L’obsession Pulvar

par 36commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà qu’un député UMP  (Damien Meslot) demande à ce que France Télévisions mette « en congés  durant la période électorale» la journaliste Audrey Pulvar, compagne d’Arnaud Montebourg.  Il ne se passe pas une semaine sans qu’un élu de la majorité ne cible la chroniqueuse au franc parler de Laurent Ruquier, accusée de parti pris, au nom de sa liaison avec le responsable socialiste. Il n’était de voir dernièrement la colère rentrée de Jean-François Copé, obligé de se contenir face à celle dont il n’acceptait pas, ni le ton, ni les questions ou les commentaires. Au nom là encore, même si cela n’a pas été dit ainsi, des propos d’une journaliste  ventriloque: Montebourg, sors de ce corps!

Ce procès récurent fait à Audrey Pulvar a quelque chose d’insupportable. Personne, en effet, ne s’était aventuré sur ce terrain quand la vie privée de celle-ci n’avait pas la même connotation, le même retentissement. Or  Audrey Pulvar, période pré-Montebourg, n’a rien à envier à celle qui officie chaque semaine sur le plateau de Laurent Ruquier: même pugnacité, mêmes convictions affirmées, mêmes coups de griffe:  Un simple copié-collé. Arnaud Montebourg nous l’aurait-il maraboutée, au point que sous son influence, elle serait devenue l’un des bras armé du PS sur les tréteaux de télé? Tout cela est stupide. Il suffit de plonger dans les archives pour se convaincre que cette consœur de tempérament a toujours affiché la même impertinence salutaire, doublée de convictions qui  n’ont  rien, dans l’affichage, de subliminal. Bref, les évolutions survenues dans la vie privée de cette journaliste, n’ont jamais impacté son métier.

L’époque aurait-elle à ce point changé? Ni Anne Sinclair, épouse de DSK, ni Christine Ockrent, compagne de Bernard Kouchner, n’ont eu droit, en leur temps à de telles procès en sorcellerie. Contrainte de s’effacer quand son époux embrassa une carrière de ministre, la première quitta son poste sous une pluie d’éloges. Quant à la seconde, droite dans ses bottes, elle ne lâcha rien: icône jusqu’au bout. Les critiques adressées en direction d’Audrey Pulvar sont en fait à l’image d’une époque sentencieuse et intolérante. On stigmatise, catalogue, humilie, caricature, exécute, à coups de raccourcis définitifs. Les intellectuels ont déserté le débat public et c’est la rue, l’opinion, qui donne le «la». La télé n’y échappe pas, qui verse dans ce travers. Avec pour supplétif Internet, qui joue à fond son rôle d’amplificateur et de caisse de résonance: du tout-à-l’échafaud…

Aujourd’hui Pulvar et demain qui?

0
36 Comments
  • Eric-Bagdraft
    mars 20, 2012

    on se calme..

    En 2007 c’est DUHAMEL qui a été suspendu pour avoir annoncé son soutien à un candidat..

    Une journaliste politique doit rester neutre.. ou au moins faire semblant.. si le journaliste prend parti il faut le sortir du champ.. sur le champ !

    Les médias sont déjà suffisamment de gauche.. télévision publique en premier lieu (France télévision) les radio publiques (France inter, France culture.. ) et je ne parle pas de presse écrite volontairement..

    Chacun doit trouver sa place… rester intègre ou équilibrer, certains savent le faire (comme Yves CALVI) d’autres, s’ils ne savent pas s’auto-gérer, les chaines doivent y veiller et écarter les mauvais joueurs..

    • phoenix
      mars 20, 2012

      Croire que la télévision publique est à gauche dans son traitement politique est une idée complètement dépassée.
      La télévision publique a au contraire montré, par son offre d’information très riche, une qualité reconnue par tous, y compris par le président-candidat sortant dans une récente interview au Point.

  • Théo
    mars 20, 2012

    Audrey Pulvar n’est pas neutre dans ses exercices journalistiques dans l’émission de Ruquier.
    On voit très clairement qu’elle a pour objectif de règler ses comptes avec la majorité présidentielle ainsi qu’avec le président de la république.
    Cette journaliste transpire le PS et celà se voit trop !

    A l’époque Anne Sinclair, Christine Ockrent savaient correctement gérer leur insolence et les interventions et interviews restais neutres.

    Audrey Pulvar ne devrait pas avoir la parole pendant les divers périodes éléctorales !

    • EVEEVA
      mars 20, 2012

      Audrey Pulvar ne peut, à mon avis, être comparée à Anne Sinclair et Christine Ockrent, deux très grandes journalistes.
      Audrey Pulvar fait sa campagne électorale et la campagne de son conjoint. Elle est frustrée de ne pas pouvoir espérer être la première dame de France. Non seulement, que ce soit à la télévision ou sur France inter le matin, elle affiche clairement ses positions socialistes mais elle a l’impudeur de critiquer François Hollande et….les autres. A mon avis, elle n’est pas crédible et cherche surtout la polémique. Chez Ruquier, elle n’a pas le niveau de sa collègue Natacha Polony. Elle cherche par tous les moyens à placer les petites phrases préparées qu’elle a devant elle.
      À mon avis, c’est plus une militante qu’une journaliste.
      EVEEVA

      • trinh
        mars 24, 2012

        tout a fait d’accord

  • BARD
    mars 20, 2012

    N’étant pas opposé politiquement à A;Pulvar, je reconnais qu’elle est d’une arrogance insoutenable, et qu’effectivement pendant la période électorale, étant la compagne d’Arnaut Montebourg, elle devrait se retirer de la télévision. Ce serait seulement de la dignité. Cela semble être le minimum. Par respect pour les télespectateurs et les électeurs.

    • trinh
      mars 24, 2012

      personnellement je la trouve insurportable a la limite du convenable ruquier aurais mieux fait de garder ses anciens journalistes

  • Antoine
    mars 20, 2012

    Bonjour, ce qui n’est pas admissible et ce que combattait Pierre Bourdieu c’est que des journalistes profitent de leur micro pour faire passer leur idées sans se présenter devant les électeurs et sans que leur temps de parole ne soit décompté par le CSA. Dans la vie il faut être honnête d’abord ! Certains journalistes sont des politiques contrariés qui une fois en retraite rentrent dans l’arène des campagnes électorales, on peut citer Cavada, Philippe Meyer même s’il exerce toujours. Le débat sur les relations de couple entre journalistes et politiques montre bien que qui se ressemenble s’assemble. Le journalisme est autant un métier d’information qu’un métier d’exercice et de captation du pouvoir. Ce que je reproche à Pulvar et aux autres trop proches du pouvoir politique, c’est une certaine forme de duplicité. Il faudrait qu’elle dise, je suis journaliste mais je ne recherche plus à être objective en totalité dans mon métier parce qu’entre mon coeur et ma raison, je n’ai pas su choisir et le fait d’etre avec Montebourg m’empêche de traiter certains sujets. Que les responsables de ces journalistes les aident à réfléchir et à réajuster leur place de journaliste et de femme amoureuse. Parce que c’est beau aussi l’amour.

  • Lunal
    mars 20, 2012

    Merci pour votre article que je trouve salutaire
    Le fait même que cette journaliste affiche clairement ses idées devrait au contraire inciter beaucoup de ses confreres ou consoeurs,souvent bienveillants pour ne pas dire plus avec le parti au pouvoir d’avoir la même démarche. De mombreux journalistes du figaro officient sur les chaines de télévisions y compris publiques sans que celà semble poser de gros problèmes aux gens de l’UMP, sans qu’ils soient non plus présentés comme collaborateurs d’un journal proche de la majorité présidentielle.
    Que M. Copé n’aprécie pas de devoir répondre à une VRAIE journaliste parsequ’elle pose des questions qui le gène c’est son problème, il n’a qu’à faire comme le Président de la république qui en tant que tel s’est permis de choisir les journalistes qui pouvaient l’interoger à la télé

    • naplolo
      mars 22, 2012

      C’est vrai vous avez raison, une vraie femme de gauche, qui habite le 16éme arrondissement dans un immeuble cossu, c’est vrai vous avez raison aucune journaliste compagne qu’un cadre d’un parti ne s’est rétiré lors d’une campagne.
      En fait, quand on est socialiste (pas de gauche, la gauche c’est le peuple), on a le droit d’avoir de l’argent, on le droit de tout, on ne peut pas être méchant puisqu’on est socialiste.
      On peut avoir comme pôte busquet, être décoré par Pétain, s’orgniser un faux attentat de l’observatoire, réquisitionné un logement comme ministre de l’intérieur, avoir une fille cachée, écouté +350 personnes, nommer 300 potes à des postes, que des ministres se suicident, qu’un conseiller se suicide à Élysées etc etc et être encore pris en exemple.

      Un journaliste informe dans un journal, Audrey Pulvar, ne laisse pas parler les gens, les coupe, et se comporte comme une militante avec toutes les déformations et réductions que peuvent avoir un militants pris plus par la recherche de démontrer qu’il a raison que de chercher la juste vérité.

      Mais vous verrez qu’elle sera remercier dans peu de temps, quand Hollande sera au pouvoir, car c’est bien connu, c’est pendant les périodes dites « de gauche » que les journalistes, comme les acteurs de la télévision ont été le plus « épiés », « écoutés » « remerciés »

  • sophie
    mars 20, 2012

    Elle n’est pas plus engagée que ne l’est Zemmour. Le problème, c’est qu’elle ne fait pas son boulot. Elle n’argumente pas, elle ne pose pas de questions, comme le font Sinclair et Ockrentn, elle assène des accusations au lieu de questionner et récite sa leçon.

  • yvantof
    mars 20, 2012

    M. REVEL: la chasse aux sorcières n’est pas dans ma vision des choses.
    Cependant, nous n’avons je pense pas vu la même émission: Mme PULVAR a été INSUPPORTABLE (ce n’est pas la première fois mais là elle a atteint des sommets) car elle n’a pas laissé parler M. COPE pendant 30 minutes sur 50 environ.

    Même des gens de gauche ont été choqué par son attitude qui n’avait rien de l’attitude d’un journaliste mais d’une militante, impolie de surcroit.

    Elle posait une question à M. COPE, et dès qu’il commençait à répondre, au bout d’une dizaine de mots elle le coupait et répondait à sa place, puis passait sur un autre sujet.
    M. COPE a été particulièrement « zen » sauf vers la fin où il a effectivement demandé que son temps de parole soit décompté du candidat PS car elle ne l’interwiewait pas: elle faisait clairement campagne contre le parti de M. COPE.

    Que des journalistes aient une sensibilité et qu’il la défendent est une chose: mais là nous étions largement au delà car elle a voulu EVITER le débat en lui coupant la parole

    • trinh
      mars 24, 2012

      la je l’aurais mis dehors a la place de la chaine

  • chourreau
    mars 20, 2012

    dommage qu’elle soit aussi agressive, non seulement avec les politiques, mais également, je l’ai vue à l’émission où était interwievé Marc Lievremont… qu’elle agressait lui aussi, qui le lui a d’ailleurs gentiment fait remarquer qu’elle ne lui laissait pas la parole et il avait l’impression d’être devant un tribunal. Avec Marine Le Pen elle a été tellement agressive, que Mme Le Pen avait l’air d’un ange à côté d’elle. Elle n’apporte rien de bon à la télé.

  • PetitPoucet
    mars 20, 2012

    Monsieur Revel, vous couvrez d’éloges Mme Pulvar et c’est votre droit. Néanmoins beaucoup, je crois, ne pensent pas comme vous notamment au sujet de la qualité et l’objectivité de ses prestations. Pour donner un exemple on peut remarquer ses prises de position systematiques pour defendre la « negritude » meme quand ca n’a absoument pas lieu d’etre ( pendant sa critique du livre le Gang des Barbares etc..) .lElle est pugnace ça c’est sur mais aussi souvent inutilement agressive voire méchante.
    Pour comparaison, on peut difficilement faire ce type de proces en partialite a sa collègue N Polony malgré son positionnement affiche a droite ( moderee). Polony comme Zemmour sont de droite et discutent avec leur invites en fonction de leur positionnement ideologique ce qui est tout a fait normal. L’ombre du conflit d’intérêt personnel ne plane pas sur leurs interventions et ça fait toute la différence. Donc oui il me parait normal que Mme Pulvar se fasse discrète et n’intervienne plus dans des émissions politiques en cette période de campagne.

  • Phenix
    mars 20, 2012

    Autant Audrey Pulvar était une bonne journaliste en présentant le journal de FR3 par exemple ,autant elle manque de neutralité dans les roles qu’elle joue actuellement chez Ruquier par exemple .Elle est le parfait exemple de la Gauche sectaire qui condamne systématiquement meme sans l’écouter ,tout ce qui n’est pas dans la doctrine de la Gauche.Cette attitude augure mal de ce que sera la liberté d’expression sous le règne de F.Hollande (s’il est élu)!

  • phil53
    mars 20, 2012

    merci pour cet article juste .

    Audrey Pulvar a commencé la carriére de journaliste par la Martinique ,puis Marseille ,LCI et soir 3 ,19/20,i télé et maintenant ONPC et France INTER .

    J’ai entendu cette journaliste à partir du soir 3 .Elle présentait le journal avec un collégue .L’information était précise et bien structurée .Puis avec le 19/20fr3 le rolefut plus médiatisé et son intervention dans une émission avec Mr Sarkosy montra une journaliste connaissant le sujet et avait le « courage » de poser des questions pertinentes à plusieurs reprises sans baisser la tête .

    Le départ de Mme Pulvar pour Itélé a été trés dure et une vidéo fr3le montre .
    I télé a permis de montrer une journaliste professionnelle capable d’animer les débats .
    La perte de son émission politique d’I télé a montré que certains dirigeants n’aiment pas les journalistes « courageux et impertinents  » et utilise un semblant de conflit d’intéret pour l’écarter .

    Audrey Pulvar était journaliste avant de connaitre Mr Montebourg et le tempérament de celle ci ne permet pas de démontrer le pouvoir du dominant sur le dominé .

    Audrey Pulvar est indépendante (comportement presque invisible en France ).

    Sivous accusez ,torturé ,coupé ,immolé Mme Pulvar ,vous vous comportez comme des individus du 19e siécle ou début 20e .Les femmes sont « libres et indépendantes » .

    L’émission d’ONPC est composée de divertissement et un espace d’échanges de questions politiques provocantes et déstabilisantes .
    Audrey Pulvar est bien dans son rôle ,comme Natacha Polony de poser ces questions .

    Mr Copé ne voulait pas répondre aux questions mais faire un show politique et critiquer Francois Hollande .
    Ces deux journalistes ont sérieusement poser les questions et Mr Copé a omis de défendre le candidat en rappelant les éléments positifs des 5 années .

    Durant l’émission ONPC Mr Copé a proposé à Mme Pulvar de la défendre avec le corps contre toutes les attaques(voir vidéo onpc) .

    DEux députés veulent anéantir Audrey Pulvar .

    Que fait Mr Copé ? Qui a du courage; Mr Copé ou Mme Pulvar ?

    Mme Pulvar a assurément cette qualité .(voir attaques tweets et forums ).

    Demandons à tous les journalistes participant à des émissions TV d’indiquer les liens avec des sociétés ,des partis politiques etc .

    Laissons Audrey Pulvar tranquille .C’est une vraie journaliste .

    Je souhaite pour Mme Audrey Pulvar une émission à la hauteur de ses qualités .

  • Sophie
    mars 20, 2012

    Etant de gauche, cela ne me gênerait pas que Audrey Pulvar titille nos politiques, vu que cela n’arrive pas souvent dans nos médias …
    Le problème, c’est que Pulvar est d’une agressivité sans nom, dogmatique, péremptoire, pleine d’idées toutes faites, et n’écoutant jamais les réponses des invités, toute occupée qu’elle est de les détruire.
    La haine (y a pas d’autre mot) qu’elle a employé à casser Guillon en est un exemple saisissant !
    La voir avec son air d’institutrice, sa bouche pincée, son air mauvais, occupée à couper la parole sans cesse et à seriner ses dictats, me fait regretter Zemmour, c’est un comble !

  • Boomerang
    mars 20, 2012

    Mais elle ne fait que recevoir la monnaie de sa pièce. Etant elle-même sentencieuse et intolérante, elle suscite ce type de réactions. A elle de trouver le bon angle.

  • boissonnet
    mars 20, 2012

    Journaliste Audrey Pulvar ? Militante agressive plutôt. En tout cas chez Ruquier, et insupportable pour moi… qui suis pourtant un ex-journaliste ! Je préfère zapper. Et les hommes (ou femmes) politiques devraient en faire autant.

  • jullien
    mars 20, 2012

    Pas d’accord avec les propos partisans de m Revel.
    Audrey Pulvar n’interroge pas de la même façon les gens de droite et ceux de gauche. Si vous ne vous en êtes pas aperçu c’est que vous regardez cette émission là aussi, avec un esprit partisan. Le mal est fait et ce n’est pas à l’honneur d’Antenne 2 et de Ruquier.

    • trinh
      mars 24, 2012

      ruquier il vas avoir des surprises dans pas lomptemps

  • luisetti
    mars 20, 2012

    Elle est devenue désagréable , c’est la haine qui se voit sur son visage ! elle n’est plus ce qu’elle était ?

  • BJ. Bruno
    mars 20, 2012

    Elle n’a pas la classe ni l’éducation de Anne Sinclair et de Christine Ockrent. Son comportement avec les invités est insupportable et irrespectueux pour les téléspectateurs. Nous ne payons pas pour assister à un pugilat entre gens de gauche
    ou de droite mais pour des débats productifs, constructifs et honnêtes! Elle roule pour elle, elle veut paraître,aucun intérêt pour ceux qui sont devant le téléviseur attendant des réponses,elle ne les laisse pas s’exprimer!
    « Pour paraître il faut être » jeune femme.

  • ledoux
    mars 20, 2012

    Monsieur Revel
    « les évolutions survenues,dans la vie privée de cette journaliste, n’ont jamais impacté son métier ».
    Permettez moi toutefois de préciser certains points pouvant influencer sa future philosophie et attitude journalistique:
    Auteur d’un roman « l’enfant bois » elle est née le 21/02/1972 en martinique 3ème fille de:
    -Marc Pulvar,
    ancien secrétaire du mouvement indépendant martiniquais (MIM)qu’il a fondé,
    Secrétaire de la centrale des travailleurs martiniquais (CSTM)
    En 1963 il est membre de l’organisation « jeunesse anticolonialiste de la martinique et signataire du ma nifeste « La martinique aux martiniquais ».
    Je laisserai de côté la suite de sa biographie visible par vos commentateurs et lecteurs sur le site WIKIPEDIA.
    Sincèrement Monsieur Revel ne croyez vous pas que l’adolescence de cette jeune et future journaliste, par ailleurs brillante étudiante, diplomée d’un deug de sciences économiques et d’un diplôme de l’Ecole ESJ de Paris dont elle sortit majeur, n’à vraiment pas influencé le comportement dont elle fait preuve sur un plateau de télé, en occultant (en sa faveur) une éventuelle influence de son compagnon?
    Merci à la tribune pour cette publication

  • Professeur Tournesol
    mars 20, 2012

    Cette article est une plaisanterie de mauvais goût.

    Madame Pulvar a le droit d’avoir ses opinions mais elle s’est clairement comportée en militante socialiste et non en journaliste.

  • Professeur Tournesol
    mars 20, 2012

    Comment s’aventurer à comparer Madame Pulvar à Anne Sinclair et Christine Ockrent ?

    Reprenez votre article à zéro ou encore mieux supprimez-le pour ne pas vous couvrir de plus de ridicule…

    • trinh
      mars 24, 2012

      oui elle ne leurs vas pas a la cheville

  • alexf
    mars 21, 2012

    Je trouve que tous ces commentaires montrent bien que nous vivons dans une période d’intolérance terrible. Personne ne dit mois lorsque les certains journalistes passent leur temps à l’Élysée ou que des journaux et des radios se font payer des sondages par l’Élysée. Mais Audrey Pulvar à le malheur d’être la compagne d’un homme politique. Et que dire de Marie Drucker, Béatrice Schönberg en leur temps. Je pense que la proximité n’est pas seulement dans le fait d’être en couple.
    C’est assez choquant que quelqu’un disse « Une journaliste politique doit rester neutre.. ou au moins faire semblant..  » C’est le monde à l’envers. Mme Pulvar a des convictions qu’elle n’a jamais caché et je crois que si tous les journalistes étaient aussi incisif cela ferait du bien à la démocratie.

    • naplolo
      mars 22, 2012

      sauf que vous oubliez de rire, que schoenberg comme marie drucker n’ont jamais été aussi partisant, agressif et qu’en plus elle se sont retirés pendant les élections vu qu’un tolé à gauche avait lieu pour dire « honteux, c’est l’honneur d’un journaliste » et j’en remet une couche,
      y’a les bons et les méchants, c’est simple, je vous dis pas qui est bons ,

  • GLudo66
    mars 21, 2012

    M. Revel vous avez oublié le cas de l’épouse de M. Borloo, bien plus nuisibles que ces autres dames, puisqu’elle présentait carrément le jt de 20h.

    Comme par hasard, personne dans la majorité actuelle n’y a rien trouvé à redire

  • Sophie
    mars 21, 2012

    Aux deux commentaires précédents prenant la défense de Pulvar et critiquant les autres : vous ne prenez pas trop la peine de lire les raisons de notre désaccord avec Revel.
    Ce n’est pas parce que Pulvar est de gauche qu’on la critique, mais en raison de son agressivité, de sa hargne et de la haine qu’on peut lire sur son visage, ce qui n’est pas digne d’un journaliste. Il y a des façons plus nobles et plus intelligentes de dialoguer avec un « ennemi ». De toute façon, Pulvar a pris la grosse tête et nous abreuve par twitter de tous ses états d’âme. Rien ne la fera dévier de son chemin, c’est elle qui détient la vérité et Philippe Val est un saint, et Patrick Cohen, le meilleur des journalistes ( voir comme elle a pris leur défense face à Guillon !)

  • descoudes
    mars 21, 2012

    Certaines personnes sont devenues les voyants, experts et psy en liseuses d’argne et de haine sur le visage des gens.

    Sont-ils des critiques au facies ou c’est l’effet brozange de Pulvar qui derange. Et ses questions trop derangeantes?

    ONPC est un divertissement avec des politiques qui savent ce qu’il auront. Donc, heureusement que cela existe car les questions convenantes sont vraiment fatiguante.

    Je ne suis pas de gauche mais MERCI AUDREY PULVAR!!!
    Pour moi, vivant en Angleterre, Pulvar est trop molle. Plus ce ne serait que mieux!

    • naplolo
      mars 22, 2012

      çà a fini par arriver, « brozange » voila, on va pas nous parler de Mr Victor ?,

      Si personne n’a le droit de dire ce qu’il pense sur l’agressivité, sur l’esprit partisan d’une personne, ce qui semble évident même pour des gens de Gauche(pas socialiste, vu que les socialistes sont des riches, ils se détestent d’ailleurs), vous n’avez pas le droit de vous exprimer selon vos propres principes LOL.

      Maintenant, quand vous dites je ne suis pas de gauche, vous avez raison, les socialistes ne sont pas de gauche, vous les savez, la gauche ce sont les ouvriers, et tous ces gens au parti socialiste sont des enfants d’ouvrier, un ouvrier qui vendait des tableaux à new york, un ouvrier qui vécu sa jeunesse à monaco, un ouvrier ORL, un ouvrier antiquaire, oui, l’usine à fric en fait, mr berger un autre ouvrier, et puis yannick un suisse ouvrier de la raquette.

      Alors effectivement la droite se sont des riches, mais au moins ils disent « on aime l’argent, on aime les gens qui réussissent » les socialistes « on n’aime pas l’argent, les riches sont méchants, nous notre soie est juste et nos pets ne puent pas »,

  • Shams
    mars 23, 2012

    Bonjour, il faut arrêter de faire des comparaisons qui n’ont pas lieu d’être. Ce que tout le monde semble oublier est que toutes les personnes que vous citez ne travaillaient pas pour Ruquier dans une émission qui a quand même, rappelons le, pour but de divertir ! Sur des sujets sérieux certes, mais une grande partie de l’audimat est avide de clashs, d’invectives, etc.. Ça reste du show ! et le succès des premières saisons témoigne du « génie » de l’idée (personnellement n’étant pas fan du tout de ce format là).

    Tout cela pour dire qu’il s’agit là d’un faux débat. Il faudrait plutôt qu’on s’interroge sur la transformation des débats politiques dans l’audiovisuel d’aujourd’hui. Devrions-nous rester attachés au format plus classique où les journalistes tiennent les rôles d' »hôtes », en mettant leurs invités à l’aise, aborder les sujets sensibles de façon diplomate, etc.. Ou alors cautionner un format plus franc, avec un peu d’agressivité ça ou là, dont le but est de coincer l’invité.

  • Christophe Caloz
    juin 11, 2012

    Audrey Pulvar est une instulte à l’intelligence!