Les Trappistes de Canal+? Un hymne à la banlieue et un chef d’oeuvre.

par 15commentaires No tags 0

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 »

Trop peu de presse et pas assez de commentaires élogieux pour ce trés revigorant documentaire diffusé hier soir sur Canal+, (et que l’on peut revoir sur Canal+ Replay), autour du retour aux sources de ces trois Trappistes que sont Jamel Debbouze, Omar Sy et Nicolas Anelka. Ainsi retracés, sous la caméra de Melissa Theuriau, les destins croisés de ces trois gamins devenus nababs ont quelque chose de non seulement attachant, par la sincérité des scènes et des témoignages reproduits, mais également de formidablement décapant. Car au travers de leurs souvenirs de gosses épanouis, c’est tout le mythe d’une banlieue décrépie et getthoisée qui s’effrite au fil des minutes. Car quelle fraicheur, quelle dynamisme, quelle énergie, quel concentré d’émotions vraies dans ce petit chef d’oeuvre d’authenticité! Il faisait donc bon vivre dans cette cité blacklistée par les médias, que le trio revisite avec humour et sensibilité. Ce film est une bulle de fraicheur et d’optimisme, un anxiolytique qui nous renvoie au succès des Intouchables, dont Omar Sy est justement la vedette. Il est aussi un formidable pied de nez aux discours anxiogènes, convenus et truffés de clichés, sur ces banlieues oubliées où des gamins parviennent aussi à grandir heureux. C’est en cela que ce très joli document, en forme de réhabilitation d’une ville ostracisée, mérite encore une fois le détour. Avec pour guide, un trio sans égal.

0
15 Comments
  • kader
    février 8, 2012

    cool les ga ca ma rendu le sourir .. jamel t un malade … omar … j vais pas te sortir le k ou du pas de bras pas de choc .. mais bien les tong o bled .. et nicko franchement on s en bas le c…. des reportaire qui de font chié il merite mm pas que tu parle de eux … t mieux que eux ..bref signez supermenteur

  • Cyril
    février 8, 2012

    superbe reportage, un grand merci aux auteurs,
    je me reconnais pleinement dans cette image de la banlieue que l’on voit trop peu souvent.

  • V
    février 8, 2012

    Je n’ai pas encore vu le reportage mais hâte de rentrer du boulot pour me le caler tranquilou.
    Vu le commentaire, ça à l’air d’être l’image que je me fais de la banlieue, moi qui n’y ai pas vécu mais qui a de l’entourage qui m’en a déjà parlé de façon admirable. Pour moi la banlieue n’est pas un repoussoir mais un formidable lieu d’échange. Les interlocuteurs peuvent y être très riche (beaucoup plus riche que des petits enfants d »honnêtes gens » de quartiers pavillonnaires (et croyez moi je sais de quoi je parle). Mais encore faut-il déceler cette richesse, souvent cachée de prime abord.
    En revanche, j’espère que ce reportage ne sera pas récupéré politiquement pour en faire une icône à la Intouchables. Car sans me faire le porte-parole de ces personnes, je pense que que ce n’est pas de ça dont ils ont besoin. Mais simplement qu’on leur fasse confiance en ne posant pas de barrière à l’entrée dans les gdes écoles ou la vie active. Car croyez-moi, ces gens là savent beaucoup plus ce que’ le mot loyauté signifie. N’en déplaise à beaucoup d’hommes politiques qui en ont une peur bleue, non pas pour leur soi-disant « violence » mais le fait qu’ils soient beaucoup plus intelligents que ce que les préjugés ne veulent nous faire croire !

  • Quoiquoiquoi
    février 8, 2012

    J’ai adoré! J’ai vraiment adoré! Rempli d’humour et d’humilité, ce reportage m’a enchantée. Je ne savais pas que ces 3 là étaient potes à la base, mais dans le fond, ça ne m’étonne pas! Ils ont pris en main leurs destins avec un courage immense dont beaucoup devraient faire preuve (moi aussi, certainement!). Et j’espère que peut être grâce à cette émission, justice sera rendue à Nicolas Anelka. Il m’a terriblement émue, en nous parlant humblement. Et franchement, je trouve ça super qu’aujourd’hui il soit un des joueurs les mieux payés! Ils nous donnent des leçons de vie ces jeunes. Ils tiennent à leurs buts et travaillent sans relâche pour y arriver. Chapeau bas messieurs!

  • myriam.mehdi379@orange.fr
    février 8, 2012

    franchement bravo les gars beau parcours ! nous l’avons regardé en famille un bon moment! cela donne de l’espoir aux jeunes ! ça nous rappelle aussi des souvenirs !

  • Anne
    février 8, 2012

    Bonjour,

    Je voudrais savoir ou est – il possible de revoir en replay l’entrée des trappistes svp ? merci

  • Intrigue
    février 8, 2012

    Un peu surpris par l’angle via lequel le sujet est traité. En soit l’ascension fulgurante de ces jeunes est effectivement exceptionnelle mais ce doc aurait mérité d’aller plus loin dans la réflexion.

    Ok on découvre les familles, on est sensibilisé au lieu de leur enfance, il y a de l’intime, quelques commentaires intéressants. Mais ce n’est à mon sens pas le vrai sujet.

    Ma question à moi aurait été : comment ces stars s’investissent pour aider les jeunes de Trappes. On connait le Jamel Comedy pour lancer les jeunes talents. Quid des autres ? Anelka a-t-il par exemple fait un don à son club formateur? Soutient-t-il des associations locales, quel est leur niveau d’investissement dans Trappes aujourd’hui? Idem pour Omar : comment rendent-t-ils la pareil?

    Ces questions auraient pu être traitées.

  • agepmi
    février 8, 2012

    Qu’est ce qui vous manque en Angleterre, que vous aviez en France?
    Nicolas Anelka : Rien. En France, tu ne peux pas faire ce que tu as envie. J’aimerais bien habiter en France, mais ce n’est pas possible. On sait pourquoi, niveau fiscalité… Si je veux rouler en grosse voiture, je suis regardé différemment. J’aime bien aller à Paris, c’est ma ville. Mais quand je sais que je peux repartir. Deux semaines, un mois, six mois, c’est bien.
    Je ne veux pas jouer au foot et payer (ndlr, aux impôts) 50% de ce que je gagne. L’argent que j’ai, il est pour mes enfants (ndlr, il n’en a qu’un pour le moment). Si je peux leur offrir quelque chose, je le ferais là où il n’y a pas de fiscalité. C’est comme ça que je le vois. Si certains sont choqués tant pis. Mais la France, c’est un pays hypocrite.

    http://www.20minutes.fr/article/371236/Sport-Nicolas-Anelka-La-France-a-un-probleme-avec-l-argent-1-2.php

    • sarahmel
      février 12, 2012

      Qui aurait le courage de dire qu’il ne ferait pas pareil à sa place? Si j’avais beaucoup d’argent et que je devais en donner la moitié rien qu’en impôts, je réfléchirai certainement comme lui. Vouloir assurer l’avenir de ses enfants est un objectif très noble.
      Si je pouvais laisser à mes enfants de quoi vivre 3 vies, je le ferai sans la moindre hésitation.

  • Ben
    février 8, 2012

    C’est vrai que ce documentaire était rafraîchissant de part son angle nouveau et l’ouverture qu’ont laissé les 3 personnages à la caméra.
    Je regrette un peu l’auto-promo mise en scène un peu trop poussée à mon goût (particulièrement pour le dernier spectacle de Jamel)

  • Cordier
    février 9, 2012

    Bjr., pas de replay sur Canal + des Trapistes?? fausse information.

  • Gaillon
    février 9, 2012

    A contre temps.
    Juste une réflexion (blasée, mais réaliste) Ces vedettes qui sortent des quartiers par la grande porte et qui tiennent le haut du pavé sont notre bonne conscience. Et ils savent en jouer, car eux aussi profitent du système. En somme, notre société pleine de contradictions cherche à se rassurer en se disant qu’ils peuvent s’en sortir (nous ressembler ?), puisque Jamel, Omar et l’autre sont devenus des modèles. Mais ces modèles sont à mon sens des épouvantails agités pour mieux cacher un échec et un manque d’ambition criants. L’école dans les quartiers vise à en faire réussir quelques uns (si peu, en réalité), pour mieux culpabiliser les autres. Les médias jouent le jeu, tout le monde tape des mains.
    C’est vrai que ma bonne conscience était ravie à la fin du doc, mais….

  • bour
    février 9, 2012

    Comment est ce que je peux revoir ce reportage ?

  • BARBEAU CLAUDINE
    février 20, 2012

    super ce documentaire je n’ai pas canal donc c’est un voisin
    qui m’a invitée à le voir. je suis moi meme née à Trappes
    en 1951, ces petits gars j’ai surement du les croisés dans les années 90/2000.J’ai croisée Jamel à auchan de maurepas
    plusieurs fois. ma question est pourquoi ne pas avoir vu
    le premier entraineur de Nicolas Anelka monsieur Guy Marceau
    au lieu de Monsieur Michel Martinez, 2 personnes que je connais très bien. bravo pour ces images de Trappes, moi qui
    suis installée depuis 4 ans dans la région de Toulouse. j’ai
    hate de le revoir sur M6 (par exemple) pour pouvoir l’enregistrer.

  • helene
    avril 20, 2012

    Bonjour, j’aimerai savoir si vous savez où on peut regarder ce reportage? car sur le site canal + il n’est plus en ligne, du moins je ne le trouve pas…
    Je vous remercie d’avance!