Valérie Trierweiler: journaliste ou (déjà) Première dame?

par 16commentaires No tags 0

Dispositif de star, (elle, seule, face aux journalistes et chroniqueurs de l’émission) : parole maitrisée et exercice de communication millimétré, plutôt réussi, Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, était hier soir l’invitée « exceptionnelle» du Grand Journal. Une première pour celle qui semblait ravie de l’intérêt, légitime, que lui portent des médias chauffés à blanc par la courbe de sondages. Car c’est moins, en effet, le lancement, ce samedi sur Direct 8, d’Itinéraires, un magazine culturel que cette journaliste de Paris Match va animer, que son statut, subliminal et potentiel, de Première dame de France qui agite les rédactions.

Quelques heures plus tôt, nous avions fait à l’Express, auprès de la direction de la communication de Direct 8, une demande d’interview de l’intéressée. Au bout du fil, un service de presse en tachycardie, croulant sous des dizaines de demandes du même ordre : l’AFP au bout du fil, des journaux sur le gril, des radios tenues à bout de gaffe… «Et nous ? » Sur le principe, pas de problème, pour peu que l’on trouve un créneau dans l’agenda molletonné de la journaliste. Mais quant à l’entretien proprement dit, une condition inégociable: que Valérie Trierweiler puisse relire l’interview avant publication.

Ce que j’ai refusé tout net, contrairement à nombre de mes confrères qui ont tous accepté de se plier à cette règle. Motif invoqué par le service de la presse de la chaîne qui relayait la consigne : le risque que certains des propos de la compagne de François Hollande soient ou mal retranscrits, ou mal interprétés. Et que des médias, voire l’opposition, s’en saisissent à l’aube d’une campagne qui s’annonce difficile. J’ai eu beau arguer que nous n’avions pour habitude de caviarder les propos des personnalités que nous interrogeons, rien n’y a fait.

Or cet argument m’apparait irrecevable et ce pour plusieurs raisons.
Premier point, Valérie Trierweiler était hier, quelques heures plus tard, en direct, sur le plateau de Michel Denisot, c’est-à-dire, sans filets et susceptible de se faire piéger ou de trébucher sur un mot ou sur une image, avec les risques inhérents.
Plus étonnante, cette impression de bruler les étapes et d’enjamber une séquence, celle de l’élection présidentielle proprement dite ! Car celle dont on évoque le destin en pointillé n’est à l’heure où la campagne officielle n’a pas encore démarré, que la compagne (et cela n’a rien ni de désobligeant, ni de réducteur, dans ma bouche), d’un candidat, certes favori des sondages, parmi d’autres à cette élection.

Si bien que cette règle imposée à la presse pourrait s’entendre si Valérie Trierweiler s’apprêtait à franchir, incessamment, les grilles de l’Elysée afin de s’y installer. Ce qui n’est pas tout à fait encore le cas.

L’autre raison tient à son statut. Journaliste, elle reste pour l’heure une consœur. Au même titre que Béatrice Schoenberg, épouse de Jean-Louis Borloo, ou Audrey Pulvar, compagne d’Arnaud Montebourg. Et à ce titre là, je ne vois pas pourquoi nous devrions nous plier à une pratique, courante lorsqu’il s’agit de dirigeants politiques aux affaires ou de capitaines d’industrie, qui s’appliquera dès lors que l’intéressée aura changé de statut, pour endosser les habits d’une Première dame. Si le scrutin en décidait.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
0
16 Comments
  • kilo
    janvier 26, 2012

    je pense qu’elle a parfaitement raison vu comment des journalistes de droite déforment les propos de Hollande.

    • Jamesben
      janvier 26, 2012

      On a tous en mémoire l’article sur le prétendu « sale mec » et l’indigne rétropédalage et les explications confuses du journaliste.

  • kilo
    janvier 26, 2012

    et quand on lit l’article on comprend tout de suite de quel bord est le journaliste. circuler on ne gagne pas l élection présidentielle par la ruse ou le dénigrement. hollande est bien parti et les français ne veulent plus de sarkozy. ça c’est clair.

    • PROTHEAU Pierre
      janvier 26, 2012

      Si vous pouviez parler en votre nom et non pas en celui des autres çà me paraîtrait plus correct.

      • Jamesben
        janvier 26, 2012

        Non c’est l’avis de 60% des Français qui ont en marre de Sarkozy et des minauderies de CB

  • Jamesben
    janvier 26, 2012

    Elle se trompe légèrement au sujet de CB qui ne relit pas lesinterviews mais les LIT parce que les réponses auront été écrites par d’autres conseillers zélés. A part cela, quelle classe VTW. Elle contribuera à rehausser l’image de la France lors des cérémonies officielles à l’Elysée et à l’étranger.

  • hum
    janvier 26, 2012

    Vous avez parfaitement raison dans votre argumentation. Cependant, son inquiétude est elle aussi légitime. Vous ne l’interviewerez donc pas, vous assumez, c’est très bien. Elle n’aura pas d’interview dans l’express elle aussi, elle assume. Tout va bien, pas de quoi faire une polémique.

  • Laurent
    janvier 26, 2012

    Très bon article.
    Vous avez eu parfaitement raison.
    Quant aux commentaires de Ben …, ils démontrent l’outrecuidance du personnage.

  • berdepas
    janvier 26, 2012

    Cela mntre que les journalistes se connaissent bien….Et que la confiance règne, entre eux!!!

  • zapt
    janvier 26, 2012

    Visiblement, Hollande pense ne pas avoir assez d’atouts pour se faire élire tout seul.

    Le Sarko bis est arrivé, pipolisation, etc.

    Qu’ont à voir avec la politique les épouses, enfants, etc. ? En quoi cette bonne femme (tout comme Cécilia Sarkozy et Carla Bruni) est-elle impliquée dans le gouvernement de la France ?

    Peut-être devrait-on mettre deux bulletins dans l’urne, un pour le mari, l’autre pour l’épouse ? Au moins, on pourrait choisir le couple présidentiel, si c’est si important pour la démocratie, si le conjoint modifie en quoi que ce soit la politique du président.

    Quelle grande idée de la République française se font Sarkozy et Hollande !

    • cecile
      janvier 27, 2012

      d’accord , avec vous , ces dames ou futur dame de france ; on s’en fout , ce que nous voulons c’est 1 homme sérieux , qui accepte de nous gouverner sans ego ,

  • chaton
    janvier 26, 2012

    C’est une erreur grossière de s’exposer comme çà elle est vraiment nase .Pauvre femme qui se prend pour une star .. C’est çà la femme intelligente ?? Carla est beaucoup plus discrète et intelligent.

  • Marc
    janvier 27, 2012

    Je ne suis pas sûr de comprendre,Hollande a été élu?
    L’élection s’est déroulée?Je suis passé complètement à côté!

  • Olibrius
    janvier 27, 2012

    Madame Trierweiler est une arriviste qui se voit déjà installée à l’Elysée, froide et fière, rien à voir avec Ségolène. Celle ci est prête à tout pour arriver à ses fins, attention au revers de la médaille.

  • Lecoindre
    janvier 27, 2012

    Ces titres de « première dame », sont non justifiés…Il serait bon de rappeler que nous sommes une République, même si les divers comportements nous font penser à une monarchie…

  • HERVOUET
    janvier 27, 2012

    Comment fait une « compagne » auprès d’un éventuel président,
    généralement les président ont une épouse surtout pour le statut internantional. Personnellement je trouve désobligeant pour l’image d’un président de n’avoir une épouse.