Tristane Banon à Nicolas Bedos : « Il y a des méthodes plus simples que d’aller faire la pute mythomane dans la lucarne »

par 207commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

« Euthanasie ta mère et termine ton bouquin…. » C’est d’une écriture féroce et acide que l’humoriste Nicolas Bedos exécutait le 23 septembre 2011, dans les colonnes du magazine Marianne, – sous le titre, «Tristane, ma meilleure amie »-, la romancière et chroniqueuse (sur Paris Première), Tristane Banon, dont il faut rappeler qu’elle porta plainte contre Dominique Strauss Khan en juillet 2011, expliquant dans les colonnes de l’Express.fr : « Je n’en peux plus d’entendre dire que je suis une menteuse du fait que je ne dépose pas plainte. Depuis huit ans, je porte cette histoire seule… »

 Ce avant que l’affaire en question ne soit classée sans suite par la justice, au mois d’octobre de la même année. Dans son dernier livre, Nicolas Bedos publie cette fameuse chronique, remettant du coup le feu aux poudres…

Car le moins que l’on puisse dire, c’est que neuf ans après qu’elle ait éclaté, cette affaire continue d’obséder certains chroniqueurs. Ainsi de Nicolas Bedos qui, dans le style corrosif qui lui appartient, démarrait son billet en rendant un vibrant hommage à Anne Sinclair. Extrait: «! Non ! Anne n’est pas le modèle désuet de la soumise aux yeux fermés (comme le vocifère ma marraine adorée – Gisèle Halimi- que je préfère en tête-à-tête à déjeuner qu’en tête à claque sur ITélé), bien a contraire, marraine, Anne , c’est l’avenir de nous tous : l’amitié dans l’amour, des « a »minuscules servant de circonflexe au grand « A » du verbe aimer… »

 

Un feu d’artifice. Soutien à DSK, hommage à son ex-épouse ! L’humoriste en venait, ensuite, à sa cible du jour, Tristane Banon.  

 

Et on pouvait lire:

 

«L’impresario de Tristane Banon (qui se fait passer pour sa mère) lui souffle un « J’accuse DSK » dont le style juvénile rappelle davantage Anna Gavalda que l’auteur de Germinal. Qu’elle ait été brutalisée ou non par un malade mental (Rocard n’est pas gâteux, Rocard est franc), cette romancière convalescente est moins bonne que Torreton dans le rôle de la victime. J’en profite pour implorer Tristane d’arrêter de me citer dans la presse comme « son meilleur ami ». Du peu que je m’en souvienne (il était tard dans mon whisky), je ne l‘ai croisé qu’une fois, dans une boîte à la mode ringarde, et ce fut un peu court pour parler de symbiose. Elle a juste eu le temps d’évoquer ses projets, qui sont restés muets, la rubrique des faits divers l’empêchant sans doute de squatter les pages cultures. Dommage. Tristane, fragile Tristane, retardataire lacrymale : puisque à te lire nous sommes désormais comme les deux doigts de la main, permets moi de te rappeler que la justice fonctionne. Elle te paraît sans doute trop lente, mais vu les huit années qu’il t‘a fallu pour porter plainte, je t’invite aujourd’hui à davantage de modestie. Conseil de bon copain : euthanasie ta mère et termine ton bouquin…. »

Ces propos ne pouvaient pas ne pas faire réagir l’intéressée, dont nous publions ci-dessous la réplique.

 

 

« Nicolas Bedos, mon « Meilleur » ennemi

 

 Cher, très cher Nicolas,

 Sois heureux, satisfait, comblé…ça y’est, je t’ai ENFIN remarqué ! Un an que tu me fais des signes désespérés, un an que tu me chroniques dans Marianne, m’apostrophes chez Ruquier, me dézingues chez Toussaint, tout ça dans le but, tu as fini par l’avouer sur France 2, de m’inviter à déjeuner. Et dire que je ne t’avais pas repéré, même pas calculé, toi qui n’étais pour moi que le fils de ton père. Mais Nicolas, sais-tu qu’il y a des méthodes plus simples que d’aller faire la pute mythomane dans la lucarne pour qu’une fille te remarque ?

 

J’avoue, quand tu as écrit dans Marianne que je te disais mon « meilleur  ami » à longueur d’interviews, alors que la presse ne m’avais JAMAIS rien demandé à ton sujet (désolée de t’apprendre, cher ennemi, que ton nombril n’est pas le centre de tout), j’avoue que j’aurais du comprendre le message : « Mais vois-moi Tristane, je suis là, lève un tout petit peu les yeux de ton chien pour m’apercevoir qui bave devant toi, la queue basse ». Et non, je ne voyais rien. Je me souvenais vaguement d’un garçon croisé ivre dans un bar à la mode, tu partageais alors la vie d’une brune qui ne pouvait pas être ta mère mais n’avait plus l’âge d’être ta sœur, et tu hurlais qu’elles faisaient « toutes chier à vouloir faire des mioches, ces pétasses de bonnes-femmes ! »

Je ne sais pas, peut-être, chacun en jugera. Alors chez Ruquier tu recommences, m’ordonnes d’euthanasier ma mère (penses-tu qu’elle ferait barrage entre nous ?) et de manger, ce que nous allons faire ensemble, donc. Après avoir dîné avec le père il y a quelques années, ce qui te permit de me dire gérontophile ; je vais donc déjeuner avec le fils. À peu de choses près, il n’est pas impossible que je ne fasse pas la différence.

 

Face à toi, j’aurais l’impression d’avoir tout à la fois Stéphane Guillon, en moins bon, et Guy Carlier, en moins gros. Sauf qu’aucun n’a ta malhonnêteté intellectuelle, ni ta virtuosité pamphlétaire il est vrai, mais c’est un fait, tu es unique. Car vois-tu, après tant d’appels du pied, j’ai fini par lire ton livre. Avant de partager ta table, c’était la moindre des choses, ne trouves-tu pas ?

 

Il serait trop long d’énumérer le nombre de mensonges que tu peux cracher sur mon nom, tu te déclares mythomane et toi seul a décidé que ça t’octroyait ce droit de décapiter par les mots, brillamment j’en conviens, ceux qui passent sous ton stylo. Mais du coup, je m’interroge : écris-tu ce que tu crois, ce que tu sais, ce dont tu rêves, ce que tu désires ? Car enfin, le minimum serait de prévenir le lecteur, qu’il sache où il va. J’ai bien compris que tu tuerais ton père pour un bon mot, non content de l’avoir achevé à répétition sur scène ; mais à bientôt 33 ans, l’âge christique, penses-tu parfois aux conséquences de tes conneries si bien écrites ?

Car enfin, s’il est vrai que notre président « Normal » te faisait, il n’y a pas si longtemps, annuler tes PV, comprends bien que ça nous fera voir sa « normalité » sous un angle résolument neuf (à moins que nous décidions tous de lui envoyer nos contraventions avec une recommandation de ta part) ! Que Julien Hollande te dise réellement que personne ne peut encadrer Valérie Trierweiler autour de lui, ou que tu l’inventes, ne revient pas tout à fait au même.

 

Mais revenons à nous, et puisque tu as l’air de t’en inquiéter, je te rassure, je mange autant que tu sniffes, c’est dire si je suis plutôt loin de l’anorexie. Déjeunons puisque tu le souhaites, mais alors sois chic, choisis-nous au moins une bonne adresse ! »

 

0
207 Comments
  • Monika
    novembre 5, 2012

    Bravo Tristane.Je ne supporte pas ce petit pédant prétentieux qui pour être sorti des c….. de son père se croit issu de celle de Jupiter! Mal dans sa peau, arrogant, cynique et surtout sans talent. Il est à l’humour ce que les oeufs de lump sont au caviar. Sans goût, sans finesse aucune et grossier.

    • zoomental
      novembre 5, 2012

      Bravo Nico.Je ne supporte pas cette petite pédante prétentieuse qui pour être sorti des o….. de sa mère se croit issue de celle de Jupiter! Mal dans sa peau, arrogant,e cynique et surtout sans talent. Elle est à la littérature ce que les oeufs de lump sont au caviar. Sans goût, sans finesse aucune et grossier.

      • Monika
        novembre 5, 2012

        Que je sache Jupiter n’avait pas d’ovaires ou alors c’est un scoop LOL de chez LOL!!

        • solon1er
          novembre 5, 2012

          @MONIKA, Pardonnez moi je plaisantais avec vous. J’avais compris que C.. etait pour chromosomes, mais j,ai detourne le terme. Bien a vous.

          • Missiless
            novembre 5, 2012

            Je pense que vous avez essayé de jouer au malin avec  » MONIKA  », voilà que vous êtes tombé dans votre propre connerie, celle d’imiter un certain volatile mais qui, lui, ne vous demande pas de l’imiter; et pour enfin demander des excuses.
            Il est vrai que ce Nikolas… Bon ! Je ne vais redire ce que MONIKA a écrit à son sujet.
            Cordialement !
            LeNumideNordAfricain..

        • jamesben
          novembre 5, 2012

          Les déesses sortaient de la cuisse, d’près la mythologie. En c’était d’entre les cuisses. ça, les historiens ne pouvaient pas l’écrire (censure). Les Dieux pouvant tous se permettre, surtout ceux de l’Olympe, devaient être bisexués.cqfd.

      • Bertrand
        novembre 5, 2012

        àZoomantal – Bravo à Monica, moi non plus je ne supporte pas ce petit prétentieux qui n’a aucun talent ni respect pour les gens et qui reflète bien son affichage au PS. Zoomantal vous êtes sans doute de la même clique apparemment , elle est belle la gauche !

    • Joseph roger
      novembre 5, 2012

      Des goûts et des couleurs……

    • Pierre-Jean
      novembre 5, 2012

      Bravo à vous ! 🙂 J’ai beaucoup aimé votre sens de l’humour. De la très haute finesse, pour faire suite à Zoomental 🙂 Certes, Jupiter aurait pu être hermaphrodite, s’il n’avait choisi, justement, d’être Jupiter… 🙂 bonne journée…

    • Bertrand
      novembre 5, 2012

      Monika, Tout à fait d’accord avec vous de A jusqu’à Z !

    • mimi
      novembre 5, 2012

      tu bien raison tout est dit

    • Cleraco
      novembre 5, 2012

      Tout à fait d’accord avec vous. Cet individu me débecte. Ce rôle qu’il se donne est à vomir. Invité chez Ruquier l’autre soir il a fait son show. C’était pathétique. Bravo Tristane

      • pauline
        novembre 6, 2012

        Et cette Tristane Banon n’est pas pathétique avec ce genre de ‘lettre ouverte’ dans la presse qui reste sans fond, superficielle et je sais pas sans but véritable..si c’est pas pathétique..en fait oui c’est juste pathétique. Intrinsèquement pathétique…

    • Priska
      novembre 5, 2012

      Monika, tu résumes ce que beaucoup pensent de ce type absolument arrogant et désagréable à voir et à entendre, dont le père se dit si fier…

      Les deux ont un ego surdimensionné, pas drôles dans leurs propos aigres comme la bile.
      La gauche les a poussés aux fesses, mais les heures de gloire du père sont un souvenir. On l’invite encore ce bobo parisien car il est dans l’air du temps… Normal quoi !!

    • Ramatuelle
      novembre 5, 2012

      Monika, parce que vous n’appréciez pas N. Bedos, c’est T. Banon qui a raison ?!? C’est quoi ce raisonnement d’analphabète ? Surtout que c’est une affaire dont vous connaissez moins que rien…

    • john thollon
      novembre 6, 2012

      Nicolas Bedos est un con crispant, arrogant, grossier qui joue de la reputation de son pere mais qui ne lui arrive pas a la cheville. Bref un personnage des plus ennuyeux par ses soliloques odieux et agressifs.

    • amy
      novembre 6, 2012

      Vos complexes me dépriment….

  • NanaCouscouri
    novembre 5, 2012

    Bravo Tristane,

    Je ne vous aime pas, mais j’ai apprécié vos écrits. Défendez-vous, ce mecton n’a pas lieu d’exister sur le devant de la scène, et ignorez le.

    • Ced
      novembre 5, 2012

      A Bernard,

      De gauche ou de droite, cela n’empêche pas d’écrire des débilités. La preuve.

  • Ah ben ouais mais bon
    novembre 5, 2012

    « MoN meilleur eNNemi » ! Pourquoi tant de N ?
    Il faut vraiment rien à faire d’intéressant pour s’en mettre plein la g…

    • becquart
      novembre 5, 2012

      en fait ce sont les « e » qui sont majoritaire.. un peu comme.. hheeuuuuuu cad que tout déroule, que ca fait couler de l’encre et quand on parle de cale, on ne parle pas d’autres choses;. tous des bobos ces lecteurs, quand aux auteurs,… ils en manquent ! mais c’est normal, puisque ca marche !

  • somme
    novembre 5, 2012

    ce pauvre debos
    toujours aussi agressif et bête
    il se croit sans doute un intello alors qu’il n’est qu’un petit minable pretentieux et sans talent
    sans doute veut il qu’on parle un peu de lui car sans petits coups comme ça il serait depuis longtemps dans les oubliettes

    • HANNAH
      novembre 5, 2012

      Une attaque, peut-être K.O : une bosse pour Bedos mais pas Debos quand même! il se relèvera certainement,..

  • el gaucho
    novembre 5, 2012

    Le plus pitoyable est-il de les lire ou est-il de relayer « l’info »?

    Mais bon Dieu, envoyez les 1 an chez les chiffonniers du Caire, ils y rencontreront la vraie vie!

    • cave
      novembre 5, 2012

      Serait-ce une déclaration d’amour ?

      • EL GAUCHO
        novembre 5, 2012

        Bah non!

        • MARIPOSA
          novembre 5, 2012

          D’accord avec CAVE : c’est du marivaudage. Ces deux-là, ils vont s’attraper.

  • Bernard BIGENWALD
    novembre 5, 2012

    Bien envoyé à cet abominable petit phallo narcissique, qui s »essaye à pasticher sans talent son père.

  • Yann
    novembre 5, 2012

    Mais quand Banon cessera-t-elle de se plaindre ?

  • Laurent R.
    novembre 5, 2012

    ah qu’il est difficile d’exister dans l’ombre d’un père si connu.Il voulait se faire un prénom il n’a pas réussi sauf en écrivant des pamphlets sur un torchon de gauche. Pauvre petit Nicolas qui n’aura jamais le talent d’écriture de son père.

    • Paris
      novembre 5, 2012

      Ha bon, parce que le père a du talent ???

  • Habibi
    novembre 5, 2012

    Quand on est mythomane comme Tristane et que l’on accuse des gens de crime sexuel pour la renommée, il faut s’attendre à se faire épingler. Certes, Nicolas Bedos, n’est pas celui qui devrait se positionner en donneur de leçon mais voyons qu’elle arrête de la ramener la Banon.

    • FLORENCE
      novembre 6, 2012

      Ah bon ??? Vous trouvez que ca apporte une certaine renommée que d’arriver à dire qu’on a été agressé en général et sexuellement en particulier ??? Il doit y avoir d’autre moyen d’y parvenir je pense ! Pas vous ???

    • jean paul
      novembre 7, 2012

      Vous êtes sans doute encore vierge du T de B. S’il vous arrive un jour de vous faire empapaouter, contre votre gré, vous nous en reparlerez des accusations sur les crimes sexuels pour asseoir votre renommée ?
      Vous ne vous réassiérez plus dessus comme vous le faites aujourd’hui !

    • laura
      novembre 15, 2012

      Habibi….accuser des gens de crime sexuel pour la renommee, vous dites.Vous avez du culot, on voit bien d ou vous sortez !!

      • Chaotique_pratiquant
        novembre 17, 2012

        @laura :
        Ca pue un peu le « on voit bien d ou vous sortez !! »,non?
        Est-ce le pseudo « exotique » qui induit d’où il sort ?
        C’est vrai que Habibi ça fait pas très de chez nous, n’est ce pas ?

  • assia
    novembre 5, 2012

    tu veux que je compte le pognon que tu te fais pendant que tu taper du palestosh, toi et tes petits copains du ps

  • tom
    novembre 5, 2012

    A la place de banon, celui que je viserais, cela serait plutôt Demaison qui s’est bien foutu de sa gueule chez Toussaint :  » en chair et en os, surtout en os… » C’était bien rétorqué…

  • Harmony
    novembre 5, 2012

    Un petit mec, un tout petit mec, un avorton intellectuel, une nullité.

  • JP Massias
    novembre 5, 2012

    Les fautes d’orthographes sont de l’auteure Banon ?

    • Marianne
      novembre 5, 2012

      Quelles fautes d’orthographe (sans « s » svp) ??? J’aurais tendance à faire davantage confiance à T.Banon qu’à vous en ce qui concerne les aptitudes rédactionnelles et j’avoue que je ne me suis pas trompée …

      • duchene
        novembre 5, 2012

        @Marianne vous réagissez à la personne qui rlève les fautes d’orthographe de Tristane et pas une remarque sur ‘olé les juifs »????

        • Marianne
          novembre 5, 2012

          Je ne réagis pa « à personne qui relève les fautes d’orthographe de Tristane » puisqu’il n’y a PAS de fautes d’orthographe de Tristane !!!! Et je réagis à ce que je VEUX et votre intervention est nulle et non avenue !

          • B
            novembre 5, 2012

            mais si, mais si, il y a des fautes d’orthographe!
            Si vous, vous ne les trouvez pas, la presse a du souci à se faire, mais évidemment, vu le niveau de vos articles…

          • duchene
            novembre 5, 2012

            Normal de ne pas intervenir sur cette phrase , vous qui avez toujours diabolisé ISRAEL ,que ce genre de propos ne vous interpelle ne m’étonne guère car comme toujours votre journal est un ramassis d’ordures , je n’en voudrai pas dans mes toilettes…
            donc au plaisir de ne plus vous lire si tant est que j’en fus tentée!!!

          • Ramatuelle
            novembre 5, 2012

            Chère Marianne, avant d’ouvrir la bouche, ouvrez l’oeil (à défaut de l’esprit) sur le texte de T. Banon : « la presse ne m’avais JAMAIS rien demandé ». Z’avez trouvé l’erreur ma chère ? Qu’elle soit de frappe, d’inattention ou de français, une faute en est une.

          • Marianne
            novembre 6, 2012

            @RAMATUELLE – visiblement vous, vous ne trouvez pas les fautes où elles se trouvent, faites un effort le mot « Jamais » est correctement orthographié, c’est le verbe qui pose problème !!! et n’oubliez pas de relire également les écrits de Bedos lorsqu’il déclare en parlant de T.B « je ne l’ai croisé » il y a également une grossière lacune (et celle-ci ne peut aucunement être une faute de frappe). Mais je vous laisse chercher, la tâche peut s’évérer plus ardue, visiblement c’est une règle élémentaire que beaucoup ne maîtrisent pas, pourtant enseignée au cours moyen …

            Et je tiens à préciser aux différents intervenants précédents que c’est beaucoup trop d’honneur que vous me faites en imaginant que je représente le journal homonyme, désolée de vous décevoir, je ne suis qu’une simple ménagère de moins de 50 ans, quelque peu lettrée, je le consens…

          • RAMATUELLE
            novembre 6, 2012

            Mon dieu ! MARIANNE vous êtes st***de à ce point !! Vous n’avez pas vu que j’ai fait un copié-collé du texte de Tristane ? C’est pourquoi JAMAIS est resté en majuscules. Il était évident pour tous (sauf pour VOUS) que la faute n’était pas là.

          • Marianne
            novembre 8, 2012

            « Mon Dieu RAMATUELLE » après quelques jours sans Internet et plutôt déconcertée de lire à cet instant votre diatribe à mon endroit, je me vois dans l’obligation d’y donner une ultime réponse. La stupidité, très modestement, n’est pas un trait prédominant de mon caractère et visiblement, vous, c’est le sens de l’humour qui vous fait défaut .(entre autres).. Gardez dorénavant votre ton péremptoire et critiques acerbes à d’autres, notamment (au hasard) à N.Bedos! je n’ai, moi, jamais eu comme lui l’outrecuidance de me proclamer écrivain et journaliste et auteur et scénariste et … et …et de génie … SalutatMions.

      • Jp Massias
        novembre 5, 2012

        Oui, le s à orthographe est mal venu. Mon iPad à dictionnaire anglais me joue des tours en faisant des corrections intempestives. Je n’ai pas l’envie de relire cette diatribe ennuyeuse, mais je me souviens de : la presse ne m’avaiS / j’aurais dU / toi seul A …

  • laure
    novembre 5, 2012

    Ah ca y est; l’express se fait de nouveau le porte parole de Banon, vous n’avez pas encore compris que tout le monde s’en fou de cette pauvre fille…cf le nombre de livres vendus lors de son dernier ouvrage…

  • snoubel
    novembre 5, 2012

    Chamailleries de petits bourgeois (ou opération « remarquez-nous, on a quelque chose à vous vendre »), pauvres fils et fille à papa : savez-vous qu’il existe une planète appelée « TERRE » et sur laquelle il y a de la vraie vie avec des vraies gens ??? On s’en fiche vraiment de vos histoires qui ne sont ni drôles ni intéressantes. Allez donc déverser votre soi-disant verve dans vos boîtes à la mode avec le verre dans une main et la paille dans l’autre. Amusez-vous bien mais surtout restez entre vous et oubliez-nous !!!!

    • massiot
      novembre 5, 2012

      d’accord, totalement d’accord avec snoubelle, restez entre-vous dans les endroits « people » et surtout, surtout, n’intervez que pour l’essentiel, à savoir : les vrais gens

    • ROBINL
      novembre 5, 2012

      Pourquoi avoir lu cet article et avoir laissé un commentaire alors???? Chacun ici critique mais combien sont heureux de pouvoir se rassurer en constatant que les « people » sont tout aussi idiots que nous, sinon plus…

    • pauline
      novembre 6, 2012

      à vrai dire c’est à l’Express que tu devrais t’adresser (et sur le fond je suis d’accord avec toi soit dit en passant) et oui moi même je suis coupable d’avoir lu ces conneries sans intérêt, cette ‘lettre ouverte’ est une pathétique blague..quant à Bedos, ce n’est pas globalement du même ordre puisque ses papiers sont avant tout un travail demandé par Marianne ou il écrit d’ailleurs sur de NOMBREUX AUTRES sujets..Donc cette réponse de cette jeune femme n’a aucune espèce d’intérêt que cependant et malheureusement l’Express et autres médias s’empressent de publier juste parce que c’est facile..pas de travail de fond, pas de sujet complexe et pertinent..ah l’Express..malhonneteté intellectuelle semble être votre mot d’ordre..pathétique tout comme cette pseudo et totalement creuse ‘lettre ouverte’..

  • Edougue Jade
    novembre 5, 2012

    Je n’aurais certainement pu faire mieux, qu’il ose donc aujourd’hui, face à ces mots délicatement choisis faire preuve de la même maîtrise vocable sans allusion permanente à son si petit esprit.

    Je l’exècre et aurais été incapable de l’écrire, vous avez été ma plume et je vous en remercie. Concernant cette plainte que vous ne pouvez porter décidez à partir de maintenant qu’elle ne peut être que le fruit de cet arbre qu’il semble que vous soyez. Lorsque l’on a la force des mots en son sein, on possède la force entière de son âme. Allez au bout de ce que vous représentez pour tant de jeunes femmes. Comme vous avez su remettre à sa place notre « ami » détestable( il en faut un dans tout clan « amical ») et cela sans bouger(si ce n’est vos petits doigts), remettez aussi à sa place la valeur qu’est votre vie.

    « Si tu enfonces un clou, tu lèves d’abord la main.
    Le marteau s’éloigne, mais la force grandit, elle s’abat. »

    J’espère que tu es entrain de puiser ta force.

  • bertienews
    novembre 5, 2012

    Bonjour,

    délectation inhabituelle pour ne pas dire extraordinaire qui nous est offerte par l’Express.fr ce matin : l’échange d’amabilités entre deux bof bof (prononcez bobos) parisiens qui, s’ils semblent se figurer d’être sortis tous deux de la cuisse de Jupiter, n’en restent pas moins être…des martiens pour le commun des mortels que nous sommes.
    Surtout, qu’ils restent exiler sur leur planète, bien éloignés de nous, tant ils sont dérisoires et inutiles.

  • lou
    novembre 5, 2012

    Mais qu’est-ce qu’on s’en tape de leurs histoires…

    PS: la personne qui a écrit cette diatribe est-elle vraiment écrivaine ?

    • paul
      novembre 5, 2012

      On peut en effet se le demander quand on voit les fautes d’orthographe…

    • RAMATUELLE
      novembre 6, 2012

      Il ne faut pas oublier que beaucoup d’écrivains font des fautes. J’ai même rencontré des traducteurs qui massacraient bien le français. Les écrivains sont corrigés sur le fond et la forme par des correcteurs qui ne font que ça.

  • damien
    novembre 5, 2012

    Trop bon! Bravo aux deux!! 🙂

  • Nadia Aouassi
    novembre 5, 2012

    Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi  » lhomme  » manque terriblement d’humilIté ?

  • MKx
    novembre 5, 2012

    Qui sont ces gens qui se croient si importants que leur petites histoires de cours de collège (et encore…) s’étalent ainsi dans les journaux et magazines nationaux ?

    Des people, imbus, prétentieux, sans grande intelligence, qui se donnent l’impression d’exister en nous emmerdant (pardonnez moi, mais le mot est encore faible) avec le vide de leurs vies.

    Certes j’ai lu, et je réagis …. Mais surtout pour inviter les lecteurs ici à aller voir le monde et oublier ces arrogants nombrilistes.

    • pauline
      novembre 6, 2012

      Bien d’accord avec toi..même si parfois je peux apprècier certains papiers amusants et bien écrit de Nicolas Bedos..Tristane Banon cependant n’a aucun talent d’écriture mais bon ça c’est une autre histoire..Cette petite guéguerre par médias interposés reste evidemment totalement ridicule et sans intérêt.

  • Luca
    novembre 5, 2012

    Voilà une non information comme on en voudrait plus souvent: 1 « fils de » qui essaie de se faire de la pub en insultant une « non illustre » qui lui répond dans le même but…
    C’est pas ce qu’on appelle des enamis? (ennemis en public qui sont complices pour leur pub perso)
    En tout cas, quand un frustré essaie de draguer une frigide, c’est plutôt drôle… je suis pour plus de médiatisation de cette histoire

  • solon1er
    novembre 5, 2012

    Mais a quoi sert toutes ces sottises des deux cotes. Les médias sont devenus débiles. Deux personnes s’insultent et cela fait la une de l’express et de Yahoo!!! super cela fera avancer la technologie, faire reculer le chômage et servir de financement a la lutte contre la pauvreté dans un pays qui se dit 5eme puissance mondiale et n’en compte pas moins de 100 000, et oui vous avez bien lu, cent mille SDF. beuuuurk.

    • jean paul
      novembre 7, 2012

      Oyez, oyez. bonnes gens réactives et vraies, n’aviez vous point compris que c’etait « la guerre des étoiles *folantes* ? Ces « étoiles » là, filent à la vitesse de la lumière des feux de la rampe; pour ne plus voir : vous pouvez l’éteindre, quand cela vous chante, non ?

  • Laumart
    novembre 5, 2012

    Bien dit Tristane ! et bien répondu à ce pamphlet de caniveau qui illustre une fois de plus la niaiserie de ce nicolas bedos dont on se passerait volontier. Il est tout juste bon à animer les émissions nazes de la télévision poubelle où il a su trouver parfaitement sa place. En concours d’insultes, en général, il arrive bon premier. Quand il s’agit d’élever le débat, d’écrire un livre ou de tenir des propos construits : il est aux abonnés absents.

    Votre réponse est très bien rédigée et remet en place ce fils à papa qui croit son destin étoilé mais n’a toujours rien prouvé.

    J’ai du respect pour votre combat Tristane et de l’empathie pour votre histoire. Je vous souhaite de vous construire un bel avenir et de trouver le bonheur, vous le méritez.

  • Axoubise
    novembre 5, 2012

    Cet « article » ne fait honneur à personne : ni aux 2 protagonistes qui perdent leur temps à attaquer ou se défendre, ni à Renaud Revel (moi aussi, je sais citer des sources – on m’a appris ça au Lycée) qui ne fait rien ressortir du sujet ; si c’est à ça que vous préparent vos études, vous auriez pu arrêter en Terminale, ni à l’Express qui utilise si bassement les propos les propos des autres en croyant publier un article : vous auriez pu avouer que vous l’avez piquer à Gala ou Voici, on perdrait moins notre temps à acheter votre journal !!

    • Phoque
      novembre 5, 2012

      Sauf que là, vous n’avez rien payé pour le lire vu que c’est gratos sur le net…

    • ROINL
      novembre 5, 2012

      Si vous souhaitez réellement que l’Express (ou tout autre journal) arrête de publier ce type d’article, vous devriez commencer par les boycotter… et si la plupart des gens fait de même, alors ils chercheront de nouveaux sujets plus intéressants…. mais comme toujours, il est plus facile de critiquer celui qui produit de la qualité médiocre plutôt que de critiquer celui qui achète (ou lit gratuitement) cette qualité médiocre et suggère donc un certain goût pour ce produit qui continuera donc d’exister… (Personnellement, cet article m’a juste fait rire 2 minutes, les commentaires m’ont fait rire 10 minutes… et maintenant je vais me regarder un bon film haut de gamme avec JCVD pour clore la soirée en beauté!!! rhoooo, bah ça alors! 😉

      • Axoubise
        novembre 5, 2012

        Je vous remercie de prendre de votre temps pour me répondre et je suis tt à fait d’accord avec vous: rien ne vaut un bon film… dans certains cas, on préfère la fiction à la médiocre réalité ! Hasta la vista !!

    • Eric Mettout
      novembre 6, 2012

      Ni à vous, chère Axboubise, qui le lisez?

  • rajo
    novembre 5, 2012

    on sent tellement ce talent inné de « l’écrivaine  » chez tritri que cela en devient encore plus comique (involontairement malheureusement, j’en suis persuadé) que les trois phrases hilarantes de NC….

  • PAFUMI Sylvain
    novembre 5, 2012

    Moi, je trouve qu’ils ont tous les deux un talent littéraire que j’envie beaucoup. Je comprends mieux à les lire que tous mes manuscrits aient été refusés par les maisons d’édition auxquelles je les avais envoyés! LOL

    • pauline
      novembre 6, 2012

      Tristane Banon n’a aucun talent littéraire; s’il te plaît, c’est insultant de lire ça, même sa lettre ouverte est ennuyeuse et plate (sans oublier superficielle et creuse au possible..) et je juge là seulement d’un point de vue stylistique..c’est juste mauvais et risible.

  • ISMAËL
    novembre 5, 2012

    Pouvez vous les deux vous rendre compte que les préoccupations les plus vives dans notre monde d’aujourd’hui c’est la garantie de la stabilité de la paix et de la sécurité. chacun de nous a besoin de se sentir en sécurité de vivre son quotidien paisiblement. Je veux rappeler à vous deux qu’il y a pleine des choses qui devaient vous préoccuper que de vous la guerre morale. Ne serait-il pas nécessaire, de garder votre passé que de faire l’étaler sur la toile? Ce conflit que vous menez n’est plus jamais une des solutions meilleurs à envisager pour se gratifier de la bonne cause!

  • ANNIE
    novembre 5, 2012

    Mais qui voudrait bouffer avec Banon… Pour qu’elle se plaigne que les gens sont trop méchants…Qu’ils la traitent de menteuse….Enfin le côté positif c’est que l’addition ne devrait pas être trop salée!

  • drouet
    novembre 5, 2012

    Elle écrit bien, ELLE.
    Faut qu’il arrête, l’autre parigot à la noix. Tout le monde s’en tape de ce qu’il pense. Quand on sait que ce petit monsieur s’est fait embaucher (à 18 ans) sur Canal plus parce que les dirigeants de cette dernière voulaient faire plaisir à son papa (une histoire de contrat à honorer, du donnant-donnant). Et il se permet de se la jouer ? Mais calme-toi, mon gars, calme-toi ! Et prend des leçons de classe (et d’écriture).

    • pauline
      novembre 6, 2012

      Et Tristane Banon a seulement été publiée parce qu’elle était fille de..renseigne toi..et même publiée elle n’a eu aucun succès que ce soit public ou critique au moins Bedos a un certain succès qu’il a acquis par lui-même après ses années de pistonnage..Il n’y a pas de comparaisons à faire dans ce domaine, trouve de vrais arguments parce que dans ce domaine Banon est battue par K.O.

  • Marco
    novembre 5, 2012

    Arrêtez, Tristane va pleurer… Dans 8 ans.

    • eric
      novembre 5, 2012

      pas mal !

  • amy
    novembre 5, 2012

    L’express, il faudrait peut être changer la photo de banon qui illustre l’article, car elle fait un peu pitié….Vous n’êtes pas très élégant…

  • lilosam
    novembre 5, 2012

    je prend 5 mn de mon temps pour vous dire ke vous avez vraiment rien a foutre pour parler sur ça….!!!!!!!!! acheté vous une vie et bon courage

  • lafon
    novembre 5, 2012

    Je ne peux pas dire que j’apprécie beaucoup cette demoiselle Banon. Mais, c’est son droit de répondre aux c… qu’on dit sur elle. Et surtout, lorsque ça vient de ce prétentieux qui se croit tout permis parcequ’il est le fils de son Père. Son père, lui au moins, il m’a souvent fait rire. Même si de temps en temps, il pourrait essayer sa verve (et quelques fois, sa méchanceté)
    ur des personnes qui ne pensent pas comme lui. Je suis scandalisée par tant de cruauté!!!

    • laure
      novembre 5, 2012

      heu rassurez-moi, votre dernière phrase est de l’ironie ?

  • Phoque
    novembre 5, 2012

    Ce duel entre égos de névrosés est un peu pathétique sur les bords, et surtout moins divertissant que le duel de fils-de, Bedos et Kassovitz. Et ce qui me dérange aussi, c’est que les Bedos sont des amis intimes de Sainclair, donc tout de suite, il n’y a aucun recul…

  • Sambaouma
    novembre 5, 2012

    Bravo Tristane d’assurer ce que vous etes . Ce rejeton de bedos n’a rien que du NOM et il s’en sert à tout prix pour exister et il se croit tout permis. Il faut le voir à la tele pour se rendre compte – il faut regarder ses yeux- oui,pour se rendre compte qu’il fait feux de tout bois pensant plaire ou distraire. Il est temps pour lui de jouer modeste.

  • georgeq
    novembre 5, 2012

    Bravo et merci de soutenir Tristane que je ne connais pas perso, mais qui comme beaucoup d’autres femmes, filles, de tous les âges, s’est retrouvée dans une vilaine situation.
    Bravo de remettre ce perroquet Bedos à sa place de nul, car si il ne sait pas ce que c’est d’avoir été agressé sexuellement.
    Il est aussi un gros pervers et un grand violent par ses propos qu’il ne maîtrisent plus, comme DSK qui ne pensait que sexe, Bedos pense grossièrement et viole par la tête les femmes, les filles, les mères, soit la gente féminine
    Ses paroles sont des épées dont il ne contrôle plus le débit, soyons vulgaire, faisons du bruit.
    a t il seulement une mère ou est il le produit raté d’une banale sauterie.
    Car sans l’Amour d’une mère, les dégâts sont irréversible; et le cas Bedos semble à priori grave.
    Pardonnons à cet enfant soixante hui-tard, son retard mental et son manque de coeur, qu’il tente de rattraper par le jeu de sa belle gueule trivial. qui se déforme au fil des heures.
    Car son succès n’est pas dû à son intelligence, mais au silence de ses accompagnateurs, faux amis de l’audio visuel et des médias pervertis comme lui.
    On fait la part belle à la vulgarité, à l’arrogance, non ici en France, je dit STOP il y a mieux.
    La Parole est créatrice et les belles Paroles sont du baume pour le coeur et un chant de l’Esprit.
    Avec nos mots bien choisis, nous pouvons rendre heureux les malchanceux, les plus petits.
    Ce qui n’est pas le cas de Bedos qui tue à tous prix.
    Les Arabes sont arrivés avec leurs crachas, les pieds noirs avec leur orgueil.
    Nous n’avons ni besoin des uns, ni de l’autre, la France est une terre d’accueil et d’intelligence, que tous se sentent avant tout humain et respectueux des valeurs humaines.
    Ici c’est la France et elle mérite le respect.
    Toutes les Femmes et Filles de France sentez vous soutenue Bedos va bientôt dégager et c’est tant mieux.

  • Daniel Decroix
    novembre 5, 2012

    J’adore Tristane Banon … Et j’adore Nicolas Bedos … et je les aime quand ils s’affrontent avec un tel talent -tous les deux.
    Bravo Tristane -bien envoyé ! [Il ne faut pas la chercher, la Tristane, c’est elle qui vous trouve]
    Mais ne croyez-vous, chère Tristane Banon, qu’après avoir infligé un tel traitement à Nicolas Bedos, il ne puisse plus se passer de vous. l
    Et si vous écriviez un bouquin à deux…

    • sup
      novembre 5, 2012

      vous etes excellent

  • osheridan
    novembre 5, 2012

    Alors c’est ca le futur? C’est ce qui nous attend ?

    Des pseudo-célébrités, tant bien meme qu’elles seraient de vraies et des grandes, qui s’éécrivent l’une à l’autre en s’étripant PUBLIQUEMENT.
    Maintenant nous assistons aux pugilats des vedettes qui se servent des nouveaux médias (internet, tweeter, facebook et j’en oublis) pour faire passer leur messages afin que tous, surtout les curieux, puissent le lire pour atteindre l’autre tout en se glorifiant de leur proses.

    Si l’avenir c’est de voir de plus en plus ce type de comportements narcissiques et scandaleux pour se faire de la pub gratuite, ce qui est l’objet pleinement recherché, je dirais meme presqu’exclusivement le seul but, l’attaque lexicale n’étant que secondaire, j’aimerai que le lecteur puissent etre informé avant de la teneur de l’information avant qu’il ne la lise.

    Pour ma part, j’aurai bien aimé, qu’en haut de l’article, un petit symbole ou petit message soit inscrit disant : »attention, article ininterressant au contenu douteux ». Je me serais alors permis de ne pas le lire mais si j’avais décidé de le lire, je l’aurai fais consciemment parce que j’aurais été averti avant.

    Donc voilà, gros coup de gueule contre Bedos et Tristan Banon, qui celle-ci meme si physiquement me plait beaucoup, sa tirade me déplait fortement.
    J’aurai préféré la découvrir cultivée ou interressante personnellement, si fortuitement une rencontre aurait surevenu entre nous, plutot que de la découvrir comme cela.

    Là, j’ai maintenant l’image, confirmée, d’une personne qui cherche réellement l’attention médiatique pour exister, ce qui ne la différencie plus des imbéciles qui font Secret Story, loft story ou la ferme célébrités. Si dans ce troupeau de moutons où les idiots son rois et où leur avenir ne peut plus passer que par la télé sinon la mort les attend (Loana, Steevy, FX etc..) je suis désolé de voir que Tristane a désormais sa place parmi eux. Bedos aussi naturellement. Lui, fils de, il n’a meme pas cherché à tuer le père, il a carrément pris son costume de scene pour jouer le retour du clown les rides en moins, l’humour aussi.

    Ps : Tristane, je croyais à ton histoire contre DSK. Que tu étais sincere mais là avec cette lettre, la lumière des médias t’attires tellement que tu es capable de tout pour te faire connaitre, à défaut de te faire respecter.

  • fontaine laurent
    novembre 5, 2012

    mais pour qui vous vous prenez banon pour le fromage vous avez attendu 8 ans pour qu il arrive a maturation!! non ce fromage et bien meilleurs que vous pendant toutes ces annees vous etiez une inconnue d ai lleurs votre syntaxe montre bien qui vous etes ni balzac ni zola la seule chose qui transpire de vos ecrits comme toutes les femmes de votre espece c est que vous sortez les griffes quand vous ne pouvez pas atteindre votre but vous le desirez nico je le comprends il a 1 belle gueule!!!! et nico laisse tomber elle ne vaut pas le COUP §§§

    • Moi
      novembre 6, 2012

      C’est gonflé de faire des remarques sur la syntaxe des autres quand on écrit aussi mal.

  • marjane
    novembre 5, 2012

    franchement on s’en bat les castagnette de leur histoire
    y a des sujets plus grave dans le vie!!

  • steeve
    novembre 5, 2012

    Je n’aurais jamais cru écrire cela, mais le titre de Voici résume bien toute cette connerie : « Bienvenue à Egoland »
    Lequel dispose du plus gros ?
    Bedos en a un surdimensionné, c’est certain, mais il a le mérite de le reconnaître… Quant à Banon…qu’elle arrête de tout le temps se plaindre !

  • Bastien
    novembre 5, 2012

    Bonjour,
    Je pense qu’il faut écrire « après qu’elle a éclaté » et non « après qu’elle ait éclaté » (1er paragraphe après le texte en gras).
    Mais cette utilisation est peut-être désuète aujourd’hui…
    Source : http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1132
    Bonne journée,

  • jeanne poli
    novembre 5, 2012

    deux mytho se reconnaissent!!! pfffff

  • Marc
    novembre 5, 2012

    En postant un commentaire sur ces deux personnes, nous les faisons vivre. Sans cela leurs gesticulations passeraient tout à fait inaperçues. En étalant sur la place publique les échanges qu’ils ont et qui ne devraient intéresser personne, ils ont leur fameux 1/4 d’heure de gloire. Car ne nous y trompons pas, ces gens-là n’ont que le talent de se faire remarquer. A part cela, qu’ont-ils produit qui nous permette de les admirer ? Excellent-ils dans un domaine particulier ? Produisent-ils quelque chose d’unique et de nécessaire à l’ensemble ? Ce genre de comportement est tout à fait symptomatique de l’époque: on fabrique des idoles avec du vent.

  • vermorel
    novembre 5, 2012

    comme le disait notre regretté COLUCHE,  » je suis capable du meilleur comme du pire et c’est dans le pire que je suis le meilleur ».

  • Polboat
    novembre 5, 2012

    Pauvres petits enfants riches…

  • lavy zoe
    novembre 5, 2012

    excellent excellent!!!
    ça dezingue !! Bravo :))

  • Lisbeth
    novembre 5, 2012

    Ils ont un certain talent épistolaire, mais on se moque du contenu. Comme je ne sais pas ce qu’il s’est vraiment passé pour TB avec DSK, je me garderai de tout commentaire à çe sujet. NB peut être drôle et talentueux 5 minutes, après je zappe. Il a sûrement des problèmes d’ego par rapport au père, et je crois qu’il a fait une (ou plusieurs ) dépression, mais n’étant pas psy, je ne suis pas obligée d’écouter son delire, est-il dans un état normal ou sous quelque substance licite ou illicite. Malheureusement, il n’est pas le seul dans ce cas, voir Hondelatte et cie. Je me mets devant ma télé pour me détendre et pas pour supporter les problèmes des uns et des autres, je garde ça pour les proches.

  • DUPONT
    novembre 5, 2012

    leur petit combat aura au moins de mérite de faire parler d’eux et ce à pas cher.

    ils se rendent en fin de compte mutuellement service, une bonne pub gratuite c’est pas si mal non ?

  • Ulysse
    novembre 5, 2012

    Quelle tristesse ! voir publier tout ce ramassis de haine et de connerie, sommes-nous tombés si bas ? Que ce soit la prose soi-disant « intello » et hautement philosophique d’un petit con complètement shooté qui se prend pour un génie mais qui n’est même pas capable de répondre à une interview (toutes émissions confondues) ou la réponse affligeante d’une pauvre fille il est vrai attaquée par un pauvre paumé….

  • Bofbof
    novembre 5, 2012

    Bof, il n’est pas drôle, elle ne sait pas écrire.

  • togo
    novembre 5, 2012

    alors ça c’est bon !!

    Les PV et la coke elle invente pas c’est clair !!

  • meta
    novembre 5, 2012

    Excellent réplique Tristane. Ce petit médiocre réfléchira deux fois à l’avenir avant de s’en prendre à nouveau à vous. Vous avez tout mon soutien… et UNE faute d’orthographe 😉

  • Angie
    novembre 5, 2012

    Waw, quel phrasé, ces deux écrivains célèbres ont! En même temps on s’en tape.

    Bon un peu de tenus, les « Juifs », faut pas se sentir attaqués juste parce que quelqu’un de ‘libre’ a prononcé « juifs », (on s’en fout qu’il soit arabe!). Non je ne suis ni arabe ni juive…
    Qu’est-ce que ça peut faire qu’on aime pas les juifs, les arabes, les noirs, les gays et les méchants! ou même ces affreux petits niais de gentils!
    Heureusement, qu’il puisse y avoir des gens qui pensent différemment ; sinon vous imaginez si tout le monde pensait exactement de la même manière que ces deux antagonistes plongés dans leurs nombrils ???
    En attendant je comprends mieux pourquoi mon livre à moi poireaute dans la poussière des éditeurs! je ne suis pas fille de DE moi, sans oublier que mon style littéraire ne tient pas la concurrence de ces deux bétons, Bedos et Banon..
    Ma mère est hélas une bonne vieille vipère à la langue bien pendue qui n’a même pas d’amie, et mon père est Dead… Il me reste à me faire écraser par un chauffard haut placé, ou montrer ma culotte au beau Delahouse au journal de 20h, si seulement on me laissait l’accès du plateau!

    Bon, vous vous en tapez et vous avez raison!

  • lis
    novembre 5, 2012

    Banon encore entrain de chialer…elle ressemble
    a sa marionette

  • oxymore
    novembre 5, 2012

    Cet échange entre NB et TB est pathétique au sens noble et au sens moins noble du terme. Toutefois là ou tout cela est franchement lamentable c’est que NOUS sommes attirés par cette prose parce qu’elle sent le carnage. Elle sent la chair morte et avariée d’une littérature épistolaire et d’un journalisme à l’emporte-pièce qui ne cherche qu’à faire le Buzz…

    Voilà, le tragique de l’histoire, deux protagonistes avec chacun leurs talents et leurs problèmes s’étripent sous notre lucarne internaute et plutôt que de lire, de regarder, d’écouter des choses belles, instructives et intelligentes nous sommes TOUS attirés par cette dégoulinance et comme des charognards nous pourrons repartir l’esprit repus de cet échange turpide….

    Dommage, je me croyais plus intelligent , plus fin, esthète que cela….

  • Camille
    novembre 5, 2012

    L’article de Nicolas Bedos est juste. Madame Tristane Banon n’aurait pas dû porter plainte après 9 ans, mais accabler un homme qui n’est pas très responsable, à un moment où il avait déjà des problèmes, ce n’était pas humain. Mais Madame Tristane Banon qui était jusque là inconnue s’est fait connaître sur les ondes, c’était une occassion inespérée de passer à la télévision et de se faire connaître: besoin de publicité pour ses livres inconnus du grand public et d’exister. Espérons au moins que cela lui a servi !

  • Manu
    novembre 5, 2012

    Non mais franchement ils ont rien d’autre à faire ces deux fils/fille à papa maman ? les vrais gens s’envoie des textos pour regler leurs comptes, et ils emm.. personne. sont aussi betes l’un que l’autre, c’est affligeant.

  • Lilie
    novembre 5, 2012

    A se demander si cela n’est pas volontaire de la part des deux protagonistes…. Histoire de faire le buzz et donc de la pub pour les deux…

  • sas
    novembre 5, 2012

    Bédos n’est rien d’autre que le fils de son père, rien dans le crâne et une grande gueule.

    Quand aux femmes qui ne comprennent pas Banon, dont @camille, je leur souhaite d’aller visiter des associations de femmes violées et elles comprendront peut être, si tant est qu’elles aient un qi supérieur à celui d’une huitre, que toutes les femmes ne portent pas plainte dans la minute ou la seconde et que le chemin peut parfois être long avant d’oser franchir le pas.

    Mais je parle peut être dans le vide, ne serait ce là que des groupies de DSK, au fait mesdemoiselles, il est toujours accro à ce que vous savez, présentez vous à lui si ça vous dit, vous serez sans doute « comblées ».

  • delphine
    novembre 5, 2012

    Ce que je trouve incroyable chez tristane banon, c’est qu’elle ait parlé de son histoire avec DSK à la tv avant d’aller voir les flics. Voulez vous vraiment qu’on vous explique le ressenti des victimes d’agression(s) sexuelle?
    Quand on sait que sa propre mère que l’on a vu dans tous les medias à l’epoque, etait la meme qui l’a dissuadée de porter plainte, recommandée de ne pas faire de vague quand sa fille lui a expose ce qu’elle avait subi. J’aime la poésie que nicolas a de dire « fais euthanasier ta mère ».
    Je lui souhaite donc bien du courage pour retrouver la scene mediatique pour ce dont elle aurait de la legitimite et ainsi donc de « finir son bouquin ». Du courage oui car quand on a du mal a comprendre le terme mythomane (titre du livre de nicolas) on ne se dit pas femme de lettre.

  • berger
    novembre 5, 2012

    Bravo à Tristane, elle est bien plus forte sur ce coup là à Bedos, qui lui ne se révèle que dans le style du père, un peu plus gravaleux et cherchant en vain inspiration , il est plein de jeunessse et cela se voit, et se li aussi du coup très bien…il est vulgaire car il ne sait rien faire d’autre pour se faire remarquer…se faire annuler des pv par hollande et ben c’est la honte de ce pays, moi aussi j’en ai à faire annuler, alors président si tu me lis , je suis assez bien pour toi pour que tu me les annule?……non seulement il a plein de blé mais en plus il ne veut pas payer des amendes qui doivent être la valeur d’un pourboir pour lui. Il n’a que faire d’être au devant de la scène, il devrait être dans les coulisses où il a beaucoup plus sa place. il a de la chance d’avoir un père connu qui a fait carrière dans le show biz car autrement comme beaucoup il aurait été délinquant et récidiviste tant il se permet de dépasser les limites (du respect seulement, puisque pour le coup il n’est pas délinquant), et ces limites justement reste encore faible, elles auraient été tout autre s’il avait été issu d’un milieu ouvrier, ils auraient passé une bonne partie de sa vie dans la solitude et le néant…
    c’est d’ailleurs ce dernier terme que je retiendrais pour qualifier sa carrière si on peut l’appeler ainsi…

  • Batman
    novembre 5, 2012

    Bravo, Nicolas, sans surprise, net, du bon Nicolas.
    Mais pour Tristane, voilà un registre qu’on ne lui connaissait pas et elle s’en sort pas mal!!!
    A quand un duo Tristane/Nicolas?
    dite moi ou vous allez manger ensemble, je reserve à côté!!!

  • humming
    novembre 5, 2012

    Well done ! Tristane. Quel horrible petit merdeux, vaniteux et narcissique. Rassurez-moi, il n’y a pas que moi pour voir la sale gueule de son père gravée sur son minois de merde.

  • Olivier85
    novembre 5, 2012

    Il fut un temps pas si lointain ou l’express modérait ce genre d’échanges :

    Avertissement de modération. Le contenu de cet article peut donner lieu à des commentaires inacceptables sur notre site. Tout message à caractère antisémite sera modéré, et l’auteur sera passible de bannissement. Pour la bonne tenue du débat, merci de débattre dans la courtoisie et le respect de l’autre. Si un commentaire vous paraît contrevenir à la charte, merci de le signaler plutôt que d’y répondre et d’envenimer la conversation.

    Vive la liberté d’expression ( et surtout de raconter n’importe quoi ) retrouvée

  • marie
    novembre 5, 2012

    A mon avis, Banon devrait remercier Bedos, il lui a permis de faire reparler d’elle, car quand elle sort un livre, personne n’en parle…

  • Diogène
    novembre 5, 2012

    la bétise humaine restera un mystère….comment peut-elle aller aussi loin?Elle est doncsans limite….
    Mme Banon eu une excellente plume et elle sait s’en servir.;son opposant semble un peu juste et surtout est d’une » bétise » à toute épreuve….grossier ,injurieux , inélégant,macho ,diffamatoire ..;selon les phrases prononcée ou écrites…bref un petit monsieur qui mérite la minuscule ..tant par ses propos que par sa petite vie professionnelle.
    Voilà bien le genre de personnage qui ne mérite pas notre attention…il est creux comme une citrouille après le passage d’Alloween….le fils de son père dirons certains…Peuit-être ? Sûrement? Evidemment? Incontestablement ?
    .A chacun sa vérité…

  • Colombey
    novembre 5, 2012

    Quelle plume cette Banon , on dirait du Stéphane Guillon !

    Les snipers médiatiques ont de beaux jours devant eux ! Un régal !

  • neuneu
    novembre 5, 2012

    Alors si j’ai tout compris à ce mélodrame d’une importance capitale, la Chronique en question date d’une année…. Elle est longue à la détente la Banon….

    Bref on s’en fou de leur bataille d’égos…

    • olivia
      novembre 5, 2012

      Parce que vous n’aviez pas remarqué qu’elle est très longue à la détente… Quoique une année seulement cette fois-ci, elle est en progrès! Serait-elle dopée ?

      • marco
        novembre 5, 2012

        pas mal!

  • Old Nick
    novembre 5, 2012

    Elle a bien descendu cet insupportable fils de vaniteux et fat. Bravo Tristane !

  • Gary
    novembre 5, 2012

    Bedos est l’exemple type du fils de son père: aucun talent, personnalité médiocre, prétentieux, mais avec des contacts. Et visiblement, cela suffit…

  • bedo
    novembre 5, 2012

    Vos gueules les jeunes parisiens nombrilistes!!! Vos disputes d’adolescents …

  • Charles R
    novembre 5, 2012

    Bien vu Tristane – je déclare Junior KO technique. C’est presque trop facile, tant une hargne lui tient lieu de talent (bref tout le contraire de Senior, homme d’esprit et de conviction). Tu as brisé l’omerta de la gauche-caviar en dénonçant l’inavouable… ces gens-là veulent te déconsidérer mais tu restes au dessus de la mêlée poisseuse.
    Cela dit, répondre à de tels individus et à leurs basses manoeuvres, n’est-ce pas beaucoup d’onner d’importance à leur existence. Nicolas Bedos, le Fils Indigne.!

  • Myrtille44
    novembre 5, 2012

    En plus de ne pas sembler connaitre la definition du mot « mythomane », la Miss Banon le semble avoir la tete bien pres du bonnet..
    Elle en a , de la chance, d avoir « table ouverte » en permanence dans les nobles colonnes de l Express !
    Bravo Nicolas, continue de nous amuser, et nous continuerons d acheter TES livres.

  • ahacha
    novembre 5, 2012

    Il y a bien des fautes d’orthographe dans le texte de T. Banon! Et si je les trouve meme dans les livres de poche, ca ne m’empeche pas d’en faire moi aussi de temps en temps… (et de les voir apres coup).

    Voir T. Banon parler de son histoire me donne le sentiment intime qu’elle est entierement honnete au sujet de son histoire. Et par ailleurs tous ceux qui evoquent le temps qu’elle a mis a en parler sont forcement des gens qui n’ont eu aucune experience vaguement similaire… C’est tout sauf anormal, c’est meme courant.

    Pour N. Bedos, le voir parler me donne le sentiment intime d’un etre vraiment profondement malheureux, au-dela des mots.

    Ce n’est que mon INTUITION et donc un avis…qui n’engage que moi.

  • JP
    novembre 5, 2012

    Grosso modo des problèmes de « fils de » et « fille de » dont on a que faire…

  • Le pédagogue
    novembre 5, 2012

    Du pipi de chat et du pipi de chatte.

  • ESTRELIIA
    novembre 5, 2012

    Tristane Banon est vraiment pitoyable.
    Nicolas Bedos a bien raison de la remettre à sa place ! Et si elle n’a pas assez d’humour pour prendre avec du recul cette lettre qui lui est adressée… Répondre par des « arguments » féministes à base de « tu attaques les femmes ! », c’est bien là sa marque de fabrique… Incapable d’écrire quelque chose de correct… Cette fille n’a décidemment aucun intérêt. Quand comprendra-t-elle enfin que la France n’a rien à cirer de ses histoires ?!?
    En plus, lui répondre en se prenant elle même pour le centre du monde (je cite : « Sois heureux, satisfait, comblé…ça y’est, je t’ai ENFIN remarqué ! Un an que tu me fais des signes désespérés, un an que tu me chroniques dans Marianne, m’apostrophes chez Ruquier, me dézingues chez Toussaint, tout ça dans le but, tu as fini par l’avouer sur France 2, de m’inviter à déjeuner. Et dire que je ne t’avais pas repéré, même pas calculé, toi qui n’étais pour moi que le fils de ton père. Mais Nicolas, sais-tu qu’il y a des méthodes plus simples que d’aller faire la pute mythomane dans la lucarne pour qu’une fille te remarque ? »), sans aucun humour, en essayant de se faire aussi drôle et cynique que Bedos mais en échouant lamentablement… C’est vraiment pitoyable. Banon n’a aucun style; faites-la taire…
    Merci Bedos pour ce sympathique moment !
    (Et sinon, leur guerre d’ego est totalement inintéressante).

  • dodydoll
    novembre 5, 2012

    Je peux pas me l’encadrer l’autre con. Elle lui a répondu , et plutôt bien . Elle ne lui avait rien demandé et lui sort son stylo plume Creeks aligne 3 mots savants, genre Pivot mais en plus argneux et ça y est,,il s’y croit . Il attaque pas au hasard. Il choisit une nenette qu’on a déjà dézingué un milliard de fois dans la presse, facile. Il est pas con il va pas s’attaquer à un « vrai  » problème ou a plus fort que lui.
    Je ne sais pas si Tristane Banon dit vrai, personne ne le sait , on verra ce que le justice en dira, mais ce qui est sur c’est que ce type pue l’arrogance, l’égocentrisme. Après on parle d’autodérision et d’humour mais j’ai beau chercher je vois rien qu’un type qui essaie d’exister en sortant ses dents. Il sera vite oublié car il brasse du vent.Son père était con parfois mais talentueux, lui il est con tout le temps et c’est une pâle copie.

  • MYho
    novembre 5, 2012

    Digne de la parade amoureuse de 2 crabes avec comme bruits de fonds de dignes bulots,
    vivement la vague qu’elle vous emporte tous avec vos joutes faussement verbales …vous finirez sans doute sur un plateau autour d’une table de mauvais gout au plus offrant. Mais bon ce qui vous importe c’est d’exister au delà de votre médiocrité !

  • Guillaume
    novembre 5, 2012

    Un peu de tenue que diable !

  • mimi
    novembre 5, 2012

    personnellement j’adore NICOLAS BEDOS et je le trouve pétri de talent il pratique de la provoc et chacun s’y engoufre la preuve ces remarques imbeciles a son encontre continues NICOLAS tu m’amuse

  • Nemopode
    novembre 5, 2012

    Ces deux là sont les rois médiatiques de demain, ils connaissent de « près les politiques » DSK, AUHRY, Hollande, Royal, ils sont des bombes,ils baignent dans ce milieu depuis leur tendre enfance, voila le résultat, lisez mon blog

  • Gôgôshi
    novembre 5, 2012

    Je trouvais l’art. de Bedos bien écrit. Kalachnikov style! Talent personnel ou n’est-ce que dans les gênes, mystère? Mais la réponse de Tristane est une pure merveille et m’a encore plus séduit. Là c’est carrément le cuirassé Potemkin ou Tchernobyl. Elle est toute frêle la miss mais quand elle dégaine… bravo!

    Je n’ai d’affinités ni avec l’un, ni avec l’autre. Pourtant là, elle m’en deviendrait presque sympathique.

  • CLERISSI
    novembre 5, 2012

    Mais qu’est ce qu’ils ont comme temps à perdre sans raison…

  • HELENE
    novembre 5, 2012

    aussi c..s, l’un que l’autre, ils ne meritent pas le nom d’artiste ; quelle chance d’être le fils de … pour l’un et que DSK se soit interessé pour l’autre.

  • Portier
    novembre 5, 2012

    Bravo à Tristane Banon!Il faut clouer le bec à ce monsieur sans talent qui a la chance de s’appeler Bedos….il n’est rien que prétentieux et vulgaire….n’est pas humoriste qui veut!
    Même son père n’est plus drôle.Il ne remplit plus les salles et devrait prendre sa retraite mais lui au moins avait du talent….

  • Noché
    novembre 5, 2012

    SVP M.Bedos ne vous abaissez pas à parler de cette pseudo écrivaine, pour qu’on ne la revoit pas dans les médias…
    Nus avions retrouvé un peu de tranquillité !

  • Bernier
    novembre 5, 2012

    Tristane, je suis à fond avec toi. Ce type, Bedos, est un furieux connard, digne fils de son père avec une différence, aucun talent…Il est là dans la lucarne grâce à son géniteur et uniquement pour cela.

  • bedaine tristos
    novembre 5, 2012

    Tristane, j e ne vous connais pas.
    Mais excellente comparaison que celle que vous faites entre Bedos, Carlier et Guillon.
    Ces brillants intellectuels qui pensent que charogner est un acte d’héroisme, qu’ils font à chaque pamphlet don de leur corps à la vertu et au progrès social. Ne vous inquiétez pas ces hauts Potentiels de destruction sont ceux qui supportent le moins la critique, il faut se penser parfait pour s’autoriser à lyncher publiquement des gens qu’on n’aime pas.

  • Menhir
    novembre 5, 2012

    Bon…alors si on ne tient pas compte des gens de droite qui flinguent forcément Bedos, des féministes qui défendent forcément Banon…on pense quoi ?
    Ceux qui affirment que N. Bedos n’a pas le moindre talent, ne lui arrivent probablement pas à la cheville. Il est ce qu’il est : un jeune mec hyper brillant à l’écriture remarquable, pamphlétaire qui peut agacer, certes, mais dont le talent n’est pas à remettre en question même si on le déteste ! (d’ailleurs, même Banon le reconnaît…).
    Tristane Banon ? qui connaissait cette jeune femme avant l’histoire DSK ? personne. Que sa mésaventure soit vraie ou non, elle sent terriblement l’opportunisme, la manipulation (ah cet inénarrable maître Koubi !) et le réchauffé. C’est comme ça. Quant à son talent « révélé » : ses prestations sur Paris Première ne m’ont pas convaincu. Le gros problème est qu’elle représente actuellement ce qu’il se fait de mieux au niveau du féminisme. Dommage pour les femmes…
    Mais, je suis d’accord sur une chose : tout ça n’a strictement aucun intérêt !

  • Francois
    novembre 5, 2012

    Bedos est drôle et son texte lui ressemble bien. C’est vache, pas sympa, méprisant par moments mais c’est son style. Banon, euh… Disons que le style ici ne ressemble pas à ce qu’elle écrit d’habitude et ça sent beaucoup plus la plume de communicant que celle d’une hypothétique romancière. Au moins cela lui permet d’exister, maintenant qu’il n’y a plus de publicité à se faire autour d’un DSK agonisant…

  • Rudy
    novembre 5, 2012

    Bravo Bedos, arrogant j’en conviens, gaucho-bobo certainement, mais très fort.

    • mimi
      novembre 5, 2012

      bravo RUDY je partage complétement ton avis

      • Rudy
        novembre 5, 2012

        merci mimi 🙂

  • Georges
    novembre 5, 2012

    Olala !
    Mes plus plates excuses pour les pieds noirs et les arabes.
    Ma pensée a été mal dirigée, les mots se sont entrechoqués et pas relu avant d’envoyer.
    Je voulais dire que le venin de Bedos était comme les crachats de certains arabes’ à tous vents), et que son « orguei » ferait mal voir les pieds noirs.
    Nous n’avons nul besoins des uns  » les crachats », ni de l’autre son « orgueil « ( je croyais son père pieds noirs )
    Quand à ma prose, je faisais un essai, tant qu’à faire peut on mieux que Bedos et mieux que Tristane,
    Faut il être connu pour avoir droit d’être lu ?
    Je ne suis qu’une pauvre femme sans diplôme, mais le coeur sous la main, et j’aime les mots quand ils sont bien dits.
    à mon âge et sans talent reconnu, j’ai osé placer un commentaire sans haine pour un plaisir méconnu.
    Même mon nom je l’ai raté, le S et le Q si proche, qu’il me faudrait sans doute de nouvelles lentilles ou m’abstenir et perdre mon temps, prendre le risque de dire n’importe quoi et n’importe comment, un peu comme Nicolas, dont c’est le passe temps et son fond de commerce.
    Pardon pour toutes ses fautes de raison, le calme et la sérénité me conviennent mieux que ce sot orgueil de croire que j’ai peut-être un peu de génie qu’il me faudrait travailler.
    Méa culpa.
    Mais à lire les autres commentaires, je me fait une opinions, mieux vaut se taire que commenter à tord et en travers sans connaître qui est ce garçon et qui est Banon ?
    Ils font parler d’eux, c’est leur histoire, leur publicité, leur » je tire », je « pointe », je « pique ».
    Perdus tous les deux dans leurs blessures mal cicatrisées d’enfance ballotée, comme tous les humains d’ailleurs.
    Personne n’a raison, ne perdons plus notre temps à maudire ou mal-dire, choisissons nos mots, la langue française est si belle dans sa simplicité, respectons nous les uns et les autres et respectons les mots, car le Verbe quand il vient du coeur, révèle la Présence de l’Esprit.
    Il n’est rien de plus beau qu’une poésie humaniste et une âme qui resplendit.
    Merci.
    Céline, petite femme de 40 kilos.

    • jamesben
      novembre 5, 2012

      oui: « mal-dire » c’est plutôt mal dit. Je propose « MÉDIRE »

  • liberty59
    novembre 5, 2012

    En deux mots: un connard qui s’est fait remettre a sa place,c’est à dire tout a fait en bas de l’échelle dans la basse cour et encore c’est faire insulte aux volailles que l’on y trouve.

  • bedos_pere
    novembre 5, 2012

    Ce Nicolas Bedos est vraiment un crétin de la pire espèce.

    Son père est humble, respectueux, intelligent. Son fils est vraiment un abruti en mal de reconnaissance.

    • jamesben
      novembre 6, 2012

      Salut Guy ! Ne dit-on pas: « On les parents qu’on peut, mais les enfants qu’on veut ». Vous êtes trop sévère avec Nicholas. Il nous change avec ses semaines des flagorneurs serviles, dociles et débiles qui pullulent dans le PAF.. Il devrait être décoré de la médaille dr décapeur national. Puisse-t-il continuer dans cette même veine et surtout avec la même verve. Cher Guy, tu nous as produit là un monument et tu devrais en être fier, comme nous avons toujours été fiers de toi. Merci

  • julia
    novembre 5, 2012

    Suite à leur démonstration réciproque de leur talent satirique, je propose d’accorder tous les violons : marions-les ! Faites l’Amour pas la Guerre ! Cela évitera bien des déchainements de haine et vos parents adorés seront aussi à la fête…Cordialement !

  • Missteegree
    novembre 5, 2012

    Ben en voilà toute une histoire !!! On se fout totalement des échanges Bedos fils vs Banon ! Perso, j’aime bien la famille Bedos. Je ne connais la fille Banon mais elle ne semble pas briller par sa « littérature ». Donc, laissons-les se crêper le chignon ! Je vous rappelle que demain, c’est Obama vs Romney ! Plus passionnant pour la planète.
    Bizzz à tous !

  • Rose
    novembre 6, 2012

    Cette réponse de Tristane BANON à Nicolas BEDOS est juste superbe!!! j’adore Nicolas BEDOS mais là il me saoûle, DSK, Anne Saint Clair, tes amis on ne les supporte plus!!! Ce passage est top « Mais revenons à nous, et puisque tu as l’air de t’en inquiéter, je te rassure, je mange autant que tu sniffes, c’est dire si je suis plutôt loin de l’anorexie. Déjeunons puisque tu le souhaites, mais alors sois chic, choisis-nous au moins une bonne adresse ! », et oui il sniffe le BEDOS son bedo avec son poto Beigbeder….. bref j’aime tout de même tes chroniques!

  • damien
    novembre 6, 2012

    Après que+indicatif.

  • thinkra
    novembre 6, 2012

    Tristane 1 bedos 0

  • Jean-Vital
    novembre 6, 2012

    Bon ! Alors si j’ai bien tout lu :

    Tristane et Nicolas sont tous les deux aussi nuls à jeun que bourrés, mais chacun leur accorde un crédit littéraire illimité et une moralité Olympienne.

    Moi je trouve que pour des ratés, fils et fille de, copain ou copine de, ils ne débrouillent pas si mal ! Ou bien est-ce la Presse qui, censurée et frustrée de ne plus pouvoir faire de blague sur les différentes paroisses, publie les textes bruts, en faisant du « copier/coller » ?

    En tout cas, s’ils font des petits ensembles, vous m’en garderez un !

  • Dzef
    novembre 6, 2012

    Une femme agressée sexuellement est considérée comme une moins que rien dans notre société…Tristane en est la preuve (je rappelle que le Parquet a reconnu DSK coupable d’agression sexuelle envers elle).
    Petites questions :
    -puisqu’on dit DSK innocent, pourquoi est-ce que personne dans son entourage n’a demandé sa réhabilitation ?
    -pourquoi est-ce qu’Aurélie Filipetti a déclaré : »DSK m’avait donné rdv dans sa garçonnière[où il a agressé T.Banon], et je ne m’y suis pas rendue, de peur qu’il me saute dessus » ?

  • John
    novembre 6, 2012

    Deux gosses de riches s’engueulent à la sortie d’un bar en se lançant des noms de « people » à la figure, et des centaines de quidams qui rament pour payer leur loyer rédigent des commentaires pour défendre « leur » célébrité.
    Je me souviens d’échanges épistolaires de bien meilleure qualité quand j’étais lycéen en banlieue.

  • Louison
    novembre 6, 2012

    Ce combat de petit bourgeois me laisse indifférente.
    Juste une petite question : la personne qui a écrit cette lettre est-elle vraiment écrivaine ? Parce qu’au niveau de l’orthographe et du français…

  • M
    novembre 6, 2012

    Strauss KaHn siouplaît…

  • Helene
    novembre 6, 2012

    Le problème avec Tristane c’est qu’elle dit qu’elle ne va l’avait pas remarqué, ect… et dans le texte on lit qu’elle avait TOUT noté de ce que dit Nicolas Bedos d’elle, TOUT, le moindre détail (ah il doit jubiler le Bedos !!) !
    Donc là elle se dévoile et beaucoup plus que prévu.
    On dirait qu’elle projette (ses propres fantasmes ?) sur Bedos. Et finalement c’est elle qui devient « nombriliste » à penser qu’il est dépendant d’elle. Sans doute, mais pas à ce point !!
    Bedos lui sert donc de révélateur.
    Donc au final, on a une bonne grosse relation de dépendance en direct. Avec beaucoup de choses pas très belles. Au final c’est assez pathétique des deux côtés. La grande classe aurait été que Tristane Banon reste dans l’indifférence mais la classe, ça n’a jamais été son truc (traiter Anne Sinclair de « cocu » sur tous les toits, c’est vraiment petit. Surtout que l’infidelité faisait parti de leur couple).

  • Notilus92
    novembre 6, 2012

    Tristane, je me suis régalée à vous lire et à dégommer ce malotru. Si ce que vous écrivez est vrai, de ces propos grossiers en boîte de nuit, au nez plein de poudre, ça fait du bien de voir qu’on peut sortir des sentiers battus et lire autre chose que des banalités pleines de compliments hypocrites. Qu’il assume sa médiocrité ! et bon courage pour votre combat.

  • Pupuce
    novembre 6, 2012

    Je suis choquée par certains commentaires que je viens de lire.
    Ce qui Tristane Banon a vécu, elle seule peut le savoir et ce n’est certainement pas à des gens, bien assis au chaud devant leur ordinateur, de juger si elle a été victime de DSK ou pas. Le viol d’une femme est tellement violent et difficile à vivre qu’il faut vraiment prendre toute cette histoire avec des pincettes.
    Pour le sujet qui concerne la réponse à Nicolas Bedos (et pour ma part, peu importe ce qu’il se fourre dans le nez ou ce qu’il se met dans le gosier), je trouve le texte de Tristane Banon très fin, très courtois et surtout elle montre qu’elle aussi a de l’humour (certes un peu noir !).
    Je ne peux juger si l’un ou l’autre ont du talent dans leurs écritures mais ce qui est bien dommage c’est d’étaler toute cette querelle dans les journaux ou à la télévision alors qu’à la base, il s’agissait simplement d’une femme qui revendiquait un acte puni par la loi…
    Bonne journée à tous et soyez zen, tous les propos racistes ou injurieux ne servent à rien, on peut dire les choses autrement

  • raphael10
    novembre 6, 2012

    Ce Bedos-bis a le même comportement que DSK, il viole par des mots, cette jeune femme parce qu’elle refuse ses « avances ». Pourquoi n’y a-t-il personne pour lui clouer le bec à ce blanc-bec !!!!

  • alberto villalba
    novembre 6, 2012

    Je ne sui pas de accord. Il fallait pas repondre a ce pauvre couillon avec des pates, ce fils de Bedos. C’est lui donner trop de importance. Quelle pais la France que donne espace presse a ce pair de degoutants ..les Bedofilles!

  • le13ecossais
    novembre 7, 2012

    Un fils de bobo parisien qui s’imagine être le Baudelaire ou le Victor Hugo du 21e siècle .Mais ce n’est absolument pas le cas. Ce rejeton guignolet veut faire comme son père mais il ne dispose d’aucune classe.. Alors chercher part tous les moyens à se faire reconnaître, surtout dans le monde médiatico-intello-journalistique parisien, ouvre le carcan intellectuel de la bêtise à tous prix et comme elle est toujours prête s’admirer il ne recule devant rien .

  • totoanl
    novembre 7, 2012

    Mais mais mais …. on s en FOUT !!!!!

    Sortez de Saint Germain des Prés , voir la vraie vie 🙂

  • Dzef
    novembre 7, 2012

    Et Guy Bedos, qui était un ami personnel du couple DSK, pourquoi ne le soutient-il plus ??? DSK aurait donc quelque chose à se reprocher ?? Si oui, pourquoi pourquoi les personnes qui osent dire qu’elles ont été agressées se font-elles traiter de mythomane ?

    C’est facile d’hurler dans la meute, n’est-ce pas, tous les copains de DSK : Guy Bedos, Bruel, Arditi, E.Badinter….

  • Zebulon1962
    novembre 8, 2012

    « C’est aussi idiot et dictatorial que de s’offusquer devant une voiture qui peut rouler à plus de 130 km/h. Malgré des sujets radicalement différents, la Ligne de Pensée est la même. »

    « Quelle différence y a-t-il entre un Taliban qui tire sur une jeune fille de 14 ans et un Juif qui s’approprie la terre nourricière d’un Palestinien ? Aucune, n’est-il pas ? » :

    Plus de 130 km/h = Dangerosité potentielle plus élevée dépendant de l’Usage qui ai fait du Véhicule.

    Équivalence Taliban qui tue et non pas Juif mais Colon qui confisque (ce que je désapprouve) = gradation niée dans l’Échelle des Crimes (Meurtre pur et simple dans le premier Cas).

  • Berthelot
    novembre 8, 2012

    Bravo l’artiste !!! Tristane je nous aime pas, mais sur ce coup je vous trouve super. Ce déchet de Bedos père ne mérite pas le faux succès qu’on lui prête.

  • denis des
    novembre 8, 2012

    Que de fautes d’accord, au sens propre (en plus du figuré) !

  • lolo
    novembre 9, 2012

    n’empêche que sa technique digne d’un pilier du bar des sports marche puisque au final malgré tout tristane accepte de déjeuner

    triste morale

  • Vaz Philippe
    novembre 13, 2012

    à Nicolas Bedos ( Tristane Banon a été reconnue victime par le justice )

  • Viiinz
    août 5, 2014

    wouaho, ce qui peux être intéressant pour la plupart des gens, c’est que Laurent R n’as toujours pas attraper le fion de bedos, quelle dommage pour lui… Que Nico reste encore en plus d’être un peu con, un anorexique de l’ivresse qui perd ses souvenirs quand à faire passer tristane pour une grosse, méfie toi, elle est quand fine, assez fine c’est plus le fauteuil sur lequel elle est assis qui l’empêche de s’envoler, dans quelle cas il est bien triste que s’utilise ta réplique d’euthanasie car tu l’avais compris le sujet t’invite à être bien plus sophistiqué sur l’utilisation du rail et du whisky… Pourquoi en faire trop puisqu’elle pourrait te faire la lecture en levrette…est ce que je te demande si ton père avale? de plus tu la regardes du mauvais angle, même si je rejoins là le mauvais goût. En supposant que le cynisme soit mettre de cette belle sauterie, putain c’est vachement moins bandant que prévu. vu qu’elle penserait à quelqu’un d’autre si elle était au dessus, et de toute manière je crois que c’est le kamasutra. Dans les yeux de Nicolas même si elle finissait le repas je ne pense pas que tu lui tiennes la tête dans les toilettes, petite conne… apparemment elle avale et tu t’en souviens plus? En plus ta pris une vieille qui voudrait te faire des mômes? et tu l’as traite de salope elle aussi?… Ça y est, j’ai compris pourquoi tu exites ruquier. et pourquoi ça ne colle pas entre vous, c’est le resto qui coince, mais le vernissage évoqué est de toute façon, pornographe… à moins que tu te prennes pour E.T et quelle finisse par ne pas rejoindre les chiottes en te rendant l’addition sur ton costard… Mais vous êtes dégueulasse toutes les deux, on dirait deux nonnes en train de chercher laquelle éjaculera le premier. Faites ça sur un piano ou derrière, ça prends plus de temps que tu crois. et pas le whisky c’est bien trop collant… Ni même la neige, car comme je te le rappelle, elle s’envole au premier coup de vent… Je propose donc un enfantillage en montgolfière, à défaut de ne rien manger, vous pouvez toujours vous massacrer la pilule et peut être qu’au sol vous finirez ainsi par vous mettre d’accord, et de compter les points… Paraîtrait qu’avec la hauteur on peut avoir la sensation du vide, tout en évitant les jeux d’écharpe.

  • Renaldo
    novembre 15, 2014

    Wow popsie that should have been a thrill as it sounds unbelievable, if solely.Judy has just left after spending the night time with me,
    she was as sexy as ever wearing a pair of tight denims and a little bit top
    that were soon discarded as we kisses and held each other before finger fucking one another and having a trib
    on the couch then after all our favourite, a 69.
    Judy stored happening about having some cock and I stated i will arrange something quickly however right now pussy is what I need so she made me cum once more utilizing her fingers and
    tongue. Hope she left glad and ready for more enjoyable
    tonight. LoveU XXXXXXXXXXX Reply