Un chef d’oeuvre (France 2), un jackpot, (M6) et un gadin, (France 3).

par 2commentaires No tags 0

Le président de la République Française est victime d’un attentat. Alors qu’une enquête diligentée par le Premier Ministre s’ouvre et que la piste terroriste est privilégiée, Simon Kapita, ancien conseiller en communication du Président, se rend à son chevet, avant de convaincre l’une de ses ministres, (Nathalie Baye), de se lancer dans la bataille électorale…Ainsi démarre le 1er épisode des Hommes de l’ombre, cette série en six épisodes que diffuse France 2, à compter du 25 janvier. Et c’est une réussite totale.
Tout est juste, rythmé et bien ficelé dans ce suspens politique qui nous emmène dans les coulisses du pouvoir. Ecrite par Dan Frank, cette série campe des personnages qui ne sont sans rappeler un Premier ministre, (Edouard Balladur), un conseiller en communication, (Jacques Pilhan), et une femme politique à l’assaut du Château, (Ségolène Royale). Il n’y a aucun cliché, ni aucune erreur dans cette reconstitution fidèle des arcanes d’une campagne présidentielle qui nous plonge dans les caniveaux de la politique. C’est haletant, efficace en diable et de très belle facture.

M6 vient de céder sa participation de 9,1% dans Summit Entertainment, une société américaine de production et distribution cinématographique, pour un montant « maximum » de 37,5 millions de dollars (près de 30 millions d’euros). Cette opération intervient après le rachat de Summit Entertainment par la société Lions Gate, le 13 janvier, pour un montant compris entre 334 millions et 412,5 millions. Le Groupe M6 avait pris la participation de 9,1% dans Summit Entertainment en 2007, pour un montant de 15 millions de dollars.
Si cette transaction mérite d’être soulignée, c’est qu’elle met en scène un professionnel français du cinéma discret, qui s’est fait une place au soleil à Hollywood, Patrick Wachsberger. Distributeur et producteur, ce dernier est le premier Français à connaître une vraie réussite à Hollywood. Sa société, Summit Entertainment, créée en 1993, – pour laquelle il avait levé, en avril 2007, plus d’1 milliard de dollars -, a distribué des films comme «Lord of the war», «The Ghost Writer » de Roman Polanski ou encore, Démineurs», Oscar du meilleur film en 2009. Il a également produit et distribué les trois « Twilight » : le premier, avec un budget de 50 millions de dollars, en a rapporté 400. Les 69 millions de dollars engagés dans le deuxième, « New Moon », en ont généré 715. Enfin, le troisième volet, « Eclipse », sorti en France il y a deux ans, a coûté quelques 100 millions de dollars. L’homme vient donc de vendre sa jolie société a réalisé : une transaction de 450 millions de dollars.

L’émission « Les grands du rire », un programme produit par Didier Barbelivien que France 3 a programmée vendredi soir pour remplacer le talk show de Cyril Viguier a réalisé 0,6 d’audience et 3,8 de part de marché, l’un des plus mauvais score d’audience réalisé dans cette case depuis la rentrée de septembre pour France 3. Viguier avait réalisé avec son dernier invité de « Vendredi sur un plateau », 7.9 de PDM. Soit le double du score réalisé par le programme qui lui a succédé.

0
2 Comments
  • Miguelito
    janvier 23, 2012

    Barbelivien fait un flop après Viguier ..? Sarko ne serait-il pas un chat noir…? Au fait, comment va Faudel ? et Doc Gynéco ?

  • phoenix
    janvier 24, 2012

    Un documentaire sur le tsunami rediffusé lors d’une semaine précédente à la place de Viguier avait aussi fait plus de 11 %.
    Votre amitié pour Cyril Viguier ne doit pas non plus nuire à votre objectivité…