Denisot et Vanity, Gaudin et le CSA, Weill et BFM TV…échos du Paf.

par 0 No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vanity Fair en VF

 

Deux points communs réunissent Michel Denisot et le patron de Condé Nast France, Xavier Romatet: tous deux sont actionnaires du club de football d’Evian Thonon Gaillard et à la tête de la version française du magazine Vanity Fair, qui sort en kiosque le 26 juin. Après 2 ans d’études et trois numéros à blanc, ce mensuel, mélange d’investigation et de glamour, (vendu 3,95 euros), se veut « brillant dehors et brillant dedans », selon le slogan inventé pour sa mise en kiosque. Avec un investissement de 15 millions d’euros, ce mensuel de 174 pages de moyenne, – dont la direction de la rédaction est confiée à Anne Boulay-, vise les 85 000 exemplaires cette année et les 100 000 à l’horizon des 3 ans. Ambitieux, le projet veut s’inspirer de son prestigieux modèle américain et de ses deux rejetons italien et espagnol, tous des succès. Première satisfaction du tandem dirigeant Denisot-Romatet: le carnet de commandes publicitaire pour les trois premiers numéros est plein.

 

 

A la niche!

 

Bien que cela leur brûle les doigts les députés PS qui envisageaient de déposer le 21 juillet prochain un amendement, pour ainsi dire « ad hominem », visant le mandat de Rémy Pflimlin à France Télévisions, lors du débat sur l’audiovisuel, vont devoir remiser leurs missiles. Pas de chasses aux sorcières a décrété Jean-Marc Ayrault, approuvé en cela par François Hollande : bien très sévère sur le PDG de France Télés, le chef de l’Etat ne veut pas jouer les monsieur Guillotin du Paf. Sauf, ajoute-on, à ce que le groupe implose…

 

Une charte pour BFM TV

 

Le PDG de Next Radio, (BFM TV, RMC, RMC Découvertes…), Alain Weill, est de ces patrons de l’audiovisuel privé qui ont lourdement insisté lors de leur rencontre avec François Hollande, à L’Elysée, afin que les règles concernant la publicité à la télévision soient assouplies. Invité de l’émission Immédias, ce dernier a indiqué que BFM TV s’apprêtait à édicter une charte déontologique : «  avec 10 millions de téléspectateurs quotidiens, il devenait indispensable d’encadrer le travail de nos journalistes. Il en va de notre responsabilité éditoriale», a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peuchère…

Jean-Gaudin, qui a pris sa plus belle plume pour se plaindre au CSA du traitement par les chaînes de télé de sa bonne ville de Marseille, devenue Chicago, selon lui, sur les antennes, a laissé pantois certains des membres de collège : «On ramasse dans cette cité les cadavres tués par balle à la pelle et il faudrait que les chaînes nous lisent du Pagnol » ironise l’un d’entre eux, qui voit dans les propos de Gaudin l’arrière-pensée des prochaines municipales.

 

And the winner is…

 

TF1! Qui va sans doute battre dans la première semaine de juillet un record absolu en matière de diffusion de séries US, puisque qu’à raison de 5 jours sur 7, cet été, La Une programmera chaque jour en, première et seconde partie de soirée, une salve de séries: Dallas, Dexter, Les Experts, Revenge, New York Unité Spéciale, Grey’s Ananotmy…Manque à l’appel Les Mystères de l’ouest, Six Feet Under ou The Shield pour les plus accrocs.

0

Comments are closed.