Voici le plateau où vont s’affronter Sarkozy et Hollande

par 3commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est ce matin vers  heures que les équipes de François Hollande et Nicolas Sarkozy, accompagnées de membres du CSA, se sont rendus sur le plateau de la Plaine Saint-Denis où se déroulera demain soir le face à face entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ils ont pu découvrir le dispositif mis en place par TF1 et France 2. Et ils ont pu y vérifier, notamment,  la bonne température du studio, le choix de la table -un plateau en verre d’une longueur de 2,50 mètres, avec deux alvéoles à chaque extrémité, où s’encastreront les deux candidats, (photo-ci-dessus)- ainsi que la hauteur des sièges. Et c’est un décorateur de renom, Olivier Illiouze, qui a réalisé l’ensemble du décor. 

 

Deux réalisateurs, désignés par les candidats, assisteront celui qui a été finalement désigné pour tenir les manettes de cette soirée, Jérôme Revon: il s’agit d’Yves Barbara, pour Nicolas Sarkozy et de Tristan Carné, pour François Hollande. C’est à eux que reviendra la tache de veiller à ce qu’aucun plan ne desserve leur poulain. Et que le « rendu » à l’antenne soit équitable. C’est ainsi que, comme par le passé, les plans de coupe, qui risquaient de montrer à l’antenne telle ou telle expression de l’un ou l’autre des candidats, ont été strictement bannis.  

Une fois installés demain soir à leur place -François Hollande à gauche de l’écran et Nicolas Sarkozy à droite, comme cela a été également négocié au préalable- les deux hommes déouleront des thèmes, dont l’ordre de passage a fait l’objet d’ultimes discussions. Aucun caméraman ne sera visible sur le plateau où 20 caméras, assistées d »une grue, filmeront l’ensemble. Côté coulisses, le « pool » de photographes, conviés à immortaliser la soirée, sera d’un nombre très limité pour éviter toute perturbation durant la soirée. Tout comme les journalistes: une poignée triée sur le volet.  

 

Il a fallu, enfin, s’entendre sur la durée de ce face à face: il sera d’un minimum de deux heures ont convenu les deux parties, sachant qu’en 2007, le duel Royal-Sarkozy avait dépassé les 2h30. Reste la question de la forme que prendra cette confrontation attendue et du rôle des deux journalistes intervieweurs: seront-ils là, comme par le passé, pour simplement veiller au chronomètre? Ou pourront-ils intervenir dans ce débat décisif pour ce second tour?  

« Je pense que nous allons avoir, pour la première fois depuis 1974, un débat d’une toute autre nature », confie le membre du CSA Christine Kelly, qui a supervisé cette soirée sur le plan technique. « Les deux journalistes devraient être acteurs de cette soirée, au même titre que pour la première fois les chaînes se sont appropriées, avec le CSA dans un rôle d’arbitre, une soirée que ni les équipes de François Hollande, ni celles de Nicolas Sarkozy, n’ont pu confisquer. C’est un grand progrès. »  

En 2007, le face à face Ségolène Royal avait rassemblé, au plus fort de la soirée, quelque 23 millions de téléspectateurs. Combien seront-ils mercredi soir? Sans doute bien plus.

0
3 Comments
  • chaillet simone
    mai 1, 2012

    Ca va être bonnets blancs et blancs bonnets. A qui des deux dira le plus de gros mensonges dans l’espoir que les français les croiront jusqu’au 6 mai. Puis le 7 mai attention les yeux, les portefeuilles et les salaires, car mes amis comme disait Louis XVI nous ne sommes pas sortis de l’auberge.

  • Bakayoko Mamadou
    mai 2, 2012

    Ce face a face sera un debat tres enrichissant c’est par la qu’on saura qui pourra diriger la FRANCE bonne chance a tous!!!!!!!!

  • ibrahima
    mai 2, 2012

    Sarkozy est un bon menteur ,c’est fort probable qu’il réussisse à mentir encore aux français naïf c’est à son excellence francois hollande de jouer le tour et savoir garder son tempérament puisse Sarkozy va lui provoqué pour lui dire qu’il ne connait rien du gouvernement et que son programme ne respect pas la réalité française ,