Le rédacteur en chef du Grand Journal de Canal+ rejoint Europe 1

par 4commentaires No tags 0

Europe 1 qui remplacera à la rentrée de septembre, pour sa matinale, Bruce Toussaint par un transfuge de M6, Thomas Sotto, pioche maintenant du côté de Canal+ afin de renforcer la direction de l’information de la station. C’est ainsi que le patron d’Europe 1, Denis Olivennes et son directeur de l’information, Fabien Namias, ont annoncé en interne l’arrivée du rédacteur en chef du Grand journal, Nicolas Escoulan. Ce pilier du rendez-vous de Michel Denisot quitte donc la chaîne cryptée pour la rue François 1er où, doté du titre de directeur adjoint de la rédaction, il aura notamment pour mission de repenser la tranche stratégique 6h30-9 heures.

0
4 Comments
  • frederic
    mai 22, 2013

    Et bien ce n’est pas ce qu’on peut appeler une bonne nouvelle pour Europe 1 !

    Sous Escoulan, Le Grand Journal est devenu tendu, crispé, bourrage de crâne, clairement agacé dès que les invités ne sont pas de leur avis, et stressant à regarder.
    En outre, le soutien du Grand Journal en faveur de certaines causes est fait avec tellement peu de finesse qu’il devient écoeurant: ils veulent tellement que l’on pense dans un sens que pour y parvenir ils en font des tonnes, comme lors du mariage pour tous qui n’en avait pas besoin.
    Quand on veut faire aimer à quelqu’un le gâteau au chocolat on en fait goûter une part, mais avec Escoulan c’était plutôt un gâteau entier qu’il cherchait à nous faire bouffer !

    De plus, la lecture du livre d’Ollivier Pourriol montre l’inanité du personnage de ce Nicolas Escoulan, sa vacuité et ses démarches avec les équipes à la limite du harcèlement moral.

    Bref, laissons lui le bénéfice du doute dans la refonte de la tranche du matin mais si ça doit ressembler au Grand Journal denrière version, ce sera encore une déception d’audience.

    C’est pourtant pas compliqué Europe 1: ce n’est ni la grosse caisse rigolote (RTL), ni la prise de tête intello plutôt moraliste (France Inter). Europe 1 c’est business, international, super direct et sans moralisme… bref, de droite modéré.
    A chaque fois qu’Europe 1 a voulu s’écarter de ce crédo, ils se sont plantés: Demorand !, Toussaint ! et maintenant Escoulan !

    Ohé y a pas quelqu’un qui peut leur dire ! )))

    • sanvignes
      mai 22, 2013

      @frederic : je suis un auditeur de longue date d’Europe 1 et depuis une décennie elle déçoit, trop de changements, recherche de nouveaux animateurs venant de l’extérieur. Patrick Roger devrait quitter la station sinon quel sera son rôle, son animation d’Europe midi n’a pas été convaincante. Votre analyse sur la stratégie à mener est excellente , vous avez peut-être un rôle à y jouer.

  • bertrand
    mai 23, 2013

    Escoulan, je ne lui donne pas deux mois pour se bouffer le nez avec Namias!
    Deux crabes dans le même panier, je demande à voir!

  • Omnes-Lion
    mai 24, 2013

    Les piliers qu’il faut penser aussi à remplacer.
    Julie
    EL kabach (surtout)
    Cabrol