Après la mort du médecin de Koh-Lanta, accusé de tous les maux: la nausée

par 11commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

Un immense gâchis, la nausée : c’est le sentiment qui prédomine après le suicide du jeune médecin urgentiste de l’émission-jeu de TF1, Koh-Lanta. Comment est-on arrivé à un tel épilogue tragique, au terme de 72 heures non moins surréalistes ? Et que s’est-il passé pour qu’au terme d’un accident cardiaque, ayant entrainé la mort de l’un des participants, ce médecin se soit donné la mort, laissant derrière lui une lettre accusant les médias d’acharnement?

Le malaise est forcément immense. Et l’incompréhension, totale. Dans un même élan désordonné, un grand nombre de médias se sont emparés de cette affaire, dès l’annonce du décès de Gérald Babin. Emballement, précipitation, surenchères : chacun y est allé de ses bribes d’infos toutes présentées comme « exclusives » ou de la « meilleure source ». Sans qu’aucun journaliste n’ait été en mesure de corroborer ce que la presse, notamment « people », publiait, jour après jour sur Internet,  puisque PERSONNE n’était sur place.

C’est ainsi que Thierry Costa, ce médecin de 38 ans, s’est très vite retrouvé au coeur de ce drame, stipendié, sans que, là encore, aucun journaliste, n’ait entendu sa version. Ou recueilli son témoignage. L’homme a laissé une lettre: écrite d’une plume hésitante, elle dit le désespoir d’un praticien qui défend son honneur.

Jour après jour, ce médecin est devenu la cible de toutes les critiques et l’enjeu, surréaliste d’un débat, stupide et fumeux, autour des enjeux et des risques de la télé-réalité. Victime expiatoire, ce praticien, dépeint par la société de production qui l’employait, comme sérieux, dévoué et consciencieux, est devenu en l’espace de deux jours le symbole d’un programme à brûler.

Sus au toubib ! Elle est belle la presse quand elle se vautre dans la facilité et les surenchères pour vendre du papier! Il suffit de lire pour cela le monceau d’inanités et de pseudos vérités, aussitôt contredites, publiées depuis le début de ce feuilleton pour mesurer l’étendue de la responsabilité de médias en surchauffe.  

 TF1 a naturellement sa part de responsabilité. En se murant dans un épais silence et en laissant seule la société de production de Koh-Lanta assurer sa défense, la chaîne privée a laissé libre cours à toutes les interprétations et à tous les dérapages, à tous les excès et fantasmes. Loin de tout, coupées du monde, les équipes de Koh-Lanta ont assisté les bras ballants à un lynchage médiatique en règle. Sans que pas un journaliste, encore une fois, n’ait vérifié sur place et par lui-même, l’exactitude des allégations de tel ou tel organe de presse.

Deux jeunes hommes sont morts au paradis. Dans l’une des plus belles régions du globe, devenue leur linceul. Tandis qu’à plusieurs milliers de kilomètres de Koh-Lanta des médias en tétanie assommaient ce programme d’un déluge d’accusations. Tout cela mérite réflexion, dira-t-on, comme à chaque fois. Il y a des jours où l’on se sent un peu honteux d’appartenir à cette profession.

0
11 Comments
  • pasta1370
    avril 1, 2013

    Pas de quoi être fier, en effet.

  • phillis
    avril 1, 2013

    Je ne sais pas si la chaîne est responsable mais le fait qu’il s’agisse d’un fait divers concernant une émission de TF1 a déchaîné certain média et les réseaux sociaux. Que n’a -t-on pas lu avant les résultats de l’autopsie? On a vu pourtant des joueurs de football mourir sur le terrain, un joueur comme L.Thuram a découvert a plus de 30 ans qu’il avait un problème cardiaque et a dû interrompre sa carrière. J’ai entendu un ancien candidat expliquer que les tests médicaux étaient très poussés.

  • Ben
    avril 1, 2013

    C’est un procès qui me semble injuste : les articles n’ont semblent il mis en cause que la production et jamais ou très rarement le médecin.

  • gueysser
    avril 1, 2013

    Pas faux, mais votre commentaire est pour moi du même accabi.. Suppositions & co
    Que savez vous des circonstances du décès de ce médecin ? De la véracité de toute cette histoire ? Faites aussi votre boulot correctement. Laissez l enquête aller au bout….

  • MAL
    avril 1, 2013

    Le comportement que vous reprochez aux médias s’explique par leur volonté de réagir rapidement à l’actualité. Un homme meurt, il faut réagir. Et comme les journalistes ne savent rien de la réalité des faits, ils disent à peu près n’importe quoi. Ils y sont contraints par leur volonté d’être dans l’actualité.

    Mais que faites vous dans votre billet qui critique ce comportement ? N’êtes vous pas vous aussi amenés à lancer des affirmations rapides, simplement pour être dans l’actualité, sans prendre le temps de rassembler les ‘informations et des les analyse ? Ne tombez vous pas aussi dans la facilité en accusant globalement les médias, sans en citer un précisément ?

    « Il y a des jours où on se sent un peu honteux d’appartenir à cette profession » dites-vous. Cette phrase en dit long. Elle signifie que le mauvais comportement de vos collègues rejaillit sur vous, et que vous prenez courageusement votre part de cette honte malgré votre comportement exemplaire. Mais êtes vous sûr de ne pas participer au même mouvement ?

  • LECOINTE
    avril 2, 2013

    Tout d’abord condoléances malheureusement, maintenant, plus à, mais aux familles et à toutes les personnes touchées de prés ou de loin par les décès du candidat et du médecin de l’émission!

    Je voudrais dire que c’est peut être la meilleur émission de téléréalité qui existe et qui reste a peu prés honnête sur son contenu, survivre!

    Les candidats qui vont dans cette émission sont majeurs, vaccinés, consentant et connaissent les risques encourus car ils les ont vus eux mêmes à la Télé.(hors première émission peut-être), mais pourquoi en faire un tel scandale, oui s’il y a eu un manquement sur l’organisation de l’assistance à apporté à ce candidat, il doit y avoir enquête et jugement puis condamnation pour c’est faits.

    Mais si les personnes qui ont le bénéfice du doute comme tout accusé et qui à apparemment ont déjà fait le nécessaire en arrêtant net la production de la nouvelle saison, là ou peut être d’autre production ou pays aurait continuer malgré ce drame.

    Pourquoi alors avoir jeter tout ça dans la cage au lion « ALLO QUOI ALLO QUOI, T’A PAS LA TELE, ALLO QUOI !!! » alors qu’ on ces que depuis 12 ans, ils auront un manque de sommeil;d’eau;nutrition ect, qu’ils pourront se faire une déshydratation;intoxication;infection;fractures;morsures;noyade ect ?

    Je voudrais maintenant lancer une pétition officiel pour que ce candidat qui voulut faire cette émission et mourut là bas, ne soit pas le dernier a pouvoir tenter peut être, un rêve de se mesurer à soit même et aux autres.Freedom!

  • LECOINTE
    avril 2, 2013

    Voici le lien à faire suivre aux personnes que vous connaissez pour eux et pour nous et notre liberté :

    http://www.petitions24.net/koh-lanta

    Paix a leurs âmes !

  • Jean
    avril 2, 2013

    J’ai lu que le qatar allait racheté l’émission koh lanta sur leur site francophone : http://www.bonjourqatar.com
    Alors info ou intox ?

  • jovenet
    avril 2, 2013

    Mais tout sa ai la faute des médias;il ne savent pas comment faire pour raconter n’ importe quoi. Eux tant que l’ argent tombe dans leur poche;il ne préoccupe pas si ;il font du mal aux personnes.Et a se que je sache ;il n’ y a aucun jounaliste;ou autre qui se trouve ou le jeu se déroule;alors comment se fait t il qu’ il s’ invente de telles choses ;sans savoir ce qui s’ est vraiment passé.Je peus comprendre la réaction de se médecin;cela doit etre horrible d’ entendre de telles calomnies sur sa personne;sachant que l’ on fait son travail;sérieusement.Ses journeaux ne devrait pas exsister ;la plupart du temps ce n’ ai que des mensonges.Mais le pire c’ est que sa peut briser la vie d’ une personne.La preuve encore aujour d’ hui.Meme pour Francois xavier de secret story;si il n’ avait pas était autant médiadisé;il serait encore en vie actuellement.

  • tino1989
    avril 4, 2013

    Je suis d’accord avec ce que dit cet article mais n’oubliez pas non plus la responsabilité des sites qui relayent des informations sans fondement, ni vérification. Je doute qu’au fin fond du Cambodge ce medecin ait eu entre ses mains la presse papier française. Il a certainement lu des sites et blogs aux commentaires honteux reprenant des infos comme ceux que vous relayez sur twitter

  • l'artiste
    avril 4, 2013

    Comme si c’était la première fois que les journalistes pondaient des infos non vérifées. La réflexion se fait par de plus en plus de personnes d’arrêter d’écouter ces « professionnels » qui préviligient le sensationnel à la vérité.