Qui veut la peau d’Alain Weill?

par 3commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est sans doute le dossier le plus épineux, voire le plus explosif, que va devoir trancher le CSA, avec l’attribution de six nouvelles fréquences TNT dont une, âprement disputée,  en vu de la création d’une chaîne sport. Deux groupes s’affrontent autour de cet  appel d’offres : celui d’Amaury, propriétaire de L’Equipe et du Parisien et celui de Next Radio, maison mère de RMC et de BFM TV.

Or cette bataille, qui fait rage depuis quelques semaines est le théâtre de tous les coups bas et de toutes les manœuvres. C’est ainsi que le patron de Next Radio, Alain Weill, fait aujourd’hui figure d’épouvantail et d’homme à abattre. Fort du succès, foudroyant, de BFM TV, cet industriel, brillant et pugnace, des médias a contre lui, non seulement la machine Amaury, -dont la dirigeante, Marie Odile Amaury, a ses entrées à l’Elysée, comme le rappelle le Canard Enchainé, qui évoque une rencontre avec Nicolas Sarkozy datant d’octobre 2011-, mais également quelques mammouths du Paf, dont Canal+. La chaîne cryptée qui ne tient pas à voir s’installer dans son pré-carré un homme qui taille depuis des mois de solides  croupières à sa chaîne d’infos, I>Télé, verrait d’un bon œil Amaury et L’Equipe rafler cette fréquence.

 

Et tous les arguments sont bons pour affaiblir le dossier d’Alain Weill, à qui l’on prête l’intention de vouloir vendre cette fréquence, sitôt obtenue, aux qataris d’Al Jazira! Une rumeur naturellement infondée qui vient s’ajouter aux mises en garde de certains acteurs puissants du Paf, qui ont expliqué au même Alain Weil : «Une chaîne de plus, pourquoi pas. Mais de sport, jamais!»

Face à lui, le groupe Amaury fait feu de tout bois. Adossé à une rédaction imposante au savoir-faire reconnu L’Equipe dispose d’une force de frappe indéniable. Reste que les incursions de ce quotidien dans le domaine de la télévision, avec L’Equipe TV, ne se sont pas traduits, à ce jour, par un franc succès. Et les liens de  consanguinité de ce titre de presse avec le Tour de France cycliste ou le Paris Dakar, dont Amaury à travers A.S.O, est le propriétaire, jettent un voile de suspicion quant au traitement éditorial de certains sujets sensibles, tel le dopage.

On le voit,  le CSA  est face à un casse-tête. Si bien que depuis quelques jours traine l’idée d’une attribution de non plus, une seule chaîne sport, mais de deux chaînes. Certains politiques, intéressés à la question, y seraient favorables. Tout comme Alain Weill. Reste que cette hypothèse, qui ôterait au CSA une épine du pied, serait une aberration économique. Pourquoi aller répéter dans le domaine du sport l’erreur qui a été commise dans celui de l’information où LCI, BFM TV et I>Télé  s’épuisent pour des poussières d’audience? C’est en début de semaine prochaine que ce débat sera tranché.

0
3 Comments
  • Michael
    mars 14, 2012

    Si jamais Weil n obtenait pas une fréquence on pourrait très bien imaginé qu’il puisse vendre BFMTV à Aljazeera qui va créer l’an prochain une version française de sa chaine d’info qui existe déjà en arabe et en anglais

  • AJ
    mars 14, 2012

    Il y a de la place pour une autre chaine sports car aujourd’hui les chaines sports existantes sont quasiment uniquement consacrées au foot et comme tout le monde le sait, il n’y a pas que le foot sur terre! Pour les grands pontes du PAF, allez faire un tour sur les retransmissions en direct sur le net de sports comme le ski freestyle, le snowboard, le skate, le surf etc.

  • Pierrot
    mars 15, 2012

    Il faut arrêter avec çà : personne ne veut la peau d’Alain Weill !

    Expliquez moi en quoi L’Equipe n’est pas légitime comparé à RMC Sport? L’Equipe, c’est la marque référence du sport en France. Si il doit y avoir une chaîne de sport, comment imaginer que ce ne puisse être L’Equipe ?

    En quoi Alain Weill aurait-il plus de droits que les autres ? Le problème, c’est que c’est un vrai Caliméro dans le métier qui est toujours en train d’écrire à droite et à gauche pour dire qu’on lui veut du mal. Pensez-vous qu’Alain Weill soit un Saint?

    Alain Weill parlait l’autre jour d’injustice si on ne lui donnait pas la chaîne sport car c’était la 7eme fois qu’il présentait son projet. Personnellement, je ne vois pas le rapport ! Doit-on donner le baccalauréat à un lycéen à sa 7eme tentative sous prétexte qu’il a échoué 6 fois auparavant ?

    Quant à dire que cet homme est brillant et à tout réussi, cela fait parti des mythes de ce métier. Il est quand même bizarre qu’on oublie toujours ses échecs comme récemment La Tribune ou encore feu Groupe Tests, puis Groupe 01 puis je ne sais plus aujourd’hui.

    Et bien sûr, la cerise sur le gâteau de cet article, c’est qu’on apprend que c’est encore Sarkozy qui serait dans le coup ! La