De Piaf à Slate: Premiers éclairages sur le style Hollande

par 8commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme François Mitterrand à Château-Chinon en 1981, où l’ancien président disparu avait attendu à l’Hôtel du Vieux Morvan les résultats du second tour, c’est à ceux dont il disait tenir, hier soir, toute sa légitimité électorale que François Hollande a rendu hommage, leur réservant sa toute première déclaration de président. Brevetée il y a plus de 30 ans, cette manière de faire a son efficacité.

A 21h20, celui qui a appris les résultats depuis son bureau du Conseil général, sur les hauteurs de la ville, se frayait un passage et grimpait sur une petite scène, face à une foule «addict ». Puis vint, cette jolie scène, insolite et furtive: François Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, chaloupant, puis esquissant deux pas de danse au son de quelques accordéons jouant «La vie en rose ».

Or il n’y a avait rien d’improvisée dans cette petite séquence aux airs de « bal popu » qui se voulait en rupture absolue avec les images d’un Nicolas Sarkozy roulant à vive allure, en 2007, dans les artères de Paris, direction Le Fouquet’s. Tout est signe et symbole dans ces instants qui suivent et qui figent une élection de cette nature. Tout a une signification et rien n’est anodin. Après avoir attrapé  un bouquet de roses rouges qui lui était tendu, François Hollande fit signe à sa compagne de monter sur scène. Et on le vit fredonner les premières notes de ce tube d’Edith Piaf…Impeccable

Rupture dans la forme qu’il entendait donner à ses premiers pas, dans ses nouveaux habits de président. Et volonté de rupture, également, dans sa communication, puisque c’est à un site internet, –Slate.fr-, qu’il a voulu réserver son tout premier entretien de fond. Animé par l’ancien directeur du Monde, Jean-Marie Colombani, ce site d’informations, exigeant dans sa forme, est un choix inattendu de la part de celui qui aurait pu choisir une institution, les colonnes du Monde par exemple, pour asseoir son nouveau statut. François Hollande, qui a dit, à maintes reprises, vouloir désacraliser la fonction et rompre avec les rites et réflexes de son prédécesseur, à l’Elysée, semble avoir attaché une extrême importance à ces premiers gestes. Et les semaines qui viennent devraient nous éclairer plus encore sur le style qu’il entend se forger.

0
8 Comments
  • Zorbeclegras
    mai 7, 2012

    Oui, c’est bien beau tout ça, mais ça ne touche que la forme à destination des bobos. Ou on l’attend c’est sur le fond et là il aura beaucoup plus de mal à convaincre et surtout à agir.

  • Couronné
    mai 7, 2012

    Bonjour, la forme n’a pas d’intérêt. Par contre, on verra sur le fond, l’efficacité, la compétence et la situation dans laquelle il va emmener la France. Rendez-vous dans 1 an !

  • ada
    mai 7, 2012

    et puis après avoir fêté ça à tulle, on prend un jet privé pour rallier Paris et la Bastille 2 heures plus tard… normal. un moyen de déplacement normal pour une présidence normale…
    C’est sur qu’avec un plan com pareil, c’est en rupture absolue avec les images du fouquet’s de 2007. Sarkozy passerait presque pour un clochard maintenant…

    Le journaliste indique que FH « semble avoir attaché une extrême importance à ces premiers gestes » : c’était de l’ironie ? même pas il semble…

  • Blazé
    mai 7, 2012

    Cet article est complètement inutile vraiment, dire que des gens sont payés pour écrire de pareils torchons… De plus ADA a tout à fait raison avec le coup du Jet, même Sarkozy n’a pas fait ça le soir de sa victoire.

  • Jean-Marie Léger
    mai 7, 2012

    Le style de Hollande c’est du flafla. On l’attend à ses décisions. Je ne lui donne pas 18 mois pour réviser ses ambitions à la baisse. Elu à gauche, il va, par la force des choses, gouverner à droite (apres sans doute quelques mesures poudre-aux-yeux). Je crains que tous ceux qui ce sont abandonnés aux flonflons n’aient un réveil un peu rugueux à brève échéance. Personnellement je n’en ai rien à cuire, ayant fait le choix bleu marine sur blanc, mais je n’en ai pas pour autant les yeux dans les poches. Les socialistes sont des canta-mañanas. Ils ont poussé la chansonnette pour Mitterand avant de déchanter. Ce sera pareil pour Hollande, qui, rappelons-le n’est là que pas défaut, du fait de l’indisponibilité de DSK pour affaires le concernant. La bobosphere a ressorti ses habits fripés de 81, oubliant que l’Histoire ça ne se revisite pas.

  • GV
    mai 7, 2012

    Accordeon flons flons et petit bal popu avec madame
    On se croierait revenu au temps de Giscard (l’accordéon)
    Mais que va dire la gauche?
    Pourtant AVANT on nous disait qu’il prendrait le train pas l’avion !!!

  • werquin
    mai 7, 2012

    Le journal télévisé a annoncé que son domicile se situait dans le xvème arrondissement de Paris et tout le monde connait maintenant l’adresse de sa cantine habituelle qui n’a rien à envier à celle de son prédecesseur. F. Hollande et sa compagne se la jouent petits provinciaux avant d’embarquer dans un jet privé façon N.Sarkozy qui s’en été abstenu.Faut il qu’ils prennent les français pour des naïfs.

  • Gouzon
    mai 8, 2012

    Le grand écart habituel de Colombani: fort soutien de Sarkozy mais décroche la 1è itw de Hollande: chapeau bas.