Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Pas assez de femmes sur les plateaux! Indécrottable, le CSA remet le couvert

par
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
22commentaires
No tags 0

 

 

 

 

 

 

Et revoilà le sempiternel refrain. Périodiquement, ressort de la naphtaline, la question de la place des femmes à la télévision,  un débat, exaspérant dans son procédé et sa monotonie, qui finit pas sonner musicalement menteur. Ce salmigondis d’indignations revient périodiquement à la surface. Et avec lui, des manifestes signés de doigts durillonnés par des pasionarias de la cause.

Ainsi de Sylvie-Pierre Brossolette, journaliste et nouvelle venue au CSA, qui vient de s’emparer de la question, comme d’un os à ronger. Interrogée par Le Parisien, notre consœur, chroniqueuse politique émérite passée par L’Express et le Point, part en guerre contre la sous- représentation des femmes à la télévision, – et notamment parmi les experts convoqués sur les plateaux pour y soliloquer: un univers où la testostérone aurait définitivement supplanté l’ostéogène.

 Pour cela, ce même membre du CSA s’appuie sur un chiffre : 35%. C’est-à dire le pourcentage de cette minorité visible à l’antenne. Et d’en conclure que cet état fait, insupportable, devra être corrigé. Quitte à passer par la loi et à imposer aux chaînes, des quotas, et ce de manière coercitive.

 On en reste un peu coi.

Raisonner en effet de manière strictement arithmétique, sans regarder sérieusement comment ce métier a évolué, depuis quelques années, notamment avec l’explosion d’un paysage télé atomisé, témoigne d’abord d’une méconnaissance du secteur.

Il suffit de balayer le spectre pour s’apercevoir que les jolis minois y pullulent. Démesurément même sur les chaînes d’infos, où selon des critères discutables et machistes, un bataillon de jeunes et affriolantes journalistes, aux mensurations indiscutables, squattent l’antenne.

Plaisanterie terminée, regardons la réalité. Tout a changé en quelques années au sein, des chaînes, où le talent aidant – une notion qui reste à mes yeux le seul critère à retenir- un grand nombre de signatures s’est imposé. Qu’il s’agisse de Nathalie Saint-Cricq à la tête du service politique de France 2, d’Anne Claire Coudray, récemment installée au 20 de heures sur TF1, de Natacha Polony chez Laurent Ruquier, quand Sophie Lapix, Audrey Pulvar, Laurence Ferrari, Caroline Roux, Alessandra Sublet ou Maïtena Biraben, sur France 5 et Canal+, et on oublie des dizaines d’autres, ont tour à tour imposé leur griffe.

 Au nom de quel raisonnement abscond, relevant de seules statistiques, faudrait-il renverser la table et ne plus faire du talent et de la compétence le seul critère objectif? Françoise Giroud, Michèle Cotta, Catherine Nay, Anita Hauser, Christine Clerc, Jacqueline Chabridon, Catherine Pégard, Danièle Molho, Anne Sinclair, Géraldine Muhlmann…Journaliste politique, Sylvie-Pierre Brossolette est parfaitement bien placée pour savoir que depuis 40 ans les plus grandes journalistes de ce secteur ont été des femmes. Une génération à laquelle elle appartient et dont les carrières ne se sont pas construites sur les traversins de la République, mais à la force du poignet et de leur seul talent. Naida Nakad, Marine Jacquemin, Patricia Allemonière, Catherine Gentil et j’en oublie là aussi… Depuis 20 ans les plus grands reporters de guerre, envoyées sur le front, sont des femmes. Ont-elles du faire valoir des statistiques pour s’imposer? Ou ont-elles simplement du talent et du courage ?   

 Combien de consœurs ne méritent pas leur carte de presse ! Et combien de confrères sont la honte de ce métier! Le journaliste n’est pas affaire de laborantins et de recettes quantifiées. Et c’est toute la richesse de ce métier, que de laisser s’épanouir les meilleurs. Comme d’écarter les plus médiocres: homme ou femme.

 Après avoir maladroitement tancé France 2, pour la diffusion, amplement justifiée, d’images difficiles sur le conflit malien, – sans lesquelles, ce reportage n’aurait eu aucun sens-, le CSA viendrait maintenant s’immiscer dans l’organisation de ses rédactions? Jusqu’à imaginer le casting des experts habilités à venir sur les plateaux de télés, selon leur sexe. Et en fonction de savants calculs d’apothicaires, qui donneraient aux femmes une prime, au nom d’une discrimination supposée! Laissons aux chaînes, aux journalistes et à leurs responsables, la liberté de choix. Et aux femmes la liberté d’organiser leurs destins et carrières.         

 

0

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/35/d625980815/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405
22 Comments
  • Hobbes
    février 28, 2013

    « Intéressant » billet dans lequel Renaud Revel avance, sans gêne aucune, que les femmes sont inférieures aux hommes. Puisque pour lui, le critère de recrutement utilisé est le talent et qu’il maintient que ce critère fonctionne parfaitement, s’il n’y a que 34% de femmes à la télé, c’est bien que les femmes sont d’autant moins talentueuses que les hommes! CQFD.

    La misogynie tranquille a encore de beaux jours devant elle quand on voit qu’elle peut s’afficher ainsi dans ce qui est censé est un grand hebdomadaire d’information!

    • ChristopheNYC
      février 28, 2013

      @Hobbes :
      CQFD ? Raisonnement pervers plutôt qui mélange la compétence et le genre !! Cher ou chère Hobbes, seuls la compétence ou le talent, ou les deux sont des critères objectifs, sanctionnés par la réussite ou l’échec. Pas besoin de déformer ce qui a été écrit pour se draper derrière la misogynie tranquille, d’autant plus que chez les journalistes les femmes sont souvent plus talentueuses que les hommes.
      A choisir, je préfère un bon journaliste plutôt qu’un potiche placée là pour satisfaire les lois de arithmétique 🙂

      • R-tine
        février 28, 2013

        @ChristopheNYC : Le talent un critère objectif ? La compétence un critère objectif ?
        Pour moi, un critère objectif, c’est un critère défini de manière extérieure aux individus, et donc sur lequel tout le monde est d’accord.
        Par exemple si on compare la taille, le poids, de deux personnes, alors oui c’est objectif.
        Mais dire que Sophie Lapix a plus de talent qu’Audrey Pulvar… on peut l’expliquer ? tout le monde est d’accord ?

    • Juste cause, mauvaise avocate
      février 28, 2013

      @Hobbes : c’est un peu trop simpliste. Si on prend uniquement le sport, et ça en fait des heures d’antenne avec toutes les chaines dédiées 24h/24, 80 à 90% des invités et consultants sont des anciens sportifs pros de haut niveau, et donc presque tous des hommes puisque le sport féminin pro n’existe quasiment pas. Moi ça ne me choque pas, mais c’est sûr que si on compte ça bêtement dans les stats sans rien distinguer on va crier à la discrimination.

      J’attendrais des membres du CSA plus de rigueur et de travail, par exemple des chiffres par fonctions (présentateur de JT, d’émission de divertissement, de magazines, chroniqueurs, invités ponctuels, experts, etc) et parmi les experts invités je voudais connaître les chiffres par disciplines (économie, science, politique, etc), et le tout avec les audiences. Là on pourraît commencer à parler.

      Cette dame me semble être une bien piètre défendresse du droit des femmes vu le peu d’effort qu’elle a mis dans cette affaire et je dirais même que le manque de rigueur et la légèreté dont elle fait preuve pourraient même conforter les véritables mysogines dans leurs préjugés.

      • Fraisedesbois
        février 28, 2013

        @Juste cause, mauvaise avocate :

        Désolée de vous décevoir, mais le sport féminin pro existe bel et bien !
        Des femmes sont à même de faire part de leur longue expérience dans leur domaine, au même titre que les « experts » masculins.
        Seulement, les projecteurs sont, depuis toujours, braqués sur le sport au masculin. Quel intérêt donc, pour les sponsors d’investir sur les femmes, les clubs féminins !? Et qui dit pas de sponsor dit aussi pas de couverture médiatique, donc pas de sponsor, donc pas de couverture médiatique, etc. et les femmes restent dans l’ombre, des sportives de « seconde zone », illégitimes aux yeux du grand public dans un rôle d’expert.
        Les serpent se mord la queue et oui, il y a bien un problème de représentativité des femmes à l’écran.

        • Mauvaise défense je confirme
          mars 3, 2013

          @Fraisedesbois : en France, le sport professionel féminin de haut niveau c’est le tennis, point. (J’exclus évdemment les sports avec des semi-pro à mi-temps employés de mairie comme en Handball parce-quà ce compte-là on devrait retransmettre le niveau national (3ème division) en foot masculin…, j’exclus aussi les athlètes vivants d’un sponsor unique institutionnel et s’entraînant au frais de l »état à l’INSEP, qu’ils soient hommes ou femmes).

          Le tennis féminin fait souvent de meilleures audiences que le masculin, les stars sont très connues et respectées et toutes les chaines ont plusieurs consultantes, pas de discrimination, rien à dire (si ce n’est les commentaires ringards de France Télé, mais quel amoureux de sport regarde France Télé ?)

          On peut estimer qu’il y a discriination sur le sport féminin dont la pratique réelle serait beaucoup plus développée que ce que les médias ne veulent nous le montrer. Pourquoi pas, mais on ne peut pas se contenter d’affirmer sans chiffres : combien de licenciées au foot, au basket, au rugby, au badminton, etc. ? Je ne prétends pas savoir, je vois juste que dans n’importe-quel village vous avez des équipes de foot de garçons et au moins une d’adulte, alors que les clubs de villes moyennes ont du mal à faire une équipe de filles.

          Mon point était qu’il fallait des chiffres détaillés, et toute cette discussion le confirme. Je ne suis pas convaincu par le bien fondé de la revendication de la dame du CSA, et son manque d’argument concret tendrait plutôt à me rendre encore plus sceptique.

  • Exekias
    février 28, 2013

    Ainsi donc, si il y a que 35% de femmes, c’est uniquement une question de talent. Nous voilà rassuré ! Et si tous les présidents de grandes chaînes sont des hommes, c’est surement aussi une question de talent.

    @ChristopheNYC : chez les journalistes, les femmes sont souvent plus talentueuses ? Vraiment ? L’express est dirigé par un homme, Le Point aussi. Comme le Figaro, Libération, Le Monde, Le Nouvel Obs. Et tous les grands titres de la PQR (Ouest France, L’Est républicain,…)… Mais non, ce n’est pas de la misogynie, juste une question de compétence !

  • Jean Meyran
    février 28, 2013

    Billet honteux
    La forme, le fond tout y est méprisable,

    Chapeau

  • Francescu
    février 28, 2013

    Quand on parle de la place des femmes sur les plateaux TV, ne faudrait-il pas aussi s’interroger sur leur place parmi les invités ?
    Car quand on voit le plateau d’émissions comme celle d’Yves Calvi, on se demande si c’est parce qu’aucune femme dans ce pays ne connait quelque chose au sujet évoqué, ou si c’est juste là encore de la « misogynie tranquille » ?

  • frederic
    février 28, 2013

    Combat d’arrière-garde complètement artificiel qui clive la France en communautés « à l’américaine »: ce n’est pas notre histoire. Dans notre pays, femmes et hommes ne sont pas antagonistes. Ne prenons pas les pires travers de la société américaine où un sexe déteste l’autre.

    Par ailleurs, Renaud Revel se souvient surement que les couples hommes-femmes ont existé dès les années 80:

    – sur TF1 dès 1983 aux journaux télévisés: Mourousi-Augry, Berthet-Buchy, Narcy-Kramer,
    – sur France 3: Sannier-Othennheimer

    Enfin aux grands noms, j’ajouterai Martine Laroche-Joubert, grand reporter à France 2. Formidable journaliste !

  • marie colombani
    février 28, 2013

    et si l’on parlait du joli minois de Renaud Revel?

  • estelle92
    février 28, 2013

    Le talent et la compétence pour seuls critères ?
    Fort bien !
    Mais qui décide du talent et de la compétence pour faire émerger un(e) journaliste ?
    Un aréopage d’hommes…

  • Méchant homme
    février 28, 2013

    Je vois qu’on grimace dans les commentaires mais on est bien obligé de parler du physique des femmes. Les chaînes d’infos sont pleines de présentatrices jeunes, minces et avec effectivement un « joli minois ». C’est une coïncidence assez extraordinaire que toutes ces femmes choisies bien sûr pour leur compétence, leur sérieux, leur expertise, aient des physiques de mannequin. De la même façon, tout un tas de chroniqueuses ne doivent leur présence qu’à leur physique.

    Donc les femmes, mais seulement si elles sont jeunes et jolies, sont avantagées par rapport aux hommes dans les médias. A compétence égale (lire un prompteur), une jolie jeune femmes souriante et n’hésitant pas à s’abiller court ou moulant aura toujours l’avantage sur un homme ou sur une femme plus ordinaire.

    Quant à la question des experts, vous aurez sans doute remarqué qu’il s’agit en général de personnes ayant de l’expérience et un parcours leur donnant une certaine autorité pour se prononcer sur tel ou tel sujet, et de fait, ils ont souvent la cinquantaine et plus. Parmi cette génération, c’est un fait regrettable mais c’est un fait quand-même, les femmes ont eu moins de chances d’obtenir des responsabilités que les hommes et le résultat est, encore une fois très objectivement, que les hommes sont beaucoup plus nombreux à avoir cette expérience et cette expertise. Pas sûr qu’on ait, aujourd’hui, 35% de femmes ayant eu des responsabilités et une grande expérience dans le nucléaire, le batiment, l’automobile, l’économie, etc.

  • Isabelle Germain
    février 28, 2013

    Incroyable d’oser écrire des choses pareilles alors que les faits contredisent vos théories
    http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/2615-une-femme-quatre-hommes-dans-les-jt

  • scrogneugneu
    février 28, 2013

    pas assez présentes sur les plateaux peut être, mais quand on lit les programmes de la tnt elles sont bien présentes dans des émissions pas du tout racoleuses, avec des sujets du style : le mal de dos chez les prostituées, l’obésité chez les stripteaseuses, l’insécurité chez les « actrices » de porno. à la tv y z’aiment bien les fâââmmes, mais surtout dans ce type de productions.

  • Tiphaine
    mars 1, 2013

    Et moi qui aimais lire ce blog… je suis tellement déçue par la bêtise qui transparaît dans ce post. Tout est faux (pas au sens de malhonnête, mais de complètement à côté de la plaque), méprisant et insultant. Tant que vous penserez que s’il y a moins de femmes dans les médias, en particulier en tant qu »experts » invités sur les plateaux de télé, c’est parce qu’elles sont moins compétentes et ont moins de choses à dire, et non parce que des gens comme vous ont encore du mal à se les représenter comme experts, je ne remettrai plus les pieds sur ce blog, et j’espère que de nombreux lecteurs feront la même chose.

  • Martin M
    mars 5, 2013

    Vous êtes peut être de mauvaise fois volontairement, jouez l’avocat du diable, je ne sais pas, mais dans ce billet, vous passez du coq à l’âne : Sylvie-Pierre Brossolette remarque que quand on invite un spécialiste à la télé, c’est un homme et pas une femme. Vous répondez en citant des nom de journalistes femmes. Femmes qui vont, je suppose, pouvoir poser des questions aux spécialistes hommes qui auront été invités ?

    Et quand à l’argument du talent dans ce domaine : http://epoke.fr/guide-des-expertes/

  • christinevoxfemina
    mars 5, 2013

    messieurs et mesdames les journalistes, pensez aussi à l’association voxfemina.
    135 femmes qualifiées et compétentes pour donner leur avis dans tous les domaines d’expertise sur http://voxfemina.asso.fr/
    Afin que la parité ne demeure pas un fantasme !

  • abricot34
    mars 6, 2013

    pfff ! assez de vos jérémiades mesdames ! soyez compétentes d’abord ! on verra bien après.

  • best cheap mattress firm
    mai 13, 2013

    I really feel other sorts of blog site operators will need to give thought to this valuable webpage as an example. Extraordinarily clean and intuitive style and design, combined with awesome written content! You are a specialist here in this type of subject 🙂

  • bar and stool
    mai 14, 2013

    I believe a few other homepage creators will want to take into account this unique homepage as a model. Enormously clean and uncomplicated styling, including excellent articles and other content! You are an expert with regard to this important niche 🙂

  • modern makeup table
    mai 16, 2013

    I feel a few other webpage owners ought to consider this homepage as a model. Definitely clean and user-friendly design, in addition to incredible subject matter! You are a professional operating in this topic 🙂