Vers le Nouvel An j’ai été frappé par le nombre de gens se permettant sans honte d’affirmer qu’ils ont été déçus par Sarkozy, et que donc ils voteront Le Pen en 2012… A tous ceux-ci je veux simplement rappeler une chose : Je comprends totalement qu’ils aient été déçus par Sarkozy, mais Le Pen est très loin d’être la seule alternative à Sarkozy… De même que Sarkozy a été un mirage qui a fait croire qu’il incarnait l’énergie et la défense des smicards (alors qu’il incarnait le discours sans suite et la défense des élites économiques), Le Pen est un mirage populiste simpliste et nihiliste. Je crois certes dans les valeurs des partis, mais aussi et surtout dans les candidats. François Hollande peut parfaitement incarner une vraie surprise, une vraie révolution du style, basée sur la probité et la modestie. Et si c’était ça le vrai changement, celui dont la France a besoin ?

    • Dantec
      janvier 9, 2012

      Quitte à changer, ne croyez-vous pas qu’il s’agirait justement de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’en 81 et 88 ? Vous voulez comme président, quelqu’un qui se veut digne successeur de Mitterand… qu’a-t-il fait de si bon pour la France ce Monsieur Mitterand ? Mise à part la BNF… Ca fait peu quand même!
      Et pourquoi pas un réac comme Mélenchon? Ou l’autre inconnu du NPA ? Peut être que la surprise pourrait venir de ces gens là? Ou alors de M le Pen… Qui sait ?

      • anisse
        janvier 19, 2012

        bonjour
        Mélenchon est à cours d’arguments et se comporte comme une mégére……..il raméne le niveau des élections, à un combat de rue, en traitant M.Le Pen de « semi-démente »……cet homme ne parle pas, il vomit.

  • John Do
    janvier 9, 2012

    Désolé DOM, mais François Hollande, à part agiter les bras comme cela semble lui avoir été conseillé par des « communiquants », pour le moment il ne propose rien de clair.
    Je ne suis pas pro-Sarkozy, mais jusqu’à maintenant, aucun candidat, et surtout pas François Hollande, n’a dit : « au lieu de ça (fait par NS), j’aurais fait ça. »

  • isimax
    janvier 9, 2012

    Avec le sentiment désagréable de se sentir au bord du gouffre, il est normal qu’on cherche des solutions politiques autres que celles déjà tentées depuis plus de 30 ans et qui ont échouées lamentablement. Bravo à BOURDIN pour son professionnalisme. Au lieu de continuer à diaboliser le FN, comme Drucker par ex, (où est le service publique?) On attend des médias qu’ils nous informent le plus objectivement possible et non pas de décider pour nous. Nous éclairer et pas nous orienter.

  • SURCOUF
    janvier 9, 2012

    Marine LE PEN semble avoir de la difficulté à obtenir les 500 signatures necessaires à sa candidature.
    Pourquoi ne pas lancer une pétition dans ce sens?
    La voix de plusieurs millions de citoyens ne vaut-elle pas celles de 500 de nos élus qui ont perdu la confiance de la nation et qui s’interessent davantage à leur élection qu’aux électeurs.

  • patourians
    janvier 9, 2012

    excellent!!!! Après tous ces commentaires, tout a été dit!!! Je suis soulagée et le moral repasse au beau fixe? lorsque vos convictions sont identiques aux miennes.MERCI

  • BRIATTE
    janvier 9, 2012

    Eh oui a force de mentir avec des sondages truqués les médias commencent à réaliser qu’ils passent à coté de l’histoire. Le Pen au deuxième tour aucun sondage ne l’avait dit alors aujourd’hui Marine entête vous n’y pensez pas ! on véhicule en tête PS UMP et FN… Enfin Ruquier sent venir le vent des futurs licenciés des médias pour faute professionnelle dont sera puni Drucker j’espère.Ignorer 30% des électeurs c’est quoi ce pays? Moi je voterai FN car j’ai voté pour les autres dans le passé et j’ai vu ce qu’ils étaient capable alors sans aucune hésitation je voterai Marine. Allez voir son programme sur le site FN et effectivement il y a peut être matière à discuter pour faire avancer le débat. Avec le PS c’est zéro et avec l’autre on a donné.
    L’euro vous y croyez? L’industrie vous avez vu comment on la protégé? Qui parle de l’état stratège comme De Gaule et Pompidou l’ont fait et nous ont permis de bénéficier d’un savoir faire dans les fusées, les avions, les centrales nucléaires. Allez courage la France va s’en sortir sans ces énarques qui nous méprisent.

  • trevert
    janvier 9, 2012

    Merci, M. Revel, pour cet excellent article qui a le très grand mérite, concernant Marine le Pen, de rester objectif. Mais c’est bien le minimum que nous sommes en droit d’exiger d’un journaliste: qu’il respecte les faits, même s’il a une opinion qui ne s’accorde pas avec ces faits. Or, concernant Marine le Pen, les médias dans leur grand ensemble sont dans la caricature et le procès d’intention. Si la seule ambition d’un journaliste c’est de vouloir faire du buzz et s’attirer les congratulations de ces confrères pour avoir fait tomber une femme politique qui dérange, on peut craindre que la « Démocratie française » soit bien mal en point. Mais à mon avis ces contre-feux sont d’un autre âge, et à l’heure d’internet, cette mise au pas de l’information aura un effet contre-productif pour ses initiateurs. La désinformation au service du politiquement correct provoquera le vote de rejet des partis au pouvoir depuis des décennies. Ces mêmes médias, prompts à dénoncer les exclusions, donnent eux-mêmes aux électeurs potentiels de Marine le Pen, en les méprisant et les caricaturant, le sentiment d’être exclus.
    Les lecteurs ou auditeurs ne sont pas dupes, et même s’ils ne partagent pas toutes les idées de la candidate, ne serait-ce que pour contrer ce traitement injuste, ont de la sympathie pour elle. Et qu’on leur explique, par exemple, pourquoi, dans un pays, la préférence nationale serait quelque chose d’ignoble.

  • Caubisens Michel
    janvier 9, 2012

    bravo pour tous ces commentaires il est vrai que la gauche et la Droite depuis plus de 40 ans ont amené la France dans la situation où nous nous trouvons .Le mondialisme n’a pas arrangé la situation.C’est la course aux profits au détriment des classes moyennes et ouvrières.Les journalistes politiques dans l’ensemble affichent nettement leur préférence à gauche où est l’information quand on met en exergue le politiquement correct .Il ne faut pas faire de vague par contre pour tirer à boulets rouges sur le F.N no problème .On devrait leur rappeler que leur métier est avant tout l’information objective et neutre.

  • Delaye
    janvier 9, 2012

    Pour une fois mon commentaire sera différent,tant les autres commentateurs ont clairement et et talentueusement exprimé ma pensée!Un seul ajoût:ce n’est pas la première fois qu’une grande partie du corps éléctoral français se voit honteusement privé de toute représentation nationale:bien que pensant et votant à droite,j’ai toujours regretté que des talents-eh oui-comme Arlette Laguiller,Alain Krivine et bien d’autres n’aient jamais pu s’exprimer et défendre leurs idées devant l’Assemblée dite Nationale:en fait,et sans lui manquer beaucoup de respect celle-ci n’est qu’un »parlement croupion » qui ne représente même pas la moitié des électeurs français!Vous appelez cela Démocratie? Pas moi,car cela dure maintenant depuis des décennies!Et les gens qui auraient eu quelque chose de différent à dire ont été remplacés par des godillots(soulier gauche ou droit) à jamais inconnus et hélas à juste titre!Bande des quatres,réduite à bande des deux qu’on a du mal aujourd’hui à réllement différencier! »E la nave va ».Jusques è quand?

  • jegou
    janvier 9, 2012

    Il est triste de constater, que dans un Pays qui se dit une Démocratie, les Médias s’acharnent avec tant d’insistance et une quasi unanimité à culpabiliser un parti pourtant minoritaire . Pourquoi vouloir que le vote de millions d’électeurs serait honteux; parcequ’il ne correspond pas à leur point de vue ; si l’election de tel ou tel candidat venait à ne pas être validé, par manque de signatures, ne serait-il pas normal que les frustrés fassent ressentir la désaprobation aux Législatives ? Ce serait une sentence méritée .

  • phiver
    janvier 9, 2012

    Déjà les commentaires s’échauffent. que seront ils en Mars ? et Avril?
    l’épouse de Martine(?) a été agressée donc vous les haïssez. Haïssez l’agresseur mais ne généralisez pas ! Allez voir « le grain et le mulet » ou « l’esquive »…
    et Éteignez la TV jusqu’au 25 fev!

  • un peu de clairvoyance
    janvier 9, 2012

    A la lecture des commentaires, il est agréable de voir des gens s’exprimer. Certes, leurs pensées ne vont pas dans le sens de DOM et pour cela, il les traite de simple d’esprit. Ce petit monsieur, qui voit dans un Hollande une alternative à la crise actuelle a une mémoire courte et sélective. Tout d’abord, hollande n’a jamais et c’est ses propres amis qui le disent été un homme d’action; par contre, c’est l’homme d’un parti, d’un système, qui a gouverné la France en alternance avec « les autres » De grâce monsieur, sortez de votre costume « bobo » et respectez la volonté d’un peuple qui en a marre qu’on lui tonde le dos depuis des années et que l’on trompe sur la situation catastrophique actuelle au nom du politiquement correct. La démocratie selon votre point de vue, on la connait; faire descendre les gamins dans la rue entre les 2 tours ou essayer de faire pression sur les élus pour que Mme Le Pen n’ait pas ses signatures. Le peuple, ne vous en déplaise, s’exprimera en avril et j’espère transformera l’essai en Mai.

  • TAZ-P
    janvier 9, 2012

    Nous nous pensons citoyen ! Nous croyons voter et décider qui doit conduire nos affaires !! Comme si nous avions encore le choix. Nous n’en conservons que l’illusion. Croyez vous vraiment qu’il existe une différence fondamentale tant qu’au choix de société dans laquelle nous voulons vivre entre le PS et l’UMP en France, entre les démocrates et les républicains aux USA, entre les travaillistes et les conservateurs au Royaume Uni ? Il n’existe pas d’opposition car les partis politiques dominants sont d’accord sur l’essentiel qui est la conservation de la présente société marchande. Il n’existe pas de partis politique susceptibles d’arriver au pouvoir qui remettrait en cause le dogme du marché et se sont ces partis qui, avec la complicité médiatique, monopolise l’apparence. Ils se chamaillent sur des points de détail pourvu que tout reste en place. Ils se disputent pour avoir la meilleure place que leur offrira le parlementarisme marchand. Ces chamailleries sont bien sûr relayées par tous les médias dans le but d’occulter un véritable débat sur les choix de société dans laquelle nous souhaiterions vivre. Tout cela ne ressemble en rien, de près ou de loin, à une démocratie. La démocratie réelle se définit d’abord et avant tout, par la participation massive des citoyens à la gestion des affaires de la cité. Elle est directe et participative. Elle trouve son expression la plus authentique dans l’assemblée populaire et le dialogue permanent sur l’organisation de la vie en commun. La forme représentative et parlementaire qui usurpe le nom de démocratie limite les pouvoirs des citoyens au simple droit de vote c’est-à-dire au néant tant il est clair que le choix entre gris clair et gris foncé n’est pas un choix véritable. Les sièges parlementaires sont occupés par leur immense majorité par la classe économiquement dominante quelle soit de droite ou de la prétendue gauche sociale démocrate. Le pouvoir n’est pas à conquérir, il est à détruire. Il est tyrannique par nature, qu’il soit exercé par un roi, un dictateur, un président élu. La seule différence avec le cas de la démocratie parlementaire, c’est que nous (les esclaves modernes) avons l’illusion de choisir nous même le maitre que l’on devra servir.

    • isimax
      janvier 9, 2012

      Je suis bien d’accord avec vous pour dire que nos sociétés, dites modernes, deviennent de plus en plus inhumaines. On aboutit sur la vacuité la plus totale… Le seul problème est qu’il n’y plus de pilote dans l’avion, c’est la fuite en avant vers l’inconnue. Dans la société qui est devenue mondiale et interdépendante, qui peut, aujourd’hui, arrivé au pouvoir, faire autre chose que feindre de gouverner, ce qui souvent satisfait des populations rétives au changement. Je ne vois, pour ma part, qu’un cataclysme naturel mais douloureux pour donner l’opportunité de tenter de réorienter les choses vers plus d’humanité !…

  • Kalinka
    janvier 11, 2012

    Je fais partie des gros c… (selon la définition d’une chroniqueuse dont j’ai oublié le nom). Je suis « une jalouse », « une revancharde » selon le discours du candidat du PS à Mérignac (celui qui est tellement monté et montré pour qu’il existe (!), qu’il perdra).
    Je suis une protestataire, une contestataire, une xénophobe, une égarée, une désespérée, une endettée. Peut-être même une pauvre. Quelle horreur! Un animal de foire hideux auquel l’on s’intéresse une fois tous les 5 ans à travers 2, 3 papiers. Je suis le portrait d’une électrice du FN.

    Internet compense la faillite démocratique des médias, la réalité et le bouche à oreille font le reste. Et vous avez raison, il y a aussi elle. Celle que plus vous nommerez Le Pen, plus nous nommerons Marine.
    Plus efficace en 5 minutes sur un plateau télé que quiconque. Pendant que d’autres ont droit à 12 articles, reportages /jour pour vanter leur misérable idée réchauffée du mois, elle a 5 minutes pour diffuser son programme qui est riche. Vous la rendez bonne, incisive, percutante.

    Je sais qu’ils sont nombreux, ceux qui souhaitent nous rééduquer, nous ramener sur le droit chemin, nous mettre une bonne raclée. Ils nous insultent ou parlent de nous comme si nous étions de pauvres enfants.

    Personne ne me rééduquera, je ne suis malade de rien du tout. Il ne reste que le suffrage capacitaire (désolée pour le censitaire, je devrais franchir l’étape) ou la lobotomie.

    A moins qu’il ne faille tout simplement rompre avec cet ostracisme…

  • Johny
    janvier 12, 2012

    En France, les journalistes ont pris l’habitude détestable de vouloir exprimer et imposer leurs opinions et leur idées.

    Le rôle d’un journaliste, surtout sur une chaîne de service public, est d’informer objectivement et avec neutralité. Ils doivent rapporter des faits, laisser les gens s’exprimer, et laisser les lecteurs ou les téléspectateurs penser par eux-mêmes.

    Par conséquent, je trouve scandaleux tous ces journalistes qu’on voit harceler, agresser et insulter grossièrement Marine Le Pen, sous prétexte qu’ils préfèrent Françaois Hollande, Mélanchon ou Sarkozy.

    On constate de plus en plus que les journalistes sont des fanatiques.

  • paule bouvard
    janvier 13, 2012

    plus on l’insulte plus elle grimpe dans les sondages alors allez y ne vous génez pas çà nous arrange bougrement, elle peut aussi monter dans les sondages par ses capacités à convaincre que LA FRANCE peut ressurgir noblement de son économie déclinante, de ses alliances fallacieuses la dernbière en date est que sarko s’apprèterait à dire oui au mariage homo on ne peut pas dire qu’il marche sur la tête mais ailleurs AH L ELECTORALISME (et qu’en pense carla ?)

  • germeau M
    janvier 14, 2012

    Personnellement je ne vois pas ou est la gêne. Un journaliste devrait toujours être objectif. Un article d’information ne devrait pas être orienté par l’idéologie de son auteur. Juste montrer la vérité. Toute autre écriture n’est plus de l’information, mais de la désinformation ou de l’orientation.
    Donc, rapporter les paroles de l’un ou de l’autre camp sans sortir les paroles de leur contexte ne devrait pas poser de problème.

  • robert Gaffe
    janvier 18, 2012

    Je vais enfin finir par vous dire que je suis ulcéré par l’attitude des journalistes face à Marine Le Pen : Air méchant, impression qu’ils sont prêts à la gifler, à la mordre, ils commentent chaque phrase, donnent leurs avis alors qu’ils sont censés être neutres, la coupent sans arrêt, parlent en même temps qu’elle et par conséquent on a du mal à suivre ce qu’elle essaie de dire etc.. Cela devient insupportable, que ce soit sur LCI, iTélé, Public sénat, canal + etc, TV5, France 2 ou france 3 …
    C’est INSUPPORTABLE … J’ai hésité à voter pour Marine, à présent je suis sûr que mon vote sera pour Marine Le Pen.

  • anisse
    janvier 18, 2012

    j’admire le courage et la combattivité de Marine Le Pen.je la trouve intelligente et vive.Elle s’est bien entourée, d’hommes cultivés et experts dans différents domaines.C’est la seule qui a un programme clair qu’on peut étudier sur son site, c’est la seule qui a chiffré son programme.Les autres candidats restent dans le flou, les insultes et les effets d’annonce…se comportant plutot en chiens de garde (morano) qu’en etres dignes.j’ai une forte envie de voter pour Marine n’en déplaise aux ogres du pouvoir.

  • Fred
    janvier 25, 2012

    Contrairement à certains ici, je ne me cache pas : oui je voterai FN , ne vous en déplaise …les journaleux de tous poils de droite comme de gauche, aux ordres de la Finance peuvent noircir des pages d’analyses… Rien n’y fera : préparez vous a des surprises de taille en mai ! OUI à Marine ! Oui au FN ! Ceux a qui ça ne plait pas peuvent toujours prendre le même chemin que le courageux Richard Berry qui a déclaré vouloir quitter le pays en cas de victoire du FN … Quoique Noah avait bien dit la même chose lors de l’élection de M.Sarokzy . La parole vaut l’homme .

  • Internetdev
    février 18, 2012

    Si Marine n’a pas les parrainages elle pourra toujours se consoler avec Lionel Lucas, Christian Vanest, Brice , Alliot Marie de Tabarca, Eric Besson qui retournera chez Hollande, Manuel Valse (le oopser des Whites anomalistiquement en charge de la communication d’Hollande ) et biens d’autres qui viendrons plus-tard dorloter son élécto-rat .

  • 05569874110
    juin 3, 2012

    lessea se jessea laue
    mokijuesea besseaseaesaes cdesaess jesse