L’UMP en désordre à l’assaut des plateaux de télés, dimanche soir

par 10commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le branle-bas de combat à droite et notamment dans les rangs de l’UMP : Ne se faisant aucunement prier, les barons du parti de Jean-François Copé jouent des coudes pour aller commenter sur les plateaux de télés, au plus tôt et en rangs serrés, les résultats du second tour de l’élection présidentielle.
C’est ainsi que TF1 et France 2 n’ont pas eu de mal à convaincre les ténors de la majorité, qui se déchirent déjà dans la perspective d’un après-Sarkozy explosif, pour qu’ils viennent, dès 20 heures, sur leurs plateaux. Et ce sera à qui reviendra la pole position dans un dispositif médiatique qui ne laisse rien au hasard. Jean-François Copé, Nadine Morano, Rachida Dati, Jean-Pierre Raffarin, sur France 2, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, ou encore le même Copé ou Rachida Dati, un peu plus tard, sur TF1: c’est le leadership de la droite au lendemain de ce second tour qui est déjà l’enjeu des passes d’armes médiatique de ce dimanche.

Car c’est toute la cartographie de l’UMP qui risque de se trouver chamboulée au lendemain d’un second tour qui verra les plaques tectoniques du parti, rassemblé en 2007 autour de Nicolas Sarkozy, se déplacer, se fissurer, si François Hollande l’emporte, comme tout le monde l’annonce maintenant.
D’où l’importance de ce rituel médiatique qui voit les têtes d’affiches des partis intervenir par ordre de préséance. Or à l’UMP, c’est déjà la guerre de tranchée : A Jean-François Copé et ses soutiens s’oppose un axe Juppé-Fillon prêt à en découdre. Si bien que dès dimanche soir, les plateaux de TF1 et France 2 seront le théâtre des toutes premières prises de position d’une brochette de responsables politiques moins habités par la victoire de François Hollande que par le troisième tour qui va s’ouvrir au sein d’une majorité, devenue opposition, en pleine décomposition.

0
10 Comments
  • Clément
    mai 4, 2012

    Bonjour, il serait tout de même de bon ton de prendre un peu plus de précautions dans les termes, jusqu’à preuve du contraire, François Hollande n’a pas été élu. Beaucoup, croient encore en la victoire de Nicolas Sarkozy.

  • anm83
    mai 4, 2012

    D’accord avec vous Clément, mais apparemment tout le monde médiatique fait comme si c’était fait. Il n’y a qu’à voir fleurir des articles tendancieux dans tous les journaux . Et ce qui est gênant c’est que demain et dimanche toute la journée, ces mêmes journaux continueront à tenter d’influencer les électeurs, jusqu’au dernier moment.

  • jkgvbv
    mai 4, 2012

    Pouvez vous nous indiquer les plateaux sur les quels on pourra éviter J.F. Copé ? Merci

    • Triste monde tragique
      mai 4, 2012

      La réponse à votre question m’intéresse également au plus haut point! Insupportable ce type.

    • pilou
      mai 5, 2012

      La réponse m’interesse aussi ! Coppé est très difficile a supporter; je pense qu’on le retrouvera en 2017 candidat à la présidentielle ;;;; pouah

  • chg
    mai 4, 2012

    cet article est scandaleux

    il anticipe un scrutin democratique avec une legereté incroyable

    il nie le principe democratique

    il n’est que proces d’intention

    il mérite que nous portions plainte

  • imperium
    mai 4, 2012

    @Clément c’est une blague ou quoi ???
    La Gauche a remporté 2/3 des départements ; 21 régions sur 22 la grande majorité des municipalités; Le Sénat a basculé pour la première fois de son histoire à gauche et tout les segments de la population d’après les sondages sont largement acquises au candidat socialiste
    Il faut véritablement être le dernier des imbéciles pour envisager une victoire du président sortant!!!
    Le pire sera en Juin les legislatives vont etre desastreuse pour l’UMP ce sera 1993 à l’envers

  • gégé
    mai 4, 2012

    Quel SUPER MENTEUR ce Sarko dans quelques jours il aura des comptes à rendre à la justice.

  • Tom
    mai 4, 2012

    Le pire ennemi d’un homme politique ce n’est pas celui qui est dans l’opposition mais celui qui a la même ambition que lui au sein de son propre parti. Car ils ont le même programme, les mêmes idées, et pourtant il faut se différencier….

  • Gaby
    mai 6, 2012

    Si Sarkozy perd ce soir ;ce ne sera pas sous la pression de
    Hollande qui tous comptes faits à été bien modeste ;mais par
    la bêtise de la droite .Avec 18% des suffrages ;on ne pouvait
    pas dire au FN :votez pour nous ;étant entendu qu’on ne veut
    pas vous voir .Mais Juppé ,Copé et Cie ,tiennent ils tant que
    çà à la victoire de Sarkozy .En 2017 il sera beaucoup plus
    facile d’aborder la présidentielle après 5 ans de socialisme
    dont l’échec ne fait aucun doute .Par contre après 15 ans de
    gouvernance de droite ;l’Elysée serait pratiquement indéfendable .