« Les anges de la Télé Réalité » jettent 6000 personnes dans la rue: consternation

par 5commentaires No tags 0
[]

 

Voici la minute d’une vielle barbe, l’instant du couplet has been et grincheux de celui qui n’a rien compris à son époque…

Je suis tombé par hasard ce matin sur ces images d’une foule au bord de l’apoplexie, de 5000 à 6000 personnes, accourues hier, à quelques mètres des Champs-Elysées, pour entre-apercevoir quelques-uns des participants à un programme de télé-réalité diffusé sur NRJ 12 et dont j’essayais jusqu’à ce jour d’occulter jusqu’à l’existence: Les anges de la Télé-Réalité. J’ai comme ça quelques règles d’hygiène de vie : je ne fume pas, je traverse dans les clous à l’approche de TF1, par peur de me faire écraser par l’un des ses dirigeants furibards, je n’écoute pas Eric Zemmour sur RTL, je poursuis ce métier de manière monastique, fuyant les cénacles et les chapelles du paf et je me refuse à accepter l’idée même de jeter un cil sur Secret Story. 

Mais faut-il vivre à ce point hors du temps, alors que je passe pourtant ma vie à scanner, à scruter, le petit écran, pour ignorer à ce point une émission dont le vide sidéral est inversement proportionnel à son indubitable succès? Serais-je donc passé, sans le savoir, à coté d’un fait de société majeur? Et qu’est-ce qui peut bien jeter ainsi dans la rue, en 2012, une marée d’ados et pas seulement, quand cette même génération des 16-25 ans semble par ailleurs incapable de mobilisation, de réactions, – ne parlons même pas de  révolte-, face à un monde transformé en laminoir ?

Question abyssale. Il y a quelque chose d’incompréhensible et de tétanisant face au spectacle mystique de cette foule en pamoison qui semble vouloir s’identifier à une poignée de participants à un programme consternant de bétise, quand le même jour l’icône et pasionaria birmane, Aung San Su Ki, posait un pied magique à Paris, le tout dans l’indifférence quasi-absolue: Une foule « aux taquets » lui a préféré des anciens « lofteurs» que l’on est bien en peine de créditer d’une quelconque utilité. Qu’ont-ils créé pour embraser les foules ? Que laisseront-ils derrière eux, sinon un profond sentiment de vacuité ? Et est-ce bien la fonction d’une chaîne agréée par le CSA de nous infliger un tel programme?

 

0
5 Comments
  • Brunet
    juin 28, 2012

    « Au taquet » semble être invariable.. (Grammar Nazi inside, désolé)

    http://fr.wiktionary.org/wiki/au_taquet

  • shad
    juin 28, 2012

    je trouve votre article aussi inutile, et vide et que ce pseudo programme tv.

  • Clovise
    juin 28, 2012

    Ce qui est tout aussi consternant que cette manifestation est le peu de réaction que cet article provoque. Que le bon sens (critique, mais pas seulement)de l’auteur n’emporte pas un vif succès me laisse pantois. Nous devrions être bien plus à confier notre stupéfaction face à une jeunesse à ce point privée de conscience que 6000 personnes se retrouvent plus dans la télé-(pseudo)réalité que dans la (vraie)-réalité difficile de notre pays.

  • Scrat
    juin 30, 2012

    +1 Clovise, je suis aussi assez stupéfié par ce vide culturel chez de plus en plus de gens…

    Quand à Shad, le mieux est que tu quittes ce blog et que tu n’y revienne pas, cela nous fera des vacances.

  • VictoriaTheOne
    juillet 15, 2012

    « Et est-ce bien la fonction d’une chaîne agréée par le CSA de nous infliger un tel programme? »

    Bien que cette émission est des plus pathétique qu’il soit cette dernière phrase néanmoins me met mal à l’aise dans une démocratie. Le CSA n’est pas un bureau de censure à ce que je sâche et si l’émission respecte les règles, elle a autant le droit d’exister que cet article.