L’Elysée et Aurélie Filipetti disent niet à une réforme de France 3

par 6commentaires No tags 0

 

L’Elysée et la ministre de la Culture et de la communication, Aurélie Filipetti, ont tranché: il n’y aura pas de réforme de France 3, comme le proposait Rémy Pflimlin, qui a eu un premier contact avec sa tutelle. Le PDG de France Télévisions avait en effet le projet de s’attaquer à un véritable serpent de mer: la restructuration de la chaîne des régions et sa relance. Il s’en était d’ailleurs ouvert auprès des cabinets de François Hollande et d’Aurélie Filipetti. Mais à l’Elysée, comme au ministère de la Culture, on ne veut pas d’un tel chantier, qui risquerait d’ouvrir un front social au sein de l’audiovisuel public.

Rémy Pflimlin comptait s’appuyer sur ce chantier afin de développer un projet, (auquel il comptait associer les régions et la presse quotidienne régionale), et nouer un dialogue avec la nouvelle équipe en place. Or à l’Elysée, le message a été plus simple : alors que Matignon et Bercy planchent sur un certain nombre de scénarios destinés à dégager des recettes supplémentaires pour France Télévisions, un groupe dont les finances ne sont pas au mieux, on demande à son PDG d’engager plus simplement un sérieux plan d’économie.

Pas sûr que les syndicats de France 2 et de France 3 entendent ce message également d’une bonne oreille.

0
6 Comments
  • Petit Poucet
    juillet 2, 2012

    Slogan de Hollande pour la presidentielle : » le Changement c’est maintenant  » ……pour ceux qui l’aurait oublie…..

  • Larose
    juillet 3, 2012

    Filippetti avec 2 p et 2 t,

    merci

  • michael
    juillet 4, 2012

    Donc France 3 est condamné à mourir à plus ou moins long terme puisqu’aucune réforme de cette chaîne ne sera faite.

  • Patapon
    juillet 5, 2012

    C’est tout à fait le contraire… Cette réforme était un enterrement de la chaîne des régions.
    On commence par la couler et ensuite… on l’enterre

  • Gilbert Duroux
    juillet 6, 2012

    Vous avez raison, Patapon. Mais avec l’Express, journal libéral s’il en est, on a l’habitude d’utiliser les éléments de langage du MEDEF et de qualifier de réforme ce qui n’est qu’une contre-réforme.

  • pi
    septembre 10, 2012

    La France, seul pays jacobin en occident, est en conséquence le seul pays à ne pas avoir de télévision régionale à part entière. Les chaines dites nationales sont toutes parisiennes et sont en fait, en observant bien, des chaines locales parisiennes a diffusion nationale. 5mn d expression locale TV ajoutes à moins de 2H de régional par jour, pour des regions et des villes au fort pouvoir économique et historique c’est ridicule mais encore trop pour la mentalité jacobine. En cas de problèmes les réflexes parisiens sont toujours les mêmes : supprimer l’expression locale de la province (comme ils nomment tout ce qui n est pas de Paris). Très peu de citoyens réagissent face à cette organisation car, l école est passé par là, et à moins d avoir vécu ou de connaitre ce qui se fait à l’étranger, cette configuration semble etre la seule possible. Pour France 3, je rêve de télévisions régionales autonomes et fédérées, produisant leurs émissions et leurs informations, mettant en valeur le patrimoine culturel, artistique, historique et économique, comme cela peut se voir dans tous les pays où les respect des cultures provinciales existe.. mais c’est un rêve..