Incident à l’Assemblée nationale: Bartolone coupe le son et l’image!

par 10commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

La transparence a ses limites. Et les députés de l’Assemblée nationale la permission de s’étriper, mais  à huis-clos ! C’est en tous les cas ce qu’a du estimer le président du Palais Bourbon, Claude Bartolone, en faisant interrompre cette nuit la retransmission sur écrans du débat consacré au projet de loi sur le Mariage pour tous, alors qu’un violent incident opposait, dans les travées de l’hémicycle, une vingtaine de députés de l’UMP à des membres du gouvernement installés au premier rang.

Cachez ce pugilat que je ne saurais voir! Comme dans la plus belle tradition des pays totalitaires, on a donc coupé images et son, si bien que cette algarade, – digne de bien peu d’intérêt -, a subitement disparu des écrans radars. Seuls quelques journalistes et photographes  présents ont assisté à la scène.

Au moment où la République s’enorgueillit de faire œuvre de clarté, de limpidité et de transparence, en déshabillant les patrimoines des membres du gouvernement et des édiles de la nation, le premier d’entre eux, à l’Assemblée Nationale, verrouille son petit monde et décide de laver son linge sale en famille. L’Assemblée  n’est-elle pas le lieu de la  représentation nationale et à ce titre, un lieu ouvert ?  Pas pour Claude Bartolone, semble-t-il: Circulez, il n’y a rien à voir!

0
10 Comments
  • Aurélien L.
    avril 19, 2013

    L’incident a eu lieu en suspension de séance. Comme l’expliquait Claude Bartolone hier dans la nuit, à chaque proclamation de celle-ci, les caméras se coupent automatiquement. Ce n’est donc pas une décision délibérée d’avoir voulu cacher la scène. Par contre je suis d’accord qu’avec ce genre d’événements il serait convenable de laisser les caméras tourner, sans nécessairement que ce soit retransmis au public.

    • Benjamin W
      avril 19, 2013

      @Aurélien L. : Cependant, nous avons les images de ce qui s’est passé juste avant la bagarre. En d’autre termes, les images ont étés coupées pile au moment où l’on commençait à en venir au main:

      http://www.dailymotion.com/video/xz4zx2_debat-sur-le-mariage-pour-tous-les-deputes-en-viennent-aux-mains_news

      Comme vous le voyez, ce n’est pas les évênements qui ont eu lieu en suspenssion de séance, c’est la suspenssion de séance qui a eu lien durant l’évênement

      • kanzi
        avril 19, 2013

        @Benjamin W : « …En d’autre termes, les images ont étés coupées pile au moment où l’on commençait à en venir au main:.. »
        Trop fort: alors que les images sont coupées, et ce, automatiquement lors d’une suspension de séance, certains affirment quand même qu’ils en sont venu aux mains.. #speculations

        La gauche n’écoute pas la rue, et méprise l’opposition avec, comme réponses, silences et moqueries.. Du coup, pour une fois ils n’ont pas raconté trop de conneries, ça change..
        La droite sort une ballerine et se raccroche aux moindres incidents extérieurs..

        Ça a été du grand Guignol, le degré zéro de la démocratie..

  • Bouigas
    avril 19, 2013

    Comment peut-on élire de tels députés
    Honte sur ceux qui les ont élus.

  • occitanie87
    avril 19, 2013

    Les images ont été « censurées », mais le peu que nous avons vu et entendu est édifiant!! Et pas seulement cette nuit!
    Et ce sont nos représentants, les élus de la nation. La moralisation de la vie politique n’est pas pour demain. Honte à eux. Des gamins mal élevés, mettons les au piquet et enlevons leur l’argent de poche. Après l’affaire Cahuzac, cette échange d’horions et d’insultes donnent une image désolante de personnes censées votées la loi!!!

  • Samuel Le Goff
    avril 19, 2013

    La diffusion des images est systématiquement arrêtée quand il y a suspension de séance. C’est toujours comme ça…

    Sauf que cette fois ci, ça dérange votre voyeurisme, donc vous criez au scandale…

  • Marceau
    avril 19, 2013

    Cher ami,
    vous etes tres mal informe et cette breve transpire le populisme.
    Bartolone ne controle pas du tout les cameras, elles s’interrompent automatiquement a chaque suspension de seance, ce qu’il a lui-meme regrette hier soir. La seance a ete tres sagement suspendue par Bartolone lorsque les deputes UMP ont cherche une fois de plus a cree un incident de seance faute de nouveaux arguments et parce que de toute facon une reunion de la conference des presidents etait prevue a 1h pour decider de la poursuite des travaux ou non. C’est seulement une fois la seance suspendue que les violences ont eu lieu.
    Vous feriez bien de retirer cette breve, qui hume fort l’anti-parlementarisme a un moment ou il n’en est nul besoin.
    Merci

  • PHM1052759377
    avril 19, 2013

    Censure ou pudeur, le débat est loin d’être clos. L’opposition parlera de censure, la majorité de pudeur ; commentateurs choisissez votre camp ! Quant à vous, Messieurs les journalistes, les débats sont publics et l’accès à ceux-ci ne vous a pas été interdit, alors de grâce n’évoquez pas sournoisement les pays totalitaires. Les tension entre majorité et opposition et la haine professée par les anti-mariage pour tous sont suffisamment importantes sans que vous ayez besoin d’alimenter ce climat délétère qui pourrit la vie de tous le pays.

  • Lapingrognon
    avril 20, 2013

    S’il n’y avait pas les caméras, ces députés feraient moins les fanfarons pour essayer de faire croire qu’ils défendent les intérêts des français. Les caméras contraignent les députés à être présents. Dès qu’elles disparaissent, il n’y a plus qu’une poignée de députés dans l’Assemblée toutes tendances politiques confondues. Leur indemnité devrait être indexée au minimum sur leur temps de présence.

  • mattress manufacturers in tennessee
    mai 13, 2013

    I feel other sorts of blog site owners should really take into account this particular site as an example. Absolutely clean and user friendly layout, and additionally good information! You’re experienced operating in this type of subject 🙂