Morano s’indigne et cible les journalistes

par 8commentaires No tags 0

« Maintenant ça suffit ! Je dis aux journalistes qui déforment nos propos et cherchent la polémique, que ce sport national devient insupportable pour les responsables politiques, comme pour nos concitoyens. Cette déformation de paroles que je n’ai jamais validées est indigne » C’est une Nadine Morano indignée qui s’exprime ainsi, sur son site internet. La raison de cette colère, les propos que lui aurait prêté Le Parisien, dans les colonnes duquel elle expliquait pourtant ce matin que « Le problème d’image d’Eva Joly ne vient pas que de son accent, c’est aussi physique. On sent du coup qu’il n’y a pas de communicant derrière ».
Ce joli délit de faciès vaut à ce hussard de Nicolas Sarkozy de se faire étriller sur Internet depuis plusieurs heures. Au point que l’intéressée, dont on connait le franc parler et les embardées, a tenu à répliquer dans un registre connu: c’est la faute aux journalistes! Voilà donc le coupable tout trouvé, ces journaleux truqueurs et mal intentionnés qui auraient inventé, de toutes pièces, ces propos indélicats. Si ce n’était pas Nadine Morano et ses ruades coutumières, on serait tenté de prêter une oreille plus attentive. Mais là…

0
8 Comments
  • Rose
    février 8, 2012

    Evidemment les journalistes ont toujours le dernier mot ! Pourquoi vouloir parler de « délit de faciès » quand Nadine Morano cible le look ringard de E.Joly . Morano ne fait pas dans la dentelle mais Joly pourrait soigner sa tenue quand on souhaite devenir présidente .

    • Tiomiche
      février 8, 2012

      Chère Rose,

      Si Nadine Morano dit :  » Le problème d’image d’Eva Joly ne vient pas que de son accent, c’est aussi physique », je suis désolé, mais là, on n’est clairement pas dans le look, mais dans le physique…

    • zapt
      février 8, 2012

      Vous voulez voter pour un mannequin habillé par Chanel, c’est ça ?

      Vous prenez avec sérieux votre rôle de citoyen, félicitations.

  • Limonet
    février 8, 2012

    Ces derniers propos de Mme Morano ne sont qu’une goutte d’eau tombée d’un vase qui déborde depuis fort longtemps. Ce qui est frappant c’est de voir le niveau de médiocrité, pour ne pas dire de nullité, des rares hussards ou mousquetaires qui défendent encore le bon Roi Nicolas Ier.

  • rasa
    février 8, 2012

    Dans le temps on avait des grandes dames politiques : marie-france garaud, simone veil, francoise giroud…

    • Tiomiche
      février 8, 2012

      C’était mieux avant, ma bonne dame…

  • grosgneugneu
    février 9, 2012

    Madame MORANO occupez-vous de votre boulot pour lequel vous
    etes bien payée… je vous signale que les problemes des gens de la rue ,ceux qui bossent pour un salaire de plus en
    plus réduit ,PRECARITEE ,CHOMAGE , POUVOIR D’ACHAT ect…
    ne sont pas pris en compte par vous meme et vos copains du
    gouvernement .cessez de critiquée les autres sur leurs physiques ,vous avez beaucoup de progrés a faire vous meme
    en matiere de com… vous ne PARLER pas ,VOUS ABOYEE ,c’est
    fatiguant .