TF1 prépare la mue de son journal de 20 heures

par 4commentaires No tags 0

TF1 vit à l’heure des arbitrages. Secouée par une crise qui ne dit pas son nom, la chaîne de Nonce Paolini ne s’évitera pas une série de réajustements profonds réclamés en interne par une rédaction  inquiète et dans l’attente de décisions. Talonné par le journal de David Pujadas, le 20 heures de Laurence Ferrari va donc connaitre une réforme de fond, dont Catherine Nayl, la directrice de l’info de la chaîne, a esquissé les grandes lignes dans Le Monde de ce week-end. « Casser l’effet mille-feuilles » de ce rendez-vous entrelardé de 16 à 18 sujets par édition et procéder à des choix « plus drastiques »: l’intéressée avance quelques pistes destinées à remuscler un journal, pour qui la campagne présidentielle, en termes d’audience, aurait été fatale.

Cette réforme, attendue à TF1, ne sera donc pas purement cosmétique: ce sont ni le plateau, ni le générique ou l’ergonomie du 20 heures qui est à l’origine de cette désaffection du public. Mais bien le fond de sauce d’un JT encalminé et à la barre duquel Laurence Ferrari semble bien seule. Evoquant le sort de la journaliste, Catherine Nayl explique : « Laurence Ferrari n’a jamais démérité, c’est une battante. Mais elle est dans une position particulière. » A savoir, celle d’une journaliste qui, placée sous les feux des projecteurs,  endosserait injustement, à elle seule, toute la responsabilité des difficultés d’un journal balloté.

Soutenue par Nonce Paolini, qui l’avait installée en lieu et place de PPDA, quand ce dernier fut limogé, Laurence Ferrari va donc être amenée à décider de son avenir, – puisque c’est le discours officiel-,  dans un climat de tensions qui ne lui laisse guère de marge de manœuvres. Or ce qui devrait relèver d’une décision somme toute banale dans toute chaîne qui se respecte prend à TF1, depuis des semaines, des proportions irrationnelles. Le sujet est explosif. Tabou, la question Ferrari ne se pose pas : circulez, il n’y a rien à voir. Et tout journaliste pris en flagrant délit de questionnement est immédiatement blacklisté.

C’est ainsi qu’à TF1 le silence est d‘or : Pas un journaliste n’ose aborder publiquement ces questions. Les rares confidences se font sous le manteau. Quand dans le même temps, à France 2, personne ne se cache pour commenter, à haute voix, les bisbilles entre David Pujadas et Laurent Delahousse. Même chose à l’Express où  Christophe Barbier est régulièrement interpellé sur les rumeurs de son éventuel départ pour le Figaro, des allégations qu’il dément. Tout cela fait parti de la vie d’une rédaction et ce n’est pas faire injure à Nonce Paolini, ni à Laurence Ferrari, que d’évoquer l’avenir de TF1 et de ses figures de proue.

Et c’est donc Catherine Nayl qui monte au front. Accessible, sympathique, carrée et sans détours, la directrice de l’info de TF1 n’a pas la tache facile. D’autant qu’à l’étage supérieur, c’est Martin Bouygues qui règle le scénario et fixe le tempo. Le patron du groupe, qui a réitéré publiquement sa confiance au patron de « La Une »,  a sans doute déjà arbitré la suite avec ce dernier. Et c’est dans les semaines qui viennent qu’on connaitra le nouveau dispositif, ravalé, du journal de 20 heures de la chaîne. Avec ou sans Ferrari ? Chutt…Pas un nom,pas une piste.

0
4 Comments
  • Les Indignés du Paf
    mai 28, 2012

    Bonjour!
    Le monde associatif et professionel grouille de propositions pour réformer le traitement de l’information en France. Parmi les initiatives les plus récentes, il y a celle des Indignés du PAF dont vous pouvez découvrir l’Appel pour une meilleure qualité de l’information en allant sur le lien suivant: http://lesindignesdupaf.org/appel_indignes_du_paf/
    Un rendez-vous « Bilan/ prespectives » du mouvement est prévu le 4 Juin à Paris. + d’infos sur la page FB: « Les Indignés du Paf »
    Tout est parti de la dérive d’un magazine de société sur… TF1 qui avait inséré des faux reportages sur la délinquance urbaine en Décembre 2011 « Appels d’urgence ». Ce fut la goutte de trop qui a fait déborder le vase chez plein de spectateurs offusqués par la manière dont nous somms informés en France.
    Amicalement
    Ldes Indignés du PAF

  • MARTINIQUE
    mai 28, 2012

    LE VRAI CHANGEMENT SERAI DE FAIRE PARTIR LES DEUX JOURNALISTES FEMININES DE TF1…..

    C Chazal à aussi fait trop de temps et devient partiale face à l’actualité politique , nous l’avons tous remarqué face à ses amis ….mis en examen…
    L.Ferrari quant à sa façon de présenter l’actualité fait de grandes tristesses et douloureuses situations, avec un air rieur c’est insuportable….

    LE CHANGEMENT NOUS L ATTENDONS…..

  • guyomard daniel
    mai 29, 2012

    Mot a la mode du jour changement départ L Ferrari
    depuis son arrivée sur le J T de 20h j’ai changé
    de chaine ; personne orgueilleuse coupe la parole
    chante le J T . sourire forcé ;fait pas le poids
    malgré les J T de France Tél de Gauche

  • malo
    mai 29, 2012

    BON DÉBARRAS de toute cette clique de seconds couteaux : Paolini, Nayl, Ferrari, Jeanpierre… Mon Dieu, dans quel état ont-ils mis cette chaîne encore si sympa dans les années 1990 – début 2000… J’hallucine! Passer de 32% d’audience hebdomadaire en 2007 à… 22% moins de 5 ans plus tard! QUEL ÉCHEC!!! Quel lourd bilan!!! PAOLINI, NAYL et surtout FERRARI DOIVENT PARTIR!!! Insupportable imposture blonde qui floppe TOUT.