Hollande filmé dans son bureau: communication et liturgie mitterrandienne

par 6commentaires No tags 0

Ces quelques images furtives, prises par France 2, hier soir, d’un François Hollande rédigeant son discours dans le silence cathédral de son bureau de Tulle resteront le moment le plus surréaliste de cette soirée électorale. Comme introduit en terre sainte, le reporter de France 2 pénétra en chuchotant dans cette crypte, où une quelques fidèles faisaient religieusement cercle autour de celui dont la plume glissait sur une feuille, dans le calme de son scriptorium.

L’histoire était en marche, voulait dire ces images et avec elle, toute une sainte iconographie qui n’était pas sans rappeler, pour les plus anciens d’entre nous, ces autres images pieuses prises de François Mitterrand à l’Hôtel du Vieux Morvan de Château-Chinon, au soir du 10 mai 1981. Là ou l’ancien président défunt rédigea son allocution, entouré d’un couple de disciples, les journalistes, Anne Sinclair et Ivan Levaï.

A chacun son Mahabharata.

On ne sait pas qui a eu l’idée d’organiser cette séquence, présentée par la chaîne comme un « scoop ». Opération de communication millimétrée, cette intrusion dans l’intimité d’un candidat en piste pour l’Elysée avait quelque chose de datée et de totalement artificielle. Il ne faut pas être grand clerc pour deviner que les communicants de François Hollande, en lévitation autour de leur champion, ont du trouver dans cette scène offerte aux caméras de France 2 et retransmise pour la postérité, une forme de liturgie. Etait-il en effet vraiment nécessaire de verser dans ce type de Storytelling, – cette méthode utilisée en communication basée sur une structure narrative du discours, qui s’apparente à celle des contes et des récits. Avait-on brûlé une étape? Etions-nous déjà le 6 mai? Qui avions-nous devant nous, filmé à la dérobée? Un président nouvellement élu où un candidat favori des sondages?

Exercice empathique, la politique aime à s’entourer d’une imagerie d’Epinal. Or cette séquence, qui nous campe alors un homme en train de calligraphier son destin politique, avait quelque chose d’un peu factice.
Et surtout de prématurée. Quelques instants plus tard, en effet, la réalité du scrutin, avec l’assommoir Le Pen, renvoyait François Hollande et Nicolas Sarkozy à une campagne loin d’être achevée. Le dimanche 6 mai redonnera du grain à moudre aux chaînes de télés et l’occasion à François Hollande ou à Nicolas Sarkozy d’écrire une nouvelle page de l’histoire politique de ce pays.
Scores définitifs en main, cette-foi-ci.

0
6 Comments
  • clemence
    avril 23, 2012

    Ils ne perdent pas de temps !
    l’ UE et Olli Rehn mettent déjà en garde François Hollande.
    Olli Rehn a averti le candidat à la présidentielle française François Hollande, contre la tentation de « faire trop de dettes »
    http://zebuzzeo.blogspot.fr/2012/04/l-ue-et-olli-rehn-mettent-en-garde.html

  • boissonnet
    avril 23, 2012

    Arrêtons ces références à Mitterrand. C’était il y a… 30 ans ! On est en 2012 que diable. La France se regarde le nombril alors que le monde bouge à vitesse Grand V et qu’on est confronté à un immense défi économique. Alors, que Hollande écrive son discours avec un stylo et un papier, quelle importance et quel anachronisme… Cela prouve surtout qu’il ne maîtrise pas les nouvelles technologies et qu’il n’est pas vraiment branché sur l’avenir. Pitoyable candidat.

  • internetdev
    avril 23, 2012

    Quelle image Rare ??

    Un type derrière son Bureau !!!!!! Exceptionnel !!! De l’investigation comme on en fait plus …

    De cartes de press Gold, que dis-je??? de Mikael Kael en devenir!

  • PetitPoucet
    avril 24, 2012

    Que tout dans ses postures soit faux….on le sait depuis le début. Et ça a l’air de marcher….les français pensent que ce Monsieur va être le « sauveur » de la France ( 30 ans de carrière sans aucun élement fort a son crédit, tout de même) …

  • anm83
    avril 24, 2012

    C’est de l’idôlatrie et dans la droite ligne de l’enfumage médiatique qui dure depuis trés longtemps. On peut se poser la question, si par malheur F. Hollande était élu, de savoir où se trouverait le contre pouvoir ?

  • Toto
    avril 24, 2012

    Déjà en train de consulter le script d’écoutes ?