Des Infidèles au Paradis d’Alain Jessua…

par 9commentaires No tags 0

Ok : l’affiche n’est pas d’un gout exquis et cet humour camionneur n’est pas du gout de tous, visiblement. Elle accompagnait le lancement du film Les infidèles, (avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche) et elle a été retirée, avec quelques autres, à la demande des pandores de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité, l’ARPP, au motif que ces affiches « présentent une image dégradante de la femme ».

Et l’on n’ose rien dire, surtout pas rire, par peur de se prendre une volée de bois vert. Par crainte de se faire étriller par quelques cercles féministes et bien pensants, au nom du respect de la dignité humaine et de l’image de la femme. Or le problème est moins cette affiche presque insignifiante, qui ne restera pas dans les annales de la création publicitaire et de la bienséance, que cette censure qui n’en finit plus de tout brider.

Pierre Desproges et ses saillies d’antan, ( sur les juifs et les arabes), serait aujourd’hui embastillé. Et  Oliviero Toscani, l’iconographe provocateur de Benetton, serait excommunié. Sarah Palin, sors de ce corps!  Sexe, races, religion, tout est tabou. Et le moindre écart est immédiatement sanctionné : pour  avoir publié un article bourré de clichés et de raccourcis, sur le « Black Fashion Power », les journalistes du magazine Elle se retrouvent aujourd’hui taxés de «racistes» par quelques ayatollahs et mis au ban de la profession.

Je ne résiste pas au plaisir de vous ressortir cette vieille affiche du film d’Alain Jessua, Paradis pour tous, qui date de 1982. A l’époque, le film avait été accueilli par un tombereau d’éloges. Et ces « portes du Paradis », ainsi entrouvertes, n’avaient heurté personne en son temps… En son temps.   

 

 

 

 

0
9 Comments
  • Jérémie
    février 3, 2012

    Monsieur Revel,
    A propos de raccourcis, vous devriez vous renseigner un peu plus. Jamais il n’a été question de qualifier le magazine Elle ou ses journalistes de racistes. Il s’agissait d’un article bien précis. A l’origine de cette affaire, une lettre ouverte a été envoyée par le site afrosomething.com : c’est pour vous un petit raccourci qui vous évitera d’en faire…

  • zik
    février 3, 2012

    On a bien fait de censurer cette affiche d’où émane quelquechose de malsain, ces cuisses étalées, ce mec qui attrappe les morceaux avec une sale expression sur le visage, pouah…. ça donne pas envie !
    Rien à voir avec l’expression coquine et SAINE de Patrick Dewaere, où le corps féminin est suggéré, sans être exposé jusqu’à l’entrejambe.

  • carine
    février 4, 2012

    c’est incroyable que l’ARPP qui est une simple association de loi 1901 qui n’ a donc aucun pouvoir juridique légal puisse faire croire aux journalistes et à la population le contraire!!!!!

    Si le diffuseur le souhaite l’affiche restera le temps qu’il veut!! mais le buzz est organisé entre le diffuseur et l’ARPP car il est son adhérent , on nous prend encore pour des idiots!!!

  • carine
    février 4, 2012

    JC DECAUX est adhérent à l’ association 1901 de l’ARPP , la famille publicitaire parisienne fait sa tambouille et le buzz marche et le film surement aussi !!

  • carine
    février 4, 2012

    Une association 1901 qui s’appelle « AUTORITE!! DE REGULATION PUBLICITAIRE » on rêve !!!!

    Ce sont des coups de pub organisés on parle de JC DECAUX du film de l’acteur; quand un journaliste se penchera t-il sur le sujet des buzz marketing bidons et du monde publicitaire et du fonctionnement de l’ARPP et de son jury bidon ?

  • carine
    février 4, 2012

    que l’ARPP n’aime pas la pub du film est une chose s’est ça liberté mais qu’elle laisse croire que elle peut l’interdire en est une autre!!
    c’est de la manipulation du public qui croient à sa légalité. on peut être d’accord avec l’opinion de l’ARPP mais pas avec sa manière d’agir et de mentir.

  • carine
    février 4, 2012

    appelez vous la pseudo censure de l’ARPP a déjà fait des victimes mais il n’avait pas les moyens de défense de JC DECAUX ou des producteurs de cinéma et hop!!! leur campagne avait été censuré et stoppé net,belle démocratie la France .
    Cher Mr REVEL si le sujet vous intéresse seul une personne a déjà attaqué l’ARPP un jeune entrepeneur bordelais qui a crée le site http://www.touspromoteurs.com

  • carine
    février 4, 2012

    Allez je fais un pari avec vous tous!!!!!!

    – JC DECAUX va mettre de nouvelles affiches en place dans moins de 72 heures de toute façon elle étaient déjà prêtent depuis longtemps ils savaient que le buzz et polémique était évident sur ce visuel.
    – JEAN DUJARDIN aura l’oscar le 28 février c’est sûr puisque déjà réglé entre producteur et distributeur américain.
    – le film infidèles sort le 29 février , donc gros lancement gratuit, affiche + Dujardin oscar= gros démarrage et au minimum 2 millions d’entrées.
    – ARPP qui fait croire que elle a du pouvoir passe pour légal (alors que c’est une association 1901!!!) donc les gens l’adorent mais tout était prévu avec son adhérent JC DECAUX.
    Résultat campagne gratuite de presse national et international (TV, RADIO, INTERNET BUZZ) pour le film , pour Dujardin , Decaux.
    Et nous on marche!!!!!

    Si je gagne mon pari j ‘espère que l’un de vous m’invite au resto si possible de préférence un homme ou femme infidèle!!! Ah!ah!

  • carine
    février 6, 2012

    Alors la, je crois que il y a un sujet à creuser. Buzz en sens inverse!
    et oui enfin la supercherie de l’ARPP et de son pseudo jury est démasqué!!
    http://blogs.mediapart.fr/blog/hommelibre/060212/affiche-des-infideles-un-buzz-organise-calcule-prevu
    Internet va pour fois servir peut-être la vérité.
    On compte sur vous à Mr REVEL pour faire la lumière la-dessus.
    a suivre…